Hayes Ware

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Hayes Ware

Message par Flovia le Ven 3 Avr 2015 - 1:12

Hayes Ware



Vous avez peut-être déjà croisé son nom au niveau des crédits d'albums, catégorie Chicago blues, et pourtant voilà encore un musicien plutôt méconnu.

Bref éclairage sur ce sideman, à l'occasion de la découverte de son unique album solo:

Hayes Ware est né à Ruleville (Mississippi), le 4 Novembre 1927.

Fils de Granville et Irene Ware, Hayes a été, dès son plus jeune âge, encouragé par sa mère à privilégier l'aspect musical de la vie.
Ainsi, à 10 ans, il commence par se fabriquer sa propre guitare.
A vingt, il fait ses débuts comme musicien de blues et enrichit, au fil de ses nombreuses associations, sa technique aussi bien guitaristique que vocale.
Le fait d'être également parolier de ses propres morceaux rend son message plus expressif encore.

La guerre de Corée marque cependant un véritable tournant dans la vie d'Hayes Ware.
En 1955, il en revient si profondément affecté qu'il délaisse la guitare au profit de la basse.
Après les horreurs dont il a été témoin, il se déclare paré pour jouer le blues.

Il est néanmoins décrit par ses partenaires comme étant d'un caractère doux et compatissant, sans aucune tendance à l'agressivité, y compris durant la période de tournées où il avait temporairement perdu l'ouïe.
A tous, il inspirait respect, de par sa pratique très novatrice de la basse appliquée au blues, et le sérieux des sujets abordés dans ses textes. Selon lui, la musique n'est pas un conte de fée.

Il a beaucoup tourné aux USA, de NY au Nebraska, avec des musiciens tels que Sunnyland Slim, John Littlejohn, Eddie Taylor, Lightnin' Hopkins, Calvin Jones, Bo Diddley, Lil' Wolf, Good Rockin' Charles, Jump Jackson & His blues band, participé à quelques sessions d'enregistrements derrière Eddie Taylor, et jammé avec Lee Jackson.


C'est à peu près tout ce que l'on apprend de lui, après lecture des notes figurant au verso de l'album,

'Hayes Ware's blues – Blues Ghetto Woman (1979), une auto-production, légendée 'From Mississippi to Chicago'.




Cette 'curiosité' sonne très downhome, avec un jeu de guitare électrique certes rudimentaire, mais à la rythmique sans faille, et s'écoute avec plaisir!  

Hayes Ware y officie à la guitare et au chant, Billy Branch à l'harmonica, Craig 'Sloe gin' Walton à la basse,  Herman Gary à la batterie.

Extraits :

'Fishing'


'Ride high'


Sur son blog, Gérard Herzhaft, précise que ''Le placide bassiste Hayes Ware (…) a participé à de nombreuses séances d'enregistrement dans les années 1970-80, accompagné régulièrement Johnny Young puis Hip Linkchain, a enregistré deux 45t (dont ici son meilleur morceau, You got me mamma (...)''

que voilà :

avatar
Flovia
The voice of Bluesland
The voice of Bluesland

Nombre de messages : 6718
Age : 60
Localisation : Bourgogne sud
Date d'inscription : 19/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hayes Ware

Message par Phil cotton color le Ven 3 Avr 2015 - 9:02

Un artiste que je ne connaissais effectivement que de nom en tant que sideman, mais pas du tout en tant que leader.

Découverte donc et très bonne surprise. Très "southside sound" le Hayes ! L'album de 1979 est étonnant avec un son déséquilibré et saturé, très années 50, sans doute un parti pris car on pouvait déjà enregistrer bien différemment à cette époque. On a l'impression que tout a été pris avec un ou deux micros seulement. Mention à Billy Branch qui entre parfaitement dans le trip et délivre des parties très roots complètement en accord avec la musique de Hayes Ware.
On pense vraiment à la musique de Muddy Waters ou Howlin'Wolf, un cran en dessous bien sûr.

Une curiosité sans doute, mais bien agréable à écouter.
avatar
Phil cotton color
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 4953
Age : 63
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hayes Ware

Message par Old_Debris le Ven 3 Avr 2015 - 11:07

Jamais remarqué son nom Shocked Par exemple il n'a pas l'air d'avoir enregistré avec Sunnyland Slim.
Trés influencé par le wolf sur le premier titre, sur le second ça ferait plutôt penser à Eddie Taylor et toujours cet harmo qui apporte beaucoup comme le souligne Phil.

C'est pas mal du tout et très varié on sent qu'il a navigué. Very Happy
avatar
Old_Debris
Oldies but goodies
Oldies but goodies

Nombre de messages : 9942
Localisation : Hte Saone
Date d'inscription : 28/10/2006

http://sentiersdublues.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hayes Ware

Message par Gut bucket le Ven 3 Avr 2015 - 11:26

J'aime beaucoup aussi.
Un côté très roots des deux premiers morceaux et en même temps, le rythme de la dernière vidéo me fait penser aux premiers rythmes Hip Hop du Bronx des 70's.
avatar
Gut bucket
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 2083
Age : 37
Localisation : Le Havre
Date d'inscription : 07/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hayes Ware

Message par Flovia le Sam 4 Avr 2015 - 12:08

Heureuse que cela vous plaise, vous semblez a priori peu nombreux dans ce cas... Laughing

Et en effet, l'harmonica de Billy Branch s'y intègre au plus juste!
avatar
Flovia
The voice of Bluesland
The voice of Bluesland

Nombre de messages : 6718
Age : 60
Localisation : Bourgogne sud
Date d'inscription : 19/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum