Tedeshi Trucks Band - Let Me Get By

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

02022016

Message 

Tedeshi Trucks Band - Let Me Get By






Tracklist :

01. Anyhow
02. Laugh About It
03. Don't Know What It Means
04. Right On Time
05. Let Me Get By
06. Just As Strange
07. Crying Over You  Swamp Raga For Hozapfel, Lefebvre, Flute And Harmonium
08. Hear Me
09. I Want More
10. In Every Heart

Deluxe Edition Bonus Disc:
01. Hear Me (Alternate Mix)
02. In Every Heart (Alternate Mix)
03. Oh! You Pretty Things
04. Just As Strange (Alternate Mix)
05. Satie Groove
06. Laugh About It (Live At The Beacon Theatre)
07. I Pity The Fool (Live At The Beacon Theatre)
08. Keep On Growing (Live At The Beacon Theatre)

Date de sortie : 29 janvier 2016
Label: Fantasy Concord


_________________
Play fast. Life is short

http://www.youtube.com/user/sergio88000

=================================

Le véritable mélomane est l'homme qui, entendant une femme chanter dans sa salle de bain, s'approche du trou de la serrure et y colle... l'oreille.
Francis Blanche
avatar
sergio88
Admin
Admin

Nombre de messages : 10930
Age : 55
Localisation : Epinal, enfin tout près.
Date d'inscription : 16/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

Tedeshi Trucks Band - Let Me Get By :: Commentaires

avatar

Message le Mar 2 Fév 2016 - 15:54 par BAYOU

Un aigle prend son envol sur la pochette….Derek vole maintenant uniquement pour son groupe, Tedeschi Trucks Band depuis que l’Allman Brothers Band a stoppé sa carrière fin 2014.
Le motif invoqué était de consacrer plus de temps à sa carrière solo, et cela s’est concrétisé en 2015 avec beaucoup de concerts dont un mémorable à Paris en novembre.
Et puis un nouvel album produit par Derek avec l’aide de Doyle Bramhall II sur quatre morceaux, enregistré et mixé par Bobby Tis.

Toutes les chansons sont écrites par le groupe, et les longues heures passées en studio pour peaufiner l’écriture et le son n’ont pas été vaines.
Autre bonne nouvelle Tim Lefebvre (qui joue sur le dernier Bowie, Blackstar) occupe définitivement le poste de bassiste, qui était assez instable depuis le départ d’Oteil Burbridge.
Changements également dans la section de cuivre avec le départ de Maurice "Mobetta" Brown et Saunders Sermons et l’arrivée de Elizabeth Lea (trombone) et Ephraim Owens (trompette) plus le renfort d’Alecia Chakour aux harmonies vocales.
Le groupe se compose donc de douze musiciens dont Mike Mattison le vieux compagnon de Derek, lead vocal au sein du Derek Trucks Band, et qui était confiné dans les chœurs depuis la formation de TTB, prend le lead-vocal sur quelques morceaux (« Right On Time »).

Clairement la musique proposée est assez éloignée de celle de l’Allman Brothers, c’est un mélange heureux et réussi de soul, de funk, de blues, de jazz, de country, bref de musique américaine, ancré dans le Sud, une synthèse superbe dominé par le couple Susan/Derek.
La première chante maintenant superbement, avec des intonations proches de la grande Janis, sa voix a gagné en puissance, et il en faut quand une section de cuivres et deux batteurs poussent le groove.
Et Derek….C’est son jeu de guitare qui transforme un bon morceau en un moment d’exception. Ses interventions tant dans ses introductions que dans ses chorus, toujours vifs, subtils et jamais bavards sont un pur bonheur.
Sans contestation, il est le guitariste le plus doué, le plus curieux, le plus subtil de son époque et en plus il joue avec modestie se concentrant sur son instrument sans faire de l’esbroufe comme beaucoup (je ne cite personne mais j’ai une longue liste de gratteux qui joue des tas de notes inutiles et d’interminables solos creux comme un arbre mort).

Les dix morceaux de l’album forment un tout qui s’enchaîne superbement et il faudra de nombreuses écoutes pour mesurer toute la richesse des arrangements, toutes les subtilités rythmiques, toutes les harmonies vocales.

La version Deluxe propose un deuxième CD avec trois mix alternatifs, un morceau qui ne figure pas sur l’album (« Oh! You Pretty Things ») et trois titres enregistrés live au Beacon Theatre de New York qui justifient amplement l’achat de cette édition de luxe.
Ecoutez la reprise de « Keep on Growing » de Derek & the Dominos. Dix minutes intenses, de pure beauté.
Faites un essai passez celle d’origine (avec excusez du peu Duane Allman et Eric Clapton) puis celle du TTB !

If Clapton is God, Derek is this son !


Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 2 Fév 2016 - 16:42 par Jipes (En ligne)

Probablement un achat a suivre assez vite cheers

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mer 3 Fév 2016 - 9:39 par BAYOU

A mon avis c'est l'album le plus "abordable" pour quelqu'un qui découvrirait le groupe.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 29 Mar 2016 - 19:17 par Iceman

Je viens de l'acheter, je ne l'ai écouté que deux fois pour le moment mais je suis séduit par ce nouvel album aux arrangements très riches et aux mélodies bien travaillées. Je n'en attendais pas moins de la part du couple Tedeschi/Trucks.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 29 Mar 2016 - 20:42 par Jipes (En ligne)

J'ai passé deux morceaux dans mon émission de radio hier soir si ça vous intéresse je trouve l'album réussi même si j'ai préféré l'avant dernier et le Live

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 29 Mar 2016 - 21:58 par BAYOU

Moi je préfère celui là

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Lun 11 Avr 2016 - 21:36 par Flovia

Je ne comprends pas trop ce qui vous emballe autant dans cet album.
J'ai beaucoup de mal à y accrocher, pour ma part.
Alors, bien sûr, Susan chante fort bien, Derek joue toujours aussi divinement, les arrangements sont soignés, les enchaînements sans heurt, mais voilà, l'amorce des morceaux n'en reste pas moins fade.
Débuter la plupart d'entre eux sous forme de ballades country aux mélodies douceâtres et chants placides n'est déjà pas très fédérateur, me concernant. Et le mélange de ce style particulier de musique avec une structure de type gospel me déroute toujours autant.
Je trouve en outre dommage qu'il faille attendre aussi longtemps la montée en puissance des choeurs et l'exaltation de leur soliste, ou encore l'arrivée de ponts slidés et autres fins soli du guitariste, avec toute la ferveur que chacun d'entre eux véhicule, pour enfin parvenir à décoller.
A mon sens, seules ces trois composantes sauvent l'album.
Les incursions dans le jazz, aussi intéressantes soient-elles (je pense en particulier aux deux-trois finals aériens où flûte, harmonium et sonorités orientales des guitares lancent de délicates invites à la méditation), ne changent pas grand-chose au résultat.
Comment dire?... C'est foisonnant d'idées, il y a de belles inspirations disséminées un peu partout, mais la majorité d'entre elles fusent trop tardivement. Arrivée à mi-parcours de chaque piste, j'ai personnellement déjà eu tout loisir de m'assoupir avant que l'énergie, la passion et/ou la fantaisie ne viennent me secouer.

Voilà pourquoi l'écoute de ce disque me laisse globalement toujours aussi perplexe.

Guère de blues dans tout cela, non plus, exceptée la reprise très réussie de 'I pity the fool' figurant en bonus sur l'édition Deluxe.
Et les quelques touches de funk, de soul, de r'n'b  ou de jazz n'empêchent, selon moi, pas le TTB de sombrer peu à peu dans une espèce de conformisme musical populaire.
A cet égard, je regrette que les présentes compositions soient aussi 'abordables', comme le souligne si justement Bayou.
Cet album devrait d'ailleurs recevoir l'accueil favorable d'un très large public, outre atlantique. Et c'est encore une fois tout à l'honneur de Derek (guitariste-musicien tout particulièrement doué, je ne le répéterai moi-même jamais assez) de se mettre à ce point en retrait pour mieux favoriser la mise en lumière des qualités vocales de son épouse. Il ne faut cependant pas occulter la stratégie qui consiste à atteindre une amérique profonde, férue de ballades sentimentales bien chantées.

Les textes, eux-aussi, visent un même vaste auditoire, si l'on y prête un tant soit peu attention. La trame idéologique en est plutôt libérale, pour ne pas dire républicaine conservatrice un rien moralisatrice, avec ces notions d'effort personnel, de dépassement de soi et de réussite sociale par le mérite, régulièrement mises en exergue.
Oui, bon d'accord, j'exagère un brin, ça n'est peut-être pas aussi caricatural, mais au bout du compte, que ce soit sous couvert d'un conseil amical ou encore au nom de l'harmonisation du couple, le message de fond pourrait bel et bien se résumer à: 'Aide-toi, le ciel t'aidera' ou 'La victoire aime l'effort'.

Reconnaissez quand même que tout ceci ne relève pas vraiment d'un sentimentalisme exacerbé...

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 12 Avr 2016 - 5:21 par BAYOU

Pour moi c'est leur album le plus abouti.
Une fusion réussie des musiques du Sud.

Revenir en haut Aller en bas

Message le Mar 12 Avr 2016 - 10:54 par Loic

Excellent album, il est en rotation lourde sur ma platine Very Happy !
Une belle musique, effectivement une très bonne fusion de ce qu'on aime par ici...
En plus, je le redis, ce sont des gens assez estimables dans leur attitude et démarche, du moins à travers ce qu'on peut lire et voir dans les médias, après je ne les connais pas dans la vie de tous les jours...

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 12 Avr 2016 - 13:14 par TheLeper

En tant qu'amateur du TTB depuis leurs débuts, il faut que j'écoute ce nouveau-né !

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 12 Avr 2016 - 14:09 par el335

J'y ai prêté une oreille sans avoir le grand frisson. J'y revendrai un de ces jours.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Dim 17 Avr 2016 - 18:54 par Phil cotton color

Compte tenu de la remarque d'el335 et du compte rendu détaillé de Flo, j'ai décidé d'aller "youtuber" cet opus avant d'envisager un achat... Wink

Disons-le tout de suite, j'aime bien le rock sudiste, pas que mais surtout en ce qu'il a d'accointances avec le Blues, et sa façon bien à lui de le réinterpréter ou de le glisser dans son idiome musical. A partir de là, il me faut déjà faire un sacré effort pour appréhender avec objectivité ce disque. Laughing

Je ne reviendrai pas sur le grand talent de Susan Tedeshi et Dereck Trucks. Il est d'autant plus présent qu'ils arrivent à un âge de pleine maturité musicale. Rien à dire non plus sur leurs comparses musicos, c'est du super pro de chez pro et comme on dit "ça joue grave" ! Twisted Evil  Quant au gars derrière les manettes, meme topo, il connaît son taf c'est certain.

Reste la zique, et là aussi boulot d'orfèvre, compos et arrangements très soignés, évident travail de production, ça sonne ! Après je serais bien en mal de dire quel est le style global de ces morceaux... Si je veux être positif, je dirai, comme Bayou, que c'est une fusion des musiques du Sud. Mais on pourrait tout aussi bien dire que c'est de la tres bonne musique variée, et même parfois tendance variété-rock (non bayou ne trop fort ! ).

Alors ok c'est fin, c'est riche, et on découvre certainement plein de trucs au fil des écoutes. Mais où est l'étincelle, la note, le riff, la modulation qui me fera grimper aux rideaux ou qui me vrillera le plexus ? Certainement qu'en public le rendu est bien différent, mais là j'avoue que j'ai du mal à accrocher vraiment. Je suis objectivement admiratif mais pas transporté. Sans doute parce que je suis trop habitué aux codes du Blues, et on en revient finalement au point de départ.
C'est bien beau de faire un album de mélange de genres, mais où est passé le Blues ? A mon avis bien loin, sans doute trop loin pour moi... Rolling Eyes

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Dim 17 Avr 2016 - 20:56 par Iceman

En même temps, cet album n'a jamais été vendu comme un album de blues, donc personnellement ça ne m'a pas dérangé. Et puis il reste la guitare de Derek Trucks qui a tout de même une très nette coloration blues.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Lun 18 Avr 2016 - 15:45 par Phil cotton color

Iceman a écrit:En même temps, cet album n'a jamais été vendu comme un album de blues, donc personnellement ça ne m'a pas dérangé. Et puis il reste la guitare de Derek Trucks qui a tout de même une très nette coloration blues.
Mais je ne m'attendais pas non plus à un disque de Blues... Cool  Simplement peut être à une musique où le Blues serait plus présent, ne serait-ce que dans la démarche. Or c'est loin d'être le cas, et outre l'aspect "résultat musical" très propre mais qui ne m'accroche pas spécialement (là c'est question de goût bien entendu...), ce zapping sur le Blues est assez surprenant, et pour moi décevant, de la part d'artistes qui font mieux que s'y connaître en la matière et l'ont déjà amplement prouvé.

Alors véritable évolution artistique ou simplement le désir d'essayer de devenir des vedettes "grand public" ? Toujours est-il qu'à l'instar de Flo et d'el335 je ne suis pas férocement enthousiaste à l'écoute de cet album.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Lun 18 Avr 2016 - 19:26 par Iceman

Franchement, je ne pense pas du tout qu'il s'agisse d'un glissement vers une musique plus grand public, mais d'une évolution artistique assez logique au regard des différentes incursions de Derek Trucks vers d'autres genres musicaux. On accroche ou pas à cette évolution musicale, mais je pense que la démarche artistique reste pleine et entière. D'ailleurs, je ne suis pas certain que ce disque soit si accessible que ça aux néophytes, la synthèse des différents styles issus des musiques populaires du Sud des USA nous paraît évidente à nous, parce que nous sommes plongés dans cette culture musicale depuis parfois de longues années, mais pour la plupart des gens c'est loin d'être une évidence.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Lun 18 Avr 2016 - 23:42 par BAYOU

Derek Trucks n'a jamais joué du blues au sens original du terme mais proposé un mélange des musiques du Sud.
Mais de la à dire que c'est variété internationale. ...Il est temps que je rentre....D'ailleurs je suis dans l'aéroport de Memphis.
Tu mesures ce que tu m'obliges à faire Phil ? Very Happy

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 19 Avr 2016 - 8:23 par el335

Finalement, on parle musique et émotion. C'est ce qui compte.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 19 Avr 2016 - 11:00 par Flovia

Oui, juste que cet album n'a pas trop sa place dans la rubrique des sorties blues...
Mais n'ayez crainte, il sera accessible à une majorité d'américains qui écoutent de la country music à longueur de journées. Les intros mises de côté, 8 titres sur 10 débutent par ce style de mélodies country-folk/ country-rock très prisées du grand public US, et selon des canons de chant et de tempo tout à fait adaptés aux goûts de cet auditoire. Son attention captée, le TTB peut se permettre n'importe quelle digression musicale de son choix, comme s'aventurer dans le jazz N-O, le jazz-rock, le rock sudiste, le funk-r'n'b, le gospel ou la musique 'hindoustani-carnatique' sans qu'aucun tri sélectif ne soit aisément opérable a posteriori. Ni par ses inconditionnels de la première heure, ni par ce nouveau public élargi, ni par les médias. Quel génie tacticien!
Je comprends fort bien que Derek Trucks ne veuille plus se cantonner au blues-rock sudiste de ses débuts, et qu'il désire au contraire explorer plus profondément d'autres styles musicaux qui lui tiennent à coeur. Je regrette seulement que cette démarche artistique ne soit pas plus affirmée.
Quelqu'un comme McLaughlin, par exemple, a davantage assumé ses choix musicaux avec le Mahavishnu et Shakti . Mais voilà, pas facile de s'aliéner ainsi une aussi vaste assistance. Maintenant, peut-être ne s'agit-il-là que d'une transition opérée en souplesse ? Wink

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 19 Avr 2016 - 17:10 par Phil cotton color

BAYOU a écrit:Derek Trucks n'a jamais joué du blues au sens original du terme mais proposé un mélange des musiques du Sud.
Mais de la à dire que c'est variété internationale. ...Il est temps que je rentre....D'ailleurs je suis dans l'aéroport de Memphis.
Tu mesures ce que tu m'obliges à faire Phil ? Very Happy
Laughing
Vraiment désolé d'interrompre tes vacances !  
Bon sur le coup il y a quand même Flo... à moins que tu ne lises pas ses critiques...

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 19 Avr 2016 - 17:18 par BAYOU

Si on écoute les albums du Derek Trucks Band, ce n'est pas non plus du blues, mais déjà un mélange avec de la musique indienne.
Et ce genre d'album ne passe pas sur les radios country.
Vu la composition du groupe cela ressemble plus à une soul-blues revue et je ne perçois pas dans ce disque une volonté d'accrocher un public plus large mais plus la continuité logique d'une démarche entamée avec la fusion des groupes de Derek et Susan.
Moi je persiste, et je trouve que cet album qui a été fait avec plus de temps passé en studio cher Derek est l'aboutissement d'une période débutée justement avec le rapprochement des deux groupes.

PS Je suis rentré ....alors là j'ai du temps pour argumenter ! ! !

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 19 Avr 2016 - 19:01 par Flovia

Phil cotton color a écrit:
BAYOU a écrit:Derek Trucks n'a jamais joué du blues au sens original du terme mais proposé un mélange des musiques du Sud.
Mais de la à dire que c'est variété internationale. ...Il est temps que je rentre....D'ailleurs je suis dans l'aéroport de Memphis.
Tu mesures ce que tu m'obliges à faire Phil ? Very Happy
Laughing
Vraiment désolé d'interrompre tes vacances !  
Bon sur le coup il y a quand même Flo... à moins que tu ne lises pas ses critiques...

Ah ben sympa, Phil! Laughing Vive la camaraderie!!!  Et puis, ne nous le rend plus furax qu'il n'est déjà, notre cher Bayou nounours. (je ne sais pas si tous ces petits coeurs vont suffire à le calmer, mais bon, je tente quand même le coup...)
Et pas question que tu te défiles!!! Tttt... Laughing Je ne tiens pas particulièrement à essuyer les plâtres à moi toute seule... lol!

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 19 Avr 2016 - 19:41 par BAYOU

Sur que je lis les critiques de Flo... même si j'ai du mal à entendre "Débuter la plupart d'entre eux sous forme de ballades country aux mélodies douceâtres et chants placides".
Après chacun son avis ....

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 19 Avr 2016 - 20:00 par Phil cotton color

Flovia a écrit:
Ah ben sympa, Phil! Laughing Vive la camaraderie!!!  Et puis, ne nous le rend plus furax qu'il n'est déjà, notre cher Bayou nounours. (je ne sais pas si tous ces petits coeurs vont suffire à le calmer, mais bon, je tente quand même le coup...)
Et pas question que tu te défiles!!! Tttt... Laughing Je ne tiens pas particulièrement à essuyer les plâtres à moi toute seule... lol!
Ben justement, vu la teneur du message de nounours (copyright Flo), je me voyais les essuyer tout seul les plâtres ! Crying or Very sad
C'est bien, comme ça on va partager les , et les  ! Et puis je le connais le Bayou, c'est la générosité incarnée. Avec lui quand y en a pour un y en a pour deux... Twisted Evil

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 19 Avr 2016 - 20:16 par Phil cotton color

BAYOU a écrit:Sur que je lis les critiques de Flo... même si j'ai du mal à entendre "Débuter la plupart d'entre eux sous forme de ballades country aux mélodies douceâtres et chants placides".
Après chacun son avis ....
Oui bien entendu... Wink  Celà dit, je suis de l'avis de Flo.  clown
Après ces débuts de morceaux disons... très consensuels   Wink , souvent ça s'arrange et la seconde partie de beaucoup des morceaux, souvent instrumentale, est bien plus intéressante.
Mais faut être patient... Et à la longue ça finit par me lasser Rolling Eyes , et ce d'autant plus que j'aurais préféré que le tout soit un peu plus axé Blues. Fusion certes, mais la composante Blues me paraît quand même tres en retrait...

Revenir en haut Aller en bas

Message  par Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum