Handful of Dust

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Handful of Dust

Message par RJDio le Jeu 18 Oct 2012 - 18:15

Lors de la tournée "13 a table", Yves "Vivi" Brusco a ouvert ses tiroirs pour faire decouvrir à Farid Medjane quelques unes de ses compos qui végétaient. Celui-ci fut très interessé et il decidèrent de monter un projet ensemble. Ayant un bon bassiste sous la main, mais surtout excellent musicien, ils halpaguèrent Izo "Izotronic" Diop. Puis, Lou Ben fut contacté pour le chant. Et c'était parti pour passer du projet au groupe. Trust faisait une pause et Handful of Dust naissait. Very Happy

Quelques longs mois sont passés, mais un album est sortie le 15 octobre 2012. Lancement programmé au Bus Palladium et j'y étais. Very Happy

Lundi 15 octobre 2012, Handful of Dust lance la sortie de son album au Bus Palladium, avec un concert à la clé. 10€ pour avoir le droit d'assister et de vivre l'évenement. Rien d'interplanétaire, c'est sur; mais pour l'amateur du groupe historique français Trust que je suis, je voulais y être. Pourquoi?
Juste parce que Vivi et farid sont les fondateurs du projet, qu'ils ont attiré Izo avec eux, ainsi que Lou Ben, chanteur de talent que je connais grâce au GL Band. Pour les concerts, un second guitariste se rajoute à la formation, Sylvain Laforge qui tourne aussi avec GL Band, mais a travaillé 4 ans avec les Rita Mitsoko, rien que cela.
Des zicos de qualité.

En attendant 21h00, quelques echanges avec Jeff Bouquet, journaliste des "Tympans félés" et de nombreux autres emissions ou journaux de Hard des années 80. Et qu'il en a des choses sympas à raconter sur cette periode ou plein de choses arrivent comme les radios FM ou M6.

21h00, un homme arrive sur scène pour présenter H.O.D. C'est Patrice Drevet, un copain sans doute. Il ne gardera pas longtemps le micro sachant que la météorisque d'être chaude à l'intereiur du Bus.
Des lumières blanches structents la salle, et le groupe apparait. Et vlan! On se prend en pleine gueule les premiers coups de massues de Farid sur ses fûts et les premiers riff saignants du lead guitare, Monsieur Brusco. Vivi passera
la soirée à nous démontrer ses talents de six-cordistes et qu'il n'a rien à envier à d'autres. Moho Shemleck a bien eu raison de lui montrer le chemin. Et qu'il est heureux de prendre les solos, les choeurs, de partager la scène avec ses potes. Izo est égal à lui-même. Pas démonstratif dans la gesticulation, mais il est bien présent. La rythmique est la, avec le pirate qui semble n'avoir jamais tapé aussi fort depuis que je le vois, sans oublié Sylvain Laforge qui se montre aussi très pro avec sa gratte. Il ne rechignera pas à nous montrer avec quelques solis qu'il n'est pas manchot non plus; notamment sur le dialogue entre sa guitare et celle de Vivi. Ils s'amusent les garnements. Et nous on en prends plein les oreilles.
J'ai oublié quelqu'un? Ben, non. J'y arrive. Lou est un excellent chanteur et il nous le montre. Avec sa palette sur des titres très pêchus ou les balades. Sa crinière à la Robert Plant comme son plaisir à se montrer veste ouerte ou torse nu. Il bouge, il remue, il fait vivre ses textes. Non, je ne l'oublies pas. Comment cela serait-il possible?

Farid nous fera un solo dont il a le secret, ne tapant sur tout ce qu'il a à sa portée, pied de micro, sol, casquette, etc.... et fera un petit tour dans la salle avec des baguettes venues tout droit du CNRS et qui declenchent des sons etonnant suivant s'il tape ou frotte avec.

Il laissera ses potes se désaltérer suffisamment pour qu'ils reviennet avec toujours autant de pêche, de sourire, d'enthousiasme. Le public est aux anges.

Ils nous feront une version explosive de "Pinball Wizard" que les WHO n'auraient pas reniés. Que se fut bon.
Les meilleures choses ayant une fin, le concert s'arretera après que tous les titres de l'album est été joués. Mais qu'ils avaient la banane en nous saluant et en nous remerciant d'être la. Mais n'étais-ce pas à nous de les remercier pour ce superbe moment de Rock?

A peine quelques minutes après être descendus de scène, ils étaient tous dans la salle pour discuter, echanger, signer, se faire photographier. Tous présents auprès de leur public.

Des soirées comme celle-ci, j'en redemande. Very Happy



RJDio
Mississippi Singer
Mississippi Singer

Nombre de messages : 827
Date d'inscription : 23/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum