L.C. Ulmer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L.C. Ulmer

Message par Flovia le Lun 17 Sep 2012 - 18:52

L.C. ULMER




Lee Chester ULMER est né en 1928 à Stringer (Mississippi).

Ses parents (Luther, un indien natif, & Mattie), leurs 7 fils et 7 filles s'installent ensuite comme métayers sur une plantation près de Moss Hill (MS).
Lee Chester y cueille donc aussi le coton.
Il se rappelle avoir été baptisé par immersion au bord d'une crique, alors qu'un homme était chargé d'en éloigner les serpents...

Chez eux, tous jouent de la musique. A commencer par son père, guitariste et harmoniciste, et son oncle (le frère de sa mère), Charlie Lindsey, un bluesman alors assez renommé alentour.

Le fils du propriétaire des lieux possédant un alambic, nombreux sont donc les musiciens venus chez eux boire un whisky et jouer de la musique, à commencer par Jimmie Rodgers.
James, l'un des frères d'Ulmer, organise aussi des pique-niques qui attirent évidemment tous les bûcherons des environs de Camp Allen.

En fin de semaines, lors de réunions 'Fish fries' ou 'Breakdowns' organisées à tour de rôle par le voisinage, la musique bat encore son plein.
Et c'est ainsi que L.C. Ulmer commence dès l'âge de neuf ans son apprentissage de la guitare. Il rejoint vite ses aînés, et autres musiciens locaux sous le porche familial.

A l'occasion cireur de chaussures, ce petit boulot d'appoint ne l'empêche pas de commencer à se produire en solo, pour quelques piécettes supplémentaires, ou de souvent jouer, avec des musiciens blancs, ces fameux vieux morceaux de 'square dance'.

Aujourd'hui, il se souvient encore avec délice les premiers 78 tours de Blind Lemon Jefferson, Blind boy Fuller, Tampa Red et Peetie Wheatstraw qu'il écoutait tout môme.

Mais c'est le guitariste de rue Blind Roosevelt Graves qu'il rencontra à Laurel (MS) qui restera sa plus grande influence musicale.

R. Graves avait enregistré bon nombre de disques Gospel et Blues entre la fin des 20's et le début des 30's, aussi Ulmer s'attache-t-il très tôt à en étudier la technique slide.
Il se construira plus tard son propre résonateur.

Entre 14 et 16 ans, Ulmer travaille sur le chantier ferroviaire du lac Pontchartrain (La), puis à celui du camp Heildelberg (MS), les cinq années suivantes.
A cette période, il joue régulièrement dans un juke-joint proche de Paulding.

En 1949, L.C. rend visite à sa sœur, installée à Kansas City, et demeure dans les environs durant deux années. Là, il joue dans divers quartets de gospel, mais il assure aussi le soutien orchestral de JB Lenoir lors de ses apparitions.



De 1951 à 1955, il s'installe à Laurel (MS) d'où il gravite alentour, se produisant dans les clubs locaux ('Top Hat', 'Cotton Bowl', Wagon Wheel', 'Twenty Grant') en qualité d'homme-orchestre. Il joue également dans les juke joints de Meridian.

Plus tard, alors qu'il travaille en Floride, il décroche même un contrat de musicien sur un bateau de croisière en partance pour Cuba.

A partir de 1955, il se rend en Arizona , et s'arrête à Holbrook où un établissement local, le ''Cock'n'Bull'', à la fois halte des camionneurs, restaurant, musée, night club, et pignon de la fameuse Route 66, lui offre un emploi de maintenance.
Ulmer y enregistre également des chansons publicitaires et y rencontre de nombreux musiciens renommés, tels Louis Armstrong, Nat King Cole, Fats Domino, Elvis Presley, Les Paul & Mary Ford, Brook Benton, avec lesquels il lui arrive même de se produire.

Il joue aussi régulièrement dans un camp d'ouvriers charpentiers à McFair (Arizona) ainsi que pour le compte de l'église mormone du coin.

En 1957, LC Ulmer gagne San Bernardino (CA) puis Hollywood où il joue dans les rues, et finit par rejoindre l'Union des musiciens.
Il continue pourtant tous les mois à effectuer la navette entre l'Arizona et la Californie.
Il voyage aussi à travers le Canada, et jusqu'en Alaska, ce qui ne l'empêche pas de visiter régulièrement sa famille dans le Mississippi.

En 1962, il retourne à Laurel où il travaille au petit bonheur la chance, et monte néanmoins un orchestre, le 'Bel Air Clowns'.

De 1964 à 1965, il vit à Picayune (MS) et à Pascagoula (MS), où il travaille dans une usine de missiles nucléaires.
Puis, après un bref séjour à Laurel, il part pour Joliet (Illinois) où il restera 37 ans.

D'abord employé comme manœuvre en bâtiment, il ouvre ensuite son propre petit commerce de réparation automobile, toujours au volant de sa dépanneuse.
Ulmer continue cependant à régulièrement jouer en solo.

On le retrouve ensuite comme ouvreur et animateur de clubs, parmi lesquels les 'Black Diamond', 'Big ten', 'The Hillcrest', 'Club 99', 'Joe Howard's', 'Cindy Edwards juke'.
Ulmer refuse seulement de jouer au 'South Orea' , trop célèbre pour ses bagarres.

Sur Joliet toujours, l'on peut également le voir jouer lors des shows de Muddy Waters, Elmore James, Howlin' Wolf, Buddy Guy, Hound Dog Taylor, Jimmy Reed, Sonny Thompson (…).




Depuis son retour au pays natal, en 2001, Ulmer a posé ses pénates dans le Jones County (MS), à mi-chemin de Laurel et d'Ellisville.



Il s'est produit au 'Juke Joint Festival' de Clarksdale, au 'Shed Blues Festival' d'Ocean Spring, ainsi qu'au 'Blues Today Symposium' d'Oxford.



En Juin 2007, il a joué au 'Roots & Blues Festival' de Parme, en Italie.



Il apparaît souvent en compagnie de son ancien élève, Chase Holifield (né en 1991), qui vit tout près de chez lui, et auquel il a confié tous les secrets de son blues.
Depuis, C. Holifield a remporté un 'challenge' local, et l'a souvent secondé en tournées.

En Oct 2007, L.C. Ulmer rejoint sur scène la grande famille du 'Music Maker' au 'Southern Mississippi Roots Festival' d'Hattiesburg (MS).

2008 le voit à l'affiche du 'Sunflower River Blues Festival' de Clarksdale (MS)



Il a été nommé 'artiste blues de l'année 2009' par la 'Mississippi Delta Blues Society' d'Indianola (MS)

En 2010, il enseignait encore le blues, plus par amour pour la musique que pour payer ses notes de fuel.
A cette même période, on le voyait tout autant parcourir le nord du Mississippi au volant de sa Plymouth millésimée 1960, en fonction des opportunités, et ses gigs y remportaient toujours un franc succès.

Ulmer est considéré par tous comme une personne charmante et authentique.

Multi-instrumentiste, il joue aussi bien de la guitare, du banjo, de la mandoline, du violon, de l'harmonica ou encore du kazoo, que des claviers et de la batterie.
Il fut d'ailleurs longtemps surnommé le 'One-man-band aux douze instruments'.



Aujourd'hui, il se contente principalement de la guitare, et joue la plupart du temps des compositions originales dans un style boogie plutôt pêchu, celui du South Mississippi country blues.

Le caractérisent une voix chaude et sans fard, des accords de guitare simples, rêches, parfois approximatifs mais dont le balayage rythmique lancinant s'avère envoûtant. Ajoutez-y, de ci de là, quelques notes en picking à deux doigts (comme chez Elisabeth Cotten), claires, lumineuses et qui complètent ainsi sa signature toute personnelle.


Disco :

*'Long ways from home' (2007 Hill country records)



Un Live enregistré en 2007 au 'Roots'n Blues Food festival' de Parme (Italie).

Ulmer nous régale ici avec un Mississippi blues de qualité, entre boogie et Hill Country, décliné à la guitare acoustique amplifiée.
Il y est secondé par Eric Deaton/ guitare électrique ; Justin Showah/ basse & Wallace Lester aux drums.

Extraits:






* 'Blues come Yonder' (2011)



Personnel : LC Ulmer/ Guitare, banjo, mandoline, vocaux ; Justin Showah/ basse ; Jimbo Mathus & Wallace Lester/ drums

Pour en écouter les premières mesures: http://www.cduniverse.com/productinfo.asp?pid=8475973

En voici également un extrait vidéo:





NB: LC Ulmer sera en concert le 29 Septembre prochain dans le cadre du 'Leland Blues Festival' (MS - USA), puis sera à l'affiche du 'Southern Mississippi Roots Festival' de Hattiesburg (MS), le 13 Octobre 2012.

L'un des derniers représentants du Mississippi blues mérite bien une écoute supplémentaire, qu'en pensez-vous? Very Happy



Souhaitons-lui encore longue vie! cheers


avatar
Flovia
The voice of Bluesland
The voice of Bluesland

Nombre de messages : 6718
Age : 60
Localisation : Bourgogne sud
Date d'inscription : 19/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L.C. Ulmer

Message par Jungleland le Lun 17 Sep 2012 - 19:53

le problème avec Flo c'est que la lecture et les écoutes terminées tu n'as plus qu'à dire "super, merci Flo" lol!

tu te dis "gnarf je vais la piéger" et tu vas regarder les bouquins ou pochettes de disques mais ... ben non tout y est

donc je vais dire ... merci pour cette bio très intéressante et fouillée (avec de magnifiques photos) Very Happy

_________________
The blues are the roots
The rest are the fruits

http://aupaysdublues.free.fr/index.php
avatar
Jungleland
Admin
Admin

Nombre de messages : 15013
Age : 55
Localisation : Lost in the flood
Date d'inscription : 20/10/2005

http://mywmym.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: L.C. Ulmer

Message par bobem le Lun 17 Sep 2012 - 20:08

Wow!!! Quelle belle découverte! cheers
Merci mille fois Flo!
avatar
bobem
Fever In The Bayou
Fever In The Bayou

Nombre de messages : 516
Date d'inscription : 05/07/2011

http://bluesdevache.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L.C. Ulmer

Message par Old_Debris le Lun 17 Sep 2012 - 22:38

Parcours typique du bluesman, la plantation, la cueillette du coton, la famille de musico, les pic-niques, le porche, le Whiskies, les petits boulots, Les déménagements, les rencontres avec d'autres bluesmen etc.. etc.... Laughing

Étrange son de guitare sur la 1ère vidéo mais la voix est là et puis effectivement la zique de Long Ways From Home bien Country Hills.

Je remarque aussi des enregistrements bien tardifs, tu sais s'il a enregistré plus tôt avec d'autres artistes ?
avatar
Old_Debris
Oldies but goodies
Oldies but goodies

Nombre de messages : 9942
Localisation : Hte Saone
Date d'inscription : 28/10/2006

http://sentiersdublues.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L.C. Ulmer

Message par jb28 le Mar 18 Sep 2012 - 9:28

encore une belle découverte, Flo, du travail d'artiste, une bio aux petits oignons, des extraits bien tentants, bref merci Flo cheers
avatar
jb28
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 4331
Age : 61
Localisation : eure & loir
Date d'inscription : 04/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L.C. Ulmer

Message par Jipes le Mar 18 Sep 2012 - 10:28

Flovia a écrit:

L'un des derniers représentants du Mississippi blues mérite bien une écoute supplémentaire, qu'en pensez-vous? Very Happy



Souhaitons-lui encore longue vie! cheers

Moi je n'en pense que du bien, à l'entendre on y est de suite direct dans la boue et les champs de coton du Big Ol' Missipi comme ils disent par là bas cheers

Superbe bio Flo c'est un plaisir de découvrir des artistes de ce calibre alors que certains nous font prendre des vessie pour des lanternes (comme dans M for Mississipi) avec des musiciens plus que moyen en nous les faisant passer pour des créateurs du style Suspect

J'aime beaucoup comment il s'accompagne avec le pied qui entraîne tout le groove du morcau et cette voix bien posée qui nous envoûte de suite on a envie de se lever et de danser ce qui est toujous un très bon signe cheers
avatar
Jipes
Admin
Admin

Nombre de messages : 8875
Age : 58
Localisation : Mulhouse (Alsace)
Date d'inscription : 29/06/2006

http://www.mojo.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L.C. Ulmer

Message par Flovia le Mar 18 Sep 2012 - 13:47

Ravie que L.C Ulmer vous plaise! Very Happy

Jungleland a écrit:le problème avec Flo c'est que la lecture et les écoutes terminées tu n'as plus qu'à dire "super, merci Flo" lol!

tu te dis "gnarf je vais la piéger" et tu vas regarder les bouquins ou pochettes de disques mais ... ben non tout y est

donc je vais dire ... merci pour cette bio très intéressante et fouillée (avec de magnifiques photos) Very Happy

Mais c'est un beau compliment, ça!

D'ajouter que, tout à fait entre nous, tu aurais facilement pu me piéger: juste me demander à quoi ressemblait une Plymouth modèle 1960. Misère!... affraid scratch Laughing
Même après qq recherches, je ne sais toujours pas vraiment...

Ceci dit, cette bio n'est sûrement pas complète, loin s'en faut. Et il y a certainement beaucoup d'erreurs, ne serait-ce qu'en traduction. Mais c'est toujours intéressant de s'y lancer, et de recouper les différents témoignages disponibles. Surtout lorsqu'il s'agit d'un bluesman, a fortiori black!
Les vies que ces gars ont menées, les périples qu'ils ont dû entreprendre rien que pour subsister, ça me laisse pantoise! ...


Old_Debris a écrit:Parcours typique du bluesman, la plantation, la cueillette du coton, la famille de musico, les pic-niques, le porche, le Whiskies, les petits boulots, Les déménagements, les rencontres avec d'autres bluesmen etc.. etc.... Laughing

Étrange son de guitare sur la 1ère vidéo mais la voix est là et puis effectivement la zique de Long Ways From Home bien Country Hills.

Je remarque aussi des enregistrements bien tardifs, tu sais s'il a enregistré plus tôt avec d'autres artistes ?

D'après les divers documents que j'ai consulté, je n'en ai pas l'impression...
Aucun enregistrement antérieur à 2006, apparemment.
Sur son 'myspace', il est fait mention d'un 'Live at The Martins' enregistré à Jackson en oct 2006, avec 7 titres d'Ulmer en écoute, mais l'album semble introuvable.
Et je me demande si cet enregistrement public ne regrouperait pas les prestations d'autres participants?

Quant à avoir enregistré avec d'autres bluesmen, je ne crois pas.
Déjà j'imagine qu'Ulmer en aurait fait mention si cela avait été le cas, et de toutes façons il ne semblait pas très branché show-biz, du moins si j'en crois les souvenirs de sa période illinoise:

Je cite LC Ulmer:

"I was playin' every night. I had all them jukes there - Black Diamond, Club 99, Hillcrest, Joe Howard's.  
Them jukes have somethin' every night.  There were jukes everywhere - Blue Monday parties.  Tuesday night it was a dance.  Wednesday night it was a dance."
 
"Muddy Waters and all of them would come.  Howlin' Wolf. I'd be there. They come to the big jukes and play and I'd be there.  
I was the host there, man.  I got a chance to be with all them guys. Elmore James - (sings) 'I want to pack my bags and go'.   I used to play with him.  Played with him right in Jackson (Mississippi).  
I can play all them blues.   But, I just don't mark nobody (copy)."

"Howlin' Wolf was a big old man - shhh.  I seen him a whole lot.
When Howlin' Wolf would show up - 'Hey, Ulmer, you gonna play with me tonight'?  
I said, 'I'm gonna let you do the howlin' tonight'.  
He'd say, 'I wanna show you how to howl'.  
I says, 'Howlin' Wolf, I'm no match for you.  I'm a plainspoken man. You cuttin' records.  I'm not. You're makin' your money.   It's comin' every which way'."
 
"Muddy Waters, he said, 'You ain't the kind of man that wants to run out there and try to beat other folks out'.  
I said, 'I can't do that.   I'm a man that wants to sit and learn and listen from somebody'.  
I said, 'They can tell me. I'll listen'. You can't be no other way."

Il prétend aussi n'avoir jamais bu, ni fumé, ni chiqué, ni usé de stupéfiants, ni parié, ni apprécié la bagarre, ce qui l'éloigne considérablement des personnalités ci-dessus nommées.

D'après les témoignages plus actuels que j'ai pu lire, il semblerait qu'il ne soit pas non plus un guitariste facile à suivre, de part sa rythmique très particulière, et ses approximations en matière de tempo ou encore de notes... Smile
Personnellement, je l'aurais mal vu s'adapter aux exigences studio de l'époque, s'il avait dû jouer en formation , mais je peux me tromper... Wink


avatar
Flovia
The voice of Bluesland
The voice of Bluesland

Nombre de messages : 6718
Age : 60
Localisation : Bourgogne sud
Date d'inscription : 19/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L.C. Ulmer

Message par Phil cotton color le Mer 19 Sep 2012 - 8:32

Flovia a écrit:D'après les témoignages plus actuels que j'ai pu lire, il semblerait qu'il ne soit pas non plus un guitariste facile à suivre, de part sa rythmique très particulière, et ses approximations en matière de tempo ou encore de notes... Smile
Personnellement, je l'aurais mal vu s'adapter aux exigences studio de l'époque, s'il avait dû jouer en formation , mais je peux me tromper... Wink
Les vidéos que tu as postées prouvent amplement qu'à côté de lui Lightnin' Hopkins était un modèle d'académisme !... Laughing
En tout cas une belle découverte... cheers
avatar
Phil cotton color
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 4953
Age : 63
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L.C. Ulmer

Message par Phil cotton color le Mer 19 Sep 2012 - 8:37

Old_Debris a écrit:Parcours typique du bluesman, la plantation, la cueillette du coton, la famille de musico, les pic-niques, le porche, le Whiskies, les petits boulots, Les déménagements, les rencontres avec d'autres bluesmen etc.. etc.... Laughing
Ben non, apparemment pas le whisky ! Ni le tabac, les bagarres, les dés etc... Va falloir que tu révises tes archétypes OD !... Laughing
avatar
Phil cotton color
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 4953
Age : 63
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L.C. Ulmer

Message par Old_Debris le Mer 19 Sep 2012 - 11:02

Flovia a écrit:

Le fils du propriétaire des lieux possédant un alambic, nombreux sont donc les musiciens venus chez eux boire un whisky et jouer de la musique, à commencer par Jimmie Rodgers.

Et ça, à moins que tu ne veuilles dire qu'il n'y a aucun rapport entre le whisky et le blues. Rolling Eyes
avatar
Old_Debris
Oldies but goodies
Oldies but goodies

Nombre de messages : 9942
Localisation : Hte Saone
Date d'inscription : 28/10/2006

http://sentiersdublues.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L.C. Ulmer

Message par Phil cotton color le Mer 19 Sep 2012 - 14:50

Old_Debris a écrit:Et ça, à moins que tu ne veuilles dire qu'il n'y a aucun rapport entre le whisky et le blues. Rolling Eyes
Ben c'est sûr que le Blues se jouait dans des endroits où l'on buvait du Whisky, mais je pense que même si on y avait joué de l'accordéon musette, les gens auraient quand même bu du Whisky ! Laughing Et d'un autre côté, on voit bien qu'un gars comme LC Ulmer, bluesman authentique s'il en est, ne buvait pas d'alcool. Et même s'il est sans dout très minoritaire dans ce cas, ça ne doit quand même pas être le seul.

Alors un lien Whisky-Blues ? oui mais un lien "sociétal", pas un lien direct, l'un n'impliquant pas forcément l'autre et vice-versa.
avatar
Phil cotton color
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 4953
Age : 63
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L.C. Ulmer

Message par mud le Mer 19 Sep 2012 - 15:42

belle découverte merci !
avatar
mud
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 3381
Localisation : var
Date d'inscription : 10/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L.C. Ulmer

Message par Old_Debris le Mer 19 Sep 2012 - 15:48

Phil cotton color a écrit:

Alors un lien Whisky-Blues ? oui mais un lien "sociétal", pas un lien direct, l'un n'impliquant pas forcément l'autre et vice-versa.

Évidemment pas direct, sinon je m'en fais livrer une caisse sur le champs.
avatar
Old_Debris
Oldies but goodies
Oldies but goodies

Nombre de messages : 9942
Localisation : Hte Saone
Date d'inscription : 28/10/2006

http://sentiersdublues.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L.C. Ulmer

Message par jb28 le Mer 19 Sep 2012 - 16:43

Old_Debris a écrit:
Phil cotton color a écrit:

Alors un lien Whisky-Blues ? oui mais un lien "sociétal", pas un lien direct, l'un n'impliquant pas forcément l'autre et vice-versa.

Évidemment pas direct, sinon je m'en fais livrer une caisse sur le champs.

ça suffit pas Evil or Very Mad
avatar
jb28
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 4331
Age : 61
Localisation : eure & loir
Date d'inscription : 04/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L.C. Ulmer

Message par Phil cotton color le Mer 19 Sep 2012 - 22:52

Old_Debris a écrit:
Phil cotton color a écrit:

Alors un lien Whisky-Blues ? oui mais un lien "sociétal", pas un lien direct, l'un n'impliquant pas forcément l'autre et vice-versa.

Évidemment pas direct, sinon je m'en fais livrer une caisse sur le champs.
Tu n'y a pas vraiment droit, tu l'écoutes beaucoup mais tu ne joues pas le Blues ! Laughing
avatar
Phil cotton color
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 4953
Age : 63
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L.C. Ulmer

Message par Gut bucket le Jeu 12 Mar 2015 - 14:43

Déterrage de sujet pour que Nolwen profite du travail remarquable de Flo et du jeu de guitare de LC Ulmer. cheers




avatar
Gut bucket
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 2075
Age : 37
Localisation : Le Havre
Date d'inscription : 07/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: L.C. Ulmer

Message par Blues Rules le Lun 15 Fév 2016 - 10:10

RIP LC Ulmer :'(
http://www.hattiesburgamerican.com/story/news/local/jones-county/2016/02/14/lc-ulmer-obituary/80381340/

Retrouvé inconscient dimanche matin par un de ses proches... il est allé rejoindre T-Model, RL et Belfour...
avatar
Blues Rules
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 1078
Localisation : entre Crissier et le North Mississippi
Date d'inscription : 27/12/2010

http://www.Blues-Rules.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L.C. Ulmer

Message par Jipes le Lun 15 Fév 2016 - 16:26

Triste nouvelle REP mr LC Ulmer No
avatar
Jipes
Admin
Admin

Nombre de messages : 8875
Age : 58
Localisation : Mulhouse (Alsace)
Date d'inscription : 29/06/2006

http://www.mojo.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L.C. Ulmer

Message par Jungleland le Lun 15 Fév 2016 - 16:43

triste nouvelle, j'avais bien aimé la découverte et ce que nous avait proposé Flovia

_________________
The blues are the roots
The rest are the fruits

http://aupaysdublues.free.fr/index.php
avatar
Jungleland
Admin
Admin

Nombre de messages : 15013
Age : 55
Localisation : Lost in the flood
Date d'inscription : 20/10/2005

http://mywmym.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: L.C. Ulmer

Message par Gut bucket le Jeu 18 Fév 2016 - 10:08

RIP LC Ulmer.
avatar
Gut bucket
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 2075
Age : 37
Localisation : Le Havre
Date d'inscription : 07/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: L.C. Ulmer

Message par Astor le Sam 20 Fév 2016 - 8:53

Je découvre le sujet en le prenant au début (une chance sur deux !), je trouve cette musique super ... et zut c'est à l'occasion de la disparition de ce monsieur !
avatar
Astor
Deep South
Deep South

Nombre de messages : 123
Age : 57
Localisation : LYON
Date d'inscription : 24/12/2012

http://astorswiss.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum