LESTER BANGS MEGATONNIQUE ROCK CRITIC

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LESTER BANGS MEGATONNIQUE ROCK CRITIC

Message par BAYOU le Ven 10 Nov 2006 - 9:40

Je viens d'acheter ce bouquin , un genre de bio sur le plus déjanté des rock critics, l'inventeur du gonzo journalisme, le fou furieux qui cassait les disques qu'il n'aimait pas.

On le voit dans Almost Famous.

Le genre de mec qui a inspiré beaucoup de pseudos rocks critics français.


Mais lui, même si certaisn choix sont discutables était génial

_________________
Mon Blog
http://mick.over-blog.com/
avatar
BAYOU
Admin
Admin

Nombre de messages : 4649
Age : 63
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 28/10/2005

http://mick.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LESTER BANGS MEGATONNIQUE ROCK CRITIC

Message par badlieut2002 le Sam 11 Nov 2006 - 10:15

j'ai celui-ci:

j'adore les passages avec lou Reed...
très dense et déjanté !
avatar
badlieut2002
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 2177
Age : 49
Localisation : Rillettes land (72)
Date d'inscription : 12/03/2006

http://blackandblue.forumprod.com/forum.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: LESTER BANGS MEGATONNIQUE ROCK CRITIC

Message par Invité le Sam 7 Avr 2007 - 11:28

Bien d'accord avec toi BAYOU.

Trop de "rock critiques" ( pfui !!!) se sont impregnés de son style tellement unique qu'il en reste inimitable.
Maitre inveteré de Manoeuvre, par exemple, celui ci ne s'est jamais affranchi de Bangs, conservant à ses debuts l'irréverence, puis rentrant dans le rang, direction de journal oblige.
Et que dire de Patrick Eudeline ? ce type n'a jamais relevé que les excès de dope dans les années Punk, conspuant lui aussi les uns et les autres, jusqu'à commettre ses daubes musicales , se noyant dans le ridicule.
Il faut relire ses ecrits pour comprendre l'imposture d'un type qui est toujours passé à coté. Il est intarissable sur les années pré punk, punk et post punk, faisant croire qu'il etait en plein coeur de l'action:
Ah c'etait le bon temps mon bon monsieur, moi qui ai cotoyé Thunders et Vicious, je sais de quoi je parles.... Sleep Pathetique le mec....


Bref, Lester Bangs a ceci de particulier : il est tellement original dans son approche qu'il a revolutionné la critique, aidé en cela par une veritable plume d'ecrivain. Ce qui en constitue la limite : tous les suiveurs n'en gardent que l'aspect vindicatif, insolent, rentre dedans parce les aspects les plus simples de son ecriture. Mais pas la plume. Car Bangs aurait du etre ecrivain, le rock n'etant qu'un pretexte à l'ecriture, il le savait et se savait aussi trop cossard pour cela.
C'etait un precuseur qui a repoussé tellement loin les limites du genre que les moins talentueux ne réalisent que de la pale copie. study

Bien sur , vous aurez compris que je deteste la suffisance de Patrick Eudeline, qui a bien compris que de heurter et imposer SA verité et SES vues ( strabisme ?) lol! sur le rock , souvent contradictoires à quelques années d'intervalles, constituaient un fond de commerce .

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum