First time you met the Blues....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

First time you met the Blues....

Message par Phil cotton color le Jeu 24 Sep 2015 - 11:20

Un petit « Back to the roots » pour chacun d’entre nous, histoire de lancer un nouveau sujet sur le forum un peu endormi ces temps ci.  Sleep

Le titre est déjà évocateur, mais je vais quand même un peu préciser. En fait la demande s’adresse peut être plus aux « fêlés » de Blues qu’à ceux qui s’intéressent à cette musique au même titre et au même niveau que d’autres et qui peuvent fréquenter aussi ce forum (qui n’est pas réservé qu’aux inconditionnels Wink ).

Parce que ce que je cherche surtout à savoir, ce n’est pas tant le cheminement musical qui a pu vous amener à écouter du Blues, et qui est certainement assez semblable pour la majorité d’entre nous (il y a d’ailleurs déjà eu un topic là-dessus), mais, (s’ils existent) le ou les moments précis qui vous ont fait soudain ressentir comme une évidence que c’est LA musique que vous attendiez depuis toujours, celle que vous aviez en vous sans le savoir et qui vous suivra désormais le reste de votre vie.  Idea

Bien entendu je commence par moi pour amorcer la pompe. En fait le coup de foudre s’est déroulé en 3 étapes.

La première, je devais avoir 8 ou 9 ans. Tous les soirs ma mère cuisinait en écoutant la radio. A l’époque on passait surtout de la variété française, quelquefois les Beatles qui commençaient à vraiment cartonner même chez nous, et j’aimais bien, encore que j’écoutais tout ça d’une oreille un peu distraite. Un jour j’entends notre Johnny national (hé oui… Suspect ) interpréter « Excuse-moi partenaire ». Un rythme et une ambiance  inhabituels, une guitare sobre mais acérée, tout ça reste très fugitif pour moi, mais malgré mon jeune âge quelque part ça me prend aux tripes…woooh… Première fois de ma vie que j’éprouve ça !  Twisted Evil

La seconde, quelques années après. J’en suis alors aux groupes anglais divers et variés, certes je préfère les stones aux autres mais sans savoir vraiment pourquoi. Arrive soudain Jimi Hendrix et voila que j’entends l’intro de « Hey Joe » … re woooh… Et de nouveau les tripes à l’air. Mais comment se fait-il que juste quelques notes peuvent provoquer cela ? scratch

Enfin on arrive au milieu des années 70. Pas mal d’eau est passée sous les ponts. Je suis grand maintenant et je hante les concerts parisiens des ex abattoirs de la Villette où se produisent tous les cadors de la Pop Rock. Mais ça fait quelques temps déjà que je me suis renseigné sur le Blues, et que je commence à le connaître. Je me rends compte au fil de mes découvertes qu’il y a quelque chose de particulier dans cette musique que je ne retrouve pas tout à fait ailleurs.  Mais quelque part ça reste pour moi une musique un peu « lointaine », peut être un tantinet vieillotte aussi, bref pas vraiment concrète.
Je viens d’acheter un disque de Freddie King, et, coïncidence, il est annoncé à Paris le mois d’après. Je convaincs un copain, pas très chaud au départ, de m’accompagner. Ça se passe au théâtre des Champs Elysées (il y a Georges Moustaki dans la salle !). Le band joue 2 ou 3 morceaux et arrive Freddie sur scène. Il saisit sa grosse Gibson, se branche, et là re re woooh !... En 3 notes puissantes et vibrantes, la messe est définitivement dite. Je suis Blues pour toujours !  cheers

Et vous Question


Dernière édition par Phil cotton color le Jeu 24 Sep 2015 - 14:01, édité 3 fois
avatar
Phil cotton color
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 4870
Age : 62
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: First time you met the Blues....

Message par Jungleland le Jeu 24 Sep 2015 - 11:59

A vrai dire c'est un peu plus tardif en ce qui me concerne, aucun environnement familial ne s'intéressant à ce type de musique.

Il y a eu trois (voire quatre) faits marquants :

- au lycée j'avais un copain fou de Jimmy Dawkins qui m'a copieusement orienté vers celui-ci et par conséquent tout ce qui tournait autour du west side sound. Et pour un fan de rock à la base, ça me parlait bien.

- même époque, Springsteen reprenait régulièrement Boom Boom dans ses concerts et là gros flash sur John Lee Hooker

- et un petit peu plus tard achat par hasard d'un coffret de 6 disques (BB King, JLH, Witherspoon, Lightnin' hopkins, Howlin' Wolf et Big Bill Broonzy) et c'est en écoutant Big Bill que je me suis dit qu'il faudrait explorer d'autres voix que le Chicago blues

et puis ce serait injuste de ne pas reconnaitre que Stevie Ray Vaughan a pas mal intéressé le jeune public blanc de l'époque à fouiller un peu plus dans ce style

_________________
The blues are the roots
The rest are the fruits

http://aupaysdublues.free.fr/index.php
avatar
Jungleland
Admin
Admin

Nombre de messages : 14986
Age : 55
Localisation : Lost in the flood
Date d'inscription : 20/10/2005

http://mywmym.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: First time you met the Blues....

Message par BAYOU le Jeu 24 Sep 2015 - 14:12

C'est une bonne question mais je ne sais pas trop comment y répondre.
Cela a du se faire naturellement en écoutant les groupes anglais Cream, Stones, et aussi Jimi, l'ABB et Johnny Winter au début des seventies.
Comme je décortiquais les pochettes, j'ai vu des noms de mecs comme Muddy Waters, Elmore James, Albert King...
Mais à l'époque je préférais acheter et écouter des trucs qui sortaient pas de "vieux" enregistrements, vu que mon budget disques était limité.
Et puis, un jour, j'ai entendu, chez un copain, I'll Play The Blues For You d'Albert King c'était sur le LP éponyme il date de 1972 je crois.
Alors j'ai replongé dans mes 33 T repéré les cover des bluesmen et j'ai aussi découvert Robert Johnson, BB King, Willie Dixon... mais petit à petit, car ce n'était pas une priorité à l'époque de rechercher les versions originales.

_________________
Mon Blog
http://mick.over-blog.com/
avatar
BAYOU
Admin
Admin

Nombre de messages : 4612
Age : 63
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 28/10/2005

http://mick.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: First time you met the Blues....

Message par Blues Rules le Jeu 1 Oct 2015 - 8:26

mon arrivée y fût évidente... l'oreille adolescente bercée par les jazz noirs et blues anglais de mon père, et punk, hard rock, heavy metal, puis hard core de mon groupe de poteaux...
jusqu'à ce qu'un jour je tombe sur un album de RL Burnside et ce fut la révélation ! la pureté ! peu de notes, très peu de voix, mais tout y était... et je me suis souvenu des Doors et Stones de mon père... puis des Felshtones et Radio Birdman... et je me suis enfoncé dans le rock des 70 et le blues des collines... puis un peu vers le Delta, les pines et l'Arkansas... très peu vers le Texas qui me faisait pensait à du mauvais rock et difficilement vers le Chicago qui me faisait penser à du mauvais jazz... à quelques exceptions près...
Mais bon, la révélation fut le Blues des collines Smile
et je n'ai toujours pas trouvé mieux !
avatar
Blues Rules
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 1070
Localisation : entre Crissier et le North Mississippi
Date d'inscription : 27/12/2010

http://www.Blues-Rules.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: First time you met the Blues....

Message par Jipes le Jeu 1 Oct 2015 - 11:24

Pour moi la découverte s'est faite complètement par hasard mais revenons à mon éducation musicale pour mieux comprendre le choc

Ma mère avait des dispositions comme chanteuse lyrique elle n'a jamais vraiment put faire une carrière mais elle écoutait beaucoup d'opéra et d'opérettes légères. Elle chantait de temps à autre quand j'étais enfant (elle m'endormait avec des berceuses). A la maison on écoutait pas trop de musique pendant la semaine, mes grandes soeurs elles étaient dans la musique de l'époque le yé-yé avec sa cohorte classique Richard Anthony, Francoise Hardy, probablement Johnny et Sylvie.

Moi je suis resté imperméable à cette musique ca me cassait les oreilles, plus tard j'ai surtout écouté un peu de guitare classique (Ségovia, Lagoya) et de la musique folk des Andes (on ne rit pas Twisted Evil ). A l'école on jouait de la flûte à bec rien de bien excitant mais c'est mon premier instrument, donc Albinoni et un peu des romantiques, j'adorais les Valses de Chopin. J'ai dû commencer la guitare suite à une colonnie de vacances vers mes 13 ans mais jamais très sérieusement (j'avais une guitare assez injouable achetée à la Samaritaine à Noël)

Bref on accélère le temps et je me retrouve vers 17 ou 18 ans, un jour à Châtelet les Halles dans les long couloirs de correspondance je tombe en arrêt sur deux musiciens qui font la manche Tao Ravao guitariste malgache et Andy Forrest harmoniciste américain. Je suis resté scotché là à les écouter ! N'ayant jamais été exposé à ce type de musique je suis fasciné notamment par le son de l'harmonica.

Après quelques morceaux les 2 compères font une pose et comme je suis scotché là bouche bée il m'adresse la parole et on commence à discuter un peu. Après cette rencontre je vais au magasin d'électronique de mon bled (Alfortville - 94) et je me procure un harmo en Do (un Marine Band je crois bien).

Après ca sont venues le reste des étapes premier contact avec l'instrument puis achat de la méthode à Milteau et premier achat d'un LP celui de Sonny Terry et Brownie Mc Ghee "Whoopin' the blues" je crois (je dois encore l'avoir dans le placard). Je craque complètement et je me ballade partout avec mon harmo jusque dans le Bus ou je casse les oreilles à tout le monde. Viendront ensuite l'achat d'autre LP tout aussi imortant Sonny Boy Williamson et Little Walter Master Chess Series toujours des harmonicistes. Puis vient la rencontre avec Muddy Waters Master Chess Series et là la décision de me mettre sérieusement à la guitare Blues et au slide pour imiter Muddy. Viendra ensuite la formation de mon premier groupe en 1981 avec des potes du grand ensemble le combo Préface ou on joue des compos que j'écris mais aussi du Taj Mahal et du Muddy Waters.

Deuxième choc la rencontre de Mickey Baker, à l'époque mon groupe a splitté et je me retrouve tout seul mais je ne sais faire que de la rythmique et un peu de slide (on avait un soliste attitré et un harmoniciste 2 frangins) Je décide donc d'essayer d'apprendre a jouer en solo on doit être en 1983 et je trouve je ne sais plus comment, l'adresse de cette légende qui habite du coté de Montparnasse (peut être à Vavin ???) Je ne prends que 2 cours avec lui mais la personnalité incroyable de ce bonhomme massif avec ses bagouzes aux doigts et ses lunettes fumées, sa petite Martin qui ressemble à un ukulélé dans ses grosses poignes me font tripper ainsi que sa voix de basse. Je vosu passe les histoires qu'il m'a compté sur ses rencontres avec des Bluesman Wink

Bref il me montre les deux pentatoniques et merci grâce à lui je suis irrémédiablement "hooked"

Troisième étape décisive (vers 1992) ma rencontre avec Jon Mc Donald guitariste de Chicago (il sera plus tard le band leader de Magic Slim) que j'aurai la chance d'accompagner pour une petite tournée en Alsace et Suisse deux ans de suite. C'est là que j'ai compris davantage la signification de cette musique et le ressenti des noirs américains vis à vis du Blues (sentiment qui se complètera avec un voyage à la Nouvelle Orléans en 1999)

Voilà comment on est marqué au fer rouge par la note Bleue lol!

_________________
Jipes sur Youtube

Mojo New Line
avatar
Jipes
Admin
Admin

Nombre de messages : 8741
Age : 57
Localisation : Mulhouse (Alsace)
Date d'inscription : 29/06/2006

http://www.mojo.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: First time you met the Blues....

Message par Herve62 le Mar 6 Oct 2015 - 13:42

Bien intéressant de lire vos parcours.
Il me semble cependant que la question originale est "mais, (s’ils existent) le ou les moments précis qui vous ont fait soudain ressentir comme une évidence que c’est LA musique que vous attendiez depuis toujours, celle que vous aviez en vous sans le savoir et qui vous suivra désormais le reste de votre vie. ".
Certes le parcours l'explique souvent par lui même, mais si je peux apporter de l'eau, disons juste un pichet, au moulin, je ne pense pas qu'il y ait "UN moment" où l'on se dit "a-y-est j'ai trouvé la zique de ma vie."

On le voit ci-dessus, on évolue tout le temps, on écoute rarement ce que l'on aimait à 15-20 ans.
Personnellement je dirai que le blues prend avec les âges, pour qui veut bien se donner la peine de l'écouter.
Quand on est jeune on veut (souvent, même s'il y a heureusement des exceptions) un truc qui pète, qui buzze, pas trop compliqué à suivre, mais aussi dans l'ère commerciale du temps histoire de pas paraître trop "has been". Victimes de la techtonik je vous salue bien bas mais on vous a déjà oublié.

Pour moi le blues c'est une progression, une affinité qui se crée au fil des ans et en fonction de la sensibilité de chacun. Explanation: au hasard des styles, le jazz peut paraitre élitiste, le rock simpliste, le classique barbant, l'électro limitée, le punk de la revendication de caniveau, le hardtrashfuckmetal du bruit, du rap de la parlotte haineuse, etc etc.. (cumul volontaire de clichés, keep cool)(sauf le rap peut être.. ). Et le blues là dedans ? un peu tout ça et autre chose en même temps.

J'ai grandi en écoutant l'époque glorieuse du rock'n'roll, les 70's (là aussi c'est selon chacun). Les décennies suivantes m'ont déçues, et aujourd'hui j'ai un peu l'impression que ce qui (m') est intéressant est soit les vétérans de cette époque là, soit les groupes actuels qui copient ce qui s'est fait par le passé (Finkelkraut Power... Embarassed ). Parmi les grands noms des 70's, j'adorais en particulier ZZ Top, mais aussi Clapton, etc.. en écoutant leurs disques, entre les titres rock, on tombait régulièrement sur des pépites blues: Sure get cold after the rain fell, Waitin' for the bus, etc... masqués plus tard par les Gimme all you lovin' et Sharp dressed man, mais la ZZ période 1971-1977 reste un savant mélange de blues et de rock.

Et puis avec le temps on se lasse un peu d'écouter les trucs carrés rocks 4 accords, on revient aux vieux titres, on écoute les interviews, les références citées. De là on tombe sur des grands noms, on va à la médiathèque (le tout-au-bout-du-clic d'internet est récent) on emprunte. Tout ne plait pas. Beaucoup c'est même ch***t, mais heureusement, sinon ce serait complètement maso, on tombe aussi sur des titres qui font mouche. Qui titillent son for intérieur, qui s'installent pour ne plus lâcher. Hummingbird, 'Til my back ain't got no bones, etc... ah, le point G...

Pourquoi cette alchimie ? avant à 20 ans un 12 bar blues ça m'ennuyait terriblement. Toujours la même chose. En vieillissant, l'oreille (et derrière, l'état d'esprit) s'accorde sur des sonorités et sur des interprétations qui interpellent. Aujoud'hui les CD de rock ou de pop m'ennuient un peu, dans la voiture ce sont toujours des CD de blues ou de blues rock qui tournent. Le reste plus difficilement, (ou alors mettre France Info mais au bout de 5mn on est déprimé...). Alors pour répondre à la question initiale, le "moment" n'existe pas, c'est un cheminement qui s'est produit dans mon cas aux environs de mes 38 ans, avec une prise de conscience simultanée.

RV
avatar
Herve62
Deep South
Deep South

Nombre de messages : 157
Localisation : One foot in the Blues
Date d'inscription : 19/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: First time you met the Blues....

Message par Phil cotton color le Mar 6 Oct 2015 - 23:08

Oui Hervé, on évolue tout le temps et ma question avait quelque chose d'un peu (volontairement Wink  ) iconoclaste.

C'est sûr personne ne naît de la dernière pluie et on ne vient pas au Blues en 10 secondes. Encore que les coups de foudre, ça existe... mais pas pour tout le monde et ça ne dure jamais toute la vie !... Laughing Le Blues on le découvre rarement de but en blanc et on y vient plus ou moins vite (ou pas d'ailleurs...  Suspect ) à partir de musiques dérivées, et ce d'autant plus que l'on n'est pas noir et né en 1920 dans le sud des USA. Et je crois que nous avons tous peu ou prou le même parcours général qui nous a amené vers cette musique. Et je souscris aussi à beaucoup de ce que tu dis. C'est certainement une musique qui demande de la maturité à la fois pour bien la jouer et pour vraiment la comprendre et l'apprécier.

Mais voilà on est aussi tous différents et cette évolution (comme celles dans d'autres domaines d'ailleurs) est plus ou moins rapide, plus ou moins régulière aussi. Et pour beaucoup, il y a des moments clés où, à l'intérieur de cette évolution, l'on passe un "cap", sans que cela soit toujours ni très logique, ni très maîtrisé. C'est ce qu'il m'est arrivé, apparemment à d'autres aussi sur ce forum, des instants souvent inattendus, plus ou moins fugitifs, où l'on a l'impression d'avoir trouvé quelque chose qui nous ressemble peut être un peu mieux que le reste, et qui nous donne envie d'en connaître bien plus. Ce sont ces instants un peu "magiques" qui m'intéressent dans ce sujet. Mais on peut aussi très bien, comme toi, ne pas en avoir connus... ou ne plus s'en rappeler... Wink Laughing
avatar
Phil cotton color
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 4870
Age : 62
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: First time you met the Blues....

Message par Herve62 le Mer 7 Oct 2015 - 10:02

Salut Phil,

je plussoie à tes dires. Objection relative toutefois pour la dernière ligne. Des "instants magiques" oui il y en a eu, il y en a encore, mais le blues est tellement varié que j'ai du mal à dire johnniquement "Ah que je ne jure que par le blues.." dans son intégralité.
On le voit ici dans le menu du Forum, il existe une ribambelle de style intra-blues. Tous ne plaisent pas, beaucoup m'ennuient à vrai dire, mais quelques uns, quelques artistes (les King, Keb'Mo, Eric Bibb, etc...), là, tilt, c'est chapeau bas, ahead the rest, torpedo los, ça fait mouche. Là oui la magie opère.
Force de reconnaître aussi, comme tu le dis c'est une question de maturité, et ce qui peut paraître inintéressant aujourd'hui ne le sera peut être plus dans quelques années. D'où également ma remarque initiale, il n'y a pas "un" moment, mais "des" moments.

RV
avatar
Herve62
Deep South
Deep South

Nombre de messages : 157
Localisation : One foot in the Blues
Date d'inscription : 19/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: First time you met the Blues....

Message par Mirage3 le Mer 7 Oct 2015 - 17:47

Bonjour tout le monde.
Lorsque j’ai commencé à écouter de la musique, le tube du moment c’était Hotel California. J’écoutais beaucoup de choses entre Creedence Clearwater Revival et ACDC, et du blues aussi, qu’en fait j’ai toujours aimé sans trop le savoir: Johnny Winter, Rory Gallagher, ZZ Top, Stevie Ray Vaughan, Dr.Feelgood …. Et puis il y avait aussi Eric Clapton, qu’au fil des années, je me suis mis à apprécier de plus en plus. C’est lui qui a provoqué le déclic vers le passage au blues exclusif, notamment le CD Riding With the King, en 2000. Je connaissais bien mal BB.King à ce moment-là. Du coup j’ai cherché à en savoir plus sur ce musicien, et de fil en aiguille je suis tombé dans le blues. Et j’ai découvert sur le tard les grands musicien blues que vous connaissez, et que j’avais un peu négligés. J’ai réalisé que, putain, cette musique est pour moi : celle qui a une âme, qui prend aux tripes, et qui me parle.
Voilà, rien d’original par rapport à ce qui s’est dit plus haut.
avatar
Mirage3
Deep South
Deep South

Nombre de messages : 121
Age : 58
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 05/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: First time you met the Blues....

Message par mesigue le Dim 11 Oct 2015 - 16:22

Perso c'est du décousu et pourtant j'ai été bercé dedans... Surtout par notre Johnny national écouté en boucle par ma mère, mais aussi The Animals dès mon arrivée dans ce monde en 1960. Je suis passé par l'écoute de Jimmy Page et Eric Clapton sans savoir trop ce que j'écoutais. J'aimais point. En 1975 vacances en Corse dans un VVF. Les animateurs étaient en fait l'orchestre qui jouait le soir au bar du Jazz, du Blues-Jazz et les titres du moment revisités dans leur style Jazz. Beaucoup de morceaux lents qui sous mon premier gros coup de cœur se sont gravés au fer rouge, surtout Lovin' You, l’idylle ayant tournée court... C'est aussi là, avec le guitariste du groupe, que j'ai pris mes premiers cours de guitare...

En 1979, l'armée, du temps à revendre et un bon guitariste de blues dans la section m'ont permis d'apprendre mes premiers riffs. 1980-1982 Je joue du Jimmy Page et du jimy Hendrix en autres avec mes potes, je dois l'avouer sans retenir la plupart des artistes d'origine, j'ai honte... Embarassed  1982 grand drame, je me fais piquer tout mon matos !... Mais j'écoute toujours "ce qui me plait" en K7, des meddleys faits par les potes, la tête contre la poitrine de petites amies. Je ne sais toujours pas par qui c'est joué... Embarassed  1984 Purple Rain a fait son oeuvre avec la première femme de ma vie.

C'est en 1985, lors de la fête de la musique à Amiens que ma première femme me retrouve, alors que j'étais parti chercher à boire, planté devant un groupe de Blues les larmes  sur les joues. Elle a du me secouer pour que je réagisse. Je ne savais toujours pas de qui étaient les morceaux mais là j'ai vraiment eu musicalement les tripes à l'air ! Là j'ai juré qu'un jour je reprendrais la guitare et que je jouerai. J'avais bien toujours ma vieille guitare folk, une Swan que j'ai toujours d'ailleurs car elle m'a permis d'attendre cette année. Aujourd'hui j'écoute, je m'efforce de retenir les titres et les noms des musiciens ce que j'écoute, j'ai une mémoire des noms à chier..., mais surtout j'essaie de le rejouer.

Voilà, c'est pas glorieux, glorieux, mais quand je retourne je m'aperçois que je n'ai vraiment écouté que çà.
avatar
mesigue
Mannish Boy
Mannish Boy

Nombre de messages : 39
Age : 57
Localisation : Préfailles 44
Date d'inscription : 21/08/2015

http://www.mesigue.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: First time you met the Blues....

Message par ZeDelta le Jeu 29 Oct 2015 - 10:31

Vos témoignages sont passionnants !

Pour ma part et comme le souligne Jipes dans ma présentation je suis tombé dans les musiques noires américaines dès la petite enfance grace à mon père qui a malgré lui conditionné mes goûts musicaux...

Il a toujours écouté du Jazz/swing et c'est donc ce genre qui a formé mon oreille mais en terme plus spécifique de blues, j'ai surtout le souvenir des grands pianistes ; Memphis Slim, Ray Charles, Dr John, etc...et puis Billie Holiday.
Je me souviens aussi de son amour pour Muddy Waters et la pochette du "At Newport" m'a toujours semblé être un must, j'adorais (et j'adore encore) cette photo, quelle classe !...et quelle musique !

C'était une période de découvertes formidable puisque je n'avais qu'à pénétrer dans l'antre, prendre un disque dont la pochette m'attirait et le poser sur la platine !
C'est ce que je faisais le mercredi lorsque j'étais seul (parce qu'il valait mieux pas les rayer les galettes !).
Je pouvais passer d'Armstrong à BB King puis de Lester Young à Clifton Chenier puis de Coltrane à Jimmy Reed et ainsi de suite !
Autant dire que je me suis gavé !

Et du coup, j'ai toujours été attiré par les groupes de rock d'inspiration blues, Led Zeppelin, Cream, Hendrix, Stones, Creedence, AC/DC, ZZtop...
Ca faisait un peu ringard dans la cour de récré alors que la mode était à The Cure et Depeche Mode mais moins que si j'avais sorti Lightnin Hopkins ou Louisiana Red...mais on revient toujours à la source pas vrai ?! Cool
avatar
ZeDelta
At The Crossroad
At The Crossroad

Nombre de messages : 75
Age : 47
Date d'inscription : 28/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: First time you met the Blues....

Message par Jipes le Jeu 29 Oct 2015 - 10:41

Intéressant ton témoignage parce que grandir dans les 80's en aimant le Jazz et le blues c'est clair qu'on est on peut plus décalé lol! Grande époque des boites à rythme et des claviers envahissant brrrr !!!!!!!!!!!

_________________
Jipes sur Youtube

Mojo New Line
avatar
Jipes
Admin
Admin

Nombre de messages : 8741
Age : 57
Localisation : Mulhouse (Alsace)
Date d'inscription : 29/06/2006

http://www.mojo.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum