ds quelques heures

Aller en bas

ds quelques heures Empty ds quelques heures

Message par Invité le Ven 28 Juil 2006 - 1:30

les Stones au SDF

I'll be there ...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

ds quelques heures Empty Tres beau concert hier des Stones

Message par Invité le Sam 29 Juil 2006 - 14:25

ils ont joué entre autres un magnifique morceau de Ray Charles : reprise très réussie de Night Time Is the Right Time
avec la superbe Lisa Fisher, quelle voix ...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

ds quelques heures Empty Re: ds quelques heures

Message par Jungleland le Sam 29 Juil 2006 - 15:09

si ça te tente de faire une petite chronique du concert, ce que tu as aimé et moins aimé et puis une setlist plus ou moins complète ce serait sympa Wink

_________________
The blues are the roots
The rest are the fruits

http://aupaysdublues.free.fr/index.php
Jungleland
Jungleland
Admin
Admin

Nombre de messages : 15085
Age : 57
Localisation : Lost in the flood
Date d'inscription : 20/10/2005

http://mywmym.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

ds quelques heures Empty Re: ds quelques heures

Message par BAYOU le Sam 29 Juil 2006 - 21:07

J'avais pris des places pour le concert de début juin qui a été annulé suite à la chute de coco (tier) de Keith.
Finalement je me suis fait rembourser les places plutôt que les échanger et finalement je ne regrette pas.

Les boots de la tournée sont particulièrement affligeants, avec des fausses notes, de solos bâclés et une succession de hits qui sont interprétés de façon plus faible que les originaux.

D'un autre côté c'est peut être la dernière tournée mondiale du groupe ce qui m'incitait à les voir encore.

Voilà mon avis, mais au fond de moi, j'ai gardé le souvenir d'un concert de 1973 à Londres, quand Mick Taylor revisitait le blues sur sa guitare, Keith matraquant les riffs.
C'était une autre époque !

D'ailleurs avons nous ouvert un topic sur cet immense guitariste LE Mick Taylor

_________________
Mon Blog
http://mick.over-blog.com/
BAYOU
BAYOU
Admin
Admin

Nombre de messages : 5088
Age : 65
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 28/10/2005

http://mick.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

ds quelques heures Empty Re: ds quelques heures

Message par chetbaker le Dim 30 Juil 2006 - 12:30

Les Stones c'est du blues gné?


Désolé je déteste les Stones. J'ai 5000 Cd chez moi et pas un disque des Stones tellement je trouve ce band insupportable et prétentieux Suspect

Ecoutez donc le J.Geils Band, c'est autre chose, souvent cantonné à l'époque en première partie des Stones, quelle erreur, on aurait dû programmer le contraire geek
chetbaker
chetbaker
Delta King
Delta King

Nombre de messages : 345
Age : 60
Localisation : Guénange, capitale des blaireaux
Date d'inscription : 04/02/2006

http://jazzitude.forumactif.com/index.forum

Revenir en haut Aller en bas

ds quelques heures Empty Re: ds quelques heures

Message par Invité le Dim 30 Juil 2006 - 16:26

À la tombée de la nuit, le concert commence invariablement par un gros bang, suivi de fusées pyrotechniques et d'images apocalyptiques projetées sur un écran géant. On y découvre dans un travelling accéléré une pluie de météorites et les visages déformés des quatre Stones égarés dans l'univers. Nouveau bang ! Suivi par l'intro familière à la guitare de Start Me up et l'entrée des quatre héros, Jagger en tête et au pas de course, silhouette maigre et élastique sur pantalons noirs, blouson et chapeau rouges. Une gigantesque clameur les accueille. Le temps de se chauffer comme un sportif avant l'épreuve et Mick Jagger, 62 ans, parcourt de ses petits pas félins la gigantesque scène, se déhanche comme un fou, rengaine son micro dans son pantalon pour mieux haranguer la foule et enchaîne, sans reprendre son souffle, sur le solide You Got me Rocking. Là, le Peter Pan grimaçant passe la surmultipliée devant une foule soumise à une sorte d'électrochoc.

À ses côtés, Keith Richards, chemise blanche ouverte, et Ronnie Woods, tee-shirt destroy, balancent sans faiblir des riffs assassins à la guitare, tandis que Charlie Watts, amaigri (après son traitement contre un cancer) et toujours aussi impassible, assure une rythmique impeccable avec le cinquième vrai-faux Stones, le grand bassiste noir américain Darryl Jones, remarqué tout jeune par Miles Davis. Une fois le public chauffé à blanc, la machine Stones – relayée par trois choristes, dont la sculpturale Lisa Fisher, Chuck Leavell aux claviers et quatre souffleurs conduits par le saxophoniste Bobby Keys – donne alors toute sa puissance de feu.

Hommage à Ray Charles

Comme il se doit, Mick Jagger, sorte de ludion sur ressorts, mène la danse avec une espèce de frénésie communicative, assurant à lui seul le spectacle au fil de tubes imparables et increvables : Shattered, Tumbling Dice, She's so Cold (extrait de l'album Emotional Rescue), Brown Sugar, Sympathy for the Devil, Out of Control (extrait de Bridges to Babylon), Jumpin Jack Flash...

À ce répertoire béton qui couvre plus de quarante ans de l'histoire du rock, Jagger ne joue pas du tout la carte nostalgique et impose quelques nouveautés comme Rough Justice et un blues musclé, Back of my Hand. Autres temps forts, un hommage à Ray Charles avec une reprise très réussie de Night Time Is the Right Time et un titre joker, Aint'Too Proud to Beg de Martha and the Vandellas.

À mi-course du concert, nouveau coup de chauffe sur Miss You lorsqu'une partie de la scène se détache et s'avance tout doucement au milieu du public avec, à son bord, les Stones et leurs musiciens. Re-gros frissons dans la foule lorsque Jagger envoie deux vieux scuds, Satisfaction et Honky Tonk Women, entrecoupés d'un tube potentiel, Oh No, Not You Again. Au bout de dix minutes, retour du groupe à la scène principale, envahie par d'énormes lèvres gonflables et une langue bleue, et Jagger, la rage au ventre, enchaîne avec Sympathy for the Devil et ses fameux «oooooh oooooh» repris en choeur.

En surrégime, le concert s'achève sur un délirant Brown Sugar, suivi par deux rappels vertigineux (You Can't Always Get What you Want et It's Only Rock and Roll) et un feu d'artifice. Epuisés, Mick Jagger et les siens quittent la scène sous le feu des projecteurs, manifestement ravis d'offrir un show dantesque, sans doute le plus achevé, le plus efficace, le plus délirant de la scène rock actuelle.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

ds quelques heures Empty Re: ds quelques heures

Message par Jungleland le Dim 30 Juil 2006 - 16:57

merci pour cette review

j'ai l'impression que même si ce ne sont plus les Stones d'autrefois, ça reste un bon moment de rock'n'roll en tout cas

_________________
The blues are the roots
The rest are the fruits

http://aupaysdublues.free.fr/index.php
Jungleland
Jungleland
Admin
Admin

Nombre de messages : 15085
Age : 57
Localisation : Lost in the flood
Date d'inscription : 20/10/2005

http://mywmym.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

ds quelques heures Empty Re: ds quelques heures

Message par badlieut2002 le Lun 31 Juil 2006 - 8:38

BAYOU a écrit:
Voilà mon avis, mais au fond de moi, j'ai gardé le souvenir d'un concert de 1973 à Londres, quand Mick Taylor revisitait le blues sur sa guitare, Keith matraquant les riffs.

il existe des videos ou dvd de ces tournées ?
badlieut2002
badlieut2002
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 2187
Age : 51
Localisation : Rillettes land (72)
Date d'inscription : 12/03/2006

Revenir en haut Aller en bas

ds quelques heures Empty Re: ds quelques heures

Message par Invité le Lun 31 Juil 2006 - 13:16

oui il existe mais des pirates
j ai celui de Rio et Buenos Aires
je devrais avoir Shangai prochainement

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

ds quelques heures Empty Re: ds quelques heures

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum