Les Blueseries de Lionel Albert

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Re: Les Blueseries de Lionel Albert

Message par Lionel Albert le Lun 16 Fév 2015 - 22:34

Jipes a écrit:Le Blues au sax me plait bien ca swingue bien et tu joues bien dans l'esprit. Après concernant le morceau en slide disons que l'enregistrement souffre un peu d'un son un peu limite Wink
Je ferai une autre vidéo quand je serai seul dans la maison, le micro était collé à l'ampli qui était au minimum.

J'ai dans ma caverne des trucs arrangés faits à l'arrache, à la one again, un de 2009 (le meilleur truc c'est la basse) et un de 2015 (c'est juste un backing track).
Allez, un peu de flood.


Lionel Albert
At The Crossroad
At The Crossroad

Nombre de messages : 51
Age : 41
Localisation : PACA
Date d'inscription : 14/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Blueseries de Lionel Albert

Message par balanzak le Mar 17 Fév 2015 - 10:05

J'aime bien le morceau au saxophone, par contre à la guitare un jeu plus soft aurait été plus approprié,
(c'est toujours mon avis à 2 balles) Very Happy
avatar
balanzak
Texas Howler
Texas Howler

Nombre de messages : 238
Age : 55
Localisation : neuf deux
Date d'inscription : 12/06/2014

https://www.youtube.com/results?search_query=balanzak63

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Blueseries de Lionel Albert

Message par Lionel Albert le Mer 18 Fév 2015 - 18:36

balanzak a écrit:J'aime bien le morceau au saxophone, par contre à la guitare un jeu plus soft aurait été plus approprié,
(c'est toujours mon avis à 2 balles) Very Happy
Merci, j'ai essayé de donner du sens au deuxième mais n'étant pas vraiment guitariste, ou si peu, ça donne ça.

Lionel Albert
At The Crossroad
At The Crossroad

Nombre de messages : 51
Age : 41
Localisation : PACA
Date d'inscription : 14/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Blueseries de Lionel Albert

Message par Jipes le Mer 18 Fév 2015 - 19:05

Le défaut principal c'est la justesse des bends c'est d'ailleurs très souvent le cas pour les débutants dans le style Wink Souvent on veut jouer vite mais on oublie l'essentiel le poids et la justesse des notes jouées, a tout jouer vite on perd l'essence même du Blues
avatar
Jipes
Admin
Admin

Nombre de messages : 9122
Age : 58
Localisation : Mulhouse (Alsace)
Date d'inscription : 29/06/2006

https://www.mixcloud.com/radio-mne/playlists/kind-of-blues/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Blueseries de Lionel Albert

Message par Lionel Albert le Mer 18 Fév 2015 - 19:21

Jipes a écrit:Le défaut principal c'est la justesse des bends c'est d'ailleurs très souvent le cas pour les débutants dans le style Wink  Souvent on veut jouer vite mais on oublie l'essentiel le poids et la justesse des notes jouées, a tout jouer vite on perd  l'essence même du Blues
Oui, c'est ce qui fait la différence entre un Clapton et un Page, Clapton ne fait pas grand chose mais il le fait bien. Very Happy

Lionel Albert
At The Crossroad
At The Crossroad

Nombre de messages : 51
Age : 41
Localisation : PACA
Date d'inscription : 14/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Blueseries de Lionel Albert

Message par Lionel Albert le Jeu 19 Fév 2015 - 2:47


Je suis peut-être plus à l'aise dans ce genre de truc...

Lionel Albert
At The Crossroad
At The Crossroad

Nombre de messages : 51
Age : 41
Localisation : PACA
Date d'inscription : 14/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Blueseries de Lionel Albert

Message par MERDRIN le Jeu 19 Fév 2015 - 10:07

Lionel Albert a écrit:
Jipes a écrit:Le défaut principal c'est la justesse des bends c'est d'ailleurs très souvent le cas pour les débutants dans le style Wink  Souvent on veut jouer vite mais on oublie l'essentiel le poids et la justesse des notes jouées, a tout jouer vite on perd  l'essence même du Blues
Oui, c'est ce qui fait la différence entre un Clapton et un Page, Clapton ne fait pas grand chose mais il le fait bien. Very Happy
Clapton, pas grand chose ??? il a eu (et parfois encore) des périodes ou ils est assez bavard avec sa Strat ! Very Happy
Je crois que le minimaliste dans le nombre de notes mais sonnent, c'est Papy BB King. Peu de notes, mais elles font le maximum d'effet.
avatar
MERDRIN
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 3366
Age : 69
Localisation : 77 Marne la Vallée
Date d'inscription : 12/02/2009

https://www.youtube.com/user/MERDRIN

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Blueseries de Lionel Albert

Message par balanzak le Jeu 19 Fév 2015 - 10:57

All Blues, je n'avais jamais entendu une version à la flute traversière.

J'aime bien le jeu, moins le son, je te sens plus à l'aise au saxophone (enfin, c'est mon impression), mais je préfère le son du sax (ou de la clarinette) tu en joues peut-être ?

Les acquis d'un saxophoniste sont-ils un plus pour apprendre la flute traversière, ou ça n'a rien à voir ?

En tout cas tu touches à plusieurs instruments, tu as des idées d'impro, on sens en toi l'ame d'un jazzman

(c'est mon avis à 2,5 balles, eh oui ça a augmenté depuis...)  Very Happy
avatar
balanzak
Texas Howler
Texas Howler

Nombre de messages : 238
Age : 55
Localisation : neuf deux
Date d'inscription : 12/06/2014

https://www.youtube.com/results?search_query=balanzak63

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Blueseries de Lionel Albert

Message par Lionel Albert le Jeu 19 Fév 2015 - 17:06

balanzak a écrit:Les acquis d'un saxophoniste sont-ils un plus pour apprendre la flute traversière, ou ça n'a rien à voir ?
Cela dépend des personnes, moi ça m'a aidé, certains n'y arrivent pas. Je me suis acheté cette flûte en début 2012 (99€), le plus dur au début c'était d'arriver à faire un son, ce n'est pas la même embouchure, il n'y a pas de bec. Au bout d'une semaine ça allait mieux, et puis petit à petit c'est venu. Ce n'est qu'un instrument d'appoint.
D'une façon générale tous les bois se ressemblent un peu malgré leurs spécificités.

Je me suis mis aussi au cornet à pistons mais là c'est une autre histoire.

Pour le jazz, j'ai eu un prof dès le départ qui m'a mis à l'impro dès l'âge de 14 ans, on ne faisait pas trop de classique, j'ai commencé à 13 ans.
Et comme beaucoup de personnes qui jouent du jazz, pour moi le blues n'est qu'une forme, et je me rends compte en visitant le site qu'il y a des styles et un certain académisme, c'est le travers franco-français, mettre des règles un peu partout. Le jazz connaît ce problème aussi et plus encore puisqu'il a été institutionnalisé, ce qui est la pire chose qui puisse arriver à la musique en général.

Lionel Albert
At The Crossroad
At The Crossroad

Nombre de messages : 51
Age : 41
Localisation : PACA
Date d'inscription : 14/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Blueseries de Lionel Albert

Message par balanzak le Jeu 19 Fév 2015 - 22:08

En principe beaucoup d'auditeurs ont besoin de cataloguer les genres de musiques, ainsi un bluesman ne jouera pas en tapping question d'habitude, il est vrai que BB King jouant en tapping en choquerait plus d'un, et les puristes crieraient au scandale. Evil or Very Mad

Quand on achète un album de rock on veut écouter du rock, quand on achète un cd de blues, on veut écouter du blues, Edgar Winter multi-instrumentiste a changé plusieurs fois de style, conclusion il a vendu moins de disques que son frère, en effet les gens ne comprenaient pas qu'un artiste change de genre musical régulièrement. scratch

Il y a aussi le business, si Clapton se mettait a faire du métal, il perdrait pas mal de ses fans.

Personnellement j'apprécie Ron Thal pour sa faculté à changer de styles dans un même cd, il peut faire un morceau de folk suivi d'un morceau jazzy suivit d'un morceau de shred, il a même fait du rap mais avec sa touche guitaristique qui lui est propre, mais on ne peut pas demander à tout le monde d'aimer ça, de plus ne gagnant pas assez bien sa vie, il est devenu membre des Gun's And Roses
aaah l'argent et la célébrité, on peut le comprendre...

Bireli Lagène est aussi capable d'exceller en manouche, jazz, fusion et autres mais il s'adresse à des amateurs de technnique et de pirouettes guitaristiques, c'est ce qu'on lui demande.

Alors sur ce forum, il y a des passionnés de blues rural ,urbain, moderne, et plus, certains préfèreront l'émotion d'une note plutôt qu'un phrasé rapide et technnique, chacun sa passion, la musique s'écoute avec les oreilles et le cœur et c'est ça le principal à mon avis.

Si j'avais assez de temps, je travaillerai plusieurs instruments et divers styles, mais j'ai déjà assez de mal a bosser régulièrement ma guitare mais bon, j'ai encore du temps devant moi, enfin j'espère... jocolor



avatar
balanzak
Texas Howler
Texas Howler

Nombre de messages : 238
Age : 55
Localisation : neuf deux
Date d'inscription : 12/06/2014

https://www.youtube.com/results?search_query=balanzak63

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Blueseries de Lionel Albert

Message par Gut bucket le Jeu 19 Fév 2015 - 22:51

Mais ça reste un forum de blues.
Avec son histoire, ses sources.
C'est un forum de puristes, alors un certain académisme, peut-être, moi j'y vois une somme colossalle de connaissances certes ciblées mais ancestrales et précises.
avatar
Gut bucket
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 2133
Age : 37
Localisation : Le Havre
Date d'inscription : 07/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Blueseries de Lionel Albert

Message par Lionel Albert le Jeu 19 Fév 2015 - 23:19

Mon rapport avec le blues est un peu différent, à proprement parler je n'ai joué qu'avec un seul groupe de blues et cela en tant que bassiste, il y avait des trucs étranges, des reprises de vieux trucs chantés qui rendaient la grillent irrégulières, par exemple on se retrouvait avec un blues de 12 mesures 3/4 pour l'exposition du thème chanté.
Pour le reste, j'ai été guitariste et chanteur dans une espèce de groupe blues rock, et puis aussi chanteur, saxophoniste et guitariste dans un groupe de reprises blues, punk et je ne sais quoi.
A part celui dans lequel j'étais bassiste, ça restait brut de décoffrage, bien énergique.

J'ai tellement fréquenté des jazzmen (il y a fort longtemps) que j'ai presque eu une espèce de mépris naturel pour le blues, combien de fois j'ai entendu : "Pfff... Te pose pas de question c'est qu'un blues !"
Ou bien : "Super, tu connais ta gamme blues, bravo ! Il faudrait arriver à en sortir..."
Enfin bref c'est comme ça.

Mais bizarrement quand je débutais le jazz (je débute encore), je me faisais la main sur les scènes ouvertes blues, c'était plutôt sympa et assez ouvert, moins élitiste qu'ailleurs sans doute.

A part ça, je ne me suis jamais intéressé à un standard blues, si ça existe (et je vois que ça existe), c'est sûrement un tord... Et je ne fais des trucs qu'à ma sauce, c'est ma cuisine, à part quelques standards de jazz.
J'ai essayé d'autres styles mais je n'ai jamais tenté d'imiter, tout à ma sauce aussi, que des interprétations.

J'ai déjà essayé de jouer du jazz à la guitare, et la réponse c'était : "Tu es trop blues, pas assez harmonique."
Et à vrai dire jouer blues ça demande du travail, et je me demande si stylistiquement ça ne ressemblerait pas un peu au rock et ses arrangements, un riff de guitare précis, une ligne de basse précise, un truc très arrangé.

Et puis aussi j'ai oublié de dire que j'ai écouté du blues à travers des groupes de rock, ça ne peut pas aidé à s’imprégner d'un style pur. Et j'adorais ça, je voulais même laisser tomber le sax et ne jouer que de la guitare, j'ai bien fait de ne pas laisser tomber.

J'ai oublié : quand j'ai appris l'existence de Robert Johnson j'avais l'âge du Christ.

Lionel Albert
At The Crossroad
At The Crossroad

Nombre de messages : 51
Age : 41
Localisation : PACA
Date d'inscription : 14/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Blueseries de Lionel Albert

Message par Gut bucket le Jeu 19 Fév 2015 - 23:32

Euh, je sais pas trop quoi répondre.
Pour moi la guitare blues se réduit à mes connaissances. C'est à dire une pince à deux doigts, même si j'utilise personnellement un picking à 4 doigts.
Une basse continue, gérée avec le pouce.
Et le reste pas forcément très érudit mais bien sentit.
C'est réducteur mais il me semble que ce soit la base.



Et oui, ça a l'air simple...
avatar
Gut bucket
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 2133
Age : 37
Localisation : Le Havre
Date d'inscription : 07/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Blueseries de Lionel Albert

Message par Lionel Albert le Jeu 19 Fév 2015 - 23:40

Youtube est formidable, j'ai découvert ces trucs il y a peu, c'est comme un bon plat avec peu d'ingrédients, c'est goûteux.
J'ai essayé, ça a l'air simple mais cela ne l'est pas.
J'ai vu aussi des trucs à la slide, super aussi.

Lionel Albert
At The Crossroad
At The Crossroad

Nombre de messages : 51
Age : 41
Localisation : PACA
Date d'inscription : 14/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Blueseries de Lionel Albert

Message par Gut bucket le Jeu 19 Fév 2015 - 23:51

C'est tout simple, ce n'est pas une musique théorique à la base.
Une petite balade dans la partie du forum dédiée au blues rural?
Je ne supporte pas le dénigrement du savoir intellectuel, mais dans ce domaine spécifique de la musique blues, il faut connaître ses origines avant de critiquer sa soi-disant simplicité. En d'autres termes, la simplicicité de la musique blues, alliée à son histoire, ses évolutions, en fait une musique complexe et profonde.
Boujoux tout plein.
avatar
Gut bucket
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 2133
Age : 37
Localisation : Le Havre
Date d'inscription : 07/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Blueseries de Lionel Albert

Message par Lionel Albert le Ven 20 Fév 2015 - 0:01

Oui je suis allé voir, tous ces noms me sont inconnus !!! Shocked
A part certains comme ceux qui étaient aveugles dont un qui jouait de la 12 cordes il me semble.

Lionel Albert
At The Crossroad
At The Crossroad

Nombre de messages : 51
Age : 41
Localisation : PACA
Date d'inscription : 14/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Blueseries de Lionel Albert

Message par Gut bucket le Ven 20 Fév 2015 - 0:08

Gary Davis?
avatar
Gut bucket
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 2133
Age : 37
Localisation : Le Havre
Date d'inscription : 07/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Blueseries de Lionel Albert

Message par Gut bucket le Ven 20 Fév 2015 - 0:16

J'ai une tendresse particulière pour la traversière, mon meilleur pote de lycée étant un excellent flutiste.
Mais je comprend qu'on ne puisse pas aimer sans bouche pleine de madeleine de Proust.
avatar
Gut bucket
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 2133
Age : 37
Localisation : Le Havre
Date d'inscription : 07/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Blueseries de Lionel Albert

Message par Phil cotton color le Ven 20 Fév 2015 - 0:19

Lionel Albert a écrit:Et comme beaucoup de personnes qui jouent du jazz, pour moi le blues n'est qu'une forme
Hé oui, c'est d'ailleurs là la principale source d'incompréhension entre les amateurs de Jazz (mais pas tous...), ou d'autres musiques d'ailleurs, et les amateurs de Blues. Si le Blues n'avait jamais été qu'une forme musicale comme une autre, simpliste comme elle est on ne serait certainement pas en train d'en discuter aujourd'hui ! Et je dirai même plus que ça, l'intérêt du Blues ne réside que très peu dans son aspect harmonique, aussi génial soit-il dans sa simplicité, mais surtout dans tout le reste, la fameuse "manière" qui dans le Blues est bien plus importante que la "matière". Le plus technique et le plus virtuose des bluesmen n'arrivera jamais en ces domaines à la cheville d'un jazzman moyen, et je ne parle même pas des shreddeurs...
Alors évidemment, si l'on pense que le Blues n'est qu'une forme musicale, on peut parfaitement admettre dans la foulée que quiconque l'utilise fait du Blues, Ron Thal comme... Johnny Hallyday. Mais ce faisant, on perd tout ce qui fait l'originalité et la force du Blues par rapport aux autres styles musicaux.
Mais cela dit, on peut bien sûr selon ses goûts apprécier ce que peut faire un tel avec un instrument sur une grille de Blues, ou les recherches orchestrales de celui là pour aller "au delà du Blues". On a même évidemment parfaitement le droit de les préférer aux bluesmen dits traditionnels, mais au moins appelons un chat un chat et n'appelons pas Blues des morceaux où il y en a parfois si peu...          

Lionel Albert a écrit: et je me rends compte en visitant le site qu'il y a des styles et un certain académisme, c'est le travers franco-français, mettre des règles un peu partout. Le jazz connaît ce problème aussi et plus encore puisqu'il a été institutionnalisé, ce qui est la pire chose qui puisse arriver à la musique en général.
L'académisme, aucune forme artistique n'y échappe à terme dans la mesure où elle est reconnue. C'est le cas du Blues comme du Jazz, du Rock ou du Flamenco ou... de l'impressionnisme en peinture qui était pourtant tellement hors des sentiers battus à ses débuts, et je ne pense pas que ce soit forcément un travers typiquement franco-français. Quant aux règles, je crois surtout qu'elles sont formalisées, parfois presque "sacralisées", quand justement cette forme artistique n'évolue plus, ou alors évolue dans des directions qui l'éloignent de sa substantifique moelle. Un carcan qui fige a posteriori dans la naphtaline une forme artistique déjà morte, ou au contraire un cadre qui doit permettre de revenir à l'essentiel de cet art.
avatar
Phil cotton color
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 5074
Age : 63
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Blueseries de Lionel Albert

Message par Lionel Albert le Ven 20 Fév 2015 - 0:24

Non non, dans mon souvenir il s'appelait Blind, je ne sais quoi.
Mais en tout cas le blues rural n'est pas blues dans sa forme, ça doit être un truc bien antérieur à l'invention du blues (enfin les 12 mesures bien établies), ça ressemble un peu à du gospel, negro spirituel, ragtime et des trucs presque country (tu me diras que c'est normal puisque c'est rural).
Il est cool ton gars.

Lionel Albert
At The Crossroad
At The Crossroad

Nombre de messages : 51
Age : 41
Localisation : PACA
Date d'inscription : 14/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Blueseries de Lionel Albert

Message par Gut bucket le Ven 20 Fév 2015 - 0:34

Je ne peux pas m'empêcher d'insérer mon travail photo rapport à la phrase de Phil sur les impressionnistes.



Dernière édition par Gut bucket le Ven 20 Fév 2015 - 0:52, édité 1 fois
avatar
Gut bucket
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 2133
Age : 37
Localisation : Le Havre
Date d'inscription : 07/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Blueseries de Lionel Albert

Message par Gut bucket le Ven 20 Fév 2015 - 0:36

Lionel a écrit:

Mais en tout cas le blues rural n'est pas blues dans sa forme, ça doit être un truc bien antérieur à l'invention du blues (enfin les 12 mesures bien établies), ça ressemble un peu à du gospel, negro spirituel, ragtime et des trucs presque country (tu me diras que c'est normal puisque c'est rural).
Il est cool ton gars.

Tu chauffes, tu chauffes...
avatar
Gut bucket
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 2133
Age : 37
Localisation : Le Havre
Date d'inscription : 07/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Blueseries de Lionel Albert

Message par Gut bucket le Ven 20 Fév 2015 - 0:55

Blind Lemon Jefferson?
Et si c'est pas ça, des blind (aveugles) il y en a un container dans le blues. Mais on va rapidement trouver.
avatar
Gut bucket
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 2133
Age : 37
Localisation : Le Havre
Date d'inscription : 07/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Blueseries de Lionel Albert

Message par Lionel Albert le Ven 20 Fév 2015 - 1:02

Tiens j'ai floodé en mettant des vidéos et rien n'est passé.

Lionel Albert
At The Crossroad
At The Crossroad

Nombre de messages : 51
Age : 41
Localisation : PACA
Date d'inscription : 14/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Blueseries de Lionel Albert

Message par Lionel Albert le Ven 20 Fév 2015 - 1:06

Gut bucket a écrit:Blind Lemon Jefferson?
Et si c'est pas ça, des blind (aveugles) il y en a un container dans le blues. Mais on va rapidement trouver.
Je pense que ça doit être lui, par contre si tu en trouves d'autres, remets-les là où tu les as trouvés, on ne sait jamais s'ils ne retrouvent pas leur chemin.

Lionel Albert
At The Crossroad
At The Crossroad

Nombre de messages : 51
Age : 41
Localisation : PACA
Date d'inscription : 14/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Blueseries de Lionel Albert

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum