Robert Cray, Jazz à Toulon

Aller en bas

Robert Cray, Jazz à Toulon

Message par Largol le Dim 28 Juil 2013 - 14:44

Bonjour,
juste ce petit compte-rendu très sommaire pour ce concert hier soir au parking de la plage du Mourillon, à Toulon.

Je n'ai pas accroché à la prestation d'ensemble de Robert Cray. Tout d'abord l'accueil était très spécial, on vous rappel les closes sur les enregistrements et les flashs...... s'en suit une musique new-age de bienvenue diffusée par les HP.

Puis démarre le concert sans première partie, avec un Robert Cray me semble t'il en forme mais avec un style de guitare knopflerien et beaucoup trop propre. Le son est bon, mais manque de nuances de grain, de folie, de niaque. Ce n'est pas du jazz, ça s'en rapproche, c'est de l'easy listening sauce californienne..... Bref, je n'ai pas aimé Sad Pourtant les musiciens sont supers, Robert Cray a une voix claire et suffisamment puissante.

On est partis après les cinq premiers morceaux.... Je n'étais jamais partit si vite d'un concert de blues, ni d'un concert tout court.

donnez-moi votre avis.

A plus.
Largol.

Largol
Fever In The Bayou
Fever In The Bayou

Nombre de messages : 649
Age : 45
Localisation : Isère
Date d'inscription : 13/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robert Cray, Jazz à Toulon

Message par Chrisparis75 le Lun 29 Juil 2013 - 15:30

Salut Largol,
Merci pour ton avis sur ce forum car je suis moi aussi sorti prématurément de ce concert. A ce niveau de déception j'étais curieux de voir si d'autres amateurs de la "note bleue" avaient la même impression... et apparemment c'est le cas. A vrai dire si j'avais su qu'un autre amoureux du Blues se trouvait à cette soirée j'aurais au moins avoir eu pour consolation de parler musique dans un pub du Mourillon, je serais revenu chez moi moins amer et frustré.

Car quelle déception que ce concert de Robert Cray !

La formation était resserrée mais ne justifiait pas la médiocrité de la prestation : un bassiste, une batterie, un clavier-orgue Hammond et M. Cray à la guitare et voix. On peut faire ma foi d'excellentes choses dans cette configuration.
La scène était belle, bien éclairée et des moyens techniques sérieux avaient été mis en place.

Au début il y a effectivement les mises en garde du manager de R Cray... à la mode américaine... pas de flashs, pas d'enregistrements... puis l'annonce de la vedette... Please welcome Miiiiiisssssstttttteeeeerr   Roooooobert Crayyyyyy
Les musiciens montent sur la piste son d'un morceau de Robert Cray où il chante lui même !?!?!... incroyable de mauvais goût ! (on aurait pus 'attendre à ce qu'ils prennent place, fassent tourner un morceau "à blanc" pour "chauffer la salle" et appeler ensuite R. Cray).

Les premiers morceaux se sont succédés sans parvenir à nous mettre le "pied à l'étrier"... désespérément plat, sans énergie, des solos de guitare sans inspiration, une présence sur scène curieusement détachée. J'avais parfois l'impression d'entendre une musique d'ambiance d'ascenseur, les paroles ne relevant pas à elles seules la vacuité de la musique.

Les musiciens autour ne m'ont pas convaincu, les orchestrations étaient quelconques, service minimum au clavier, batteur qui essaye de ce mettre dans le rythme mais qui ne peut se lacher devant des interprétations aussi "molles".

Au 4ème morceau la chose était entendue, j'allais partir... il annonça cependant un morceau "funky"... on l'entendit même en invoquer à James Brown... Ah, enfin, ça allait bouger ! Je décidai de rester...Puis... rien, toujours la même soupe sans saveur, sans énergie.

Alors je me demandais ce que ce public toulonnais allait retenir de cette soirée "Blues". Etait ce donc ça l'un des 'flambeaux de la scène Blues moderne" ? Quel ado allait il bien pouvoir revenir de ce concert avec ses parents en leur disant "super à quand le prochain concert ?" Quel novice allait il bien pouvoir oser se déplacer pour entendre un concert de Blues dans notre région après avoir entendu R. Cray ?
Je songeais avec une certaine colère à ce que ce type de prestation à de décevant qand on a connu les concerts de Freddie King, Muddy Waters, Albert King, Jonny Lang et bien d'autres sur les scènes européennes.

Robert venait il seulement chercher un cachet ? Est ce révélateur de son niveau ? Faisait il la gueule ?... aucune de ces explications ne pouvaient à elle seule expliquer le manque d'inspiration de ce band... j'en suis très vite arrivé à la conclusion que la construction du set est mauvaise et les morceaux sans grand intérêt.

Alors, pour ne pas terminer la soirée le moral dans les chaussettes, je me suis écouté le concert de Freddie King de 1973... c'était il y a plus de 40 ans, dans une pinède pas si lointaine, au festival de jazz de Juans les Pins.
La magie est revenue instantanément, cette soirée là il faisait la première partie d'un certain Muddy Waters... En le réécoutant j'ai eu une nouvelle fois des frissons dans le dos... la voix, la guitare, les accompagnements tout cela transpirait la vie, l'intensité, l'énergie, l'espoir et le désespoir... c'était d'une étonnante modernité bien loin de la musique que je venais d'entendre sur les plages du Mourillon

Oui, c'est bien ça le Blues... à l'évidence Robert Cray n'a pas les mêmes références.

Souhaitons lui donc un bon vol retour vers les US et de trouver dans le programme audio de sa business class la même musique d'ambiance dont il semble s'être inspiré pour son concert à Toulon.

Christophe (Toulon)

Chrisparis75
I've got my guitar
I've got my guitar

Nombre de messages : 2
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 29/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robert Cray, Jazz à Toulon

Message par BAYOU le Lun 29 Juil 2013 - 16:38

Et ben, le Robert Cray il fait parler (en mal)
Moi, je ne suis pas fan, et je n'avais pas trop aimé son show en première partie de Clapton il y a quelques années.
Mais là cela semble être un vrai naufrage !

PS Christophe merci de te présenter dans le topic adéquat

_________________
Mon Blog
http://mick.over-blog.com/
avatar
BAYOU
Admin
Admin

Nombre de messages : 4930
Age : 64
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 28/10/2005

http://mick.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robert Cray, Jazz à Toulon

Message par Jungleland le Lun 29 Juil 2013 - 20:45

je n'ai jamais réussi à accrocher à Robert Cray mais je ne pense pas qu'il soit si cachetonneur que ça; j'ai un peu l'impression qu'il correspond à un style prisé aux Etats Unis et beaucoup moins en europe

_________________
The blues are the roots
The rest are the fruits

http://aupaysdublues.free.fr/index.php
avatar
Jungleland
Admin
Admin

Nombre de messages : 15062
Age : 56
Localisation : Lost in the flood
Date d'inscription : 20/10/2005

http://mywmym.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robert Cray, Jazz à Toulon

Message par Chrisparis75 le Mar 30 Juil 2013 - 15:41

Les orages importants d'hier ont eu raison de ma connexion internet m'empêchant de contribuer à la page "présentations". Je le ferai dès que possible c'est promis.

Pour ce qui est de ma critique de Robert Cray j'assume totalement son caractère subjectif. Mes impressions s'appuient sur une culture Blues datant d'au moins 25 ans et une pratique de cette musique (je suis harmoniciste) depuis le milieu des années 90.

La diversité de ce style musical laisse une large place à de nombreux interprètes qui viennent chacun avec leur personnalité, leur histoire et leur ressenti. On peut accrocher plus ou moins selon les cas mais une chose est sûre : l'énergie du Blues est perceptible dès lors qu'elle est délivrée avec le coeur et les tripes.
Une expression utilisée par mon ami Hugh Coltman (The Hoax Blues Band UK) disait "it sounds white"... oui, parfois ça sonne étrangement comme un canada dry à coté d'une bouteille de vieux Bourbon...
Raison supplémentaire pour qu'on attende d'un professionnel à ce qu'il mette dans son concert le feu grisant de la "musique du diable".

Car je crois profondément à la force que porte la spontanéité et l'énergie contagieuse de cette musique : elle parle au corps et à l'esprit avec des accents incantatoires puissants.
Elle donne (du moins à l'origine) la parole à des minorités, à des classes sociales méprisées, à des souffrances petites et grandes de la vie. Elle sent la working class, la pauvreté, le ghetto, la révolte et la colère... c'est aussi un appel à la dignité, à l'homme qui prend conscience de sa condition, au refus de la résignation, à l'espoir et la joie de vivre... dieu que c'est beau !

J'ai eu la chance d'être piqué par le virus du Blues lors d'un concert mémorable... c'est un moment qui a imprimé ma vie et lui a donné une nouvelle inflexion.
Aussi je voudrais que ceux qui découvrent cette musique pour la première fois en live aient ce même "coup de coeur". Je le souhaite à tous ces jeunes qui oublient trop souvent que le Blues et le Jazz sont les racines des courants musicaux qu'ils écoutent aujourd'hui et dont ils ne savent pas forcément apprécier la subtilité et la richesse.

En ce sens les acteurs de la musique vivante Blues sur scène ont une responsabilité singulière... et nous autres, simples amateurs et amoureux, avons aussi le devoir de nous montrer critiques et exigeants pour en distinguer les interprètes les plus honorables.

C'est bien là le sens à donner (entre autres) à des forums comme celui ci.

Chrisparis75
I've got my guitar
I've got my guitar

Nombre de messages : 2
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 29/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robert Cray, Jazz à Toulon

Message par BAYOU le Mar 30 Juil 2013 - 16:32

Pas de problème, dans la mesure où c'est argumenté ( et ta review est argumentée).

_________________
Mon Blog
http://mick.over-blog.com/
avatar
BAYOU
Admin
Admin

Nombre de messages : 4930
Age : 64
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 28/10/2005

http://mick.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robert Cray, Jazz à Toulon

Message par Jungleland le Mar 30 Juil 2013 - 16:47

ah mais oui il n'y a pas de souci : la diversité des opinions fait l'intérêt des échanges

_________________
The blues are the roots
The rest are the fruits

http://aupaysdublues.free.fr/index.php
avatar
Jungleland
Admin
Admin

Nombre de messages : 15062
Age : 56
Localisation : Lost in the flood
Date d'inscription : 20/10/2005

http://mywmym.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robert Cray, Jazz à Toulon

Message par Iceman le Mer 31 Juil 2013 - 14:00

Je l'ai vu à Nice il y a trois ans et sa prestation était absolument superbe, j'en avais d'ailleurs parlé sur le forum. Durant la même soirée j'avais pu apprécier les talents de Jimmy Vaughan (superbe sur scène), mais également la prestation tout à fait exécrable de Buddy Guy, dont je suis pourtant un grand fan. Donc je peux comprendre que l'on soit déçu par un artiste, aussi grande soit sa réputation.

J'aime bien Robert Cray, mais j'avoue qu'il m'a fallu un certain temps avant d'apprécier sa musique, j'avais été douché par ses premiers albums, pourtant abondamment loués par les critiques (notamment aux USA), et puis j'ai compris que le bonhomme, dont la voix est absolument sublime, n'est pas un bluesman pur sucre, sa musique ne plonge pas aussi profondément dans les racines du blues rural que celle d'un Muddy Waters ou d'un Magic Slim, son style est plus moderne, plus lisse par certains aspects, mais loin d'être inintéressant, pour moi c'est davantage un soulman qu'un bluesman.
avatar
Iceman
Mississippi Singer
Mississippi Singer

Nombre de messages : 925
Age : 42
Localisation : Deep south
Date d'inscription : 20/04/2008

http://www.cafardcosmique.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robert Cray, Jazz à Toulon

Message par Jipes le Mer 31 Juil 2013 - 14:36

Même longueur d'onde qu'Iceman je suis un fan de cet artiste mais il est vrai qu'il est décrié par bon nombre d'amoureux du Blues. On lui reproche d'être trop lisse et trop Gendre idéal c'est un peu vrai dans la mesure ou chez lui ca ne sent pas vraiment la sueur mais plutôt la sophistication, reprendre un morceau de Robert Cray tourne vite au cauchemar tellement il utilise des grilles bien plus élaborés que 90% des bluesmen il ets beaucoup plsu proche à mon sens de l'école Stax avec des arrangemments intelligents et raffinés. Après son style de solo est lui aussi de haute volée il a un son et un touché distinctif entre tous aoprès on est pas forcément fan je peux comprendre.

Son avant dernier disque Live in Mobile, rassemble un CD et le DVD d'un de ces concerts et moi je suis sous le charme mais c'est sûr ce n'est pas du Magic Slim ou du Robert Belfour

Après concernant ce concert en particulier il était peut être dans un mauvais jour ca nous arrive à tous et même aux plus grands (déception terrible avec un Otis Rush à Vienne par exemple)
avatar
Jipes
Admin
Admin

Nombre de messages : 9255
Age : 59
Localisation : Mulhouse (Alsace)
Date d'inscription : 29/06/2006

https://www.mixcloud.com/radio-mne/playlists/kind-of-blues/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robert Cray, Jazz à Toulon

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum