Amanda FISH - FREE

Aller en bas

04102018

Message 

Amanda FISH - FREE






La grande soeur de Samantha

1. 2020 03:10
2. Not Again 04:23
3. Anymore 04:55
4. The Ballad of Lonesome Cowboy Bill 06:08
5. Blessed 04:31
6. Going Down 05:15
7. You Could Be 06:09
8. Bullet 04:01
9. Here We Are 05:01
10. Don't Mean a Thing 05:24
11. The Bored and Lonely 03:46
12. Free 03:55

_________________
Mon Blog
http://mick.over-blog.com/
avatar
BAYOU
Admin
Admin

Nombre de messages : 4930
Age : 64
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 28/10/2005

http://mick.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

Amanda FISH - FREE :: Commentaires

avatar

Message le Jeu 4 Oct 2018 - 15:51 par BAYOU

Dans la famille Fish, du côté de Kansas City on connaît bien Samantha, la jolie blonde qui s’est fait sa place dans le blues rock, mais peu de gens ont entendu parler de sa sœur aîné Amanda.
Certes son look un peu rondouillard la dessert certainement auprès des managers, mais sa voix est carrément superbe.
En 2015, elle avait sorti un premier album Down In The Dirt avec une pochette hideuse, et elle revient, une allumette enflammée à la bouche, prête à faire tout péter avec Free.
On le sait la scène blues de Kansas City est dynamique avec Brandon Miller mais aussi son bataillon de filles, Danielle Nicole, Heather Newman, mais celle qui a certainement la voix la plus blues, c’est bien l’aîné des Fish.

Elle est accompagnée de quelques pointures, comme le batteur Glen James, l’organiste Chris Hazelton, l'as de l'harmonica Richard Rosenblatt et les guitaristes Dave Hays, Tyler Morris, Bob Margolin, Ken Valdez, Alastair Greene, Coyote Bill, elle-même jouant de la basse et de la guitare acoustique.
Elle cite comme influences R.L. Burnside et Nirvana (les riffs de guitare de « The Bored And Lonely ») mais à l’écoute on pense surtout à Etta James ou à une Beth Hart avant qu’elle ne gâche son talent en chantant de la variété.
Le funky « 2020 » ouvre l’album qui se continue avec un excellent boogie « Not Again » avant que le tempo ralentisse sur « Anymore ».
« The Ballad of Lonesome Cowboy Bill” est un hommage acoustique à son Kansas natal , “Blessed” est intense et sombre, habilement soulignée par la voix de Sara Morgan.
Les titres sont un mélange subtil de rock costaud et de ballades soul/funky qui font exploser la voix d’Amanda jusqu’au morceau final, ce « Free » joyau de l’album avec un duo Amanda/ Sara souligné par l'orgue de Chris Hazelton. Ce final particulièrement excellent ponctue un album qui prend aux tripes dès la première écoute.

A l’heure où les maisons de disques cherchent à promouvoir des voix blues féminines, il serait dommage et injuste qu’Amanda n’éclate pas sur la scène blues. Certes il n’a pas de cheveux longs qui font de l’effet sur scène, ni un look de mannequin mais Janis Joplin ou Etta James n’étaient pas spécialement jolies, leur talent se nichant dans la voix, cette voix si originale.
Et celle d’Amanda mérite d’être écoutée et appréciée pour ce qu’elle est.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Jeu 4 Oct 2018 - 16:32 par el335

La pochette est très belle. Pour la musique, faudra que j'écoute.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 30 Oct 2018 - 11:39 par Flovia

C'est, pour ma part, chose faite, la générosité de notre ami Bayou n'y étant pas étrangère.  

Ceci dûment spécifié, si, parmi les belles voix du Kansas, Danielle Nicole me semble actuellement la mieux pourvue du circuit blues-rock, je dois toutefois reconnaître que celle d'Amanda Fish, mixée en studio, m'a agréablement surprise.

A la différence de ses prestations live, où sa fougue nuit bien souvent à la justesse de son chant, ici, tout est sous contrôle, aucune fausse note, aucun dérapage ne subsiste, et c'est parfaitement maîtrisé.
Rien de comparable non plus avec la voix gentillette de sa cadette, Samantha, au sujet de laquelle, par égard envers Michel, je préfère taire mon sentiment profond...

A l'égal d'une Janiva Magness, Amanda Fish a du coffre. L'on pourrait, du reste, rapprocher, à quelques années d'intervalle, leur puissance vocale et timbre de voix respectifs.
D'une nature à l'évidence bouillonnante, la jeune femme chante énergiquement, et sans effort. Elle possède une tessiture suffisamment étendue, et un vibrato fort agréablement stable (contrairement à celui de Beth Hart, ultra-flottant, facilement caprin, et d'une trivialité quasi sans précédent sur l'album 'Black Coffee' du tandem Hart/Bonamassa ).

Certes, le timbre vocal d'Amanda n'est peut-être pas d'une folle distinction, son phrasé pas non plus d'une sobriété exemplaire, et pourtant l'ensemble se fait l'écho d'une ardeur peu commune.  

Néanmoins, l'inconvénient majeur de voix aussi puissantes et instinctives que la sienne, qui s'expriment la plupart du temps à gorge déployée et ne savent d'ailleurs guère chanter mezza-voce sans s'éteindre, c'est que non seulement mes tympans finissent, à haute dose, par saturer, mais aussi qu'un certain défaut de feeling se fait au fur et à mesure sentir.
Car entre performance vocale et transmission d'affects, il y a parfois un gouffre considérable, pas si aisément franchissable: celui des nuances et des silences.
Aussi, tout efficace que soit l'album, la prestation d'Amanda manque encore sensiblement de respiration, de modulations, et d'émotions (soit autant d'attributs dont, à mon sens, Danielle Nicole fut dotée au berceau... Wink ).

Voilà pourquoi, personnellement, je n'ai pas ressenti de grands frissons à l'écoute de l'enregistrement, en dépit de cette voix accrocheuse, volontiers groovy, et de titres déjà prometteurs comme  'Anymore', 'Here we are' & 'Don't mean a thing'.
Mais je ne doute pas que le prochain puisse bientôt combler cette carence.

'Bullet'


'Here we are'


'Don't mean a thing'


'Blessed'

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 13 Nov 2018 - 14:11 par Blind Willie Régis

J'ai vraiment bien accroché à cet album. Je trouve que la voix d'Amanda Fish est extrêmement plaisante à l'oreille. L'ensemble de la galette s'écoute aisément et on a envie d'y revenir. J'aime beaucoup le morceau "The ballad of lonesome cowboy Bill" dont j'ai trouvé une version en live :

Revenir en haut Aller en bas

Message  par Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum