Quand les shreddeurs se mettent au blues

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Quand les shreddeurs se mettent au blues

Message par Phil cotton color le Dim 3 Aoû 2014 - 14:23

blues bibliophilia a écrit:Dans les 70's il a ouvert la voie aux shredders (qui malheureusement lui arrive pas à la cheville...), il prouve  que la virtuosité n'est pas un problème quand elle est au service d'un artiste


En principe, oui tu as raison... Cela dit l'expérience montre que le plus souvent la virtuosité se fait au détriment du feeling, comme si on devenait vite quelque part esclave de cette virtuosité. En tout cas, un bon sujet très intéressant à débattre (sans doute pas dans ce topic, et puis il a peut être déjà été ouvert), surtout au niveau du Blues...
avatar
Phil cotton color
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 4871
Age : 62
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

joe satriani

Message par lionelpax le Dim 3 Aoû 2014 - 14:25

Alors ce sujet me rappelle un album que j'aime beaucoup et qui est intéressant a écouter pour nous tous passionnes de blues... jetez donc une oreille su l'album éponyme de satriani (l'album s'appelle "joe satriani". Le son de cet album est bien different de ce qu'il propose d'habitude et le style des compos également... c'est son album le plus blues... écoutez par exemple le titre "s.m.f" et le titre "slow down blues"... j'adore... j'attends vos commentaires
avatar
lionelpax
Deep South
Deep South

Nombre de messages : 105
Date d'inscription : 17/03/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les shreddeurs se mettent au blues

Message par balanzak le Dim 3 Aoû 2014 - 17:27

Je mets le lien de Lionelpax, j'ai écouté et j'ai aimé tout simplement.

avatar
balanzak
Texas Howler
Texas Howler

Nombre de messages : 237
Age : 54
Localisation : neuf deux
Date d'inscription : 12/06/2014

https://www.youtube.com/results?search_query=balanzak63

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les shreddeurs se mettent au blues

Message par balanzak le Dim 3 Aoû 2014 - 17:38

Les Shreddeurs jouent vite, mais c'est ce que l'on leur demande de faire, quand ils se mettent a jouer un blues, souvent leur vélocité prend le dessus, mais parfois ça me plaît.

Un guitariste que j'ai beaucoup écouté dès ses débuts est Ron Thal, guitariste déjanté
et original. Son producteur lui avait dit un jour, ''tu es trop spécial pour jouer du blues''
il a alors sortit ce morceau, ''I can't play the blues'' je vous laisse écouter.

Personnellement je trouve que ce morceau vraiment original, la structure, l'harmonie, les solos, et l'humour guitaristique qui s'en dégagent me font apprécier ce guitariste.

avatar
balanzak
Texas Howler
Texas Howler

Nombre de messages : 237
Age : 54
Localisation : neuf deux
Date d'inscription : 12/06/2014

https://www.youtube.com/results?search_query=balanzak63

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les shreddeurs se mettent au blues

Message par bluesforever le Lun 4 Aoû 2014 - 10:52

Satriani,j'ai trouvé ça plutôt pas mal,c'est dans l'esprit.Mais alors Ron Thal j'ai vraiment du mal,la façon de chanter me fait penser à du rap,qui n'est pas mon style préféré je dois l'avouer,la guitare est peut-être un peu trop déjantée pour moi.Bref mon impression c'est que ça part trop vite dans tout les sens,mais c'est également mon avis sur le shred en général.J'avoue je n'ai pas écouté jusqu'au bout j'ai arrêté le "massacre" à 1min40...
avatar
bluesforever
Deep South
Deep South

Nombre de messages : 155
Age : 39
Localisation : celles sur belle (79)
Date d'inscription : 20/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les shreddeurs se mettent au blues

Message par balanzak le Lun 4 Aoû 2014 - 11:12

Ce que je trouve intéressant dans ce morceau, c'est il suit une progression blues en légato façon shred,
il chante comme un rappeur, le saxophone joue deux notes, il y a un riff de fanfare, le premier solo est
typique avec vibrato et cie, et le solo de fin a une connotation bluesy.

Bien sur c'est vraiment spécial et ne peut être considéré comme du blues, mais au niveau construction je trouve ça ''marrant'', tout à fait dans l'esprit du Bonhomme.
avatar
balanzak
Texas Howler
Texas Howler

Nombre de messages : 237
Age : 54
Localisation : neuf deux
Date d'inscription : 12/06/2014

https://www.youtube.com/results?search_query=balanzak63

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les shreddeurs se mettent au blues

Message par bluesforever le Lun 4 Aoû 2014 - 21:49

Il y a une progression blues effectivement.Est-ce lui qui chante?
avatar
bluesforever
Deep South
Deep South

Nombre de messages : 155
Age : 39
Localisation : celles sur belle (79)
Date d'inscription : 20/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les shreddeurs se mettent au blues

Message par balanzak le Mar 5 Aoû 2014 - 9:16

Oui il chante sur la plupart de ses albums, mais c'est le seul titre qui a une ''ambiance'' blues.
avatar
balanzak
Texas Howler
Texas Howler

Nombre de messages : 237
Age : 54
Localisation : neuf deux
Date d'inscription : 12/06/2014

https://www.youtube.com/results?search_query=balanzak63

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les shreddeurs se mettent au blues

Message par Lionel Albert le Jeu 19 Fév 2015 - 1:23

Laughing Qu'est-ce que vous êtes durs et méchants !
Il y a des sacrés liens là, au début ça commençait bien et puis après... Il y a eu un peu de tout. Neutral

Lionel Albert
At The Crossroad
At The Crossroad

Nombre de messages : 51
Age : 40
Localisation : PACA
Date d'inscription : 14/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les shreddeurs se mettent au blues

Message par Lionel Albert le Jeu 19 Fév 2015 - 1:28

balanzak a écrit:Les Shreddeurs jouent vite, mais c'est ce que l'on leur demande de faire, quand ils se mettent a jouer un blues, souvent leur vélocité prend le dessus, mais parfois ça me plaît.

Un guitariste que j'ai beaucoup écouté dès ses débuts est Ron Thal, guitariste déjanté
et original. Son producteur lui avait dit un jour, ''tu es trop spécial pour jouer du blues''
il a alors sortit ce morceau, ''I can't play the blues'' je vous laisse écouter.

Personnellement je trouve que ce morceau vraiment original, la structure, l'harmonie, les solos, et l'humour guitaristique qui s'en dégagent me font apprécier ce guitariste.

J'ai adoré !!!
Merci !!!

Lionel Albert
At The Crossroad
At The Crossroad

Nombre de messages : 51
Age : 40
Localisation : PACA
Date d'inscription : 14/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les shreddeurs se mettent au blues

Message par balanzak le Jeu 19 Fév 2015 - 9:09

J'ai tous les cd de Ron Thal, le premier album devrait te plaire, il y a de l'harmonie jazz/fusion/shred et cie
vraiment ça part dans tous les sens mais ça reste très musical (à mon gout).
avatar
balanzak
Texas Howler
Texas Howler

Nombre de messages : 237
Age : 54
Localisation : neuf deux
Date d'inscription : 12/06/2014

https://www.youtube.com/results?search_query=balanzak63

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les shreddeurs se mettent au blues

Message par Blues Rules le Jeu 19 Fév 2015 - 10:17

Shred dat axe, baby!
avatar
Blues Rules
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 1070
Localisation : entre Crissier et le North Mississippi
Date d'inscription : 27/12/2010

http://www.Blues-Rules.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les shreddeurs se mettent au blues

Message par Lionel Albert le Jeu 19 Fév 2015 - 17:39

Blues Rules a écrit:Shred dat axe, baby!
Un sujet controversé, la technique et le feeling, ma foi, à quoi elle sert la guitare ? Shocked
En gros il parle de tous les cas de figures.

Lionel Albert
At The Crossroad
At The Crossroad

Nombre de messages : 51
Age : 40
Localisation : PACA
Date d'inscription : 14/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les shreddeurs se mettent au blues

Message par Lionel Albert le Jeu 19 Fév 2015 - 17:41

balanzak a écrit:J'ai tous les cd de Ron Thal, le premier album devrait te plaire, il y a de l'harmonie jazz/fusion/shred et cie
vraiment ça part dans tous les sens mais ça reste très musical (à mon gout).  
Il est vachement avancé comme musicien, j'ai vu sur youtube quelques démos et des explications, en plus il est cool.

Lionel Albert
At The Crossroad
At The Crossroad

Nombre de messages : 51
Age : 40
Localisation : PACA
Date d'inscription : 14/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les shreddeurs se mettent au blues

Message par Blues Rules le Jeu 19 Fév 2015 - 17:46

Lionel Albert a écrit: à quoi elle sert la guitare ? Shocked
d'où mon :
Blues Rules a écrit:Shred dat axe, baby!
Very Happy
avatar
Blues Rules
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 1070
Localisation : entre Crissier et le North Mississippi
Date d'inscription : 27/12/2010

http://www.Blues-Rules.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les shreddeurs se mettent au blues

Message par Beullèle le Lun 6 Juin 2016 - 6:12

Bonjour,

je déterre un peu, et c'est mon premier post sur ce forum, alors patapé....
Juste pour dire que j'aime le blues, et je suis un grand fan de Satriani. Je trouve vraiment que c'est celui qui a l'approche la plus blues de tout les shredders que je connais, et ce dans chacun de ces albums. Je dirais qu'il n'en met pas forcément partout, comme certain. Bon, ça reste un shredder, mais y'a quelque chose.... enfin, à mon avis!
Je ne déteste pas non plus Yngwie de temps en temps, mais là, non!!! Ce mec là est à mon sens l'un des plus extraordinaire, techniquement, mais là, c'est vraiment too much.
Sinon, j'aime bien la première vidéo. Very Happy
avatar
Beullèle
Mannish Boy
Mannish Boy

Nombre de messages : 13
Age : 48
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 10/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les shreddeurs se mettent au blues

Message par el335 le Lun 6 Juin 2016 - 9:23

Décidément, Satriani, c'est pas mon truc.

Le shredder, c'est celui qui va vite? Qui aurait inventé ce truc ?
C'est comme se demander qui a inventé le métal… On tombe toujours sur des grands du blues rock anglais des 60&70.

J"ai 2 rapides (sur tempo lent) qui sont bien blues à vous proposer (et encore je vous passe papy Winter - un ricain dont la voix m'irrite facilement):

Dans les années 70, le premier avait la réputation d'être le + rapide des gratteux à part peut-être John McLaughlin, mais ce dernier était tout sauf un bluesman…

L'un des précusreur du genre "shredder":


Le deuxième, c'est mon préféré, lent ou rapide, avec ou sans fausses notes, il nous emporte dans son blues:



Pour finir plus dans le cœur du sujet, un authentique shredder actuel, l'élève qui a dépassé son prof (devinez qui), sans doute parce qu'il a beaucoup appris de Franck Zappa.
Tout y est: sensibilité, humour, frime, dérision, toucher exceptionnel… A déguster jusqu'au bout.
avatar
el335
Texas Howler
Texas Howler

Nombre de messages : 246
Date d'inscription : 13/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les shreddeurs se mettent au blues

Message par Flovia le Lun 6 Juin 2016 - 14:25

el335 a écrit:
Pour finir plus dans le cœur du sujet, un authentique shredder actuel, l'élève qui a dépassé son prof (devinez qui), sans doute parce qu'il a beaucoup appris de Franck Zappa.
Tout y est: sensibilité, humour, frime, dérision, toucher exceptionnel… A déguster jusqu'au bout.

Eh oui, seulement Steve Vaï, tout comme les autres ''shredders'' d'ailleurs, ne laisse pas respirer le blues lorsqu'il s'y attaque. Ce qui en fait un 'slow' plutôt qu'un slow blues, énorme différence pour mes petits tympans, et... sur mon épiderme! Wink De plus, ce gars est tellement frimeur qu'il m'est désormais tout aussi difficilement supportable de le regarder jouer que de l'entendre.  What a Face

PS: Rien de comparable avec le jeu blues de Rory Gallagher (sacré musicien que je ne considère par ailleurs nullement comme tel!), lequel demeure aéré, quelle que soit sa vivacité d'exécution. Lui, au moins, avait saisi l'essence-même du blues!  Wink
avatar
Flovia
The voice of Bluesland
The voice of Bluesland

Nombre de messages : 6638
Age : 60
Localisation : Bourgogne sud
Date d'inscription : 19/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les shreddeurs se mettent au blues

Message par el335 le Lun 6 Juin 2016 - 20:13

C'est pas faux… et c'est pas tout à fait juste (pour Steve Vaï) à cause de l'humour et de son extraordinaire vocabulaire à la guitare que les autres (les shredders, pas Gallagher) n'ont pas.
Les disques de Vaï me sont insupportables, mais il a une dimension scénique supplémentaire que l'on ne peut pas simplement résumer à de la frime. Il le doit très certainement à son séjour dans le groupe de Franck Zappa.
Steve Vaï n'a effectivement rien d'un bluesman, mais il est capable d'une musicalité bien moins caricaturale que tous les gratteux saturax pompiers que l'on peut entendre.

Que pensez-vous de cette version de While My Guitar Gently Wheeps interprété par l'un des guitaristes adulé des foules ?
Frime, second degré… Vous saisissez la différence ?
avatar
el335
Texas Howler
Texas Howler

Nombre de messages : 246
Date d'inscription : 13/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum