La crise des années 1930

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La crise des années 1930

Message par Old_Debris le Sam 13 Déc 2014 - 9:20





Les dates:

Premier trimestre 1929; les entreprises ont des difficultés pour écouler leur production.

Jeudi 24 Octobre 1929; krach boursier, 12 millions d'actions sont jetées sur le marché sans trouver de preneurs et les cours plongent.

1929/32; baisse des prix alimentaires de 50 %, baisse des prix manufacturés de 30 %, diminution des recettes qui affaiblit les capacités de production, chômage, baisse globale du pouvoir d'achat.

A partir de 1935, le deuxième New Deal emploie plus de deux millions de chômeurs pour la construction d'écoles, de routes, de ponts, de barrages, d'hôpitaux.

Si la reprise est visible dès 1934, l'activité économique retombe en 1938.


Les chiffres:
Le prix des produits agricoles diminue de 55%
Chômage : on parle de près de 25 % de la population aux USA en 1932, sans prendre en compte les chômeurs à temps partiel.

Le nombre de banqueroutes aux Etats-Unis va plus que doubler par rapport à avant 1929.

L'investissement diminue fortement (de 50 %)

Réduction des importations américaines, de 4,4 à 1,4 milliards de dollars de 1929 à 1932

Le commerce mondial diminue ainsi de 25 % en volume et de 60 % en valeur.


Les mots:
Chute des prix agricoles
Surproduction
Endettement des agriculteurs
Crise
Agriculteurs expropriés
Arrêt des investissements
licenciements en masse
Chômage
Chutes de salaires
Conditions de vie extrêmement difficiles,
Soupes populaires
Bidonvilles ou hoovervilles etc......

A noter: Cette crise devient mondiale

Et le blues là dedans????

La Grande Dépression toucha fortement l’industrie du disque. Beaucoup de bluesmen se retrouvèrent sans le sou pendant cette Grande Dépression, ou après la Seconde Guerre Mondiale. Dans les années 1920 et 1930, vivre de sa musique était quasiment impossible, tous les musiciens ou presque devaient jouer dans la rue, s’engager dans des shows ambulants ou s’accommoder de boulots merdiques pour survivre.
avatar
Old_Debris
Oldies but goodies
Oldies but goodies

Nombre de messages : 9942
Localisation : Hte Saone
Date d'inscription : 28/10/2006

http://sentiersdublues.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crise des années 1930

Message par Old_Debris le Sam 13 Déc 2014 - 14:41

Célèbre chanson : Brother can you spare a Dime


Et les temps sont durs pour nombres de bluesmen.
avatar
Old_Debris
Oldies but goodies
Oldies but goodies

Nombre de messages : 9942
Localisation : Hte Saone
Date d'inscription : 28/10/2006

http://sentiersdublues.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crise des années 1930

Message par Jipes le Sam 13 Déc 2014 - 15:45

C'est clair que la crise doit avoir mis tellement de gens sur les routes notamment pour aller travailler en Californie dans les plantations d'oranger si je me rappelle bien mais pour aller bosser là bas il fallait un passeport de travail c'est illustré dans la chanson de Woodie Guthrie le Do Ré Mi


_________________
Jipes sur Youtube

Mojo New Line
avatar
Jipes
Admin
Admin

Nombre de messages : 8772
Age : 57
Localisation : Mulhouse (Alsace)
Date d'inscription : 29/06/2006

http://www.mojo.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crise des années 1930

Message par Old_Debris le Sam 13 Déc 2014 - 16:21

Musicalement c'est une assez bonne illustration de la conséquence de la chute de l'industrie du disque, la plupart des musiciens se sont retournés vers les fêtes de village, les barbecues et autre party's.
C'est le temps des houses rent party, on s'invite entre voisins, avec droit d'entrée, des circuits s'organises, c'est la débrouille, les pianistes y trouvent leur compte.
avatar
Old_Debris
Oldies but goodies
Oldies but goodies

Nombre de messages : 9942
Localisation : Hte Saone
Date d'inscription : 28/10/2006

http://sentiersdublues.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crise des années 1930

Message par Old_Debris le Sam 13 Déc 2014 - 22:19

Carl Martin se lamente en 1935:
J'commence à en avoir marre d'rester sans travail
J'me fais pas un sou, j'fais qu'user mes semelles.
Et maintenant tout l'monde crie "Faisons le New Deal"
Car faut que j'gagne ma vie, même si j'dois voler ou dévaliser

Carl Martin- Let's Have A New Deal
avatar
Old_Debris
Oldies but goodies
Oldies but goodies

Nombre de messages : 9942
Localisation : Hte Saone
Date d'inscription : 28/10/2006

http://sentiersdublues.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crise des années 1930

Message par Phil cotton color le Dim 14 Déc 2014 - 10:32

Bien Carl Martin et  ce "Let's have a new deal" ! Morceau simple mais superbement et finement arrangé. Contrairement à ce que certains pensent parfois, pas besoin de mettre 40 instruments et de partir dans des délires harmoniques pour individualiser fortement un Blues ! Twisted Evil
avatar
Phil cotton color
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 4886
Age : 62
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crise des années 1930

Message par Gut bucket le Dim 14 Déc 2014 - 10:47

La chute des prix agricoles, ça a aussi été une catastrophe pour bon nombre de métaieries du Mississippi. Chute des prix combinée à l'appauvrissement progressif des sols généré par la monoculture du coton. Avec encore une fois des familles entières amenées à errer sur les routes à la recherche de petits boulots.
Ces ventes de petites parcelles agricoles pour une bouchée de pain ont été une aubaine pour les grandes fermes qui ont pu étendre pour presque rien leur surface cultivable, se sont mécanisées...
Une bonne crise, c'est toujours profitable pour les plus solides.
avatar
Gut bucket
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 2020
Age : 36
Localisation : Le Havre
Date d'inscription : 07/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crise des années 1930

Message par Jungleland le Lun 15 Déc 2014 - 17:49

il y a deux titres également qui traitent de la grande dépression :

Victoria Spivey – Detroit Moan

Detroit's a cold, cold place, and I ain't got a dime to my name
Detroit's a cold, hard place, and I ain't got a dime to my name
I would go the poorhouse, but Lord you know I'm ashamed

I been walkin' Hastings Street, nobody seems to treat me right
I've been walkin' Hastings Street, nobody seems to treat me right
I can make it in the daytime, but Lord these cold cold nights

Well I'm tired of eatin' chili, and I can't eat beans no more
Yes I'm tired of eatin' chili, and I can't eat beans no more
People'll hurt my feelings, Lord from door to door

I got to leave Detroit, if I have to flag number ninety-four
I'm gonna leave Detroit, if I have to flag number ninety-four
And if I ever get back home, I ain't never comin' to Detroit no more






Barbecue Bob : we sure got hard times

Got a song to sing you : and it's no excuse
And as sure as the devil : I believe he's got a‑loose
[When] you want a drink of liquor : you think it's awful
nice
You put your hand in your pocket : and you ain't got the
price
You hear about a job : now you is on your way
Twenty mens after the same job : all in the same old day
Hard times hard times : we [sure] got hard times now
Just drink and think about it : we got hard times now
You start in mooching : but your mooching been in vain
Be careful with yourself : you'll get a ball and chain
Lord and bacon : gone to a dollar a pound
Cotton have started to selling : but it keeps going down
and down
Just before election : you was talking about how you was
going to vote
And after election was over : your head's down like a
billygoat


_________________
The blues are the roots
The rest are the fruits

http://aupaysdublues.free.fr/index.php
avatar
Jungleland
Admin
Admin

Nombre de messages : 14987
Age : 55
Localisation : Lost in the flood
Date d'inscription : 20/10/2005

http://mywmym.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crise des années 1930

Message par Old_Debris le Mar 16 Déc 2014 - 16:56

Hoover

« La différence entre une dictature et une démocratie est simple : les dictateurs organisent à partir du haut vers le bas, les démocraties travaillent à partir de la base vers le haut ».
Hoover est élu en mars 1929 soit quelques mois avant l’effondrement de la Bourse de New York. Au lendemain du crack il est plutôt optimiste....Mais malgré quelques mesurettes le pays va s'enfoncer dans la recession.


Et Le 8 novembre 1932, Franklin D Roosevelt remporte largement les élections. Hoover avec sa politique passive etait devenu très impopulaire et Roovelelt qui se relevait d'une grave maladie et fit la promesse de sortir le pays de la crise inspirait largement plus confiance et semblait plus serein que Hoover.
Roosewelt et son parti avait beaucoup de projet.


President Blues (Jack Kelly & His South Memphis Jug Band)
Il s'est reveillé un matin, se sentait pas bien du tout.
Il s'est reveillé un matin, se sentait pas bien du tout.
Et il a commencé à penser à tous ces pauvres gens; c'est senti tout triste.

"Faut s'battre les gars, Faut s'battre, j'vais tout remettre en place,
Faut s'battre les gars, Faut s'battre, j'vais tout arranger.
Si j'vous vois pas en novembre, ce sera pour le soir de noel."
avatar
Old_Debris
Oldies but goodies
Oldies but goodies

Nombre de messages : 9942
Localisation : Hte Saone
Date d'inscription : 28/10/2006

http://sentiersdublues.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crise des années 1930

Message par Old_Debris le Mer 17 Déc 2014 - 9:42

Le New Deal

On le voit encore de nos jours les States ne sont pas fortiches en protections sociales. Aussi avec la crise et bien les privations soient plus difficiles à supporter pour les plus aisés que pour les pauvres qui ont déjà l'habitude de la débrouille, Roosewelt va mettre en place une politique volontariste et interventionniste en proposant de nombreuses agences:

AAA / Agricultural Adjustment Act « Loi d'ajustement agricole » : visait à redonner de la valeur aux récoltes des agriculteurs, afin de stabiliser leur situation, en constante dégradation depuis le début des années 1930. La loi octroyait ainsi des crédits à faible taux et des indemnités compensatrices aux agriculteurs acceptant de ne pas cultiver une partie de leurs terres. L'objectif final était d'obtenir une contraction de l'offre et donc une hausse des prix des productions agricoles afin d'enrayer la spirale déflationniste qui affectait quelque 15 millions d'agriculteurs américains, proches de la ruine.

NRA / National Recovery Administration : permettait aux industries de créer un « code de concurrence loyale » qui visait à mettre fin à la « concurrence destructrice » et à aider les travailleurs en fixant des salaires minimum et un nombre d'heures hebdomadaires de travail. Elle permettait également aux entreprises de fixer ensemble des prix minimum.

FERA / Federal Emergency Relief Administration : cette organisation se donna pour but d'assurer la distribution de vivres aux démunis. Les fonds servirent également à assurer de nouveaux emplois liés à des travaux publics.


CWA / Civil Works Administration :Son objectif principal était de redonner du travail aux chômeurs victimes de l'hiver 1933-1934 et de la Grande Dépression.



PWA / Public Works Administration : Son objectif était de négocier des contrats avec des entreprises privées pour la construction de bâtiments publics.

Jimmie Gordon - Don't Take Away My P.W.A.
Mon Dieu, Mister Président, écoute ce que j'ai à te dire
Mon Dieu, Mister Président, écoute ce que j'ai à te dire
Tu peux les avoir toutes, les lettres de l'alphabet, mais j't'en prie, laisse moi le PWA


Si comme le souligne Gut bucket un peu plus haut, dans un premier temps certaines mesures comme l'AAA ne furent pas favorable aux noirs d'un point de vue global le New Deal va leur être bénéfique.
avatar
Old_Debris
Oldies but goodies
Oldies but goodies

Nombre de messages : 9942
Localisation : Hte Saone
Date d'inscription : 28/10/2006

http://sentiersdublues.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crise des années 1930

Message par Gut bucket le Mer 17 Déc 2014 - 10:12

Merci OD pour toutes ces infos. cheers
J'peux copier coller les définitions dans la rubrique "le lexique du Blues"?
avatar
Gut bucket
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 2020
Age : 36
Localisation : Le Havre
Date d'inscription : 07/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crise des années 1930

Message par Old_Debris le Mer 17 Déc 2014 - 10:39

Bien évidemment, elles ne sont pas de moi..... Very Happy
avatar
Old_Debris
Oldies but goodies
Oldies but goodies

Nombre de messages : 9942
Localisation : Hte Saone
Date d'inscription : 28/10/2006

http://sentiersdublues.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crise des années 1930

Message par Old_Debris le Mer 17 Déc 2014 - 16:10

WPA

Dans ce pays de l'autre coté de l'Atlantique, vivre de l'aide sociale semblait limite supportable, avec le WPA on occupait les bénéficiaires de ces aides à des travaux de toutes sortes, et bien que peu payé pour ne pas concurrencer le secteur privé et justement privés de presque tous leurs droits, les WPA Workers étaient la cible de nombreuses critiques et les projets parfois sans objet et inutile rendaient ces emplois précaires.
Un simple formulaire, le formulaire 304 pouvait sans préavit signifier la fin de l'engagement.

Peetie Wheatstraw - New Working On The Project

J'travaille au projet, c'est l'angoisse, pouvez pas savoir,
J'travaille au projet, quelle angoisse, j'vous jure,
Parce que chaque fois que j'léve le nez, oooh, bien y a quelqu'un qu'a reçu son "304".

Et encore travailler au WPA permettait de mieux s'en sortir, les salaires étaient encore largement supérieur à ce que versait l'aide sociale locale....
Et puis le WPA apporta aussi les secours en nature dont les noirs auront plus de chance d'en profiter.

Speckled Red - Welfare Blues

Maintenant que c'est l'gouvernement qui l'a pris en charge
on dit que ce sera juste pour tout l'monde.
On recevra des pois, des haricots et aussi de la farine.
Et puis quatre ou cinq boites de tripes

Au final et sans que les intéressés ne s'en aperçoivent sur le moment le new deal sera relativement bénéfique pour lesx noirs, entre autres les programmes d'alphabétisation et puis ils vont se sentir de plus en plus impliqués dans la société.
Roosewelt fit nommer des noirs à des postes de responsabilité dans son administration, le fameux "cabinet noir".
Le blues va en être inexorablement transformé, mais c'est une autre histoire.....

Roosewelt décède en 1945 en plein mandat.
C'est Champion Jack Dupree qui lui compose FDR Blues
J'suis vraiment pas bien du tout, les larmes ruissellent sur mes joues
J'suis vraiment pas bien du tout, les larmes ruissellent sur mes joues
J'ai perdu un grand ami, qu'était un bonheur pour notre race.
avatar
Old_Debris
Oldies but goodies
Oldies but goodies

Nombre de messages : 9942
Localisation : Hte Saone
Date d'inscription : 28/10/2006

http://sentiersdublues.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crise des années 1930

Message par alekzo le Lun 2 Mar 2015 - 19:34

Si on parle de la grande dépression, les paroles de Skip James me viennent immédiatement en tête...



Skip James a écrit:Hard time's is here
An everywhere you go
Times are harder
Than th'ever been before

You know that people
They are driftin' from door to door
But they can't find no heaven
I don't care where they go

People, if I ever can get up
Off a-this old hard killin' floor
Lord, I'll never get down
This low no more

Well, you hear me singin'
This old lonesome song
People, you know these hard times
Can't last us so long

You know, you'll say you had money
You better be sure
But these hard times gon' kill you
Just drive a lonely soul
... du reste je ne saurais dire si cette chanson est une référence directe à la grande dépression, mais en tout cas elle le laisse penser. (Pas le temps de m'y coller de suite, mais j'essaierai de vérifier ce point...)

Ce n'est pas vraiment le lieu ici, mais tout cela me rappelle que j'avais tenté une interprétation "rock-garage-minimaliste-acoustique" de ce thème... Rolling Eyes
avatar
alekzo
Mannish Boy
Mannish Boy

Nombre de messages : 27
Age : 40
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 09/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crise des années 1930

Message par ben olegbe johnson le Jeu 18 Juin 2015 - 10:41

Vous ajoutez à tout ce contexte économique et social les tempêtes de poussière qui ont ravagé les grandes plaines agricoles dans ces années là. Les "Dust bowls", chantées entre autre par Woody Guthrie qui ont aussi contraint les Okies à quitter leur lieu de vie. Situation très bien décrite par ailleurs dans les raisins de la colère de Steinbeck.

avatar
ben olegbe johnson
I've got my guitar
I've got my guitar

Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 01/06/2015

http://www.rdwa.fr/A-La-Recherche-Du-Groove-Perdu_r46.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crise des années 1930

Message par Gut bucket le Ven 19 Juin 2015 - 7:51

Ben a écrit:Vous ajoutez à tout ce contexte économique et social les tempêtes de poussière qui ont ravagé les grandes plaines agricoles dans ces années là. Les "Dust bowls"

Exact M'sieur. Very Happy
J'avais posté des photos de ces "dust bowl" ici:
http://www.aupaysdublues.com/t3836p165-lexique-des-mots-couramment-utilises-dans-le-blues

avatar
Gut bucket
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 2020
Age : 36
Localisation : Le Havre
Date d'inscription : 07/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum