Le Blues dans le Metal

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le Blues dans le Metal

Message par SILVER le Lun 31 Déc 2012 - 15:30

Pour illustrer les propos de OD , je vous propose un peu de ''bouillie sonore'' avec l'un des groupes phares de la scène métal (grindcore) ''Napalm Death''. Pour la petite histoire, le batteur du groupe, Mick Harris est l'inventeur de la technique du blast beat = caisse claire ultra rapide.
Vous pouvez remarquer (ou pas) que le bassiste perd son jack vers 50 secondes.

Pour ce qui est du blues dans le métal ce n'est sans doute pas un bon example Very Happy

(PS = ce n'est pas de la musique improvisée)

avatar
SILVER
Mannish Boy
Mannish Boy

Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 20/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Blues dans le Metal

Message par Old_Debris le Lun 31 Déc 2012 - 18:19

Faut avoir l’oeil pour repérer le bassiste qui perd son jack. Shocked
avatar
Old_Debris
Oldies but goodies
Oldies but goodies

Nombre de messages : 9942
Localisation : Hte Saone
Date d'inscription : 28/10/2006

http://sentiersdublues.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Blues dans le Metal

Message par jb28 le Lun 31 Déc 2012 - 18:25

j'aime bien le texte Very Happy c'est la B.O du film "L'ours" ?
avatar
jb28
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 4331
Age : 61
Localisation : eure & loir
Date d'inscription : 04/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Blues dans le Metal

Message par Flovia le Dim 10 Fév 2013 - 11:35

Petit up, juste pour signaler que Samedi soir (voici 8 jours), c'était ma première immersion live dans le 'Death / Black metal'  (une expérience à vivre au moins une fois dans l'existence, ne serait-ce que pour les divers visuels scéniques, somme toute assez bluffants).
Et, constatation qui va sûrement réconforter Phil (PCC), durant de cette soirée, j'ai eu beau tendre l'oreille (qu'en passant je me félicite d'avoir au préalable partiellement obturée !), je n'ai pas entendu l'ébauche du moindre riff blues, excepté lors des balances.
Au fil des différents sets, seules de rares blue notes parvinrent à s'échapper du flot galopant des décibels, que la mise en relief des basses, extrême, impitoyable pour les tympans, fut toutefois loin de valoriser.

Au programme de cette nuit mâconnaise: Hellixxir (des grenoblois tagués 'thrash metal'), FoDT (mâconnais - metalcore ), Dehuman (bruxellois - death metal), Belphegor (autrichiens – death/black metal)

N'ayant pu filmer, l'interdiction du groupe phare de la soirée (Belphegor) étant sans appel, je vous propose néanmoins quelques titres glanés sur le web, et uniquement à titre indicatif :

Hellixxir


FoDT (First oppression Death Terror)


DeHuman


Belphegor




Ce Samedi-là, Helmuth Lehner (le guitariste, chanteur & leader de 'Belphegor') était remplacé au chant par son bassiste. Il semble que la figure emblématique du groupe tende à ménager son thorax depuis l'opération du cœur et des poumons qu'il a subie en 2011, conséquence d'une fièvre typhoïde attrapée lors d'une tournée en Colombie (8 mois d'inactivité entre soins et convalescence). Et l'on imagine assez bien que, dès lors, le chant hurlé ne soit peut-être pas, le concernant, l'option la plus conseillée...

Et puis, juste pour le contraste d'apparences entre balances et concert, deux-trois clichés de 'FoDT':







Point à souligner concernant ces 4 formations: sous leurs sombres allures de metaleux, tous se sont révélés d'une réelle gentillesse. Aucun souci pour les aborder en coulisse, bien au contraire, ils ont la conversation facile. Non seulement l'on sent une grande fraternité entre eux tous, mais en plus, aucun malsain esprit de compétition ne les anime. Absente aussi, chez eux, cette forme très particulière de snobisme généralement de mise dans les sphères musiciennes. Et pourtant, tous savent manier avec brio leur instrument (et dans plus d'un style, avec ça ! )

L'ambiance était donc conviviale, chaleureuse même. Oui, bien sympa, ces metaleux ! Very Happy
avatar
Flovia
The voice of Bluesland
The voice of Bluesland

Nombre de messages : 6718
Age : 60
Localisation : Bourgogne sud
Date d'inscription : 19/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Blues dans le Metal

Message par Old_Debris le Mar 5 Mar 2013 - 11:13

Pas beaucoup de réactions ma pov' Flo. En tout cas t'as trouvé la bonne gâche. Laughing

Confession de John Lee Hooker ? C'est bien lui au chant sur ce titre de Pete Townsend pas vraiment Heavy ni métal pour le coup.

avatar
Old_Debris
Oldies but goodies
Oldies but goodies

Nombre de messages : 9942
Localisation : Hte Saone
Date d'inscription : 28/10/2006

http://sentiersdublues.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Blues dans le Metal

Message par tiludog le Mar 5 Mar 2013 - 18:18

Old_Debris a écrit:Pas beaucoup de réactions ma pov' Flo. En tout cas t'as trouvé la bonne gâche. Laughing

Confession de John Lee Hooker ? C'est bien lui au chant sur ce titre de Pete Townsend pas vraiment Heavy ni métal pour le coup.


Faut dire aussi qu'il faut aimer ce style de.............musique?
avatar
tiludog
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 1661
Age : 67
Localisation : créteil
Date d'inscription : 29/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Blues dans le Metal

Message par Flovia le Mar 5 Mar 2013 - 18:29

Old_Debris a écrit:Pas beaucoup de réactions ma pov' Flo. En tout cas t'as trouvé la bonne gâche. Laughing

Ah pour ça, oui, c'est génial! cheers Seul revers de la médaille, il faut retrousser ses manches et bosser dur, en compensation. Bref, ça se mérite, tout comme beaucoup de choses, en ce bas monde, hélas!... lol!

Old_Debris a écrit:Confession de John Lee Hooker ? C'est bien lui au chant sur ce titre de Pete Townsend pas vraiment Heavy ni métal pour le coup.


Ouh là!!! ... Anecdotique (au même titre que mes metaleux), enfin, du moins, j'espère...
avatar
Flovia
The voice of Bluesland
The voice of Bluesland

Nombre de messages : 6718
Age : 60
Localisation : Bourgogne sud
Date d'inscription : 19/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Blues dans le Metal

Message par sergio88 le Mar 5 Mar 2013 - 18:44

Flovia a écrit:Point à souligner concernant ces 4 formations: sous leurs sombres allures de metaleux, tous se sont révélés d'une réelle gentillesse. Aucun souci pour les aborder en coulisse, bien au contraire, ils ont la conversation facile. Non seulement l'on sent une grande fraternité entre eux tous, mais en plus, aucun malsain esprit de compétition ne les anime. Absente aussi, chez eux, cette forme très particulière de snobisme généralement de mise dans les sphères musiciennes. Et pourtant, tous savent manier avec brio leur instrument (et dans plus d'un style, avec ça ! )

L'ambiance était donc conviviale, chaleureuse même. Oui, bien sympa, ces metaleux ! Very Happy

Pour avoir participé à plusieurs tremplins musicaux dans lesquels divers styles étaient représentés, je peux te dire que c'est sans conteste les métalleux qui se sont montrés à chaque fois les plus respectueux et ouverts envers les autres styles musicaux.

_________________
Play fast. Life is short

http://www.youtube.com/user/sergio88000

=================================

Le véritable mélomane est l'homme qui, entendant une femme chanter dans sa salle de bain, s'approche du trou de la serrure et y colle... l'oreille.
Francis Blanche
avatar
sergio88
Admin
Admin

Nombre de messages : 10887
Age : 55
Localisation : Epinal, enfin tout près.
Date d'inscription : 16/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Blues dans le Metal

Message par Flovia le Mer 6 Mar 2013 - 11:29

A la lumière de ma récente et néanmoins toute brève expérience, ce que tu dis ne m'étonne pas, Sergio!
Cette belle ouverture d'esprit est à saluer! cheers Douterons-nous encore qu'elle reflète leur vaste culture musicale?...
avatar
Flovia
The voice of Bluesland
The voice of Bluesland

Nombre de messages : 6718
Age : 60
Localisation : Bourgogne sud
Date d'inscription : 19/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Blues dans le Metal

Message par Papaille le Sam 9 Mar 2013 - 14:42

Sujet fort intéressant, les amis, que je découvre seulement maintenant.

Il y a pourtant un "hic" dans ce débat, c'est de savoir ce que l'on entend par musique métal. Entre le Black, le Death, le Trash, le Doom, le Grind, le Heavy, l'Indu, le Metalcore, le Néo, le Pagan, le Symphonique, et j'en passe... auxquels on peut rapprocher des mouvements tels que le Stoner, le Grunge, le Sludge, etc... Sans compter que chaque style contient très souvent des sous-genres, ça laisse donc de la place au débat.

J'ai grandi en écoutant la plupart de ces styles musicaux, et je n'ai 'quasi' jamais entendu une sonorité proche du blues. Certains artistes sudistes arrivent à combiner leur musique dite "extreme" avec leurs influences et origines, mais ça reste rare et c'est souvent plus dans la lignée d'un "southern rock" que du blues.

J'avais déjà cité, dans un autre sujet, le groupe de New Orleans nommé Down, dont le frontman n'est autre que Phil Anselmo (ex-Pantera). Voici une première vidéo qui permettra d'identifier l'univers du groupe, suivie de titres plus orientés vers le blues. L'influence est là, c'est indéniable, mais ça reste une exception dans ce paysage musical.


DOWN - New Orleans is a dying whore



Down - Where I'm going



DOWN - Never try



DOWN - Stone the crow (version acoustique)




Dans un registre plus Stoner-Rock, vous avez également Mississippi Bones qui se démarque. Un titre comme "Jade Fire" en est le bon exemple.




Pour ce qui est de trouver du blues, dans les autres mouvements liés au métal, je pense que c'est mission impossible. Le public comme les artistes eux-mêmes peuvent écouter et aimer le blues, mais musicalement il n'y a aucune filiation possible, c'est très net.

Puis le sujet peut également être prolongé sous un autre angle, si l'on évoque la scène black métal (voire le NSBM). L'idéologie véhiculée par cette branche du métal laisse peu de place pour un quelconque intérêt d'une musique venant de noirs.
avatar
Papaille
Texas Howler
Texas Howler

Nombre de messages : 259
Age : 34
Localisation : Vendée
Date d'inscription : 20/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Blues dans le Metal

Message par Phil cotton color le Dim 10 Mar 2013 - 11:02

Merci, Papaille, pour ton intervention illustrée. Je ne suis pas connaisseur de Métal comme toi, mais, d'après ce que j'ai pu en entendre, je te rejoins tout à fait dans tes conclusions (mais c'est vrai que d'autre vrais connaisseurs du genre sont d'un avis différent...). Je ne vois d'ailleurs pas pourquoi il y aurait fondamentalement beaucoup de Blues dans le Métal compte tenu des démarches musicales et du feeling qui me semblent radicalement différents.

Maintenant, les mélanges existent partout et de plus en plus. Tes exemples vidéos (comme d'autres postés auparavant sur ce topic) sont très bien choisis, et en plus de fort bonne qualité à mon goût. Mais, si ce sont des mélanges, ce n'est plus vraiment du Métal... Wink

Un morceau comme "Never Try" de Down me paraît un mélange quasi parfait entre Métal et Blues, presque à parts égales. Comme c'est Down qui l'a créé, on dit que c'est du Métal infuencé par le Blues. Mais si c'était Clapton qui l'avait pondu (bon, je ne le vois pas trop faire un truc pareil, mais sait-on jamais avec ce caméléon musical... Laughing ), on dirait que c'est du Blues influencé par le Métal !... Wink

Comme quoi mon bon monsieur, dans notre monde moderne, les étiquettes... Rolling Eyes Laughing
avatar
Phil cotton color
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 4953
Age : 63
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Blues dans le Metal

Message par Gut bucket le Sam 1 Juil 2017 - 1:26

Tiens, c'est marrant, on dirait du Hill country blues.

avatar
Gut bucket
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 2081
Age : 37
Localisation : Le Havre
Date d'inscription : 07/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Blues dans le Metal

Message par Iceman le Sam 1 Juil 2017 - 20:56

Bah y a des groupes de metal qui sont restés proches du blues, le groupe franco-australien Koritni en est un très bon exemple. Ceci dit, c'est surtout vrai dans le hard rock, à partir du heavy metal cette influence décroit progressivement pour disparaître dans tout ce qui relève du neo-metal, black, death, doom....



avatar
Iceman
Mississippi Singer
Mississippi Singer

Nombre de messages : 921
Age : 41
Localisation : Deep south
Date d'inscription : 20/04/2008

http://www.cafardcosmique.com

Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum