Eugene Rhodes

Aller en bas

Eugene Rhodes Empty Eugene Rhodes

Message par Flovia le Jeu 22 Nov 2018 - 11:44

Eugene Rhodes
(Février 1905 – Oct 1978 – sous réserves *)

Eugene Rhodes E_r10
(cliché d'Eugene Rhodes figurant sur l'album 'Talkin' about my times' / Folk Legacy records -1963)


Quelques compléments d'information au sujet de ce bluesman, de style Piedmont, ici-même déjà évoqué à l'occasion de la présentation de son unique album 'Talkin' about my times'

Personnage plutôt énigmatique, Eugène Rhodes, probablement né à Lexington (comté de Fayette – Kentucky) en 1905, laisse peu de repères biographiques derrière lui.
En dehors des rares éléments récoltés par l'archiviste Bruce Jackson, commentaires émaillant les sessions ou notes prises au fil des enregistrements, le guitariste-chanteur ne s'est en effet guère livré aux confidences lors de ces différents tête à tête.

Rhodes, dont le mode d'expression est en outre aussi posé que distingué, rapporte tout au plus être né à la campagne, avoir eu frère et sœurs, n'avoir découvert la ville qu'au sortir de la petite enfance, et avoir pris goût au blues vers l'âge de sept ans en écoutant, collé aux portes des établissements, des morceaux de Bessie Smith ou de Bessie Fox(?), alors que les autres enfants de son âge préféraient jouer sur le trottoir.
Fou de musique depuis cette époque, il raconte notamment son premier véritable déclic musical. Il se trouvait en ville, ce jour-là, en compagnie d'une de ses sœurs, lorsque, à l'entrée d'un restaurant, il entendit un pianiste jouer un blues. Et il affirme qu'après l'avoir attentivement écouté il lui fallut seulement deux jours pour le reproduire à l'identique sur le vieux piano droit de sa tante.

La première rencontre entre Jackson et Eugene Rhodes eut lieu dans la salle de musique de la prison d'état de Michigan City (Indiana), en Février 1962.

Rhodes, qui y purgeait une peine de 25 ans, en était à sa dixième année d'incarcération.
Nullement au courant de l'intérêt croissant de la nouvelle génération pour la musique folk (époque du Revival), il était nerveux à l'idée d'enregistrer pour la première fois ce qu'il appelait ''Them old alley blues'', chansons qu'il avait l'habitude de jouer depuis vingt ou trente ans.

Mais lorsque Rhodes commença à jouer, une fois son appréhension dissipée, Jackson comprit vite qu'il avait affaire à un véritable artiste de folk-blues.

Jeune homme, Eugene Rhodes avait gagné sa croûte en cheminant à travers le Sud du pays en qualité d'homme orchestre (4 instruments joués + le chant).  
En voyageant au Texas, il disait avoir rencontré Blind Lemon Jefferson, dont il appréciait le jeu de guitare mais pas beaucoup la voix.
Il prétendait avoir également fait la connaissance de Blind Boy Fuller en Carolines, et de Buddy Moss en Géorgie, deux bluesmen qu'il considérait parmi les meilleurs qui aient jamais enregistré aux États-Unis. Il aimait aussi beaucoup la façon de chanter de Bessie Smith.


Selon l'universitaire, Rhodes aborde son répertoire de façon décontractée, très réconfortante. Il chante d'une voix douce, et ne laisse jamais son instrument prendre le dessus sur le chant, sauf lorsqu'il tente de parodier l'un de ses pairs afin de mieux étayer ses propos.
Rhodes estimait en effet que les mots d'une chanson étaient importants, à condition d'avoir préalablement bien assimilé les sujets abordés par le blues, et que les hurler leur enlevait tout sens.

* PS: Les recherches de Stefan Wirz mentionnent que d'après le livre 'Blues – A regional Experience', coécrit par Bob Eagle and Eric S. LeBlanc (2013), Eugene Rhodes serait né le 26 Février 1905 et décédé en Octobre 1978, à Elkhart (comté d'Elkhart – Indiana).

Sources: Commentaires de l'éditeur Sandy Paton figurant au dos de l'album 'Talkin' about my time'  and other blues sung by Eugene Rhodes', retranscrits d'après les notes de Bruce Jackson ; Site web ''Wirz' American Music''.


Discographie:

L'album 'Talkin' about my time' and other blues sung by Eugene Rhodes, issu des 6 sessions d'enregistrements de Mars, Avril et Juillet 1962, est sorti en 1963 chez Folk Legacy records .
Un bootleg fut ensuite réédité dans les années 80, toujours en version LP chez Collector's issue records (un label autrichien)

Eugene Rhodes y reprend des standards des années 20 et 30 et s'accompagne à la guitare 6 cordes ainsi qu'à la 12 cordes, sur 16 morceaux.


En voici, de nouveau, quelques extraits:

Eugene Rhodes - 'If she's your woman'


Eugene Rhodes - 'Step it up and go'


Eugene Rhodes - 'See that my grave is kept clean'


Eugene Rhodes - 'Talkin' about my time'


Eugene Rhodes - 'Working on the levee'
https://youtu.be/ZxYqJ-H0kLo

Eugene Rhodes - 'Who went out the back?'
https://youtu.be/s3gA-wYKeoA

Eugene Rhodes - 'Blues leaping from Texas'
https://youtu.be/-SqPAXo4jkQ

Eugene Rhodes - 'Whosoever will, Let him come'
https://youtu.be/gI0jYwi-dCM

Plus un dernier extrait où il parle un peu de lui-même et du blues en général:

Eugene Rhodes - 'Talk (about the blues)'
https://youtu.be/VcA77Y4BkrA
Flovia
Flovia
The voice of Bluesland
The voice of Bluesland

Nombre de messages : 7114
Age : 62
Localisation : Bourgogne sud
Date d'inscription : 19/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Eugene Rhodes Empty Re: Eugene Rhodes

Message par Old_Debris le Mer 28 Nov 2018 - 12:17

Allez un petit commentaire pour ne pas laisser ce sujet comme lettre morte.

Toujours sur le pont Flo et c'est tout à ton honneur.

Tu as dis l'essentiel et c'est encore fouillé comme dab, ça prend du temps et un retour ça fait un peu plaisir. C'est qu'il faut encore en trouver des bluesmen écoutable Eugene Rhodes 778570

Là on est dans le folk blues pas si éloigné d'un Snook Eaglin ou d'un Lightnin'" Hopkins , à la même époque.

Et pis pour trancher avec sa musique je le verrais presque mieux avec un M16 qu'avec une guitare. Laughing

Il ferait presque peur......


Old_Debris
Old_Debris
Oldies but goodies
Oldies but goodies

Nombre de messages : 9950
Localisation : Hte Saone
Date d'inscription : 28/10/2006

http://sentiersdublues.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Eugene Rhodes Empty Re: Eugene Rhodes

Message par Jipes le Mer 28 Nov 2018 - 18:47

Comme souvent sur le Forum on rate des sujets qui n'apparaissent pas dans les nouveautés ça c'est vraiment chiant scratch scratch scratch Crying or Very sad

Encore une bien belle biographie et un artiste qui a bien du talent j'aime beaucoup sa voix et en effet il a l'air super à l'aise et il chante comme si il était avec des potes sous le porche de la maison (bon de temps en temps ça déraille un chouilla hien ;o) ) cheers Je me demande comment tu fais pour dénicher ses chouettes inconnus scratch study Moi malheureusement je succombe sous les nouveautés et je n'ai pas le temps nécessaire pour faire de telle découvertes Embarassed
Jipes
Jipes
Admin
Admin

Nombre de messages : 9476
Age : 59
Localisation : Mulhouse (Alsace)
Date d'inscription : 29/06/2006

https://www.mixcloud.com/radio-mne/playlists/kind-of-blues/

Revenir en haut Aller en bas

Eugene Rhodes Empty Re: Eugene Rhodes

Message par Phil cotton color le Mer 28 Nov 2018 - 20:13

Merci Flo pour cette bio détaillée qui complète bien le topic sur son album. Question musique, même après l'écoute de ces morceaux, je reste sur mon ressenti du premier topic : artiste très agréable à entendre dès lors que l'on fait l'effort d'écouter plusieurs morceaux, même si son chant peut décontenancer de prime abord.

Après, ce n'est pas non plus la voix et la guitare de Mississippi John Hurt, pour comparer avec un artiste dans le même registre. Mais ce Eugène Rhodes méritait bien d'être mis en lumière !
Phil cotton color
Phil cotton color
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 5217
Age : 64
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Eugene Rhodes Empty Re: Eugene Rhodes

Message par Flovia le Jeu 29 Nov 2018 - 20:25

Merci à vous tous pour vos gentils commentaires Very Happy

@Odé:
Je n'aurais, pour ma part, pas spontanément relié Rhodes à des figures comme Lightnin' Hopkins ou Snooks Eaglin, dans la mesure où ceux-ci affichèrent très tôt leur forte personnalité musicale.
Mais à davantage y réfléchir, il y eut, du moins au tout début de leurs carrières respectives, une certaine communauté d'expression avec cet obscur Eugene Rhodes, une douceur vocale, une décontraction analogue, ainsi qu'une comparable discrétion dans leurs accompagnements à la guitare acoustique. Sympa à toi d'être intervenu, Titi, ça me touche beaucoup!  Eugene Rhodes 586745 Wink

Jipes a écrit: Je me demande comment tu fais pour dénicher ses chouettes inconnus scratch study
C'est tout simple, il faut avoir du temps devant soi, et du temps, j'en ai eu à revendre ces derniers mois, une stupide succession d'incidents m'ont forcée au repos (pb de genou) et m'y contraignent encore.
Et comme je suis toujours aussi passionnée par ce genre d'enregistrements, ça tombait à pic. Quant au matériel proprement dit, j'ai eu l'opportunité d'en acquérir durant ma jeunesse, Odé m'en a aussi gentiment fourni un certain nombre, et je n'ai de cesse d'en dénicher d'autres. C'est très addictif, comme, du reste, tout genre de collection, mais ça demande en effet de la recherche, et une bonne dose de patience. Wink

Jipes a écrit:Moi malheureusement je succombe sous les nouveautés et je n'ai pas le temps nécessaire pour faire de telle découvertes Embarassed
Eh bien, tu vois, du coup, nous voilà en quelques sortes complémentaires! cheers Wink

Phil cotton color a écrit:
Après, ce n'est pas non plus la voix et la guitare de Mississippi John Hurt, pour comparer avec un artiste dans le même registre. Mais ce Eugène Rhodes méritait bien d'être mis en lumière !

Eh non, rien d'analogue, en effet, avec le métronomique jeu en picking de John Hurt, si impressionnant (un challenge dans l'apprentissage de la guitare folk-blues!). En revanche, côté expression vocale, quelques similitudes se font néanmoins sentir entre eux deux, abstraction faite de la réelle force de conviction de MJH, bien entendu. Wink
Flovia
Flovia
The voice of Bluesland
The voice of Bluesland

Nombre de messages : 7114
Age : 62
Localisation : Bourgogne sud
Date d'inscription : 19/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Eugene Rhodes Empty Re: Eugene Rhodes

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum