MIKE ZITO FIRST CLASS LIFE

Aller en bas

26042018

Message 

MIKE ZITO FIRST CLASS LIFE




Sortie le 11 Mai (mais disponible au concert du 21/04/)



1. Mississippi Nights
2. First Class Life
3. I Would'nt Treat A Dog (the Way You Treat Me)
4. The World We Live In
5. Mama Don't Like No Wah Wah
6. Old Black Graveyard
7. Dying Day
8. Back Problems
9. Time For A Change
10. Damn Shame
11. Trying To Make A Living


Dernière édition par BAYOU le Jeu 26 Avr 2018 - 17:08, édité 1 fois

_________________
Mon Blog
http://mick.over-blog.com/
avatar
BAYOU
Admin
Admin

Nombre de messages : 4849
Age : 64
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 28/10/2005

http://mick.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

MIKE ZITO FIRST CLASS LIFE :: Commentaires

avatar

Message le Jeu 26 Avr 2018 - 17:06 par BAYOU

Déjà le quinzième album de Mike Zito, qui depuis son départ de Royal Southern Brotherhood, poursuit sa carrière solo entamée voici déjà presque vingt ans son premier album étant America's Most Wanted paru en 2000.
Après sa brillante participation à RSB, Mike a formé The Wheel, mais l’éloignement géographique du superbe saxophoniste Jimmy Carpenter a mis un terme à cette expérience (Jimmy a déménagé à las Vegas ce qui est quand même loin du Texas pour les répétitions !)
Actuellement Mike tourne avec The Blues Caravan Tour en compagnie de Bernard Allison et Vanja Sky.
A noter que notre ami est également devenu un producteur demandé (Samantha Fish, Danielle Nicole, Vanja Sky…°
La chanson titre « First Class Life» raconte son parcours personnel, et sa dépendance à l’alcool et à la drogue, puis sa guérison et comme il l’explique, il entend profiter de cette seconde chance "J'ai grandi pauvre à St. Louis, et maintenant je voyage dans le monde entier pour chanter mes chansons."
Le mot blues est tatoué sur sa main, aussi le blues imprègne complètement cet album. Quelquefois costaud avec "Time For A Change", puis avec un vibrant hommage à B.B.King dans le superbe "The World We Live In" où il reprend le célèbre vibrato du King. Il évoque son amour pour sa femme dans "Dying Day" et "Old Black Graveyard" parle des tombes des anciens bluesmen où parfois la nuit il se passe d’étranges choses, des fantômes…..On retrouve Bernard Allison qui a co-écrit « Mama Do not Like No Wah Wah, ». Allison s’est inspiré de son expérience avec Koko Taylor, qui n’aimait pas les effets spéciaux à la guitare. Pourtant Bernard a tenté le coup et Koko l’a stoppé en déclarant : «Maman n'aime pas la wah wah, c'est une chanson pour moi! ". Ici, Allison se venge en faisant parler sa wah-wah comme pour évacuer une frustration (c’est vrai qu’il use et parfois abuse de cet effet, Koko n’avait pas vraiment tort sur ce coup)."Mississippi Nights",qui ouvre le CD, puise son inspiration chez les figures tutélaires du blues, Muddy Waters, Howlin 'Wolf, Robert Johnson, c’est le genre de chanson qu’on écoute dans un juke-joint un samedi soir là où cette musique prend toute sa puissance, sa force, son émotion.Et cette superbe reprise “I Wouldn’t Treat a Dog (The Way You Treated Me).”du Bobby "Blue" Bland avec une guitare extraordinaire nous ramène encore aux grandes heures du blues des origines.On peut encore évoquer le piano honky-tonk de “Trying to Make a Living.” ou "Damn Damn Shame" et cette chaleur moite après des heures passées dans un club enfumé.Pourquoi le cacher, j’adore Mike Zito, son jeu de guitare très blues, avec un emploi subtil de la slide, sa façon de jouer ses riffs sans médiator et de proposer des solos toujours inventifs, sans aligner des tas de notes inutiles.

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum