Walter Trout Survivor Blues

Aller en bas

04022019

Message 

Walter Trout Survivor Blues Empty Walter Trout Survivor Blues




Provogue

Walter Trout Survivor Blues Walter10

1. Me, My Guitar and the Blues
2. Be Careful How You Vote
3. Woman Don't Lie (feat. Sugaray Rayford)
4. Sadie
5. Please Love Me
6. Nature's Disappearing
7. Red Sun
8. Something Inside of Me
9. It Takes Time
10. Out of Bad Luck
11. Goin' Down to the River (feat. Robby Krieger)
12. God's Word

_________________
Mon Blog
http://mick.over-blog.com/
BAYOU
BAYOU
Admin
Admin

Nombre de messages : 5069
Age : 65
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 28/10/2005

http://mick.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

Walter Trout Survivor Blues :: Commentaires

BAYOU

Message le Lun 4 Fév 2019 - 12:15 par BAYOU

Le titre de l’album n’est pas choisi au hasard, Walter Trout est quasiment un survivant, en 2014 il a subi une importante greffe du foie et beaucoup estimaient qu’il était perdu pour la musique.
Mais le gaillard est costaud, il a repris la route et continué sa carrière en sortant encore plus de nouveaux albums.
Ce nouveau CD a été enregistré à Los Angeles dans le studio de Robbie Krieger le guitariste des Doors et il choisit de jouer des morceaux de blues peu connus, évitant la facilité de reprendre des standards éculés, avec semble-t-il, comme fil conducteur de montrer une certaine filiation entre les reprises et certaines étapes de sa propre carrière. Ainsi « Me, My Guitar and the Blues” de Jimmy Dawkins, a certainement inspiré son morceau «For My Guitar».
Excepté un morceau ("Nature" Disappearing ") puisé chez son ancien boss John Mayall, il a puisé son répertoire dans le Chicago Blues et le gars Walter en connaît un sacré rayon ! « Be Careful How You Vote” de Sunnyland Slim, «Woman Don’t Lie» de Luther Johnson avec Sugaray Rayford, "Sadie" de Hound Dog Taylor, “Please Love Me’ de BB King, «Out Of Bad Luck» de Magic Sam, «Something Inside Of Me» d’Elmore James, “It Takes Time» d’Otis Rush
Et puis Robbie Krieger paie son écot à la guitare slide, sur le titre de Mississippi Fred McDowell, «Goin Down To the River».
Honnêtement, Walter Trout ne fait pas partie de mes guitaristes préférés, je trouve son jeu trop hard, mais cet album est une belle réussite.

Revenir en haut Aller en bas

Flovia

Message le Lun 4 Fév 2019 - 18:54 par Flovia

Waouh, une reprise du Snake ?! Voilà de quoi piquer ma curiosité. Outre que Walter Trout fait, pour l'occasion, preuve d'un goût très sûr, la réinterprétation de 'Woman don't lie' (comme d'ailleurs la plupart des compo de Luther Snake boy Johnson) constitue une véritable gageure. D'où mon intérêt immédiat.

...Hélas, le résultat me laisse plus que perplexe, pour ne pas dire abasourdie. En vérité, je m'y attendais, mais quand même, Trout ne respecte ici ni le tempo, d'entrée trop rapide par rapport à l'original, ni l'orientation funky-blues, qui fait tout le charme du morceau, et qui passe quasi aux oubliettes. Je n'enfoncerai pas davantage le clou en évoquant les vocaux, ni le réel manque de concision dans le jeu de Walter (c'est un fleuve ininterrompu, comme toujours, chez lui...), autre caractéristique structurelle du titre initial, pourtant primordiale...

Quant à la reprise de 'Me, my guitar and the blues', empruntée à Jimmy Dawkins, autre figure de mon panthéon personnel, je préfère m'abstenir d'en parler, par égard envers ce courageux guitariste et l'enfer qu'il a récemment traversé.

Et j'en resterai là.


'Woman don't lie'


'Me, my guitar and the blues'

Revenir en haut Aller en bas

BAYOU

Message le Lun 4 Fév 2019 - 19:07 par BAYOU

Disons que comparé à ses autres productions c'est plutôt mieux !

Revenir en haut Aller en bas

Message  par Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum