Joueur de Blues

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: Joueur de Blues

Message par Rémiblues le Dim 22 Avr 2018 - 15:12

Chez les flamands , j'aime Brueghel , mon preféré est Brueghel de Velours je pense qu'il doit faire partis de tes références. Rubens aussi c'est magnifique.
Vraiment , chapeau bas !
J'aime Durer aussi. Comme toi je préfère la peinture flamande qu'italienne , bien que j'aime les deux !

Rémiblues
Mannish Boy
Mannish Boy

Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 14/04/2018

Revenir en haut Aller en bas

Ma première vraie guitare

Message par Jo Guitar le Lun 18 Juin 2018 - 22:06

Cool

Seconde diatribe



Ma première vraie guitare

Nous sommes en mai 1971. Je suis avec mon père, guitariste à ses heures, dans un magasin de musique de la rue de Douai, à Pigalle. J'ai 18 ans. Je passe mon Bac dans un mois. Je demande à essayer cette splendide guitare Yamaha accrochée dans la vitrine. Le patron est un ami à mon père.

Depuis cinq ans je joue sur la Jacobacci "Royal" de mon papa. C'est une magnifique guitare de jazz fabriquée par les célèbres frères Jacobacci, luthiers de grand renom. Pourtant, son manche ne m'offre aucune aisance. Il ne mesure que 43 mm au sillet de tête. Bien pour le Jazz. Je ne joue pas de Jazz.

Aussi, lorsque je pose mes doigts sur le manche de cette Yamaha FG 180, elle m'offre ses 45 mm de largeur au sillet de tête. Parfaitement réglée. Je change carrément de planète. Du "beurre". Mon père me dit : << Si tu as ton Bac, elle est à toi ! >>. Bien évidemment, lui comme moi, savons parfaitement que je serais bachelier. J'aime tant les études. C'est une passion.

Sans que je le sache, mon père achète l'instrument avec un superbe étui rigide noir. A l'époque, le SMIC est à 1 200 francs, (183 euros mensuel). Cette guitare vaut 680 francs, (104 euros). L'étui vaut 180 francs, (28 euros). Le tout pour une sacrée somme en ce temps là. Je passe mon Bac. Haut la main et avec mention. Je suis dans ma chambre. Mon père entre avec l'étui à la main. Il le pose sur le lit.

Mon cœur bat la chamade. Je suis fébrile. J'ouvre l'étui. La guitare est là. Magnifique. Teintée miel. Accompagnée de sa facture et de ses documents. Elle date de mars 1970. Fond en acajou massif. Eclisses en acajou laminé. Manche en acajou du Honduras. Touche et chevalet en palissandre noir. Table en épicéa de Sitka massif. Cordes "Light", (tirant 12 / 54).

Je suis tellement heureux que je ne la lâche plus. Elle sonne d'enfer. Une profondeur tonale conjuguée à une largeur de spectre proprement époustouflants. Hauteur de la grosse corde de Mi au dessus de la 12ème frette : 2,2mm. Hauteur de la fine corde de Mi au dessus de la 12ème frette : 1,9mm. Elle n'a jamais bougé depuis. Je n'ai jamais touché au trussrod depuis 47 ans !

La puissance est stupéfiante. Quelques mois plus tard, je compare avec son illustre modèle, une Martin D 18. Il n'y a pas photo. Yamaha FG 180 c'est mieux. Infiniment mieux. Manche plus large, meilleure qualité des bois, plus facile à jouer, mieux réglée. Je joue sur cette guitare, déjà à l'époque, plusieurs heures chaque jour. Les années 70 n'étaient pas les meilleures pour Martin.

Elle est parfaite pour jouer tout ce que j'aime. Les pièces de John Renbourn, de Bert Jansh, de Stefan Grossman, de Chet Atkins ou encore de John James. Nous sommes en novembre 1971. Mon père me ramène des disques 33 tours Vinyle de ses fréquents déplacements professionnels aux Etats-Unis ou en Grande Bretagne. Je connais donc tous ces guitaristes trois à quatre ans avant la grande majorité des amateurs de Finger Picking en France.

Je commence mes études à l'Ecole Nationale des Beaux-Arts après avoir passé un concours d'une extrême difficulté. Il y a 2 500 postulants en France pour 35 admissions. Une autre époque. Je joue le soir dans des cabarets. Comme je suis quasiment le seul sur la place à proposer ce style, j'ai rapidement beaucoup de propositions. A tel point que je peux payer mes études en étant totalement indépendant. Je m'offre mon studio, mes vêtements, ma première voiture, (Une 2 CV neuve).

Début des années 70, il y a la mode du "Festival Folk". Il y en a partout. L'époque est libertaire. Pas besoin de se prendre la tête. N'importe qui peut organiser son "Festival Folk". Je joue partout. Je parcours la France dans tous les sens durant les vacances. Le plus souvent en train pour pouvoir travailler ma guitare. Ce qui serait impossible en conduisant ma "Deux pattes".

Cette guitare Yamaha FG 180 est d'une fiabilité totale. Elle devient rapidement un outil de travail. Quelle que soient les conditions météos, elle ne bouge tout simplement pas. Toujours accordée à la perfection. Je donne toutes mes prestations publiques sur cette guitare. Je rencontre quantité de gens plus où moins célèbres. Certains possèdent la même guitare. Ils en font tous l'éloge !

Ce n'est qu'en 1975 que je change pour une Yamaha FG 2000. J'ai rencontré Bert Jansh pour la seconde fois. Il joue sur le modèle Yamaha FG 1500. Introuvable en France. Je veux la même. Impossible. Je me contente de l'autre  modèle FG 2000. C'est une grosse Dreadnought au manche trop fin. Il n'a que 43,5mm au sillet de tête. Mais je joue actuellement au médiator. Du Boogie Woogie en duo. Elle convient donc plutôt bien. En note à note. Pas du tout en picking. Elle n'est pas du tout adaptée à mon jeu en Finger Picking...

Cette histoire, la période Yamaha FG 2000, fera l'objet d'un prochain récit.

Cool

Tous droits réservés - © - 2018 -
avatar
Jo Guitar
Mannish Boy
Mannish Boy

Nombre de messages : 11
Localisation : Chez moi
Date d'inscription : 28/03/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Joueur de Blues

Message par Jipes le Mar 19 Juin 2018 - 14:48

Belle histoire, un ami de mon premier groupe jouait sur une Yamaha folk FG et je me rappelle très distinctement qu'elle sonnait fort bien. J'imagine aisément ton bonheur de te voir offrir cette superbe guitare. Etant fan de Bert Jansch depuis Quincampoix Music ou je prennais des cours avec Didier Large, c'est vrai que ces dernières années on le voyait toujours avec cette Yamaha de très haut de gamme et il sonne toujours fabuleusement bien. Je t'envie d'avoir rencontré cet artiste pour lequel j'ai le plus grand des respect
avatar
Jipes
Admin
Admin

Nombre de messages : 9165
Age : 58
Localisation : Mulhouse (Alsace)
Date d'inscription : 29/06/2006

https://www.mixcloud.com/radio-mne/playlists/kind-of-blues/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Joueur de Blues

Message par el335 le Jeu 21 Juin 2018 - 8:46

Jo Guitar a écrit:Cool
.......
Tous droits réservés - © - 2018 -

Euh... Si on te cite pour te répondre, faudra payer des droits ?
avatar
el335
Delta King
Delta King

Nombre de messages : 395
Date d'inscription : 13/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Joueur de Blues

Message par mud le Jeu 21 Juin 2018 - 16:29

arf !!!!!!! Very Happy
avatar
mud
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 3505
Localisation : var
Date d'inscription : 10/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Joueur de Blues

Message par Jo Guitar le Ven 22 Juin 2018 - 11:23

Jipes a écrit:Belle histoire, un ami de mon premier groupe jouait sur une Yamaha folk FG et je me rappelle très distinctement qu'elle sonnait fort bien. J'imagine aisément ton bonheur de te voir offrir cette superbe guitare. Etant fan de Bert Jansch depuis Quincampoix Music ou je prennais des cours avec Didier Large, c'est vrai que ces dernières années on le voyait toujours avec cette Yamaha de très haut de gamme et il sonne toujours fabuleusement bien. Je t'envie d'avoir rencontré cet artiste pour lequel j'ai le plus grand des respect
_________________________________________________

Cool

J'ai rencontré Bert Jansch deux fois. Au début des années 70. A cet époque il menait deux combats de front.
Il jouait avec le groupe "Pentangle" auquel participait aussi John Renbourn. Bert jouait également en solo.
Il jouait partout où il était demandé dans la limite que lui permettait son agenda. Bert adorait se produire.

Je ne l'ai évidemment jamais rencontré seul. C'était le plus souvent dans une tente derrière la scène. "Loges".
Il n'était pas très bavard. Plutôt introverti. Mais, en bon Ecossais, il aimait rire. J'ai de la famille à Edimbourg.
Lui était de Glasgow. Nous avions donc quelques autres sujets qui pouvaient nous rapprocher. On bavardait.

Je me souviens qu'il était d'une courtoisie et d'une gentillesse exquises. Presque timide. Assis un peu à l'écart.
Lorsqu'il allumait une cigarette, il se levait pour aller la fumer dehors. Ce qui était en avance sur son temps.
Nous n'étions donc pas incommodés. Ma compagne de l'époque le trouvait même "mystérieux". C'était amusant.



Il jouait sur une guitare Yamaha FG 1500. L'ancêtre du modèle LS36 que j'utilise parfois sur mes vidéos.
Il a utilisé cet instrument jusqu'aux début des années 90. Ensuite il est passé au modèle de la série "L".
C'est avec cette guitare qu'il a mené toute la fin de sa carrière. C'est l'ancêtre du modèle LL36 que je joue ici



Je garde le souvenir d'un homme secret, généreux, peu bavard, triturant souvent ses doigts en parlant.
Un peu comme embarrassé de susciter tant d'intérêt lorsqu'il n'avait pas sa guitare contre lui. Réservé.
Tout le contraire d'un Marcel Dadi que je rencontrais plus tard et pour qui j'assurais des premières parties.

Cool
avatar
Jo Guitar
Mannish Boy
Mannish Boy

Nombre de messages : 11
Localisation : Chez moi
Date d'inscription : 28/03/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Joueur de Blues

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum