MARCUS KING BAND -BLUES AUTOUR DU ZINC

Aller en bas

19032018

Message 

MARCUS KING BAND -BLUES AUTOUR DU ZINC





De petits flacons de neige tombent délicatement sur le superbe ensemble de la Maladrerie Saint-Lazare de Beauvais. C’est dimanche après-midi, c’est le traditionnel Festival Blues Autour du Zinc.
Public nombreux visiblement la réputation flatteuse de Marcus est parvenue en Picardie.
Première partie avec une prestation de DEROBERT & The Half Truths un groupe venue de Nashville qui joue un répertoire soul. C’est pas mal, mais un peu trop convenu, on sent que l’usine à musique de la ville pèse sur les musiciens qui ne se lâchent pas vraiment.
19H30, le groupe démarre son set, Marcus a visiblement des problèmes techniques pendant les deux premiers morceaux qui l’obligent à bricoler les réglages de son ampli, le groupe toujours composé de de Jack Ryan batterie, Stephen Campbell basse, Justin Johnson: trompette et trombone, Matt Jennings orgue et keyboards et Dean Mitchell: saxophone assure pendant les petits pépins.
Puis premier grand moment une version de « Self Hatred » qui incorpore « Fire On the Mountain » du Grateful Dead.
Petite surprise, Marcus ne jouera pas de slide pendant tout le concert et la première partie (le show durera deux heures) est constitué de morceaux assez longs qui se transforment en jams. On sent l’énorme influence de Gov’t Mule et de Warren Haynes dans le jeu et le comportement de Marcus.
Quelquefois, comme chez la Mule, le groupe se perd un peu en route mais globalement c’est excellent avec de très bonnes interventions de Matt Jennings aux claviers. Peu à peu (comme au Sunset en 2016 finalement) les cuivres rentrent dans la musique et son plus présents, faisant basculer le show dans un registre plus soul, un peu comme le Tedeschi Trucks Band.
Comparé Marcus aux deux derniers guitaristes des Allman Brothers démontre que notre ami de 22 ans a déjà atteint un sacré niveau avec un énorme potentiel à venir.
On remarque également qu’il semble plus à l’aise sur scène, communiquant avec le public, et le fameux ‘Are’ You Doin’ cher à Warren qu’il lance dès le deuxième morceau en est un exemple.
On peut regretter dans un show relativement court la place laissée aux solos de basse et batterie mais tout le monde pratique ainsi de nos jours.
Le Marcus King Band termine une tournée française et reviendra en octobre. C’est vraiment un des groupes à ne pas rater, il est rare de découvrir un jeune guitariste avec autant de talent qu’il exploite avec sobriété et intelligence avec un groupe stable.







_________________
Mon Blog
http://mick.over-blog.com/
avatar
BAYOU
Admin
Admin

Nombre de messages : 4930
Age : 64
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 28/10/2005

http://mick.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

MARCUS KING BAND -BLUES AUTOUR DU ZINC :: Commentaires

avatar

Message le Lun 19 Mar 2018 - 12:46 par sergio88

J'ai du mal à accrocher à la musique du jeune homme. J'écoutais son album encore semaine dernière, mais vraiment sans grande conviction en me disant qu'il manque de personnalité, j'ai eu la même réflexion que toi :

BAYOU a écrit:On sent l’énorme influence de Gov’t Mule et de Warren Haynes dans le jeu et le comportement de Marcus.

Maintenant peut-être qu'en live...

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Lun 19 Mar 2018 - 14:25 par Jipes

Moi je l'avais adoré son album, il a un grain de voix qui me touche et quand je l'entends chanter "Rita is gone" il m'arrache presque des larmes

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Lun 19 Mar 2018 - 17:11 par Flovia

sergio88 a écrit:J'ai du mal à accrocher à la musique du jeune homme. J'écoutais son album encore semaine dernière, mais vraiment sans grande conviction en me disant qu'il manque de personnalité, j'ai eu la même réflexion que toi :

BAYOU a écrit:On sent l’énorme influence de Gov’t Mule et de Warren Haynes dans le jeu et le comportement de Marcus.

Maintenant peut-être qu'en live...

Ah tiens, curieux que tu n'accroches pas plus que ça à Marcus King, Sergio!...
Peut-être manque-t-il un brin de personnalité, mais à son jeune âge (tout juste 22 ans), c'est encore bien excusable.
Laissons-lui le temps de s'affirmer, et de s'affranchir de la coupe toute magnétique de Haynes (singulier pôle d'attraction, reconnaissons-le au passage). En attendant, les conseils de son mentor vont plutôt dans le bon sens. 
Et des morceaux plus orientés ''fusion'' comme 'Vespian espionnage', 'Devil's land', 'Plant your corn early' ou encore le medley 'Sharry barry/Sliced milk/25 or 6 to 4/I’ll stay/Gloomy sunday' de son dernier 'North Due EP' me semblent déjà faire preuve d'une belle maturité.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Lun 19 Mar 2018 - 17:47 par BAYOU

Son deuxième album et l'Ep sont excellents
En plus si on compare les set list d'Agen et de Beauvais elles sont assez différentes (comme chez la Mule)
Bref c'est quand même du haut de gamme !

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Lun 19 Mar 2018 - 18:27 par sergio88

BAYOU a écrit:Bref c'est quand même du haut de gamme !

Attention, je ne dis pas que c'est de la bouze. Le gamin est doué, mais je le trouve pour l'instant trop formaté par son mentor. C'est mon ressenti actuel. Il faut qu'il prenne son envol.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 20 Mar 2018 - 10:43 par BAYOU



Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 20 Mar 2018 - 11:12 par Jipes

La 335 elle chauffe sacrément

Revenir en haut Aller en bas

Message  par Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum