Kelly Joe Phelps-concert à la collégiale Saint-Mexme, Chinon

Aller en bas

17092012

Message 

Kelly Joe Phelps-concert à la collégiale Saint-Mexme, Chinon




Il est un peu plus de 20h30 quand Kelly Joe Phelps investit la toute petite scène de la Collégiale, une Martin D35 et une guitare National à la main.
Le guitariste entame quelques arpèges puis s'arrête pour régler la hauteur d'un micro, celui qui reprend sa guitare; point d'électroacoustique pour ce set, le piezo n'est pas de mise ici. Faux départ donc... pour mieux apprécier la suite, une superbe version de « Jimmy Rat River » en l'occurrence. D'emblée cette voix singulière est prenante, et c'est peu dire... KJP est un chanteur à part ,vraiment exceptionnel. Pour autant, son jeu de guitare n'est pas en reste, surtout le temps d'un instrumental extrait de son dernier album et interprété au dobro: « Spit me out the whale ». Là aussi on ne peut être que fasciné par la virtuosité et la précision de son fingerpicking ou par sa maîtrise du bottleneck.
Pour l'essentiel, KJP a évidemment joué en majorité des titres de son dernier disque mais également quelques vieux morceaux.On a eu également droit à quelques standards du blues qu'il s'approprie complétement et rend méconnaissables: « Hell hounds on my trail », «Good night Irene», et un titre de Blind Willie Johnson. On est là vraiment dans la "réinterprétation", jamais dans la citation littérale, ce qui une habitude chez lui.
Retenons enfin le plaisir lié à ce genre de « petit concert », pas cher, dans un cadre magnifique, où on a une réelle proximité avec l'artiste, aussi bien au moment du show qu'après. En effet, on a pu voir un KJP affable, se baladant au milieu des gens et discutant avec eux après son concert. Au passage, un coup de chapeau s'impose à l'association qui a parvenu à organiser le festival "Voyage en guitare" et faire jouer un artiste de la dimension de KJP, surtout dans ces conditions idéales.
Phelps étant un de mes artistes préférés, je garderai un excellent souvenir de cette très belle soirée. S'il existe un dieu pour les fans de blues acoustique en général, et de Kelly Joe Phelps en particulier, il était sans doute au dessus du ciel sans nuages de Chinon ce soir là.




Dernière édition par Loic le Lun 24 Sep 2012 - 7:20, édité 1 fois

Loic
Fever In The Bayou
Fever In The Bayou

Nombre de messages : 715
Age : 43
Localisation : Alençon
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

Kelly Joe Phelps-concert à la collégiale Saint-Mexme, Chinon :: Commentaires

avatar

Message le Lun 17 Sep 2012 - 18:02 par Jipes

Cool je suis heureux pour toi Loïc, je vois que l'on a eu des expériences similaire. Pour ma part avec quelques amis du Slide et Résonateurs (Lionel, Vleb notamment) on était donc à la Java de Paris pour voir KJP et même longueur d'onde que pour ton concert. Je trouve d'ailleurs que les titres de l'album prennent une substance plus charnelle encore quand on voit Kelly Joe dans sa passion et son voyage personnel nous embarquer cheers

Je trouve que l'alternance entre les titres joués à la National Style O et sa Martin apporte une belle variété, quand à la virtuosité de KJP elle n'est jamais gratuite mais plutôt l'extension de son chant un peu comme un dialogue entre les deux instruments guitare et voix cheers

Une petite photo de KJP à travers des spectateurs

Revenir en haut Aller en bas

Message le Lun 17 Sep 2012 - 18:20 par Loic

Jipes a écrit:Cool je suis heureux pour toi Loïc, je vois que l'on a eu des expériences similaire. Pour ma part avec quelques amis du Slide et Résonateurs (Lionel, Vleb notamment) on était donc à la Java de Paris pour voir KJP et même longueur d'onde que pour ton concert. Je trouve d'ailleurs que les titres de l'album prennent une substance plus charnelle encore quand on voit Kelly Joe dans sa passion et son voyage personnel nous embarquer cheers

Je trouve que l'alternance entre les titres joués à la National Style O et sa Martin apporte une belle variété, quand à la virtuosité de KJP elle n'est jamais gratuite mais plutôt l'extension de son chant un peu comme un dialogue entre les deux instruments guitare et voix cheers

Une petite photo de KJP à travers des spectateurs


Complètement, il a effectivement ce truc des vieux bluesmen qui consiste à ne pas vraiment s'accompagner mais plutôt à faire dialoguer la guitare et la voix. C'est bien ce qui le rattache au country blues à mon sens, malgré ses nombreuses expérimentations.
Deux choses m'ont étonné. Primo, il joue sans onglet, il a une sonorité plutôt douce et subtile en définitive.
Secundo, je n'avais jamais vu KJP ( ce qui n'est pas ton cas Jipes, il me semble que tu l'as déjà vu il y a quelques années)et j'ai été surpris par le bonhomme, je m'imaginais une espèce "d'autiste" faisant beaucoup de mimiques étranges et ce n'a pas été le cas, je l'ai trouvé plutôt cool et sympathique Very Happy Bon cela dit, on sent qu'il est quand même habité, il a le mojo hein Wink mais il semble assez serein...
Mais je suis vraiment heureux, c'est vrai, d'avoir vu et écouté un de mes héros. Comme on en veut toujours plus, j'aimerais bien l'entendre un jour dans une autre configuration, donc en groupe, reprendre des trucs de "slingshot professionnals" ou "Sky like a broken clock"Mais bon faut pas rêver, il ne vient pas souvent par ici...

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Lun 17 Sep 2012 - 18:24 par Jungleland

merci pour ces compte rendus, on va basculer le sujet vers le blog des concerts Wink

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Lun 17 Sep 2012 - 18:41 par Jipes

Je vous fait partager une vidéo que j'ai tourné ce soir là, navré pour la prise de vue tronquée mais même au 3ème rang la vision de la scène est loin d'être évidente. Vous entendrez au cours du morceau l'innoportun boucan du séche mains "Dyson" des toilettes. Fait que Kelly Joe utilisera pendant le show comme "private joke" récurent avec un bel humour en parlant de tous ces spectateurs qui devaient avoir de belle mains bien propres !

Revenir en haut Aller en bas

Message le Lun 17 Sep 2012 - 18:49 par Loic

Excellent, merci cheers

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Lun 17 Sep 2012 - 18:51 par Jipes

Loic a écrit:
Deux choses m'ont étonné. Primo, il joue sans onglet, il a une sonorité plutôt douce et subtile en définitive.
Tout à fait là ou tous les bluesman utiliseraient des onglets métalliques lui il joue au doigt avec une sensiblité accrue j'ai trouvé notamment dans le jeu derrière le bottleneck Wink


Loic a écrit:
Secundo, je n'avais jamais vu KJP ( ce qui n'est pas ton cas Jipes, il me semble que tu l'as déjà vu il y a quelques années)et j'ai été surpris par le bonhomme, je m'imaginais une espèce "d'autiste" faisant beaucoup de mimiques étranges et ce n'a pas été le cas, je l'ai trouvé plutôt cool et sympathique Very Happy Bon cela dit, on sent qu'il est quand même habité, il a le mojo hein Wink mais il semble assez serein...

Hé bien en un laps de temps de 6 ans j'ai vraiment constaté un changement énorme, là pu il y a 6 ans il grommelait un titre entre deux morceaux il est passé à un artiste presque décontracté ne s'offusquant pas du sèche mains inoportun ou d'un portable qui sonnait. Il a plaisanté avec la salle comme jamais tout en restant très pince sans rire (la timidité sans doute). Pour avoir eu la chance de lui serrer la main et de lui avoir parlé 5 minutes (il m'a dédicacé son disque) il est vraiment adorable même si on sent une retenue légère.

Il s'en est d'ailleurs expliqué dans des interviews ou il dit en quelque sorte avoir vécu une rédemption, il ne s'étend pas vraiment sur els raisons mais avnat de rencotrer Corrine West et de faire ce disque et cette tournée en duo il était apparemment au bord du gouffre pale Il semblerait que sa foi en l'Homme (lui-même ? les Autres ?) l'ait sorti de sa mauvaise passe

Loic a écrit:
Mais je suis vraiment heureux, c'est vrai, d'avoir vu et écouté un de mes héros. Comme on en veut toujours plus, j'aimerais bien l'entendre un jour dans une autre configuration, donc en groupe, reprendre des trucs de "slingshot professionnals" ou "Sky like a broken clock"Mais bon faut pas rêver, il ne vient pas souvent par ici...

Pas gagné en effet même si je lui ai fait promettre de ne pas nous faire attendre encore 6 ans avant de pouvoir l'applaudir par chez nous cheers Ceci dit les conditions économiques ne s'y prêtent guère No

Revenir en haut Aller en bas

Message le Lun 17 Sep 2012 - 18:57 par Loic

Ca c'est sûr...

Tiens une question, sais-tu pourquoi l'aventure avec Corrine West s'est arrêtée si vite? Il était question d'un véritable album après l'EP "Magnetic skyline" et puis rien. Désolé de dévier un peu du strict compte rendu mais ça m'intéresse vraiment.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Lun 17 Sep 2012 - 20:00 par Jipes

Loic a écrit:Ca c'est sûr...

Tiens une question, sais-tu pourquoi l'aventure avec Corrine West s'est arrêtée si vite? Il était question d'un véritable album après l'EP "Magnetic skyline" et puis rien. Désolé de dévier un peu du strict compte rendu mais ça m'intéresse vraiment.

Franchement aucune info, mon avis c'est que cette période lui a permis de diminuer la pression qu'il sentait sur ses épaules et sur le relatif échec de son album "Western Bell".

Extrait de sa bio officielle

Phelps’ inquisitive mind and restless spirit have always carried him forward to new forms of expression, but experimentation is not without its costs. When ‘Western Bell’ baffled his record company, puzzled some fans and failed to create new audiences for his work, Phelps pulled back from recording to search for a new direction.
Il semblerait aussi d'après ses interviews qu'il se soit senti prisonnier d'une célébrité acquise avec ces disques joués en Lap Steel et quand il a pris le virage avec l'album Tunesmith Retrofit il se sentait harcelé par les questions sur l'abandon du jeu en Lap Steel (comme si une technique pouvait résumer un artiste aussi polyvalent).

Peut être que Western Bell est en fait une réponse extreme à ces détracteurs et il leur a ainsi montré qu'il pouvait aller bien plus loin dans l'expérimentation et l'extension de sa recherche harmonique (c'est un amoureux et un aficionado de jazz et de l'improvisation sentiment de liberté).

Encore une phrase qui en dit assez long sur sa bio


It’s as thin as the edge of a razor, the road separating Heaven from Hell, sin from salvation, redemption from despair. It’s a lonely road to go down and like the old gospel says, you’ve got to walk it for yourself. Kelly Joe Phelps has been doing lot of soul searching since his last record, ‘Western Bell’ came out in 2009.

Revenir en haut Aller en bas

Message le Lun 17 Sep 2012 - 21:54 par Loic

Ok merci pour cette analyse.T'as bien décortiqué sa bio, chapeau.

Le fait qu'il ait pu être au bord du gouffre à une époque et qu'il retrouve maintenant la sérénité va sans doute de pair avec sa ferveur religieuse affirmée sur son dernier album. En gros il a trouvé le salut...
La foi ou un certain mysticisme ont toujours été présents dans ses textes, mais jamais à ce point, à mon sens.
En revanche, c'est marrant de voir que musicalement il revient à ce qu'il faisait au début, sa "période d'errance" a quand même donné des choses intéressantes, j'aime bien western bell, même si à sa sortie ce fut quand même déroutant, surtout après le magnifique Tunesmith retrofit.
Tu dis que c'est un amateur d'impro et de jazz, je crois même qu'il a été bassiste de jazz avant d'avoir une sorte de révélation en écoutant des vieux maîtres du country blues.
Enfin bref, j'arrête là pour ne pas pourrir le topic mais cet artiste est tellement passionnant (et fascinant) qu'on pourrait parler pendant des heures.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 18 Sep 2012 - 17:09 par Yom

Et bien, comme j'y étais aussi (à La Java, pas à Chinon), voici ma contribution I love you



Désolé pour cadrage qui bouge parfois un peu... Embarassed


C'était vraiment un très très bon moment Very Happy

Revenir en haut Aller en bas

Message  par Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum