Buddy Guy

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Buddy Guy

Message par BAYOU le Dim 6 Juil 2014 - 18:43

Dur de passer derrière Derek Trucks.
BUDDY GUY plutôt en forme en fait des tonnes il fait le show mais finalement joue très peu laissant le job à son guitariste.
Des morceaux inachevés, une succession de clichés souvent éculés, il recycle les riffs mais seulement les riffs en plus sa voix a sérieusement baissé
Autour de moi le public marchait à fond, moi je commençais à m'ennuyer, bon pendant le medley Hendrix un déluge salvateur s'abat sur Vienne
On s'évacue sans regrets, pas vraiment surpris.....
Par contre juste avant énorme show de TTB, sur que Derek ne joue pas avec ses dents et ne descend pas dans le public....mais lui joue divinement bien.....une autre idée de la musique !

_________________
Mon Blog
http://mick.over-blog.com/
avatar
BAYOU
Admin
Admin

Nombre de messages : 4682
Age : 63
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 28/10/2005

http://mick.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Buddy Guy

Message par Phil cotton color le Lun 7 Juil 2014 - 0:02

Décidémment Michel, c'est un peu comme pour Dylan, à un seul jour d'intervalle nous voyons des concerts bien différents...   Rolling Eyes Se pourrait-il que les artistes changent à ce point en si peu de temps ?  Laughing 
Jeudi à l'Olympia, Buddy a beaucoup joué, n'a pas fait de medley Hendrix (tant mieux !) et les morceaux inachevés n'ont commencé (et pas fini  Very Happy ) qu'à partir de la moitié de son set.
Pour le reste, je ne suis pas d'accord. La voix qui a "sérieusement baissé" ? Là je suis "sur le cul" ! Bien entendu Buddy chante moins bien qu'il y a 40 ans, mais je ne connais guère de chanteurs qui, à presque 78 ans, possèdent encore autant d'aigüs et de nuances dans la voix. BB King, certes un peu plus vieux, en est désormais bien loin. Et par pure charité je ne parlerai même pas de Bob Dylan...
Quant aux "clichés éculés", ça m'étonne de ta part car c'est la critique habituelle faite aux bluesmen par les gens qui justement n'aiment pas le Blues. Tu sais aussi bien que moi que s'il est une musique où la manière compte plus que la matière c'est bien le Blues. Albert king a fait le même solo toute sa vie et John Lee Hooker était tout sauf un monstre d'originalité sans cesse renouvelée...
 
Enfin, la comparaison avec Derecks Trucks, qui est vraiment un super guitariste et un musicien que j'adore, me semble quelque peu icongrüe. Derecks Trucks joue divinement bien le Blues (comme le rock et sans doute bien d'autres styles), on est d'accord, mais Buddy Guy EST un bluesman. Il joue parfois avec les dents (10 secondes à l'Olympia, et certes pas la meilleure facette de son art), mais T Bone Walker jouait derrière la tête et entre les jambes dans les années 50, tout comme Charley Patton en 1930 ! J'ai vu Buddy Guy en club il y a une trentaine d'années et il jouait déjà à peu près comme celà, de façon très expressive, avec beaucoup de contrastes et en faisant le show. Franchement, les 2 dernières fois que je l'avais vu ces dernières années, il était complètement "parti" dans ses outrances et ne jouait pratiquement plus le Blues. Ce n'était pas le cas jeudi à l'Olympia, même s'il est certain que sa façon de jouer passerait mieux en club et qu'il en rajoute parfois toujours un peu trop, sans doute justement parce qu'il est sur une grande scène.
 
Alors "une autre idée de la musique" de Derecks Trucks par rapport à Buddy Guy ? Tu n'y vas un peu fort, quand même ?  Wink  (d'ailleurs que pense Derecks Trucks de Buddy Guy ?), Mais bon après tout pourquoi pas... Mais en tout cas, ce qui est sûr, une autre culture de base, d'autres codes et une autre vie. Si on va voir Buddy Guy en espérant trouver ce que peut faire Derecks Trucks, alors là oui autant partir direct à l'entracte...
 
Après, bien entendu, on peut tout à fait préférer l'un à l'autre, comme on peut préférer le rock texan au Blues noir...  Cool


Dernière édition par Phil cotton color le Lun 7 Juil 2014 - 14:10, édité 2 fois
avatar
Phil cotton color
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 4953
Age : 63
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Buddy Guy

Message par Largol le Lun 7 Juil 2014 - 12:42

Euh Bayou, je te trouve dur avec Buddy Guy. J'étais au concert et je trouve qu'il a bien joué, ne faisant pas trop le pitre comme la dernière fois au même endroit.
Une voie superbe et un punch bien présent pour quelqu'un âgé de 77 ans. Certes bien entouré par un guitariste rythmique mais heureux d'être la pour nous régaler.
Des anecdotes juste comme le fait que l'on entend moins ou plus de blues sur les radios...


D'ailleurs Derek Trucks est un fan de Buddy Guy tout comme Susan Tedeschi:
je dois avouer que j'ai pour ma part trouver que cette dernière chantait superbement bien et avait bien plus de présence que Derek.
J'ai bien aimé la reprise de SRV the sky is cryiing... avec un jeu de guitare très expressif et tout en nuance de la part de Susan.
Par contre j'ai trouver Derek très en retrait sur scène et me donnant l'impression qu'il jouait pour son ampli Sad Certes la guitare slide est superbe mais "presque" monotone.

N'oublions pas Thomas Schoeffler, qui nous à régaler en première partie: du bon blues brut de décoffrage à la sauce Hank Williams... Smile
Il sera d'ailleurs avec les Moutain Men et Jimmie Vaughan à Guitare en scène vendredi 18 juillet!




Largol
Fever In The Bayou
Fever In The Bayou

Nombre de messages : 648
Age : 44
Localisation : Isère
Date d'inscription : 13/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Buddy Guy

Message par BAYOU le Lun 7 Juil 2014 - 15:58

Pas fais le pitre? Ah bon alors comment on peut dire quand il arrête de jouer au milieu d'un morceau ? Ou quand il démarre Boom Boom et s'arrête au bout de trois notes?
C'est cela le blues ?
Une belle voix? Pourquoi demander le silence quand il chante sans accompagnement où il est quasiment inaudible.
Buddy Guy a joué du blues à Vienne ?
Non il a fait des singeries avec un recyclage des plans les plus éculés(que le public a adoré) mais il n'a quasiment pas joué de guitare à part des gimmicks faciles.
Les anecdotes moi j'adore, certes, mais c'est comme BB King quand cela sert à meubler et à couper la musicalité d'un concert bof.
En plus il y a toujours dans le public qui rigole (souvent à contre-temps) pour faire croire qui comprend l'anglais....
J'ai vu des "vrais" bluesmen, et ils racontent une anecdote mais pour servir leur musique pas à son détriment.
Enfin on était six copains à Vienne et dans des endroits différents de la scène et tout le monde a trouvé le show trop théâtral.
Je dirais que Buddy se BBkingise et c'est pas un compliment.
Thomas Schoeffler ? bon l'avantage a été la durée assez court. Des mecs qui jouent comme lui on en trouve des aussi bons dans les musiciens de rue.

Pour Derek Trucks il joue TOUJOURS en retrait, clairement ce n'est pas un showman et si on peut reprocher un truc à ce super groupe c'est mis à part la section de cuivres, un manque de jeu de scène.
Et le fait que Derek soit un fan de Buddy ne change rien à ma perception du concert !

_________________
Mon Blog
http://mick.over-blog.com/
avatar
BAYOU
Admin
Admin

Nombre de messages : 4682
Age : 63
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 28/10/2005

http://mick.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Buddy Guy

Message par Mirage3 le Lun 7 Juil 2014 - 20:39

Bon ,moi aussi j'y étais. Et la dernière fois aussi (mais là on était partis avant la fin). Là, resté jusqu'au bout, mais ... bof. Si on a eu droit à 3 morceaux complets c'est le bout du monde. On a beau être une légende, quand même ... des bouts de morceaux, ça le fait pas trop.
La guitare est souvent criarde aussi, jusqu'à être désagréable à l'oreille, mais peut-être était-ce dû à la sono qui n'était pas top par rapport à d'autres concerts à Vienne, ces dernières années. Pourtant ce n'est pas une guitare saturée qui me fait peur.
La voix par contre, je l'ai trouvée très bien. Et le groupe (guitariste compris), il assure, heureusement.
Visiblement Buddy Guy s'est fait plaisir, et a donné de sa personne (jouer dans le public sous la pluie, c'est osé à son age). Une grande partie du public a apprécié : on voyait peu de gens s'en aller, malgré le mauvais temps, c'est un signe. Pour ma part je dirai que j'ai passé une assez bonne soirée, sans plus.
avatar
Mirage3
Deep South
Deep South

Nombre de messages : 127
Age : 58
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 05/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Buddy Guy

Message par BAYOU le Lun 7 Juil 2014 - 23:10

Au fait Quinn Sullivan a du être puni ou était avec sa nounou, car bien qu'annoncé, il n' a pas joué.

PS The Sky Is Crying est un morceau écrit par Elmore James et repris par SRV

_________________
Mon Blog
http://mick.over-blog.com/
avatar
BAYOU
Admin
Admin

Nombre de messages : 4682
Age : 63
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 28/10/2005

http://mick.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Buddy Guy

Message par Phil cotton color le Mar 8 Juil 2014 - 11:00

BAYOU a écrit:Au fait Quinn Sullivan a du être puni ou était avec sa nounou, car bien qu'annoncé, il n' a pas joué.
Sa maman a du faire ajouter une close dans son contrat de tournée interdisant qu'il joue sous la pluie...  Razz 
avatar
Phil cotton color
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 4953
Age : 63
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Buddy Guy

Message par Largol le Mar 8 Juil 2014 - 11:10

Et oui, on aurais aimé voir le petit dernier du blues (Quinn Sullivan) ?
Que nenni.

Moi je me suis bien régalé avec Thomas Schoeffler, Susan et Derek, ainsi que Buddy.
J'ai passé du bon temps en compagnie de Madame et ça m'a changé de la sinistrose ambiente.
Le blues sert a ça!

Largol
Fever In The Bayou
Fever In The Bayou

Nombre de messages : 648
Age : 44
Localisation : Isère
Date d'inscription : 13/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Buddy Guy

Message par Phil cotton color le Mar 8 Juil 2014 - 17:00

Largol a écrit:Et oui, on aurais aimé voir le petit dernier du blues (Quinn Sullivan) ?
Que nenni.

Moi je me suis bien régalé avec Thomas Schoeffler, Susan et Derek, ainsi que Buddy.
J'ai passé du bon temps en compagnie de Madame et ça m'a changé de la sinistrose ambiente.
Le blues sert a ça!
Oui le Blues  a toujours servi avant tout à évacuer les problèmes du quotidien de l'auditoire, bien avant toute considération de valeur musicale intrinsèque. C'est en cela que joué dans sa forme primitive, le blues n'est pas exactement une musique comme les autres et s'accomode plutôt mal des grandes salles. Le hiatus est qu'il se joue désormais surtout dans ces grandes salles, face à un public pas forcément au fait de ce genre de musique et qui de plus paie sa place la peau des fesses... Le bluesman authentique y apparaît donc forcément dédoublé, voire décalé, et a parfois tendance, comme Buddy Guy, à en faire des tonnes (sans doute à tort) pour compenser ce décalage. En club, la perception serait toute autre : qu'importe alors si, selon sa personnalité, il est exubérant et spectaculaire, ou s'il replace constamment les mêmes plans qu'ils jouait déjà il y a 30 ans, "Let's the good times roll" et basta !

Quant à Quinn Sullivan, rassure-toi, tu devrais avoir l'occasion de le revoir souvent car logiquement une longue et fructueuse carrière internationale de Rock star lui est promise, à moins qu'il ne pète les plombs avant, ce qui me semble improbable, le gamin a l'air d'avoir la tête sur les épaules et la carrure de son ambition.
Quel chemin musical prendra t-il ? c'est difficile à évaluer à 15 ans, laissons lui le privilège de son jeune âge en lui accordant la possibilité d'évoluer encore fortement et d'épurer un peu sa musique et son style. En tout cas, pour des milliers de raisons, il ne sera jamais Buddy Guy. D'ailleurs il n'y aura plus jamais de Buddy Guy...  Rolling Eyes   Wink
avatar
Phil cotton color
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 4953
Age : 63
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Buddy Guy

Message par MERDRIN le Mar 8 Juil 2014 - 17:20

Yes Phil, je suis d'accord sur le fait qu'il n'y a et n'y aura qu'un Buddy Guy !!!  Very Happy 
Ses défauts sont son originalité et sa personnalité qui font aussi son talent.
Oui bien sur il est cabotin, malicieux, taquin, brouillon souvent, truculent, il en fait des caisses, mais d'un seul coup il peut être magique de feeling, de sincérité et de partage. Il laisse faire sa bonne nature ....
Il a toujours été comme ça et perso c'est comme ça que je l'aime. !!!  Very Happy 
avatar
MERDRIN
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 3366
Age : 68
Localisation : 77 Marne la Vallée
Date d'inscription : 12/02/2009

https://www.youtube.com/user/MERDRIN

Revenir en haut Aller en bas

Re: Buddy Guy

Message par BAYOU le Mar 8 Juil 2014 - 18:19

Moi j'aime beaucoup Buddy Guy, mais franchement à Vienne il m'a gonflé (tout comme BB King en 2012 à Montreux)
Je l'ai vu à plusieurs reprises, il a toujours été cabotin mais au moins il jouait bien et du blues (enfin aussi du blues-rock)
Là il a fait le job, point barre en jouant sur sa légende justement et son nom.

Je suis peut être un sale teigneux mais j'aime pas qu'on se foute (foot) de ma gueule !

_________________
Mon Blog
http://mick.over-blog.com/
avatar
BAYOU
Admin
Admin

Nombre de messages : 4682
Age : 63
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 28/10/2005

http://mick.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Buddy Guy

Message par Old_Debris le Mar 8 Juil 2014 - 19:11

Phil cotton color a écrit:
Oui le Blues  a toujours servi avant tout à évacuer les problèmes du quotidien de l'auditoire, bien avant toute considération de valeur musicale intrinsèque. C'est en cela que joué dans sa forme primitive, le blues n'est pas exactement une musique comme les autres et s'accomode plutôt mal des grandes salles. Le hiatus est qu'il se joue désormais surtout dans ces grandes salles, face à un public pas forcément au fait de ce genre de musique et qui de plus paie sa place la peau des fesses... Le bluesman authentique y apparaît donc forcément dédoublé, voire décalé, et a parfois tendance, comme Buddy Guy, à en faire des tonnes (sans doute à tort) pour compenser ce décalage. En club, la perception serait toute autre : qu'importe alors si, selon sa personnalité, il est exubérant et spectaculaire, ou s'il replace constamment les mêmes plans qu'ils jouait déjà il y a 30 ans, "Let's the good times roll" et basta !


A méditer!
avatar
Old_Debris
Oldies but goodies
Oldies but goodies

Nombre de messages : 9942
Localisation : Hte Saone
Date d'inscription : 28/10/2006

http://sentiersdublues.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Buddy Guy

Message par sergio88 le Mar 8 Juil 2014 - 19:23

Médisons méditons donc :

Phil cotton color a écrit:Le hiatus est qu'il se joue désormais surtout dans ces grandes salles, face à un public pas forcément au fait de ce genre de musique...

Il ne doit pas y avoir beaucoup de pèlerins qui se retrouvent à assister par hasard à un concert de blues(-rock). Si je me retrouvais perdu à un concert d'Hervé Vilard c'est que j'aurais au préalable trop fréquenté mon ami Jack Daniels. Laughing


Dernière édition par sergio88 le Mar 8 Juil 2014 - 21:01, édité 1 fois

_________________
Play fast. Life is short

http://www.youtube.com/user/sergio88000

=================================

Le véritable mélomane est l'homme qui, entendant une femme chanter dans sa salle de bain, s'approche du trou de la serrure et y colle... l'oreille.
Francis Blanche
avatar
sergio88
Admin
Admin

Nombre de messages : 10887
Age : 55
Localisation : Epinal, enfin tout près.
Date d'inscription : 16/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Buddy Guy

Message par jb28 le Mar 8 Juil 2014 - 19:44

sergio88 a écrit:
Il ne doit pas y avoir beaucoup de pèlerin qui se retrouvent à assister par hasard à un concert de blues(-rock). Si je me retrouvais perdu à un concert d'Hervé Vilard c'est que j'aurais au préalable trop fréquenté mon ami Jack Daniels. Laughing

"Tennessee c'est fini
et dire que c'était le verre de mon premier amour"   

  
avatar
jb28
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 4331
Age : 61
Localisation : eure & loir
Date d'inscription : 04/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Buddy Guy

Message par sergio88 le Mar 8 Juil 2014 - 19:53

Phil cotton color a écrit:Quant à Quinn Sullivan, rassure-toi, tu devrais avoir l'occasion de le revoir souvent car logiquement une longue et fructueuse carrière internationale de Rock star lui est promise, à moins qu'il ne pète les plombs avant, ce qui me semble improbable, le gamin a l'air d'avoir la tête sur les épaules et la carrure de son ambition.
Quel chemin musical prendra t-il ? c'est difficile à évaluer à 15 ans, laissons lui le privilège de son jeune âge en lui accordant la possibilité d'évoluer encore fortement et d'épurer un peu sa musique et son style. En tout cas, pour des milliers de raisons, il ne sera jamais Buddy Guy. D'ailleurs il n'y aura plus jamais de Buddy Guy...  Rolling Eyes   Wink

De plus il a de la concurrence. Un exemple, Brandon Niederauer :


_________________
Play fast. Life is short

http://www.youtube.com/user/sergio88000

=================================

Le véritable mélomane est l'homme qui, entendant une femme chanter dans sa salle de bain, s'approche du trou de la serrure et y colle... l'oreille.
Francis Blanche
avatar
sergio88
Admin
Admin

Nombre de messages : 10887
Age : 55
Localisation : Epinal, enfin tout près.
Date d'inscription : 16/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Buddy Guy

Message par Jungleland le Mar 8 Juil 2014 - 20:38

en fait c'est un peu le truc avec ces légendes très âgées : on sait ce qu'ils ont fait, maintenant ils sont parfois gonflants et puis quand ils vont partir on se dira "putain t'es plus là"

toute proportion gardée c'est un peu comme avec nos vieux. On sait qu'ils ont vécu des choses fortes, quand ils sont encore là ils nous gonflent et quand ils ne sont plus là il y a un immense vide.

c'est pour ça que je cède encore régulièrement à la tentation d'aller les voir une dernière fois (certain que c'est la dernière de la dernière ! et puis on remet ça)

et puis un jour ça sera à notre tour de faire chier les jeunes ... enfin pas au même prix ... dommage  

you are always too young or too old !

_________________
The blues are the roots
The rest are the fruits

http://aupaysdublues.free.fr/index.php
avatar
Jungleland
Admin
Admin

Nombre de messages : 15013
Age : 55
Localisation : Lost in the flood
Date d'inscription : 20/10/2005

http://mywmym.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Buddy Guy

Message par Phil cotton color le Sam 12 Juil 2014 - 16:04

Ce n'est pas pour relancer le débat sur l'appréciation des derniers concerts de Buddy Guy       , mais juste pour donner un élément de réflexion sur ce qu'est (était ?) le Blues live dans son contexte et le décalage qui existe entre ce qu'un bluesman aussi roots que Buddy peut donner sur une grande scène européenne et ce que nous sommes, par culture, en droit d'attendre.
 
Il s'agit d'une vidéo enregistrée au début des années 70 au Thérésa's, un club noir mythique de Chicago, à une époque où Junior Wells et Buddy Guy étaient au sommet de leur art et où ils n'étaient pas encore connus du public mondial, hormis les "bluesmen blancs" et quelques rares afficionados de Blues de l'époque. Nul doute que certains vont être surpris car on y voit les artistes dans leur contexte quotidien et on sent bien que le Blues va au delà du strict domaine musical ... Certes, Buddy ne fait pas son tour dans le public et n'envoie pas les décibels à tout va, mais dans la démarche il n'est finalement pas si éloigné que ça de ce qu'il peut faire maintenant. Dans la vidéo, il ne cherche pas à jouer le mieux possible et on peut même dire objectivement que sur un plan strictement musical son solo ne vaut pas un "pet de hanneton". Mais c'est juste du Blues et j'irai même jusqu'à dire "ce n'est QUE du Blues". Et le nombreux public qui se presse dans le petit club miteux ne vient pas pour entendre Buddy jouer "divinement bien", mais juste pour partager un moment de Blues. Mais ce public n'est pas formaté aux critères des concerts actuels, ne paie pas une "petite fortune" pour y assister et n'en attend donc pas la même chose. Tout ça pour dire que la comparaison avec ce que peuvent produire sur scène des artistes aussi différents que Buddy Guy et Derecks Trucks est de toutes façons complètement impossible, les deux hommes ayant vécu et évolué dans deux univers complètement différents qui ne se croisent aujourd'hui que de façon quelque peu artificielle.  
 

 
Mais imagine t-on Buddy faire une telle prestation à l'Olympia ? Evidemment non ! Est-il a contratrio capable de se fondre dans le concept des concerts européens "en grande salle" ? Certains, comme BB King (pas celui d'aujourd'hui bien entendu...), de part la forme de leur musique et leur professionalisme, sont capables de donner le change, en se pliant aux exigences "musicales" de ces concerts tout en conservant l'essentiel de leur Blues. Ce n'est sans doute pas le cas de Buddy qui compense son décalage en donnant au public ce qu'il pense qu'il attend. Alors il en fait des tonnes, parfois maladroitement, encore que, on le voit bien, il y a plein de spectateurs qui apprécient.
 
Evidemment, les amateurs européens de Blues comme nous aimeraient largement mieux le voir jouer comme dans ce morceau, un des sommet du Chicago Blues enregistré en studio à peu près dans la même période que la vidéo du Thérésa's et qui, pour le coup, est d'une qualité musicale superlative.
 

 
Mais, en dehors du fait que l'âge ne le lui permettrait sans doute plus de jouer et de chanter comme celà, on voit bien que de toutes façons ça n'a certainement jamais été le cas en public, même il y a 40 ans !...
avatar
Phil cotton color
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 4953
Age : 63
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Buddy Guy

Message par Iceman le Sam 12 Juil 2014 - 17:14

Je suis un grand fan de Buddy et je suis donc allé le voir il y a quelques années au Nice Jazz Festival, l'affiche était complétée par Robert Cray et Jimmy Vaughan. C'est bien simple, j'ai écourté la prestation de Jimmy Vaughan, excellente au demeurant, pour pouvoir assister à celle de Buddy (c'est quand même mal foutu ce genre de festival où plusieurs concerts se chevauchent sur des scènes différentes), bien mal m'en a pris, j'ai rarement été aussi déçu. J'ai assisté à un show, du grand n'importe quoi, du son de merde en passant par les solos ultra-brouillons saturés à l'extrême et sans aucune once de subtilité. J'étais dégouté, et même très énervé d'avoir raté une partie du concert de Jimmy Vaughan pour assister à un tel désastre. Mais il faut croire que j'étais bien le seul, le public était nombreux (dix fois plus que pour Robert Cray, qui pourtant avait été excellentissime ce soir là), et visiblement fort satisfait de la prestation.
Je crois qu'il y a une part à la fois de cynisme et d'opportunisme de la part d'un vieux briscard comme Buddy Guy, le bonhomme sait très bien qu'il n'a pas (ou rarement) affaire à un public de véritables amateurs de blues et si le public est ravi lorsqu'il fait le guignol et reste plutôt mesuré lorsqu'il propose des prestations moins grand public, pourquoi devrait-il s'en priver. Je crois qu'en tant que musicien et bluesman il n'a plus rien à prouver, donc il fait ce qu'il veut et surtout ce que le public lui demande, et donc souvent c'est n'importe quoi. On peut certes le regretter, mais il n'a probablement plus l'envie de faire oeuvre de pédagogie ou de militantisme, juste de profiter d'un succès arrivé bien trop tardivement. Personnellement je ne lui en veux pas et je me plais à croire que de toute façon, il a déjà résumé tout ce qu'il pense dans ses chansons et en particulier dans "DJ play my blues".

avatar
Iceman
Mississippi Singer
Mississippi Singer

Nombre de messages : 921
Age : 41
Localisation : Deep south
Date d'inscription : 20/04/2008

http://www.cafardcosmique.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Buddy Guy

Message par Old_Debris le Sam 12 Juil 2014 - 19:16

Junior Wells était quand même un sérieux rempart qui ne laissait pas trop de place aux écarts, enfin sur cette vidéo.
avatar
Old_Debris
Oldies but goodies
Oldies but goodies

Nombre de messages : 9942
Localisation : Hte Saone
Date d'inscription : 28/10/2006

http://sentiersdublues.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Buddy Guy

Message par Phil cotton color le Sam 12 Juil 2014 - 21:45

Iceman a écrit:Je suis un grand fan de Buddy et je suis donc allé le voir il y a quelques années au Nice Jazz Festival, l'affiche était complétée par Robert Cray et Jimmy Vaughan. C'est bien simple, j'ai écourté la prestation de Jimmy Vaughan, excellente au demeurant, pour pouvoir assister à celle de Buddy (c'est quand même mal foutu ce genre de festival où plusieurs concerts se chevauchent sur des scènes différentes), bien mal m'en a pris, j'ai rarement été aussi déçu. J'ai assisté à un show, du grand n'importe quoi, du son de merde en passant par les solos ultra-brouillons saturés à l'extrême et sans aucune once de subtilité. J'étais dégouté, et même très énervé d'avoir raté une partie du concert de Jimmy Vaughan pour assister à un tel désastre. Mais il faut croire que j'étais bien le seul, le public était nombreux (dix fois plus que pour Robert Cray, qui pourtant avait été excellentissime ce soir là), et visiblement fort satisfait de la prestation.
Oui, je l'avais vu aussi il y a quelques années avec ce son hyper saturé et j'avais été également assez dégoûté. c'est même pour cela que je ne voulais pas me rendre à l'Olympia cette année... surtout avec le prix des places...  Rolling Eyes  Mais bon, aujourd'hui le son saturé a disparu, et même s'il envoie parfois un peu trop la sauce brouillonne, les passages subtils sont de retour (sans doute ce que Bayou appelle "le recyclage de clichés éculés"  Laughing  Wink )
Alors ce n'est certes pas du niveau de certains de ses enregistruments studios, dont celui que tu a posté (mais a t-il déjà joué comme ça en public ?), mais c'est déjà bien mieux qu'il y a quelques années.
 
iceman a écrit:Je crois qu'il y a une part à la fois de cynisme et d'opportunisme de la part d'un vieux briscard comme Buddy Guy, le bonhomme sait très bien qu'il n'a pas (ou rarement) affaire à un public de véritables amateurs de blues et si le public est ravi lorsqu'il fait le guignol et reste plutôt mesuré lorsqu'il propose des prestations moins grand public, pourquoi devrait-il s'en priver. Je crois qu'en tant que musicien et bluesman il n'a plus rien à prouver, donc il fait ce qu'il veut et surtout ce que le public lui demande, et donc souvent c'est n'importe quoi. On peut certes le regretter, mais il n'a probablement plus l'envie de faire oeuvre de pédagogie ou de militantisme, juste de profiter d'un succès arrivé bien trop tardivement. Personnellement je ne lui en veux pas et je me plais à croire que de toute façon, il a déjà résumé tout ce qu'il pense dans ses chansons et en particulier dans "DJ play my blues".
Cynisme et opportunisme ? Même si il y a sans doute une part de "facilité" dans sa démarche et de "repos sur les acquis médiatiques", je crois que c'est quand même plus complexe. Les "véritables amateurs de Blues" dont tu parles (c'est à dire toi ou moi...) auraient-ils vraiment apprécié une prestation dans le style de celle du Thérésa's sur la vidéo que j'ai postée ?  Et celles de Charlie Patton jouant de la guitare entre les jambes en martelant la caisse ? Ou celles de T Bone Walker jouant derrière la tête ou Guitar Slim avec les dents ? N'aurait-on pas également trouvé qu'ils "faisaient le guignol" ? Et pourtant, au moins pour les deux premiers, ce sont des bluesmen de premier plan, tout autant que Buddy Guy...
avatar
Phil cotton color
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 4953
Age : 63
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Buddy Guy

Message par Iceman le Dim 13 Juil 2014 - 21:17

Tu soulèves une question intéressante, mais cela dit je crois que les termes que j'ai employés sont sans doute trop négativement connotés sur le plan moral. Disons que, comme d'autres bluesmen avant lui, Buddy Guy a fait preuve au cours des vingt dernières années d'importante facultés d'adaptations et qu'il donne au public ce qu'il demande, quitte à édulcorer singulièrement sa musique. Je me souviens que l'un des films de la série Martin Scorsese presents the blues évoquait le cas de Big Bill Broonzy, qui, lorsqu'il se rendait en Europe, jouait le bluesman du terroir, avec sa guitare acoustique alors qu'à la même époque à Chicago il n'hésitait pas à électrifier sa musique. Il donnait tout simplement au public européen ce qu'il attendait, c'est à dire l'image du bon blueman du delta qui chante seul accompagné de sa guitare. Il me semble que J.B. Lenoir avait d'ailleurs connu quelques ratés face au public européen lorsqu'il était apparu à ses débuts avec des tenues qui ne correspondaient pas à ce qu'on attendait d'un bon représentant du blues rural.

Je crois que tout ceci, indépendamment des qualités dont ont fait preuve ces artistes au cours de leur carrière, relève de deux philosophies radicalement opposées. Il y a des artistes qui, envers en contre tout, ne varient pas de leur cap, ils jouent leur musique quelles que soient les circonstances, quitte à heurter l'horizon d'attente du public. D'autres ont une approche plus souple et s'adaptent plus facilement au public du moment.

Donc moi j'ai envie de poser la question autrement, Buddy Guy pourrait-il aujourd'hui avoir du succès en jouant la musique qui était la sienne durant les années 60-70. Pas sûr que le public réponde présent, à moins d'accepter de jouer dans des petites festivals devant une poignée de puristes. Quand on a bouffé de la vache enragée pendant des années comme Buddy Guy, pas sûr que l'on puisse résister à l'attrait des paillettes.... quelque part j'estime qu'il est en droit de profiter de ce succès, à posteriori, mais pas pour la musique qu'il joue aujourd'hui. Cela n'enlève d'ailleurs rien à l'admiration que j'ai pour l'artiste et pour son immense carrière.
avatar
Iceman
Mississippi Singer
Mississippi Singer

Nombre de messages : 921
Age : 41
Localisation : Deep south
Date d'inscription : 20/04/2008

http://www.cafardcosmique.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Buddy Guy

Message par Jipes le Lun 14 Juil 2014 - 11:05

Iceman a écrit:
Donc moi j'ai envie de poser la question autrement, Buddy Guy pourrait-il aujourd'hui avoir du succès en jouant la musique qui était la sienne durant les années 60-70. Pas sûr que le public réponde présent, à moins d'accepter de jouer dans des petites festivals devant une poignée de puristes. Quand on a bouffé de la vache enragée pendant des années comme Buddy Guy, pas sûr que l'on puisse résister à l'attrait des paillettes.... quelque part j'estime qu'il est en droit de profiter de ce succès, à posteriori, mais pas pour la musique qu'il joue aujourd'hui. Cela n'enlève d'ailleurs rien à l'admiration que j'ai pour l'artiste et pour son immense carrière.

Réponse à ta question Magic Slim l'a fait tout au long des 15 dernières années, peut être dans des festivals moins gros que Montreux et consorts mais quand même  Wink 
avatar
Jipes
Admin
Admin

Nombre de messages : 8878
Age : 58
Localisation : Mulhouse (Alsace)
Date d'inscription : 29/06/2006

http://www.mojo.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Buddy Guy

Message par Phil cotton color le Lun 14 Juil 2014 - 12:33

Jipes a écrit:
Iceman a écrit:
Donc moi j'ai envie de poser la question autrement, Buddy Guy pourrait-il aujourd'hui avoir du succès en jouant la musique qui était la sienne durant les années 60-70. Pas sûr que le public réponde présent, à moins d'accepter de jouer dans des petites festivals devant une poignée de puristes. Quand on a bouffé de la vache enragée pendant des années comme Buddy Guy, pas sûr que l'on puisse résister à l'attrait des paillettes.... quelque part j'estime qu'il est en droit de profiter de ce succès, à posteriori, mais pas pour la musique qu'il joue aujourd'hui. Cela n'enlève d'ailleurs rien à l'admiration que j'ai pour l'artiste et pour son immense carrière.

Réponse à ta question Magic Slim l'a fait tout au long des 15 dernières années, peut être dans des festivals moins gros que Montreux et consorts mais quand même  Wink 
Oui... Mais je ne suis pas certain que si Magic Slim avait eu la personnalité extravertie de Buddy Guy pour "faire le show", il n'aurait pas, lui aussi, cédé à la tentation d'en rajouter dans l'espoir de devenir une vedette. Soyons réalistes, des "militants du Blues", il n'y en jamais beaucoup eu chez les bluesmen noirs américains, beaucoup plus chez leurs collègues blancs ! Les bluesmen noirs de toutes les époques ont pour la plupart passé leur vie, et même dans leur contexte communautaire, à s'adapter aux goûts du public, et ce simplement pour bouffer.

On sait maintenant, avec les déclarations de Robert Lockwood qui l'a connu de très près, que Robert Johnson, l'archétype du Bluesman rural, ne jouait pas que du Blues et adaptait son répertoire au public du soir, même si on ne lui a demandé d'enregistrer que des Blues. Comme je l'ai déjà dit, T bone Walker et Charley Patton (pour ne citer que les plus connus...) étaient très spectaculaires lors de leurs prestations et ça faisait un tout avec leur musique. De nombreux bluesmen sont passés à la guitare électrique (et avec bonheur...) uniquement pour plaire à leur nouveau public urbain... et continuer à jouer en pro !
Et tiens, Jimmy Johnson est passé au Blues à 40 ans passés (!) parce qu'il a pensé qu'un créneau s'ouvrait, lui qui avait toujours vainement essayé de devenir une vedette Soul... rejoint quelques années plus tard par son frère Syl, qui, lui, s'était fait un nom dans la Soul mais ne rencontrait plus le succès ! Et en 1985, c'est Maurice John Vaughn qui me disait à Chicago qu'il jouait désormais du Blues parce que "il y a un marché européen qui s'ouvre pour cette musique"...

Alors, sûr que je préfèrerais voir Buddy Guy, et d'autres aussi, tels qu'ils ont été, ou tels je me les imagine, mais bon...


Dernière édition par Phil cotton color le Mar 15 Juil 2014 - 11:38, édité 5 fois
avatar
Phil cotton color
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 4953
Age : 63
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Buddy Guy

Message par Iceman le Lun 14 Juil 2014 - 13:22

Magic Slim est effectivement un excellent exemple d'un bluesman droit dans ses bottes, qui n'a jamais édulcoré sa musique au gré des fluctuations du public, mais soyons honnêtes, et je pense Jipes que tu es bien mieux placé que moi pour le dire, Magic Slim est décédé dans des conditions indignes d'un artiste de sa classe. Malgré sa santé défaillante, il était sur les routes pour gagner sa croute, enquillait les dates dans les petites salles et les festivals de moyenne importance... franchement, le voir arriver sur scène dans un état de fatigue extrême, soutenu pour arriver jusqu'à sa chaise, certes c'était très blues dans l'esprit, mais humainement il y avait là quelque chose d'une tristesse infinie, voire même de révoltant.

Je n'apprécie pas énormément la musique que Buddy Guy Joue aujourd'hui, mais il est assez aisé de comprendre qu'il ait choisi une autre voie lorsqu'il en a eu la possibilité. Je crois que n'importe quel blueman aurait fait ce choix.
avatar
Iceman
Mississippi Singer
Mississippi Singer

Nombre de messages : 921
Age : 41
Localisation : Deep south
Date d'inscription : 20/04/2008

http://www.cafardcosmique.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Buddy Guy

Message par jb28 le Lun 14 Juil 2014 - 17:21

Iceman a écrit: Malgré sa santé défaillante, il était sur les routes pour gagner sa croute, enquillait les dates dans les petites salles et les festivals de moyenne importance... franchement, le voir arriver sur scène dans un état de fatigue extrême, soutenu pour arriver jusqu'à sa chaise, certes c'était très blues dans l'esprit, mais humainement il y avait là quelque chose d'une tristesse infinie, voire même de révoltant.


j'ai vu Magic Slim au Jazz Club du Meridien il n'y a pas si longtemps (2009 ou 2010, j'ai la mémoire qui flanche  Very Happy ), il était encore parfaitement autonome, se déplaçait seul sans difficulté majeure, j'ai (un peu) discuté avec lui au bar après le concert, il avait l'air très heureux de jouer sa musique. Bien sûr, le Méridien n'est pas le Zenith ni Bercy, mais c'était plein, et le public lui avait fait une belle ovation.
Après, sur la fin, il était bien fatigué, bien sûr, mais rien à voir, me semble t'il, ni dans les apparences, ni dans la durée, avec ce pauvre Johnny Winter par exemple.
Pour ce qui concerne Buddy Guy, je ne saurai m'exprimer, ne l'ayant jamais vu en concert.
avatar
jb28
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 4331
Age : 61
Localisation : eure & loir
Date d'inscription : 04/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum