Wynton Marsalis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Wynton Marsalis

Message par Mojo le Jeu 21 Sep 2006 - 21:47



Le trompettiste Wynton, Marsalis est né en 1961 à la Nouvelle Orléans. Son père, musicien de renom, donna le jour à 6 enfants à qui il a transmis sa passion et qui son tous devenus professionnels. Alors qu’il baigne au quotidien dans une ambiance jazzistique, dès 12 ans il possède une maîtrise parfaite de son instrument. A 14 ans il est envoyé dans une école de musique qui lui permet d’acquérir les fondamentaux de la musique classique et de remporter un prix d’interprétation. C’est ainsi qu’il intègre le New Orleans Symphony Orchestra. La musique classique est une passion qui ne le quittera plus, et il y consacre une carrière en parallèle du Jazz.Il a d’ailleurs à son actif de nombreux CDs dans ce domaine; avec notamment une fructueuse collaboration avec chef d’orchestre Seiji hosawa pour l’interprétation de ses propres compositions.

A 18 ans ce jeune homme bardé de références, part pour New York afin d’étudier à la "Julliard school of music". A ce stade on ne peut s’empêcher de penser à Miles Davis qui y fit étape au même age. Si Wynton Marsalis n’a pas eu la possibilité de fréquenter les pionniers du Be-bop, c’est tout comme. Car, il a tout de même été repéré en 1980 par le légendaire batteur Art Blakey, qui le gardera 2 ans au sein des "Art Balkey ‘s Jazz messengers", où il succède à une lignée de prestigieux trompettistes comme: Donald Byrd, Clifford Brown, Lee Morgan, Freddie Hubbard,. Il rejoint ensuite Le VSOP d’Herbie Hancock (avec: Ron Carter, Wayne Shorter et Tony Williams). A partir de 1982, il commence à enregistrer sous son nom en ayant à ce jour plus de 40 cds à son actif.


Avec d’autres musiciens issus comme lui du vivier des "Jazz Messengers", il incarnera une mouvance qui se situe dans la parfaite continuité du groupe de Miles des années 50-60. Démarche que d’aucun prétendent qu’elle aurait sauvé le jazz des dérives paraît il néfastes du Free Jazz ou du Jazz Rock, alors que q’autres lui reprochent de cultiver une vision passéiste du jazz. Mais Wynton Marsalis n’était pas seul à suivre cette voie, il était accompagné par des musiciens de haute volée comme: son frère Brandford Marsalis (un des grands saxophonistes actuels, connu pour ses collaborations avec Sting), le contrebassiste Charnett Mofett , le batteur Jeff Watts, tous originaires de New Orleans. Toujours est il que maintenant Wynton Marsalis est désormais unanimement respecté; ayant amplement prouvé que la tradition peut se transcender pour faire évoluer le jazz, sans pour autant qu’il soit question de modernité ou de tendances.


En plus de son implication dans la musique classique et de l’animation de son grand orchestre le "Lincoln Center Jazz Orchestra", il a adopté notre pays, en s’installant dans sa résidence secondaire de Marciac, où il participe tous les ans au célèbre festival de Jazz. Non seulement en y donnant des concerts, mais aussi en animant des stages de perfectionnement instrumental. Accessoirement cette charmante bourgade du Gers lui permit d’en devenir citoyen d’honneur et d’intégrer des confréries gastronomiques (Armagnac, foie gras). En retour de cette contribution typiquement Française à l’amitié entre les peuples, Wynton Marsalis composa une oeuvre intitulée:" the Marciac suite", où il donne une preuve éclatante de ses talents d’arrangeur/compositeur.


WYNTON MARSALIS SEPTET
THE MARCIAC SUITE
CK 69877
(Columbia Jazz)
1. Loose Duck
2. The Big Top
3. Jean-Louis Is Everywhere
4. Mademoiselle D'Gascony
5. Armangac Dreams
6. Marciac Fun
7. For My Kids at the Collège of Marciac
8. Marciac Moon
9. D'Artagnan
10. Guy Lafitte
11. B is for Boussaget (and Bass)
12. In the House of Laberriere
13. Sunflowers

Wink
avatar
Mojo
Delta King
Delta King

Nombre de messages : 353
Localisation : 78
Date d'inscription : 26/11/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Wynton Marsalis

Message par Jungleland le Ven 22 Sep 2006 - 18:25

merci bien pour cet article, j'y ai appris pas mal de choses, notamment son installation à Marciac.

de ses disques je ne connais que Black Codes qui m'avait assez plu. Il va donc falloir que je revisite un peu son répertoire


par contre son frère Brandon a assez mauvaise réputation auprès des fans de jazz qui lui reprochent souvent de banaliser dans le mauvais sens le jazz. bon personnellement je n'ai bien sûr pas d'avis, je me contente de répéter.

_________________
The blues are the roots
The rest are the fruits

http://aupaysdublues.free.fr/index.php
avatar
Jungleland
Admin
Admin

Nombre de messages : 15001
Age : 55
Localisation : Lost in the flood
Date d'inscription : 20/10/2005

http://mywmym.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Wynton Marsalis

Message par Mojo le Ven 22 Sep 2006 - 23:16

Very Happy

Merci pour le compliment; je dois compléter en vous proposant quelques Cds.

J'ai "black codes" en vinyl, ça fait une éternité que le l'ai pas écouté, va falloir que je répare cette lacune.

Pour ce qui est de Brandford Marsalis, c'est pas impossible que quelques grincheux médisent sur son compte. En fait c'est un des saxophonistes de référence aus côtés de Kenny Garrett, michael Brecker, Steve Coleman, David Sanborn, et de quelques autres. Ses collaborations avec des artistes hors du jazz, ne sont en rien dévalorisantes; pour moi c'est même un plus.

Sting pour ses cds "the dream of the blue turtle" et "mercury falling", à fait appel à: Omar Hakim (batteur de Weather Report), Daryl Jones (basse de Miles Davis), mais aussi au pianiste Kenny Kirkland et à Brandford Marsalis; tous deux étant à l'époque titulaires du groupe de Wynton Marsalis.

Autre info: Cet été j'ai acquis un "instant live, Raleigh 2003" de l'Allman Brothers Band", et tiens toi bien: Brandford Marsalis est leur invité pour nous jouer "Dreams" et Whipping Post". J'adore ce genre de "melting pot" entre les styles, et ça fonctionne plutôt bien.

Wink
avatar
Mojo
Delta King
Delta King

Nombre de messages : 353
Localisation : 78
Date d'inscription : 26/11/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Wynton Marsalis

Message par Invité le Jeu 15 Mar 2007 - 17:38

J'suis plutôt fan (j'parle de Wynton, hein) de ses albums avec son Septet.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Wynton Marsalis

Message par Invité le Jeu 15 Mar 2007 - 17:59

Jungleland a écrit:...
par contre son frère Brandon a assez mauvaise réputation auprès des fans de jazz qui lui reprochent souvent de banaliser dans le mauvais sens le jazz. bon personnellement je n'ai bien sûr pas d'avis, je me contente de répéter.
Tu veux peut être parler de Branford ?
Perso, je préfère celui-là à Wynton auquel je n'ai jamais réussi à trouver un intérêt particulier, je sais pas, le petit truc qui sort du lot de X milliers d'interprètes de jazz classique...
Même si la production de Branford est plutôt inégale !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Wynton Marsalis

Message par Invité le Jeu 15 Mar 2007 - 19:56

Branfod Marsalis est bien moins doué que son frère Wynton. J'ai envie d'dire qu'il est là parce que toute la petite famille est là.
Branford Marsalis m'ennuit, j'prend aucun plaisir à écouter le son de son sax. Non, rien à voir avoir son frère Wynton, qui est pour le coup, un véritable génie.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Wynton Marsalis

Message par Invité le Ven 16 Mar 2007 - 16:22

Question de goût, mon grand !

Wynton Marsalis est bien moins doué que son frère Branford. J'ai envie d'dire qu'il est là parce que son grand frère Branford est là.
Wynton Marsalis m'ennuie, j'prend aucun plaisir à écouter le son de sa trompette. Non, rien à voir avoir son frère Branford, qui est pour le coup, un véritable génie.

Ce que j'irai vérifier avec plaisir le 22 mars prochain à Courbevoie, avec son 4tet actuel (Jeff "Tain" Watts à la batterie, rien que pour ça) Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Wynton Marsalis

Message par Invité le Ven 16 Mar 2007 - 16:49

Seulement, Wynton aura marqué l'histoire du Jazz. On ne peut pas en dire autant de Branford. N'est-ce pas ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Wynton Marsalis

Message par Invité le Ven 16 Mar 2007 - 16:56

Jazzmeblues a écrit:Seulement, Wynton aura marqué l'histoire du Jazz. On ne peut pas en dire autant de Branford. N'est-ce pas ?
Suspect

scratch

Idea

Hé, t'es démasquée Madame Soleil !!!
sunny

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Wynton Marsalis

Message par Ayler le Ven 16 Mar 2007 - 17:27

Jazzmeblues a écrit:Branfod Marsalis est bien moins doué que son frère Wynton. J'ai envie d'dire qu'il est là parce que toute la petite famille est là.
Branford Marsalis m'ennuit, j'prend aucun plaisir à écouter le son de son sax. Non, rien à voir avoir son frère Wynton, qui est pour le coup, un véritable génie.

Tu y vas un peu fort tout de même. Sa reprise du "Lonely Woman" d'Ornette Coleman ne manque pas de musicalité, et est loin d'être à la portée du premier venue.
avatar
Ayler
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 1284
Localisation : South Saturn Delta
Date d'inscription : 22/05/2006

http://www.facebook.com/SugarSweet44

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum