Samantha FISH-Belle of the West

Aller en bas

10112017

Message 

Samantha FISH-Belle of the West




Deuxième album de la dame en 2017



1. American Dream
2. Blood In The Water
3. Need You More
4. Cowtown
5. Daughters
6. Don't Say You Love Me
7. Belle Of The West
8. Poor Black Mattie
9. No Angels
10. Nearing Home
11. Gone For Good

_________________
Mon Blog
http://mick.over-blog.com/
avatar
BAYOU
Admin
Admin

Nombre de messages : 4849
Age : 64
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 28/10/2005

http://mick.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

Samantha FISH-Belle of the West :: Commentaires

avatar

Message le Ven 10 Nov 2017 - 16:14 par BAYOU

Cinq albums en six ans, deux en 2017, Samantha FISH est en pleine période créative. Après Chills & Fever, en début d’année, qui rendait un hommage vibrant au rythm’ n blues de Motor City, Samantha retrouve Luther Dickinson qui avait produit son album Wild Heart en 2015. Le leader des North Mississippi All Stars a réuni sur ses terres dans le studio Zebra Ranch à Independence, la fine fleur des musiciens des collines du nord : Jimbo Mathus, Lightnin 'Malcolm et Amy LaVere….Et on peut faire confiance à Luther pour retrouver les racines du blues authentique. Il suffit d’écouter la chanson d’ouverture, "American Dream" avec les fifres de Sharde Thomas la nièce du grand R.L. Burnside superbe et émouvant. Et notre jolie blonde du Kansas enfonce le clou en reprenant "Poor Black Mattie" le grand classique de R.L. en duo avec Lightnin' Malcolm dans une interprétation profonde et authentique comme une enfant née au cœur du delta pourrait le faire.

Ne vous y trompez pas. Samantha FISH n’est pas faite dans le même moule que la « nouvelle génération » de chanteuses qui, depuis quelques années, pullulent sur la scène blues. Des noms ? Je vais me gêner. Dana Fuchs, Sari Schorr, Layla Zoe, Ghalia, Ina Forsman, Ana Popovic, Joane Shaw Taylor, Tasha Taylor, qui ont toutes les mêmes caractéristiques : Une jolie silhouette, de longs cheveux qui s’agitent bien sur scène, un joli minois et une belle voix. Attention toutes ont du talent, toutes offrent des prestations scéniques correctes et des CD assez réussis. Samantha est aussi très jolie, elle a des cheveux blonds, est habillée au moins aussi sexy que ses copines mais elle a en plus la curiosité musicale d’explorer d’autres voix, la volonté de retournes aux racines de la musique américaine, de se plonger dans des univers musicaux différents n’hésitant pas à laisser le lead vocal à Lillie Mae dans "Nearing Home" qui est pourtant potentiellement une rivale.

Ne vous y trompez pas, le violon de la même Lillie n’a rien avoir avec la country aseptisée produite à la chaîne à Nashville, il se marie au contraire magnifiquement avec le son si particulier, si authentique, si unique du « blues des collines du nord » cette petite région au sud de Memphis, au nord de l’état du Mississippi, où une poignée de jeunes musiciens ont choisi de maintenir la tradition des grands bluesmen du delta. L’originalité de la démarche de Samantha est de s’associer à cette musique, d’y plonger, avec les percussions « rustiques » si caractéristiques, les guitares relativement discrètes qui tapissent le son et les fifres et le violon qui donnent cette couleur unique à la musique.

Belle of the West est déroutant à la première écoute, on a tendance à penser un peu vite que c’est de la musique légère, mais écoutez attentivement… Les arrangements, ce mélange de ruralité qui puise son origine dans les méandres du fleuve, combiné à cette authenticité forte surgit des collines cet esprit profondément américain qui va chercher au plus profond la mémoire du peuple noir. Paradoxalement cette musique est jouée par des blancs, un peu comme si Jimbo, Malcolm, Luther et les autres qui ont grandi dans cette région rendaient aux vieux bluesmen ce qu’ils leur ont transmis. Belle of the West n’est pas du tout le nouvel album d’une gamine blonde frivole qui veut faire carrière. Au contraire c’est un hommage magistral de Samantha au blues des origines qu’elle a choisi de concevoir avec les musiciens qui portent encore cette musique, chez eux, dans cet endroit magique du côté d’Hernando.

Authenticité, beauté, retour aux sources. Bravo Samantha

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Sam 11 Nov 2017 - 10:03 par el335


La pochette et le titre du Cd m'invitent à passer mon chemin...
Peut-être bien que j'ai tort...

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Sam 11 Nov 2017 - 16:23 par Blind Willie Régis

Cet album sonne très country (ce qui n'est pas pour me déplaire) mais paraît effectivement un peu léger, presque acidulé par moments. Il y a cependant de bonnes choses notamment le magnifique apport du violon surtout sur la track que j'ai préféré "Need You More". Le duo avec Lightnin' Malcolm sur "Poor Black Mattie" passe très bien également tout comme la track "No Angels". Enfin, j'ai bien aimé le morceau "Nearing Home" tout en douceur. C'est un album calme qui a des qualités mais qui ne m'a pas mis de claque. Je dirai que ce que je préfère sont les superbes passages de violon et à ce titre, je sors "Need You More" du lot!

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Sam 11 Nov 2017 - 17:22 par BAYOU

Pas vraiment country, le violon n'est pas nécessairement lié à cette musique.
pour moi c'est du blues à la North Mississippi All Stars, avec un petit côté Appalaches un peu comme dans le dernier album solo de Warren Haynes

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Sam 11 Nov 2017 - 19:53 par Blind Willie Régis

Ah je ne dis pas que j'associe le violon à la country mais moi à l'écoute, j'ai trouvé beaucoup de tendances country dans cet album

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Sam 11 Nov 2017 - 21:24 par Jonselis

Merci à BAYOU pour la chronique du disque. Comme toi, je sors Samantha du lot des blueswomen à robes moulantes, car il y a selon moi beaucoup plus d'authenticité dans ce que fait la musicienne du Kansas par rapport à ses concurrentes.
Je rejoins Régis sur la petite touche country apportée par le violon, et sur le fait que le morceau Need You More est celui que je préfère. L'artiste donne vraiment l'impression de vouloir explorer d'autres facettes du Blues, et si ce disque ne m'a pas non plus mis de claque, il me conforte dans l'idée que cette demoiselle a une belle carrière devant elle.

Revenir en haut Aller en bas

Message  par Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum