Eric BIBB Blues People

Aller en bas

27112014

Message 

Eric BIBB Blues People






Silver Spoonle
Driftin' Door To Door
God's Mojo
Turner Station
Pink Dream Cadillac
Chocolate Man
Rosewood
I Heard The Angels Singin'
Dream Catchers
Chain Reaction
Needed Time
Out Walkin'
Remember The Ones
Home
Where Do We Go

_________________
Mon Blog
http://mick.over-blog.com/
BAYOU
BAYOU
Admin
Admin

Nombre de messages : 5010
Age : 65
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 28/10/2005

http://mick.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

Eric BIBB Blues People :: Commentaires

BAYOU

Message le Jeu 27 Nov 2014 - 12:36 par BAYOU

Sur le papier l’idée de rendre hommage au Dr Martin Luther King et à son fameux discours We have a dream est excellente d’autant qu’Eric Bibb y a songé à Memphis (la ville où le Docteur King a été assassiné).
Bibb est tombé tout petit dans la musique avec un père musicien qui amène dans sa maison de New-York, Bob Dylan, Odetta, Pete Seeger.
Pourtant c’est avec le blues qu’il fera carrière et ce CD doit être son trente sixième.
Le guitariste est plus à l’aise en studio que sur scène, ses concerts devenant assez ennuyeux au bout de quelques morceaux.
Du beau monde pour ce disque, (The Blind Boys Of Alabama, Taj Mahal, J.J. Milteau, Popa Chubby, Ruthie Foster, Harrison Kennedy, Leyla McCalla et Guy Davis) pourtant assez dépouillé.

Et la déclaration d’intention est forte.
"Mon intention avec ces chansons est de me concentrer sur une partie de l'histoire des Afro-Américains, de bluesmen originaux, comme un rappel de ce que nous avons vécu et d’où la musique vient.
Dr Martin Luther King, Jr. est un de mes plus grands héros. Le mouvement des droits civiques est évoqué dans plusieurs chansons sur cet album. J’espère que ces chansons nous rappelleront que le rêve de Martin Luther King est encore un travail en cours.Nous ne ommes toujours pas à la maison. Que la nouvelle année nous rapproche de ce rêve ".

Mais les bonnes intentions ne suffisent pas pour réaliser un bon disque !

Déjà inviter Popa Chubby, pour enregistrer un album intimiste est une faute de goût même si le Popa se fait quand même discret, sur « Silver Spoonle » il se croit obligé de sortir un solo électrique dans un morceau acoustique. Ensuite les titres se succèdent, mais c’est (un peu comme la musique d’Eric Bibb dans son ensemble) trop propre, trop léché, le propos est intéressant, c’est très bien interprété, mais on a envie de passer au morceau suivant. Et puis, encore un marronnier mais à la longue The Blind Boys Of Alabama, c’est un peu fatiguant. Quasiment pas un disque de blues ne se fait sans un morceau avec ces gars. Ici on en a deux « I Heard The Angels Singin' » avec Jean-Jacques Milteau à l’harmonica et « Needed Time » avec Ruthie Foster et Taj Mahal (lui aussi est omniprésent en ce moment).

Le tout est très bien produit par Glen Scott et sort chez l’excellent label français de blues Dixiefrog.

Ce disque n’est pas mauvais, il part d’une très bonne idée, mais après écoute, on ne garde le souvenir d’une mélodie, d’un refrain, d’un texte, il coule tranquillement et s’oublie très vite.

Dommage.

Revenir en haut Aller en bas

Jipes

Message le Jeu 27 Nov 2014 - 14:52 par Jipes

BAYOU a écrit:
Le guitariste est plus à l’aise en studio que sur scène, ses concerts devenant assez ennuyeux au bout de quelques morceaux.


Franchement je ne sais pas d'ou tu tiens ca mais pour moi c'est tout le contraire, le seul concert ou je l'ai entendu en Live était tout bonnement excellent et il m'a vraiment scotché par sa précision et son feeling. Il chante encore mieux que sur disque avec une intensité que j'ai assez rarement entendu pour une musique finalement très acoustique et organique (il était accompagné par un fantastique batteur / Percussioniste Américain )

Revenir en haut Aller en bas

BAYOU

Message le Jeu 27 Nov 2014 - 15:20 par BAYOU

Ben moi, j'ai failli m'endormir en live !

Revenir en haut Aller en bas

Jipes

Message le Jeu 27 Nov 2014 - 16:05 par Jipes

BAYOU a écrit:Ben moi, j'ai failli m'endormir en live !
Peut être es tu tombé sur un mauvais soir parce que j'ai lu l'avis d'un nouveau membre dans le sujet sur Bibb ou elle disait tout le bien qu'elle pensait de sa prestation scénique Arrow

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Jeu 27 Nov 2014 - 17:46 par Tommy

J'ai vu à Bourgoin-Jallieu Eric Bibb avec Harrison Kennedy et Ruthie Foster et c'était absolument génial. Pas la moindre occasion de somnoler ! Ces trois là sont d'excellents chanteurs, et la thématique du spectacle est justement le combat de ML KING.
Beaucoup de groove, d'émotions, de sincérité et de beauté dans les chansons interprétées ce soir là.
Après, on reçoit ou pas ce genre de chansons.
Pour ma part, je traverse des moments difficiles sur le plan familial (maladie) et cette soirée m'a apportée beaucoup d'espoir et de réconfort....J'ai quitté le spectacle avec le sourire et un sentiment d'apaisement. Et si c'était ça le but de cette belle musique ?

Revenir en haut Aller en bas

sergio88

Message le Jeu 27 Nov 2014 - 19:22 par sergio88

Même réaction que Jipes, je suis très étonné. Je l'ai vu en live au NJP en 2009, accompagné de Larry Crockett à la batterie et Mike Lattrell aux clavier (me rappelle plus du bassiste), c'était vraiment superbe, tout en finesse, une belle atmosphère.

Revenir en haut Aller en bas

mud

Message le Ven 31 Mar 2017 - 15:40 par mud

je viens d'écouter le disque je sais j'ai du retard mais déjà le prochain viens de sortir aujourdhui " migration blues " j'aime bien " blues people " quand à poppa notre cher amis Very Happy  je trouve qui joue soft  bref j'aime bien ce disque et je n'ai jamais vu Eric Bibb sur scène.

Revenir en haut Aller en bas

el335

Message le Ven 31 Mar 2017 - 16:43 par el335

BAYOU a écrit:
Déjà inviter Popa Chubby, pour enregistrer un album intimiste est une faute de goût même si le Popa se fait quand même discret, sur « Silver Spoonle » il se croit obligé de sortir un solo électrique dans un morceau acoustique...


Comment un invité peut-il "se croire obligé" ?
N'est-ce pas plutôt la volonté de l'artiste qui invite voire du Producteur du disque ?

Revenir en haut Aller en bas

Message  par Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum