Danielle Nicole (Schnebelen) - Cry No More

Aller en bas

05032018

Message 

Danielle Nicole (Schnebelen) - Cry No More






Date de sortie : 23 février2018
Label : Concord Records

Personnel :

Guitares : Johnny Lee Schell, Nick Schnebelen. Invités :Luther Dickinson, Sonny Landreth, Kenny Wayne Shepherd, Brandon Miller, Monster Mike Welsh et Walter Trout.
Basse et Chant : Danielle Nicole.
Batterie : Tony Braunaghel
Orgue : Mike Sedovic, Mike Finnigan.
Choristes : Maxanne Lewis, Kudisan Kai

Tracklist :

01. Crawl
02. I'm Going Home
03. Hot Spell
04. Burnin' For You
05. Cry No More
06. Poison The Well
07. Bobby
08. Save Me
09. How Come U Don't Call Me Anymore
10. Baby Eyes
11. Pusher Man
12. My Heart Remains
13. Someday You Might Change Your Mind
14. Lord I Just Can’t Keep From Crying

Cry No More :


Save Me avec Kenny Wayne Shepherd :


Dernière édition par sergio88 le Mar 6 Mar 2018 - 17:28, édité 1 fois

_________________
Play fast. Life is short

https://www.youtube.com/user/sergio88000

=================================

Le véritable mélomane est l'homme qui, entendant une femme chanter dans sa salle de bain, s'approche du trou de la serrure et y colle... l'oreille.
Francis Blanche
avatar
sergio88
Admin
Admin

Nombre de messages : 11002
Age : 55
Localisation : Epinal, enfin tout près.
Date d'inscription : 16/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

Danielle Nicole (Schnebelen) - Cry No More :: Commentaires

avatar

Message le Lun 5 Mar 2018 - 17:48 par BAYOU

Elle sera à Guitare en Scène en juillet.
Bon album

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 6 Mar 2018 - 15:13 par Flovia

Même avis que Bayou. Un bon album, en effet, peut-être un soupçon en dessous de son précédent et premier solo 'Wolf den' (2015) dont le chant me semble en comparaison dosé avec davantage de sobriété.

Sinon que d'invités prestigieux, en particulier guitaristes, là-dessus!
Parmi eux, citons également 'Monster' Mike Welch sur

'My heart remains'


et

'How come u don't call me anymore'


Sans oublier l'excellente Kelly Finnigan à l'orgue et vocaux en partage, sur

'Someday you might change your mind'


Pour rappel, la chanteuse et bassiste Danielle Nicole/ alias Danielle Nicole Schenebelen, auparavant membre de Trampled under foot, aux côtés de ses deux frangins Kris (guitare, chant) & Nick Schenebelen (batterie) - formation récompensée aux Blues music award 2014 pour leur opus 'Badlands' élu meilleur album de blues contemporain de l'année, avait elle-même été désignée meilleure instrumentiste de l'année 2014, catégorie guitare basse.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 6 Mar 2018 - 17:41 par sergio88

Flovia a écrit:Parmi eux, citons également 'Monster' Mike Welch

Merci pour la précision Flo, j'en avais zappé deux,  Brandon Miller et Monster Mike Welsh. Laughing

A propos de Brandon Miller :

"Le BRANDON MILLER BAND pratique un Blues Rock énergique et flamboyant sans pour autant renier les racines du genre (ex: Robert Johnson). La formule trio du BMB se veut terriblement percutante. La plus belle critique que l'on puisse faire à BRANDON MILLER a été faite par Paul Mac Nab du "Great American BBQ Festival" : This Kid is seriously the next Stevie Ray Vaughan !"

Le voici avec le Danielle Nicole Band :











Avec son trio :

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 6 Mar 2018 - 18:39 par Flovia

sergio88 a écrit: j'en avais zappé deux, Brandon Miller et Monster Mike Welsh. Laughing

Eh bien vois-tu, Serge, Brandon Miller m'avait également échappé! A notre décharge, avec ce détail des musiciens officiant titre après titre, il faut une sacrée vigilance pour n'en oublier aucun...    Rolling Eyes  
Intéressant, en tout cas, ce guitariste! Je ne le connaissais pas. Wink

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 6 Mar 2018 - 19:00 par sergio88

Flovia a écrit:
Eh bien vois-tu, Serge, Brandon Miller m'avait également échappé! A notre décharge, avec ce détail des musiciens officiant titre après titre, il faut une sacrée vigilance pour n'en oublier aucun...    Rolling Eyes  
Intéressant, en tout cas, ce guitariste! Je ne le connaissais pas. Wink

Et pourtant je m'était farci la lecture de tout le livret. Je deviens vieux... Moi non plus je ne connaissais pas Brandon Miller, mes oreilles l'aiment bien.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 6 Mar 2018 - 19:06 par BAYOU

Ce qui est dommage c'est que Brandon Miller est le guitariste du groupe de Danielle Nicole et qu'il ne joue que sur un titre de l'album.C'est Johnny Lee Schell un musicien de studio qui joue à sa place.
Dommage que le gars Brandon est une pointure.
Pour info il sera à Annecy avec son groupe le 27/04/2018 !


Une première en France !

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 6 Mar 2018 - 19:12 par BAYOU

Je vous conseille ses albums solos.....

https://www.brandonmillerband.net/store

Le live est une vraie tuerie blues ! !

Allez je vous raconte une petite histoire.
En avril on devait se retrouver avec mon copain Michel et sa femme (c'est lui le boss de l'Arcadium qui fait venir Brandon en avril et Danielle Nicole à GES) au Den à la Nouvelle-Orleans.
Nous arrivions de Clarksdale et nous étions sur la route quand à mi distance de NOLA, Catherine s'aperçoit qu'elle a oublié son sac à l'hôtel...Donc demi-tour et le temps de refaire le trajet nous avons loupé le concert de Danielle Nicole.
Du coup c'est devenu une plaisanterie entre nous, à chaque fois il me dit qu'on a fait exprès de louper le concert !

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 6 Mar 2018 - 19:52 par Flovia

BAYOU a écrit:Je vous conseille ses albums solos.....

https://www.brandonmillerband.net/store

Le live est une vraie tuerie blues !

Merci pour le conseil! Je m'en vais écouter ce 'Live at Knuckleheads' , disponible ici. Wink

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mer 7 Mar 2018 - 12:26 par BAYOU

Kansas City, au milieu des USA, semble être une usine à produire des chanteuses de blues. Certes il faut bien s’occuper quand on se trouve au milieu de nulle part, et chanter, jouer de la guitare permet aussi de faire des rencontres et de voir du pays.
Samantha Fish et Danielle Nicole y sont nées, et si la première, est relativement connue maintenant en Europe, la seconde doit encore y faire sa place.

C’est avec Trampled Underfoot, groupe formé avec ses frères Kris (guitare, chant) et Nick Schenebelen (batterie) que Danielle qui se nomme encore Scheneblen remporte une distinction aux Blues Music Awards 2014 avec leur excellent album Badlands.
Ensuite, elle se lance dans une carrière solo avec son groupe, et rejoint pour plusieurs tournées North Mississippi All Stars. Au fait j’ai oublié de vous dire qu’elle est également bassiste, ce qui explique sa venue chez NMAS qui a des difficultés à remplacer Chris Chew.

Aussi, après Wolf Den le premier album solo sorti en 2015, voici le second Cry No More.

On peut regretter que la photo de pochette présente la chanteuse de façon aguichante, il semble que le syndrome Ruff Records, qui signe des filles blondes et jolies, frappe également chez la concurrence, d’autant que les qualités vocales de Danielle suffisent amplement à démontrer son talent.
Autre regret, la quasi absence de Brandon Miller son guitariste de scène qui ne joue que sur un morceau (« Baby Eyes ») alors que c’est un superbe guitariste co-responsable du son du groupe. C’est Johnny Lee Schell, un guitariste de studio qui joue sur les autres titres, et son style propre mais assez répétitif est moins original que celui de Brandon.

Mais ces deux remarques légèrement négatives ne doivent pas altérer l’écoute de l’album qui est très réussi. Danielle Nicole a une superbe voix qui peut rappeler dans certaines intonations Beth Hart, quand celle-ci chante du blues et pas des niaiseries, ou encore Bessie Smith.
De bons morceaux bien composés avec des interventions d’invités prestigieux qui toutefois s’effacent délicatement devant le projet, Sonny Landreth bien sûr dans le superbe « I'm Going Home » tout en finesse et en retenue, Kenny Wayne Shepherd qui sonne superbement dans « Save Me », Walter Trout, le toujours tonique Monster Mike Welsh sur deux morceaux et pour terminer l’album Luther Dickinson pour le superbe « Lord I Just Can’t Keep From Crying » de Blind Willie Johnson.
Les invités sont des cerises sur le gâteau, l’important est la voix de Danielle Nicole qui transporte une réelle et authentique émotion blues. Si vous en avez ras-le-bol que Beth Hart chante de la variété, si vous trouvez que Samantha Fish est trop blonde (si, si je connais de ces gens hélas), bref si vous avez envie de retrouver une authenticité dans une voix essayez donc Danielle Nicole.

Ecoutez « Baby Eyes” et son ambiance juke-joint, avec le piano un peu bastringue, et l’accompagnement subtil de Brandon Miller, on part direct dans un club enfumé, l’ombre de Bessie Smith plane sur ce morceau.

Un bel album d’une chanteuse qu’il faut découvrir très vite.

Elle sera le 20 Juillet au festival Guitare en Scène avec son groupe.
Brandon Miller lui jouera avec son groupe le 27 Avril à l’Arcadium d’Annecy.
Deux belles occasions d’humer l’air du Kansas ! ! ! !

Revenir en haut Aller en bas

Message  par Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum