William 'Blues boy' Wells

Aller en bas

William 'Blues boy' Wells Empty William 'Blues boy' Wells

Message par Flovia le Mer 13 Avr 2016 - 21:33

William 'Blues boy' Wells, alias William Wells Jr

William 'Blues boy' Wells 160413093619424775

Peu d'info disponibles à son sujet, exceptées les notes succinctes figurant au verso du seul LP qu'il semble avoir enregistré.

On y apprend que William Wells est né à Kansas city, et qu'à l'instar de la plupart de ses contemporains musiciens, une fréquentation assidue des offices religieux l'a plongé très tôt dans le bain musical, en particulier le chant gospel et la soul music.

Quelques années plus tard, William est beaucoup influencé par le blues de son oncle, Leon "Mister Blues" Estelle, qu'il considère comme l'un des plus grands guitaristes qui soient.

Sur Kansas City, aux débuts des années 70, William devient lui-même une attraction derrière des pointures telles que de Syl Johnson, Calvin Leavy ou Little John Taylor.
Il se met ensuite à tourner et conquiert peu à peu un vaste auditoire, d'abord dans d'autres grandes villes du Texas, puis en l'Iowa, au Nebraska, et enfin sur Los Angeles, vers la fin des années 70.

Après la parution de son 30 cms, il enregistrera encore un single (''Lay it on me''/''Don't mess around'') en 1980.

William 'Blues boy' Wells 160413093654957489

'Blues boy' s'est produit en tant que bassiste vedette dans de nombreux spectacles. Cependant, qu'il intervienne à la basse ou à la guitare, il n'a jamais cessé de cultiver le style vocal très versatile qui lui est propre.

L'écriture et les arrangements constituaient naturellement la prochaine étape de son évolution artistique, et voilà donc chose faite avec ce LP  intitulé "Blues Boy".  
Son expression musicale y est déjà très affirmée pour son jeune âge. Couplée à une section rythmique entraînante, elle constitue le son unique de ce qu'il nomme son ''easy blues''.

On n'en apprend pas beaucoup plus à son sujet.
Il semblerait qu'il soit par la suite devenu prêcheur, aux dires d'anciens collègues texans ...

Ce bref topo pour vous présenter son album ''Blues boy'', paru en 1979 chez Pandora.

William 'Blues boy' Wells Mini_160413093101726050


lequel comprend 8 intéressantes pistes funk/soul blues, dont ces deux titres 'coups de coeur':

"Million dollar man" & "Million dollar man II" (instrumental)




Et "Untouchable blues"




Personnel: William Wells Jr/ guitare, chant; Section rythmique/ "The Next Step" composée de Tony Childress/ 2è guitare, Joe Zito/basse, Paul Kush/ batterie; Section cuivres/ "Hit and Run" composée de Jim Clapper/Saxo alto et bariton, Michael 'Patches' Stewart/ trompette et bugle, John Clapper & Malcom Robertson/ Trombone; Rodney Friend/piano et orgue.
Et sur le titre 'Million dollar man' (Parties 1 & 2): Ted Rabb/ piano; Keith Whitner/ batterie; Greg Vaughn/ basse; "The Maston Riley Players"/ section cuivres
Flovia
Flovia
The voice of Bluesland
The voice of Bluesland

Nombre de messages : 7115
Age : 62
Localisation : Bourgogne sud
Date d'inscription : 19/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

William 'Blues boy' Wells Empty Re: William 'Blues boy' Wells

Message par Jungleland le Jeu 14 Avr 2016 - 17:37

voilà quelques informations supplémentaires bienvenues; je connaissais juste Million Dollar Man et j'ignorais qu'un album avait été produit.
Merci bien Very Happy

_________________
The blues are the roots
The rest are the fruits

http://aupaysdublues.free.fr/index.php
Jungleland
Jungleland
Admin
Admin

Nombre de messages : 15085
Age : 57
Localisation : Lost in the flood
Date d'inscription : 20/10/2005

http://mywmym.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

William 'Blues boy' Wells Empty Re: William 'Blues boy' Wells

Message par Phil cotton color le Ven 15 Avr 2016 - 8:49

Merci Flo pour cette petite bio d'un artiste qui est pour moi une découverte.
Apparemment l'église a gagné assez vite ce que le Blues a perdu Very Happy et j'ai tendance à trouvé celà bien dommage Wink  car ses seuls enregistrements perso me semblent bien intéressants et laissaient augurer une suite encore meilleure.

Du Blues bien teinté de Soul, un peu dans le style d'Albert King de la période Stax. L'air de famille est peut être encore accentué par la présence du son mat caractéristique de la flying V.
A mon avis pas vraiment un chanteur ni un guitariste hors normes, mais l'ensemble a une présence et un impact certains, ainsi qu'un feeling bien spécifique.

Petite impression personnelle : parfois son style de guitare me rappelle un peu le côté incantatoire de celui de Jimmy Dawkins, qu'il n'a pourtant jamais dû croiser...
Phil cotton color
Phil cotton color
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 5218
Age : 64
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

William 'Blues boy' Wells Empty Re: William 'Blues boy' Wells

Message par Flovia le Sam 16 Avr 2016 - 20:45

Jungleland a écrit:voilà quelques informations supplémentaires bienvenues; je connaissais juste Million Dollar Man et j'ignorais qu'un album avait été produit.
Merci bien Very Happy

Il n'y a pas de quoi, ce fut un réel plaisir! Very Happy

Je vais tenter de charger deux-trois autres morceaux pour vous donner un aperçu un peu plus conséquent de l'album.
...Enfin, si U machin-truc ne me met pas une nouvelle fois à l'amende pour non respect des droits d'auteurs...


Phil cotton color a écrit:Merci Flo pour cette petite bio d'un artiste qui est pour moi une découverte.
Apparemment l'église a gagné assez vite ce que le Blues a perdu Very Happy et j'ai tendance à trouvé celà bien dommage Wink  car ses seuls enregistrements perso me semblent bien intéressants et laissaient augurer une suite encore meilleure.

Du Blues bien teinté de Soul, un peu dans le style d'Albert King de la période Stax. L'air de famille est peut être encore accentué par la présence du son mat caractéristique de la flying V.
A mon avis pas vraiment un chanteur ni un guitariste hors normes, mais l'ensemble a une présence et un impact certains, ainsi qu'un feeling bien spécifique.

Petite impression personnelle : parfois son style de guitare me rappelle un peu le côté incantatoire de celui de Jimmy Dawkins, qu'il n'a pourtant jamais dû croiser...

Oui, c'est finement analysé, Phil. William 'Blues boy' Wells 792681 Je n'aurais jamais osé d'aussi prestigieuses comparaisons, mais en y réfléchissant, on peut en effet lui trouver des points communs avec Albert King et Jimmy Dawkins.
Tous ont déjà en commun une même vive attaque de leurs cordes, très percutante, à mon sens.
Néanmoins, et pour autant que je saisisse bien ce que tu entends par 'côté incantatoire' de leurs styles, les riffs de Dawkins me paraissent autrement plus riches et nuancés que ceux, somme toute, très basiques, de William Wells.

Et comme tu le dis toi-même, tout en n'étant ni fantastique guitariste ni vocaliste de haut vol, il y a néanmoins dans la musique du "Blues boy" quelque chose de très accrocheur. Je crois que cela tient au fait qu'il joue (et chante), en toute désinvolture, un blues intuitif tendant vers l'essentiel, avec une économie de notes particulièrement agréable à entendre. Cette décontraction, au fond très funky, n'est pas sans rappeler celle de  Luther 'Snake boy' Johnson, dont la musique exerce (sur moi, en tout cas) un assez semblable pouvoir de séduction.  William 'Blues boy' Wells 586745

Après, en matière d'inspiration, le fameux tonton de W.Wells, Leon Estelle (né en 1929, élu meilleur guitariste de blues sur 4 états, en 1962, à Kansas City par la Fédération américaine des musiciens de blues), me semble également bien placé. Jette seulement une oreille au style de blues qui était encore le sien en 1994 ( https://www.youtube.com/watch?v=k9yO5Y9gHcI ), c'est assez édifiant, je trouve.  Wink
Flovia
Flovia
The voice of Bluesland
The voice of Bluesland

Nombre de messages : 7115
Age : 62
Localisation : Bourgogne sud
Date d'inscription : 19/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

William 'Blues boy' Wells Empty Re: William 'Blues boy' Wells

Message par Jipes le Lun 18 Avr 2016 - 12:22

Belle découverte, j'aime beaucoup sa facon de chanter "Laid back" dans le premier titre ça me rappelle par ce coté Walter Wolfman Guitar Washington de la Nouvelle Orléans.

C'est vrai que le deuxième titre avec le talkin bLues et cette gratte se rapproche plus du style d'Albert King (l'effet de la Flying V ??)
Jipes
Jipes
Admin
Admin

Nombre de messages : 9500
Age : 59
Localisation : Mulhouse (Alsace)
Date d'inscription : 29/06/2006

https://www.mixcloud.com/radio-mne/playlists/kind-of-blues/

Revenir en haut Aller en bas

William 'Blues boy' Wells Empty Re: William 'Blues boy' Wells

Message par Phil cotton color le Lun 18 Avr 2016 - 16:17

Flovia a écrit:Oui, c'est finement analysé, Phil. William 'Blues boy' Wells 792681 Je n'aurais jamais osé d'aussi prestigieuses comparaisons, mais en y réfléchissant, on peut en effet lui trouver des points communs avec Albert King et Jimmy Dawkins.
Tous ont déjà en commun une même vive attaque de leurs cordes, très percutante, à mon sens.
Néanmoins, et pour autant que je saisisse bien ce que tu entends par 'côté incantatoire' de leurs styles, les riffs de Dawkins me paraissent autrement plus riches et nuancés que ceux, somme toute, très basiques, de William Wells.
Par "incantatoire", j'entends des petites phrases répétitives, ou avec de légères variations, assénées avec poids, sans chercher forcément à "construire" un solo flashy avec des phrases bien léchées.
Cela dit je suis bien d'accord avec toi sur la supériorité de Dawkins sur Wells en la matière. Leur "ressemblance" n'est qu'une impression fugitive que j'ai eue à l'écoute de certains passages de Wells à la guitare.      

Flovia a écrit:Après, en matière d'inspiration, le fameux tonton de W.Wells, Leon Estelle (né en 1929, élu meilleur guitariste de blues sur 4 états, en 1962, à Kansas City par la Fédération américaine des musiciens de blues), me semble également bien placé. Jette seulement une oreille au style de blues qui était encore le sien en 1994 ( https://www.youtube.com/watch?v=k9yO5Y9gHcI ), c'est assez édifiant, je trouve.  Wink
Ah oui, Tonton il ne faisait pas semblant ! Evil or Very Mad
Style beaucoup plus classique que celui du neveu, mais une belle maîtrise ! Pas étonnant qu'il ait eu un beau succès local à sa grande époque (enfin local... 4 états ce n'est pas rien... Wink ).
Encore une découverte pour moi (je connaissais de nom, c'est tout...) et quelqu'un qui avait certainement les capacités de faire une vraie carrière nationale et internationale si... Eternelle histoire... Rolling Eyes
Phil cotton color
Phil cotton color
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 5218
Age : 64
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

William 'Blues boy' Wells Empty Re: William 'Blues boy' Wells

Message par Flovia le Mar 19 Avr 2016 - 11:19

Je n'avais moi-même pas la moindre idée du répertoire de Leon Estelle. Le seul extrait disponible ne suffit peut-être pas à s'en faire une idée précise, et l'album 'Mister blue' semble, hélas, introuvable... Dommage  Exclamation  

Phil cotton color a écrit:
Par "incantatoire", j'entends des petites phrases répétitives, ou avec de légères variations, assénées avec poids, sans chercher forcément à "construire" un solo flashy avec des phrases bien léchées.
J'avais donc bien compris. Wink
Flovia
Flovia
The voice of Bluesland
The voice of Bluesland

Nombre de messages : 7115
Age : 62
Localisation : Bourgogne sud
Date d'inscription : 19/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

William 'Blues boy' Wells Empty Re: William 'Blues boy' Wells

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum