Devon ALLMAN Turquoise

Aller en bas

Devon ALLMAN Turquoise Empty Devon ALLMAN Turquoise

Message par BAYOU le Sam 9 Fév 2013 - 15:51

Devon ALLMAN Turquoise 23910_10



Pas facile de se faire un prénom quand on se nomme Allman, fils de Greg, neveu de Duane, avec le patronyme d’un des plus célèbres groupes de Southern Rock qui est rentré dans l’histoire avec le Live at Fillmore de 1971.
Devon, pourtant a déjà, une carrière musicale derrière lui, avec Honeytribe groupe qui a sorti deux albums, Torch en 2006, puis Space Ace Blues en 2010, avant de former Royal Southern Brotherhood fin 2011, et la parution du premier CD éponyme en avril 2012 enchaînée à une vaste série de concerts aux USA et en EUROPE, avant l’Australie au printemps 2013.
Mais il a trouvé du temps pour enregistrer fin 2012, son premier album solo.
La pochette sera vraisemblablement dans le trio de tête des plus moches de l’année. Une photo en gros plan de notre homme qui semble sortir d’une nuit blanche, heureusement que le contenu est de meilleure facture que l’habillage.
Formule power-trio avec Yonrico Scott le puissant batteur de Royal Southern Brotherhood et Derek Trucks Band, Myles Weeks à la basse, avec en guest Luther Dickinson première gâchette de North Mississippi All Stars, Ron Holloway, le sax préféré de Warren Haynes, et Jim Gaines à la production.
C’est un « vrai » album solo par les thèmes abordés, la vie sur la route, l’éloignement de la famille, tout ce qui fait la vie d’un musicien américain qui cherche à percer le marché, et quand on parcourt la liste des concerts donnés en 2012 tant par RSB que par Devon en solo, on s’aperçoit que les thèmes de la vie sur la route sont en effet porteur pour l’écriture.
Du vécu donc, la nostalgie d’une vie plus calme, la poussière de la route…Une vie de blues, et le style du pur blues-rock la formule à trois musiciens s’y prêtant particulièrement bien.
La chanson d’ouverture, “When I Left Home” avec une superbe partie de slide de Luther reflète parfaitement la tonalité global de l’album, “Stop Dragging My Heart Around” une reprise de Tom Pety (ce qui démontre la culture et le goût de Devon) sonne merveilleusement avec la voix de Samantha Fish, le saxophone de Ron apporte sa chaleur et son feeling à «Into The Darkness” et illumine les titres.
La guitare de Devon conserve toujours ce lyrisme, ce son qui lui est propre et son jeu dans « When I Left Home » est particulièrement inspiré. « Time Machine » avec son introduction acoustique, met également en valeur sa voix qui gagne en profondeur et en maturité au fil des mois.
Un aspect plus intimiste sur l’acoustique « Yadira’s Lullagy » et « Strategy » et une petite surprise avec « There’s No Time » qui ressemble à du Santana de la grande époque.
Un album bien conçu, très personnel, Devon se raconte, exprime ses sentiments sur sa vie de musicien, dans un style qui fait ressortir ses qualités guitaristiques tant électriques, qu’acoustiques, ce dernier aspect étant moins connu.
Il semble que cet album solo ne soit qu’une parenthèse, la montée en puissance de Royal Southern Brotherhood restant la priorité de Devon et on ne peut qu’applaudir des deux mains ce choix.
Mais Turquoise est un excellent moyen de patienter en attendant la suite des aventures de RSB qui sera au festival de blues de Cahors en juillet 2013 (et moi aussi)


Track Listing:
When I Left Home
Don’t Set Me Free
Time Machine
Stop Dragging My Heart Around
There’s No Time
Strategy
Homesick
Into The Darkness
Key Lime Pie
Yadira’s Lullagy
Turn Off The World




_________________
Mon Blog
http://mick.over-blog.com/
BAYOU
BAYOU
Admin
Admin

Nombre de messages : 5040
Age : 65
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 28/10/2005

http://mick.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Devon ALLMAN Turquoise Empty Re: Devon ALLMAN Turquoise

Message par Tommy le Sam 16 Fév 2013 - 21:05

Merci Bayou pour cette découverte !
grâce à toi j'ai découvert Royal Southern Brotherhoood, mais ce que fait Devon en solo me plaît beaucoup.

allez, une superbe chanson ( et là j'aime tout : la mélodie, le chant, l'orchestration...C'est très ricain, mais je ne boude vraiment pas mon plaisir):



Et merci pour ton compte-rendu du concert de Gov't Mule pour le nouvel an. J'aime beaucoup Warren Haynes, et un jour j'irai le voir dans son pays !

Tommy
Deep South
Deep South

Nombre de messages : 162
Age : 55
Date d'inscription : 01/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum