Le blues et le cinéma

Page 3 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le blues et le cinéma

Message par sergio88 le Lun 13 Aoû 2007 - 11:26

pg a écrit:J'ai dû rater un épisode, là, c'est du cinéma vos histoires de vitesse Suspect

Arff sans doute, il y en a qui se font du cinéma lol!

@+

_________________
Play fast. Life is short

http://www.youtube.com/user/sergio88000

=================================

Le véritable mélomane est l'homme qui, entendant une femme chanter dans sa salle de bain, s'approche du trou de la serrure et y colle... l'oreille.
Francis Blanche
avatar
sergio88
Admin
Admin

Nombre de messages : 10868
Age : 54
Localisation : Epinal, enfin tout près.
Date d'inscription : 16/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues et le cinéma

Message par Gillou le Lun 13 Aoû 2007 - 13:31

What a Face Bientôt dans toutes les salles de concert :
avatar
Gillou
Bassiste désopilant
Bassiste désopilant

Nombre de messages : 1851
Age : 54
Localisation : à l'ouest
Date d'inscription : 13/09/2006

http://myspace.com/basspreacher

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues et le cinéma

Message par Jungleland le Lun 13 Aoû 2007 - 19:44



excellent !

_________________
The blues are the roots
The rest are the fruits

http://aupaysdublues.free.fr/index.php
avatar
Jungleland
Admin
Admin

Nombre de messages : 15003
Age : 55
Localisation : Lost in the flood
Date d'inscription : 20/10/2005

http://mywmym.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues et le cinéma

Message par Eldoro le Lun 13 Aoû 2007 - 19:49

Gillou a écrit:What a Face Bientôt dans toutes les salles de concert :

mouarf Wink pour le topic, je sais pas, j'ai répondu au post de sami
avatar
Eldoro
The fucking shuffle machine
The fucking shuffle machine

Nombre de messages : 3933
Age : 37
Localisation : Isère
Date d'inscription : 05/08/2006

http://boogieramblers.bandcamp.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues et le cinéma

Message par sami le Mar 14 Aoû 2007 - 9:30

Nous ne sommes absolument pas hors sujet. Nous parlons du film Crossroads, qui met en scene Steve Vai, guitariste qui se prevaut de son immense technique (dans le film, il est une sorte de suppot du Diable, pour rester dans les mythes bluesiens). On se demandait donc si jouer vite, c'etait obligatoirement une tare, et je demandais si jouer lentement, pouvait ou non aussi etre assimile a une forme d'incompetence masquee. Nous sommes bien dans le sujet, puisque Vai dans le film, affronte Karate Kid dans un epoustouflant face a face technique-feeling, etc...
Cela s'appelle une digression, et ce sont les digressions, sortes d'improvisations (pour rester dans le langage blues), qui rendent souvent les topics passionnants et vivants. Tant de forum sombrent pour etre trop ... straight ahead... Alors vive les digressions !
avatar
sami
Old School Vigilante
Old School Vigilante

Nombre de messages : 505
Localisation : La Reunion
Date d'inscription : 29/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues et le cinéma

Message par sergio88 le Mar 14 Aoû 2007 - 9:54

sami a écrit:Cela s'appelle une digression, et ce sont les digressions, sortes d'improvisations (pour rester dans le langage blues), qui rendent souvent les topics passionnants et vivants. Tant de forum sombrent pour etre trop ... straight ahead... Alors vive les digressions !

Tout à fait d'accord avec toi Sami. Je pense que c'est l'esprit de Bluesland, et c'est ce qui fait son charme et qu'on s'y attache. On échange, on apprend, le tout dans la joie et la bonne humeur. Wink

@+

_________________
Play fast. Life is short

http://www.youtube.com/user/sergio88000

=================================

Le véritable mélomane est l'homme qui, entendant une femme chanter dans sa salle de bain, s'approche du trou de la serrure et y colle... l'oreille.
Francis Blanche
avatar
sergio88
Admin
Admin

Nombre de messages : 10868
Age : 54
Localisation : Epinal, enfin tout près.
Date d'inscription : 16/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Crossroads

Message par Invité le Sam 12 Juil 2008 - 2:21

Il y'a un autre film qui s'appelle Crossroads, réalisé par John Doe celui-là.

C'est une fiction/reportage qui raconte l'histoire d'un bluesman qui suit les traces de Robert Johnson.
Un prétexte pour nous faire visiter les endroits par où est passé le maitre.

Un trés bon film.

Existe en version sous-titrée frenchie.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues et le cinéma

Message par bluesygolum le Sam 12 Juil 2008 - 8:18

crossroad n'existe qu'en import US à la FNAc Sad
avatar
bluesygolum
At The Crossroad
At The Crossroad

Nombre de messages : 61
Age : 51
Localisation : metropole lilloise
Date d'inscription : 07/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues et le cinéma

Message par Eldoro le Sam 12 Juil 2008 - 11:41

loren a écrit:Il y'a un autre film qui s'appelle Crossroads, réalisé par John Doe celui-là.

C'est une fiction/reportage qui raconte l'histoire d'un bluesman qui suit les traces de Robert Johnson.
Un prétexte pour nous faire visiter les endroits par où est passé le maitre.

Un trés bon film.

Existe en version sous-titrée frenchie.

celui la est gratos
http://johndoefilms.wordpress.com/
avatar
Eldoro
The fucking shuffle machine
The fucking shuffle machine

Nombre de messages : 3933
Age : 37
Localisation : Isère
Date d'inscription : 05/08/2006

http://boogieramblers.bandcamp.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues et le cinéma

Message par lezombie666 le Dim 13 Juil 2008 - 11:46

Y a aussi "black snake moan", un bon petit film avec Samuel L. Jackson, qui essaye de "désintoxiquer sexuellement" une Christina Ricci complètement excitée. Je l'ai trouvé sympa ce film (et surtout Christina Ricci affraid affraid ), dans lequel on peut voir des extraits vidéos de Son House.

avatar
lezombie666
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 1387
Age : 36
Localisation : Lille
Date d'inscription : 18/06/2008

http://www.dailymotion.com/lezombie666

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues et le cinéma

Message par Eldoro le Dim 13 Juil 2008 - 12:31

ouaip
d'ailleurs perso j'ai trouvé Black Snake Moan bien plus glauque, réussi et intéressant dans l'atmosphère que Crossroads de John Doe.
avatar
Eldoro
The fucking shuffle machine
The fucking shuffle machine

Nombre de messages : 3933
Age : 37
Localisation : Isère
Date d'inscription : 05/08/2006

http://boogieramblers.bandcamp.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues et le cinéma

Message par Jungleland le Dim 13 Juil 2008 - 12:37

Et Samuel L Jackson s'y révèle un interprète blues pas si mal que ça

_________________
The blues are the roots
The rest are the fruits

http://aupaysdublues.free.fr/index.php
avatar
Jungleland
Admin
Admin

Nombre de messages : 15003
Age : 55
Localisation : Lost in the flood
Date d'inscription : 20/10/2005

http://mywmym.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues et le cinéma

Message par Eldoro le Dim 13 Juil 2008 - 12:39

Jungleland a écrit:Et Samuel L Jackson s'y révèle un interprète blues pas si mal que ça

oui c'est bien vrai il est en plein dans le mille ! (j'ai oui dire que c'est lui qui chantait)
avatar
Eldoro
The fucking shuffle machine
The fucking shuffle machine

Nombre de messages : 3933
Age : 37
Localisation : Isère
Date d'inscription : 05/08/2006

http://boogieramblers.bandcamp.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues et le cinéma

Message par Jungleland le Dim 13 Juil 2008 - 16:51

oui tout à fait il chante sur 7 titres si je me souviens bien

_________________
The blues are the roots
The rest are the fruits

http://aupaysdublues.free.fr/index.php
avatar
Jungleland
Admin
Admin

Nombre de messages : 15003
Age : 55
Localisation : Lost in the flood
Date d'inscription : 20/10/2005

http://mywmym.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues et le cinéma

Message par BAYOU le Dim 13 Juil 2008 - 23:39

Je crois en avoir parlé à sa sortie

Blake Snake Moan n’est pas un film sur le blues, il est LE BLUES, poisseux comme un après-midi étouffant dans le Tennessee, avec la luxure, la rédemption enfin tout ce qui fait LE BLUES. L’histoire est complètement tordue, en gros, Christina Ricci a le feu aux fesses et à peine son petit copain Justin Timberlake parti servir Uncle Sam, elle s’envoie en l’air avec tout ce qui passe, sauf le meilleur pote de Justin qui la dérouille et la laisse pour morte devant la maison de Samuel L Jackson, vieux bluesman dévot que sa femme vient tout juste de larguer.
Le père Samuel va aider la petite Christina à revenir dans le droit chemin en employant des moyens ben justement pas très catholiques. Les acteurs déjà sont étonnants, avec un Samuel L Jackson très loin de ses rôles habituels et une Chistina Ricci qui traverse le film toute défigurée, en short ras du cul et avec un tee-shirt sudiste et je ne vous parle pas des chaînes, le genre de fille a faire monter la température malgré la climatisation.
Le rythme du film est celui d’un blues, je parle là d’un blues authentique, roots, sortant des profondeurs de l’âme, pas le genre de truc à deux balles qui passe sur les radios FM. Les dialogues (super vous n’avez pas le choix le film n’est sorti qu’en VO) se rattachent au langage du blues et un vieux bluesman passe de temps à autre donner sa morale. Ce film se mérite, il est sorti quasiment nulle part, tant mieux ce genre de choses doit être vu par des initiés, les autres ne comprendraient pas toutes les subtilités du scénario.
Et la bande son est superbe……..
1. Opening Theme / Scott Bomar
2. Ain't But One Kind Of Blues / Son House
3. Just Like A Bird Without A Feather / Samuel L Jackson
4. When The Lights Go Out / The Black Keys
5. Standing In My Doorway Crying / Jesse Mae Hemphill
6. Chicken Heads / Bobby Rush
7. Black Snake Moan / Samuel L Jackson
8. Morning Train / Precious Bryant
9. The Losing Kind / John Doe
10. Lord Have Mercy On Me / Outragious Cherry
11. Ronnie and Rae's Theme / Scott Bomar
12. The Chain / Scott Bomar
13. Alice Mae / Samuel L Jackson
14. Stack-O-Lee / Samuel L Jackson
15. Old Black Mattie / R.L. Burnside
16. That's Where The Blues Started / Son House
17. Mean Ol' Wind Died Down / North Mississippi Allstars[i]

_________________
Mon Blog
http://mick.over-blog.com/
avatar
BAYOU
Admin
Admin

Nombre de messages : 4633
Age : 63
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 28/10/2005

http://mick.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues et le cinéma

Message par lezombie666 le Lun 14 Juil 2008 - 12:47

Vu hier : "walk hard-the Dewey Cox Story"



L'histoire d'un chanteur imaginaire, le film est une parodie, oscillant entre le Johnny Cash de "walk the line" et "Ray". Quelques scènes bien sympas, je retiens celle où le Dewey, tout gamin prend une guitare et lâche un bon vieux blues devant deux vieux bluesmen sur le cul! La rencontre avec les Beatles chez le Maharadjah est pas mal non plus, surtout le trip de LSD!Pas la comédie de l'année mais un bon petit moment!
avatar
lezombie666
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 1387
Age : 36
Localisation : Lille
Date d'inscription : 18/06/2008

http://www.dailymotion.com/lezombie666

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues et le cinéma

Message par lezombie666 le Ven 22 Aoû 2008 - 16:04



Un film de Terry Zwigoff, adapté de la bande dessinée de Daniel Clowes.

Avec Scarlett Joahnsson, Steve Buscemi et Thora Birch.

"Enid Coleslaw et Rebecca Doppelmeyer, sa meilleure amie, n'ont jamais vraiment eu d'affinités avec les autres lycéens, qu'elles trouvent bêtes et immatures. La fin de l'année approche et c'est avec un grand soulagement qu'elles vont laisser derrière elles tous ces losers. Elles décident d'habiter ensemble et de vivre sans règles, ni contraintes.
Cependant, Enid échoue à ses examens terminaux et doit suivre des cours d'été pour obtenir son diplôme. Elle va alors se lier d'amitié avec Seymour, un adulte qu'elle trouve original et séduisant."

Un film magnifique sur deux adolescentes paumées, une bande originale géniale avec du blues, du jazz ragtime. Un Steve Buscemi excellent en collectionneur de 78 tours de blues, la découverte de Skip James par Enid...A voir!!!
avatar
lezombie666
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 1387
Age : 36
Localisation : Lille
Date d'inscription : 18/06/2008

http://www.dailymotion.com/lezombie666

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues et le cinéma

Message par jimmy le Ven 22 Aoû 2008 - 18:55

je voudrais parler d'un film super que je vien de regarder
mais rien a voir avec le Blues mais en rapport avec la music
un film trés bien avec pas mal d'émotion musicalement et humainement
le film c'est "August Rush" je vous le conseille fortement:


petit résumé:
Evan Taylor, 11 ans, refuse de se faire adopter. Convaincu qu'il retrouvera un jour ses vrais parents, l'enfant s'enfuit de l'orphelinat et trouve abri dans un théâtre désaffecté de Manhattan, squatté par une bande de jeunes musiciens de rue sous la coupe de l'intimidant Wizard. Lorsque l'un d'eux lui met une guitare entre les mains, Evan, qui n'a jamais suivi de leçons, en joue comme un dieu. Aussitôt, l'ambitieux Wizard s'improvise gérant du prometteur gamin, qu'il rebaptise August Rush. Parallèlement, les parents naturels du jeune prodige, une violoncelliste devenue professeure de musique et un ex-chanteur de rock irlandais, se retrouvent par hasard à New York, onze ans après leur première rencontre.

voila bon film a vous Cool
a+
jimmy
avatar
jimmy
And Jimmy plays guitar
And Jimmy plays guitar

Nombre de messages : 3369
Age : 38
Localisation : Sarthe
Date d'inscription : 07/01/2007

http://www.myspace.com/zicjimblues

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues et le cinéma

Message par Old_Debris le Ven 22 Aoû 2008 - 19:22

Ha ben voilà, ça m'a donné envie.
avatar
Old_Debris
Oldies but goodies
Oldies but goodies

Nombre de messages : 9942
Localisation : Hte Saone
Date d'inscription : 28/10/2006

http://sentiersdublues.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues et le cinéma

Message par jimmy le Sam 23 Aoû 2008 - 9:09

voila ce que j'ai regarder hier soir,
c'est a cause de sa que je me suis coucher a 4h du mat Cool
"Le Festival Express 1970":

voici un tout petit résumé de la décription du festival
pour ceux qui ne connaissent pas
2h26 de bonne musique tout simplement géniale Cool Cool Cool

Festival Express 1970


En 1970, un train a parcouru le Canada avec à son bord certains des plus grands groupes de rock de l’époque. Janis Joplin, The Band, The Grateful Dead, Delaney & Bonnie, Buddy Guy, Ian & Sylvia, entre autres, ont vécu ensemble et fait la fête cinq jours durant, en se produisant à chaque arrêt. Ce train s’appelait le Festival Express. Le Festival Express, c’est probablement la fête rock & roll non-stop la plus longue et la plus mémorable jamais organisée. Le Rolling Stone magazine l’a surnommé « The Million Dollar Bash ». Le Festival Express avait été conçu pour capitaliser sur le nouvel engouement pour les festivals de musique présentant de nombreux artistes sur plusieurs jours. Dans la foulée de Woodstock, à l’été 1970, ces festivals faisaient partie intégrante de la scène rock & roll.

voila a+
jimmy
avatar
jimmy
And Jimmy plays guitar
And Jimmy plays guitar

Nombre de messages : 3369
Age : 38
Localisation : Sarthe
Date d'inscription : 07/01/2007

http://www.myspace.com/zicjimblues

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues et le cinéma

Message par sergio88 le Sam 23 Aoû 2008 - 12:46

jimmy a écrit:voila ce que j'ai regarder hier soir,
c'est a cause de sa que je me suis coucher a 4h du mat Cool
"Le Festival Express 1970

J'avais regardé la rediffusion sur ARTE il y a quelques mois.

@+

_________________
Play fast. Life is short

http://www.youtube.com/user/sergio88000

=================================

Le véritable mélomane est l'homme qui, entendant une femme chanter dans sa salle de bain, s'approche du trou de la serrure et y colle... l'oreille.
Francis Blanche
avatar
sergio88
Admin
Admin

Nombre de messages : 10868
Age : 54
Localisation : Epinal, enfin tout près.
Date d'inscription : 16/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues et le cinéma

Message par jimmy le Sam 23 Aoû 2008 - 13:02

sergio88 a écrit:
jimmy a écrit:voila ce que j'ai regarder hier soir,
c'est a cause de sa que je me suis coucher a 4h du mat Cool
"Le Festival Express 1970

J'avais regardé la rediffusion sur ARTE il y a quelques mois.

@+

et alors tes impressions?
perso j'ai bien aimer

a+
jimmy
avatar
jimmy
And Jimmy plays guitar
And Jimmy plays guitar

Nombre de messages : 3369
Age : 38
Localisation : Sarthe
Date d'inscription : 07/01/2007

http://www.myspace.com/zicjimblues

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues et le cinéma

Message par Invité le Ven 3 Avr 2009 - 12:28

Le dernier film de Bertrand Tavernier, en salle le 15 Avril 2009

Dans la brume électrique
...
http://www.dvdrama.com/news-32688-cine-dans-la-brume-electrique.php
...



L'action se déroule dans la louisiane après l'ouragan Katrina.

Le bluesman Buddy Guy dans le rôle de Hogman Patin est également très important dans l’intrigue. D’où vient cette idée de casting ?

C’est Tommy Lee Jones qui a eu l’idée géniale de penser à Buddy Guy en Hogman Patin ainsi que Levon Helm [également musicien] pour le rôle du Général et je l’en remercie ! C’est le personnage vital du film. Il est au centre. Dave a des méthodes de travail peu orthodoxes. Il ne travaille pas comme les flics des Experts. Il avance grâce à son instinct, sa connaissance du pays. Il sent qu’Hogman Patin doit en savoir plus. Mais il ne peut pas parler car il souffre du poids du passé. C’est un homme qui vit encore dans le danger. Et Dave va petit à petit obtenir des informations l’amèneront à la vérité. C’est un des personnages que j’ai essayé de mettre en valeur car j’en sentais l’importance



Comment s’est organisé le travail sur la musique ?

Il faut d’abord rendre justice à Marco Beltrami, le compositeur que j’ai choisi. Quand il m’a parlé d’utiliser l’accordéon, pas seulement pour la mélodie mais comme figure rythmique jouant sur le souffle de l’instrument [il mime l’essoufflement], j’ai trouvé ça génial. Pour ce qui est des musiques cajuns du film, c’est moi qui les ai choisies. Je vous conseille d’écouter Beau soleil de Michael Doucet qui est magnifique. J’ai passé devant ta porte, qui est la plus vieille chanson cajun ou le Zydeco de Clifton Chenier repris par Buddy Guy. Et puis Haendel à la fin, ça c’est moi. Dixit Dominus avec ces deux voix de femmes et ces paroles qui s’adressent aux morts. Ca colle parfaitement avec le commentaire de fin. Je tenais vraiment à ce côté lyrique pour la fin, totalement détaché de l’intrigue

Des vidéos, la Bande Annonce et des photos sur ce lien
...
http://www.commeaucinema.com/film=dans-la-brume-electrique,91682.html
...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues et le cinéma

Message par Invité le Jeu 16 Avr 2009 - 11:01

Alors..?

Qui est allé voir ce film..?

Hum..?

Personne..? Suspect

Moi en ce moment je ne peux pas, je termine les travaux de ma SDB... Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues et le cinéma

Message par Old_Debris le Jeu 16 Avr 2009 - 11:40

Shocked Hein!, mais je croyais que tu coulais des jours heureux dans ta SDB depuis longtemps déjà.
avatar
Old_Debris
Oldies but goodies
Oldies but goodies

Nombre de messages : 9942
Localisation : Hte Saone
Date d'inscription : 28/10/2006

http://sentiersdublues.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum