Robben Ford : Bringing It Back Home

Aller en bas

18012013

Message 

Robben Ford : Bringing It Back Home Empty Robben Ford : Bringing It Back Home





Robben Ford : Bringing It Back Home 5154AzD%2Ba3L._SL500_AA300_


Sortie le 18 février 2013


Robben Ford’s new album, Bringing It Back Home, is set for release February 19 and will include songs from early Delta pioneer Charley Patton (“Bird’s Nest Bound”), Bob Dylan (“Most Likely You Go Your Way (and I’ll Go Mine),” Allen Toussaint’s “Everything I Do Gonna Be Funky,” Miles Davis’ “Kind of Blue,” and the obscure Willie West track “Fair Child.”

“[This] is the album I really wanted to make right now,” said Ford, who was once a sideman for Davis and Joni Mitchell. “My concept was to put great players together with songs that have deep roots and rich emotional terrain, and to just let something beautiful happen. The results are really pure, and the most fun I’ve had making an album in years.”

“Kind of Blue” is a study in how “space” on a recording can establish emotional timbre. “What I love best about blues and jazz is how great players — like Miles Davis or Jim Hall or Paul Desmond — allow a lot of space in their music,” he added. “ That’s where the beauty happens.”

Ford is accompanied on the album by Larry Goldings (organ), Harvey Mason (drums), David Piltch (bass) and Steve Baxter (trombone). To give every track a unifying sound, he used only the rhythm pickup on his ’63 Epiphone Riviera.

source : http://www.vintageguitar.com/12489/robben-ford-preps-new-disc/

_________________
The blues are the roots
The rest are the fruits

http://aupaysdublues.free.fr/index.php
Jungleland
Jungleland
Admin
Admin

Nombre de messages : 15080
Age : 57
Localisation : Lost in the flood
Date d'inscription : 20/10/2005

http://mywmym.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

Robben Ford : Bringing It Back Home :: Commentaires

BAYOU

Message le Sam 2 Mar 2013 - 13:18 par BAYOU

Robben Ford est né le 16 décembre 1951 à Woodlake (Californie), il apprend d’abord la saxophone à l’âge de 10 ans puis la guitare à 13 ans, sous l’influence d’un père musicien.
Il forme The Charles Ford Blues Band en hommage à son père, joue avec l’harmoniciste de blues Charles Musselwhite, puis accompagne Jimmy Whitherspoon, le Tom Scott L.A. Express, George Harrison et Joni Mitchell.
Il bifurque vers le jazz-rock en 1977, et forme Yellow Jackets jusqu'en 1983.
En 1976 il se lance dans une carrière solo et participe à de nombreuses séances en studio où il rencontre Miles Davis.
Ses CD les plus marquants sont Talk To Your Daughter (1988), Handful of Blues (1995) et Blue Moon (2002).

Son jeu de guitare, très épuré (ce n’est pas un pourvoyeur de notes comme beaucoup trop de guitaristes de blues-rock), sa connaissance de divers styles, ses rencontres avec des musiciens venant d’horizons différents, (je me souviens d’un superbe concert au New Morning avec un autre immense guitariste Larry Corryel) en font un musicien précieux.
« Bringing It Back Home », porte bien son nom, c’est un retour au blues, aux premiers amours de Robben, grand fan du Paul Butterfield Blues Band dans sa jeunesse.
Il puise dans un répertoire original où Allen Toussaint côtoie Charley Patton, Little Buddy Doyle, Josiah McDaniels Earl King Buddy Holly, mais les chansons sont peu connues, Robben n’est pas le genre de gars à reprendre Crossroads ou Go to the Mojo Working.
La guitare est présente mais discrète, ce qui met particulièrement en valeur ses chorus, soulignés par le trombone de Steve Baxter qui donne une couleur originale et rare, et les nappes d’orgue de Larry Goldings.

Ce qui accroche dès la première écoute, c’est le côté intemporel, la pureté des notes, la simplicité des musiciens qui sont pourtant de sacrées pointures, pas de solos, pas de guitar-hero qui joue plus vite que son ombre un déluge de notes inutiles, non une approche tout en feeling, en nuances subtiles, un son de guitare clair et fluide, les titres s’enchaînent avec fluidité mais comme avec la palette d’un peintre, le tableau final se modifie petit à petit, pour se terminer sur une œuvre particulièrement aboutie.
D’ailleurs est-ce un disque de blues ? Pas vraiment, c’est inclassable, le trombone tire vers le jazz, le jeu de guitare également, pourtant le son d’ensemble est blues, mais un blues qui ne ressemble en rien à celui des origines, à la longue plainte des esclaves.
Plutôt une musique académique mais au sens noble du terme et avec un feeling imperceptible, mais qui pousse à rejouer le disque encore et encore.


Everything I Do Gonna Be Funky
Birds Nest Bound
Fair Child
Oh, Virginia
Slick Capers
On That Morning
Travelers Waltz
You Go Your Way and I'll Go Mine
Trick Bag
Fool's Paradise

Robben Ford (guitare)
Larry Goldings (orgue)
Harvey Mason (batterie)
David Piltch (basse)
Steve Baxter (trombone)

Revenir en haut Aller en bas

mud

Message le Dim 3 Mar 2013 - 7:14 par mud

j'ai failli l'acheter - ça aurait été mon premier du bonhomme je me tâte pour le prendre demain je vais ré-écouter les extraits...

Revenir en haut Aller en bas

jb28

Message le Dim 3 Mar 2013 - 11:43 par jb28

BAYOU a écrit:

Ce qui accroche dès la première écoute, c’est le côté intemporel, la pureté des notes, la simplicité des musiciens qui sont pourtant de sacrées pointures, pas de solos, pas de guitar-hero qui joue plus vite que son ombre un déluge de notes inutiles, non une approche tout en feeling, en nuances subtiles, un son de guitare clair et fluide, les titres s’enchaînent avec fluidité mais comme avec la palette d’un peintre, le tableau final se modifie petit à petit, pour se terminer sur une œuvre particulièrement aboutie.



un feeling imperceptible, mais qui pousse à rejouer le disque encore et encore.


rien encore de Robben Ford à la maison, mais ce paragraphe me donne bien envie de me lancer Very Happy

Revenir en haut Aller en bas

mud

Message le Dim 3 Mar 2013 - 23:22 par mud

mi tou

Revenir en haut Aller en bas

Flovia

Message le Mar 5 Mar 2013 - 17:59 par Flovia

Je rejoins tout à fait Bayou: ce nouvel album se révèle des plus attachants!
Dissiper les brouillards bourguignons l'espace d'une petite heure, ce tour de force semble à l'heure actuelle impossible... Et pourtant, c'est là l'effet Robben Ford, dans toute sa splendeur! Very Happy
Avec lui, on surfe sur une vague californienne délicieusement rafraîchissante. Un avant-goût d'été, qui, faute d'ensoleillement, nous rend l'enregistrement plus précieux encore.
Précipitez-vous les yeux fermés vers cette lumière!

En effet, pas de débauche instrumentale, le ton se veut résolument léger, c'est interprété avec finesse, dosé avec maestria.
Les notes de guitare, claires, restent en suspens dans l'air. Leurs résonances nous ouvrent de nouveaux espaces.

Même ressenti que Michel concernant la prestation trombone de Steve Baxter : superbe ! En particulier sur Fair child'. Et l'effet de ses bulles assourdies qui éclatent ça et là  sur 'Everything I do gonna be funky' est bluffant. 
Quant aux nappes d'orgue, elles-même le plus souvent dispensées avec mesure ('On that morning', 'Fool's paradise'), rien à en redire, elles s'intègrent au mieux.

Maintenant, côté titres, ''Oh, Virginia'' figure, à mon sens, le seul point faible de l'album. Trop conventionnel ! En revanche, le souffle délicat dégagé par 'Traveler's waltz', à la mélancolie à peine suggérée, si propice à la rêverie, me séduit davantage.

Enfin, Robben Ford, c'est aussi une voix! Toujours aussi claire et sexy en diable, avec ce sens inné du funk appliqué au jazz. Et ici, gâtés que nous sommes, l'aisance de son phrasé atteint des summums de fluidité!
En outre, qui ne serait attiré par l'espèce de désinvolture, éminemment sympathique, qu'elle dégage Question

Du coup, la palette audio se révèle aussi riche que subtile. En tempo modéré, les différents registres d'intervention s'épanouissent comme autant de sources sonores. Et lorsque le beat se fait plus marqué, la prestation perd peut-être en profondeur, mais l'exercice reste fun et coloré.

Alors, ne différez pas l'écoute de 'Bringing it back home', la perspective d'un moral au beau fixe s'annonce d'ors et déjà garantie! sunny

Revenir en haut Aller en bas

Old_Debris

Message le Mar 5 Mar 2013 - 19:10 par Old_Debris

Le premier disque avec The Charles Ford Blues Band est vraiment un très excellent.

Revenir en haut Aller en bas

Jungleland

Message le Mar 5 Mar 2013 - 22:13 par Jungleland

raaah tout ça me donne d'autant plus envie que je suis un aficionado cheers même si j'avais été quelques peu déçu par les dernières productions

Revenir en haut Aller en bas

bluesy1968

Message le Mer 6 Mar 2013 - 8:29 par bluesy1968

j'ai recuperer l'album et ya rien a jeter c'est tres bon il a son de guitare que j'adore vraiment de quoi passer de bon moments a l'ecouter

Revenir en haut Aller en bas

Message  par Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum