Louisiana blues et swamp blues...

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Louisiana blues et swamp blues... Empty Louisiana blues et swamp blues...

Message par GuillaumeBlues le Lun 10 Sep 2012 - 16:27

Hello guys!

Avoir découvert la série Tremé m'a poussé à essayer de faire des recherches sur le Louisiana Blues et sur le Swamp Blues. Ce dernier me semble très proche du funk.

Selon Wiki :
Louisiana Blues : "genre de blues qui se distingue par des rythmes lourds qui produisent une musique sombre et intense. De ce style est né un sous-genre, le swamp blues (principalement aux alentours de Bâton-Rouge), qui souligne et amplifie le caractère sombre et les rythmes lourds du Louisiana blues standard."

Swamp Blues : " forme de blues très évolué et spécifique. Dérivé du Louisiana blues, ce genre de musique est réputé pour ses rhythmes qui dominent une musique qui est simultanément funky et gaie."

Je suppose qu'ils ont subi des influences créoles, acadiennes, cajuns, etc., mais mes renseignements s'arrêtent là...

J'ai du mal à trouver beaucoup d'info sur ces styles... Certains d'entre vous auraient-ils des infos, des groupes?

Si un sujet existe déjà, excusez moi et fermez ce topic.

GuillaumeBlues
GuillaumeBlues
Deep South
Deep South

Nombre de messages : 118
Age : 29
Localisation : Azay sur Cher
Date d'inscription : 28/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Louisiana blues et swamp blues... Empty Re: Louisiana blues et swamp blues...

Message par sergio88 le Lun 10 Sep 2012 - 16:40


_________________
Play fast. Life is short

https://www.youtube.com/user/sergio88000

=================================

Le véritable mélomane est l'homme qui, entendant une femme chanter dans sa salle de bain, s'approche du trou de la serrure et y colle... l'oreille.
Francis Blanche
sergio88
sergio88
Admin
Admin

Nombre de messages : 11166
Age : 56
Localisation : Epinal, enfin tout près.
Date d'inscription : 16/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Louisiana blues et swamp blues... Empty Re: Louisiana blues et swamp blues...

Message par GuillaumeBlues le Lun 10 Sep 2012 - 16:49

Merci pour les infos!

Petite question : qu'est ce qu'un laidback?
GuillaumeBlues
GuillaumeBlues
Deep South
Deep South

Nombre de messages : 118
Age : 29
Localisation : Azay sur Cher
Date d'inscription : 28/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Louisiana blues et swamp blues... Empty Re: Louisiana blues et swamp blues...

Message par Jipes le Lun 10 Sep 2012 - 16:55

GuillaumeBlues a écrit:Merci pour les infos!

Petite question : qu'est ce qu'un laidback?

Ca s'utilise en général pour décrire une musique "au fond du temps" ca vient surtout des batteurs de Louisiane notamment à la Nouvelle Orléans qui pratique cette facon de joue quasiment après le temps une fraction de temps avant que ce soir trop tard ce qui a pour conséquence que l'on a l'impression d'une musique un peu nonchalante mais qui groove bien. Ca donne une musique un peu poisseuse comme au sortir d'un marais Wink

A l'opposé on peut par exemple citer les groupes anglais qui avaient tendance à jouer presque en avance sur le temps comme Dr Feelgood ou les Inmates ce qui donne un sentiment d'urgence un peu comme un hamster qui tourne à fond la caisse dans sa petite roue sans jamais donner l'impression qu'il va s'arrêter
Jipes
Jipes
Admin
Admin

Nombre de messages : 9500
Age : 59
Localisation : Mulhouse (Alsace)
Date d'inscription : 29/06/2006

https://www.mixcloud.com/radio-mne/playlists/kind-of-blues/

Revenir en haut Aller en bas

Louisiana blues et swamp blues... Empty Re: Louisiana blues et swamp blues...

Message par GuillaumeBlues le Lun 10 Sep 2012 - 16:57

Idea Ok. Et en terme de Louisiana Blues, quelles sont les références à écouter?
GuillaumeBlues
GuillaumeBlues
Deep South
Deep South

Nombre de messages : 118
Age : 29
Localisation : Azay sur Cher
Date d'inscription : 28/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Louisiana blues et swamp blues... Empty Re: Louisiana blues et swamp blues...

Message par Jungleland le Lun 10 Sep 2012 - 18:04

Pas si facile à cerner précisément le Louisiana Blues.

Si on se réfère à la définition stricto sensu ça élimine le New Orleans blues en grosse partie

Comme ça sans réfléchir je citerais deux noms assez symboliques du Louisiana blues : Robert Pete Williams pour les anciens (on peut trouver son bonheur dans les albums "Free Again" "Louisiana Blues" et "An Introduction to Robert Pete Williams" ) et Louisiana Red pour les plus récents (son dernier album "Memphis Mojo" est très bon mais je préfèrerais peut être "The Lowdown Back Porch Blues" )

_________________
The blues are the roots
The rest are the fruits

http://aupaysdublues.free.fr/index.php
Jungleland
Jungleland
Admin
Admin

Nombre de messages : 15085
Age : 57
Localisation : Lost in the flood
Date d'inscription : 20/10/2005

http://mywmym.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Louisiana blues et swamp blues... Empty Re: Louisiana blues et swamp blues...

Message par Jipes le Lun 10 Sep 2012 - 18:25

Je te conseillerais Lightnin' Slim, Slim Harpo et bien entendu Snooks Eaglin bien qu'il n'ai pas que ce style dans son répertoire Wink
Jipes
Jipes
Admin
Admin

Nombre de messages : 9500
Age : 59
Localisation : Mulhouse (Alsace)
Date d'inscription : 29/06/2006

https://www.mixcloud.com/radio-mne/playlists/kind-of-blues/

Revenir en haut Aller en bas

Louisiana blues et swamp blues... Empty Re: Louisiana blues et swamp blues...

Message par Old_Debris le Lun 10 Sep 2012 - 20:00

Le nord de la Louisiane :

La musique afro-américaine en Louisiane du nord Nord a à peu près suivi des schémas identiques à ceux établis dans le Sud profond. La tradition des groupes d'instruments à cordes a dominé la scène musicale jusqu'à la fin des années 1890 ou au début des années 1900.
Malheureusement, peu de la tradition de ces groupes a survécu pour être enregistré, bien que les enregistrements faits par le folkloriste Harry Oster pendant les années 1950 et les années 1960 donnent une indication de cette forme.


Oster a enregistré Butch Cage, Willie B. Thomas et d'autres qui démontrent le style de ces "String Band" mené par le violon.
Oster a aussi étendu son champ d'action en enregistrant au Pénitencier d'État d'à Angola. Angola avait gagné une réputation comme une des prisons les plus dures des États-Unis. Robert Pete Williams purgeait sa peine à Angola quand il a été découvert par Oster. Durant les années 1930 John Lomax avait trouvé Leadbelly dans la même prison..


Le développement du bois de construction et des industries du pétrole en Louisiane occidentale pendant les premières années du vingtième siècle a fourni une opportunité aux artistes de cabaret parce que les ouvriers ont reçu des salaires et que les compagnies construisaient souvent des discothèques et des bars pour leurs cités ouvrières et l'amusement de leurs employés. Le plus souvent ces clubs ont présenté des joueurs de piano comme Will Ezell et Little Brother Montgomery.


Ces "professeurs" ont travaillé sur un circuit de clubs souvent accompagnés par des chanteuses ou des joueurs de cuivre, comme Charlie Love ( http://www.louisianamusicfactory.com/showoneprod.asp?TypeID=56&ProductID=985 ) qui a joué également dans le nouveau style émergeant, le jazz.

Shreveport a émergé comme un centre important pour la musique noire au début du 20ème siècle. "St. Paul’s Bottoms", un "good-time" district a fourni des opportunités aux musiciens noirs intéressés par le perfectionnement de leur art et aussi de gagner leur vie en jouant de la musique. Les "Bottoms" (et une région voisine appelé le "Blue Goose") était une terre d'apprentissage pour les bluesmen de Louisiane comme Leadbelly, Will Ezell, Oscar Woods, the Black Ace et les frères Willard, Thomas et Jesse.


Les "Bottoms" ont aussi vu un métissage entre musiciens noirs et blancs. Le chanteur de country et futur gouverneur de Louisiane Jimmie Davis se rendait souvent aux Bottoms et utilisait Woods et Eddie ‘‘Dizzy Head’’ Schafe sur certains de ses premiers enregistrements de blues.



Bâton Rouge est devenu un important centre d'activité pour le blues durant l'époque post-Seconde Guerre mondiale. Des Clubs importants comme le Carousel Club et plus tard, Tabby’s Blues Box étaient des lieux de réunion qui ont présenté des musiciens de blues. Buddy Guy, Little Walter, Guitar Gabriel, Slim Harpo, Tabby Thomas, Lazy Lester, and Henry Gray ont tous perfectionné leurs styles dans les clubs autour du Bâton Rouge. Plusieurs de ces bluesmen sont partit pour Chicago et ont joué un rôle important dans le développement de cette scène. Beaucoup également ont enregistré pour le célèbre producteur J. D. Miller de Crowley et gagné une reconnaissance nationale grâce aux sorties sur des labels importants comme Excello et Specialty.




La communauté blues de Louisiane du Nord continue à être pleine de vie. Une grande partie de l'activité est reliée aux familles, une tradition puissante en Louisiane. La famille Neal, menée par le patriarche Raful, ses fils Kenny et Lil Ray, sa fille Jackie et le petit-fils Tyree.
Le patriarche Tabby Thomas partage le succès avec son fils Chris Thomas King mis en lumière par le film "O Brother Where Art Thou?" Depuis pas mal d'années la famille Thomas à dirigé le Tabby’s Blues Box, le premier club de blues de Bâton Rouge.



Le marché du blues dans Louisiane Nord reste essentiellement l'apanage de la communauté afro-américaine. les Touristes qui visitent la Louisiane ont tendance à se concentrer sur les clubs de jazz de Nouvelle-Orléans ou le Cajun et le zydeco dans les discothèques d'Acadie.
Alors que cela peut traduire au moins en dollars pour les artistes, la situation maintient les artistes impliqués dans la culture de Louisiane........


Le site traite de New Orleans : http://aupaysdublues.free.fr/voyage/norleans1.php
Old_Debris
Old_Debris
Oldies but goodies
Oldies but goodies

Nombre de messages : 9950
Localisation : Hte Saone
Date d'inscription : 28/10/2006

http://sentiersdublues.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Louisiana blues et swamp blues... Empty Re: Louisiana blues et swamp blues...

Message par GuillaumeBlues le Mar 11 Sep 2012 - 9:44

Merci Old_Debris pour ces infos... Où est-ce que tu as été les chercher?

La Louisiane est un véritable melting pot musical!!
GuillaumeBlues
GuillaumeBlues
Deep South
Deep South

Nombre de messages : 118
Age : 29
Localisation : Azay sur Cher
Date d'inscription : 28/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Louisiana blues et swamp blues... Empty Re: Louisiana blues et swamp blues...

Message par Old_Debris le Mar 11 Sep 2012 - 10:05

Quelques mots à propos de New Orleans.

La Nouvelle-Orléans jouit de l'une des cultures les plus riches que n'importe quelle autre région urbaine des États-Unis. La ville a servi d'incubateur pour un large spectre de musique, incluant le jazz, le blues, le rythme and blues et le zydeco.

Parmi tout les musiciens qui ont fait sa renommée on peut citer:

Le plus réputé des artistes de rue d'avant guerre "Old Corn Meal". La tradition de Songsters qu'il avait établi à persisté au XXeme siècle avec Richard "Rabbit" Brown le seul chanteur de rue de New Orleans à avoir enregistré.


Un des éléments central de la culture musicale de la Nouvelle Orléans était les fanfares, elle mènent directement au Jazz et bien qu'elle incluent du Blues, ça n'est pas ici notre propos.

La ville a comptée un nombre important de chanteuses de blues durant les années 20 et 30, Lizzie Miles, Lela Bolden, Ann Cook, Esther Bigeou ou Blue Lu Barker, toutes se situe dans le "Classic Blues" (Chanteuses de blues accompagnées par un groupe de Jazz).


Papa Charlie Jackson et Willie Jackson qui ont travaillé sur le circuit du Vaudeville noir incorporait du blues à leur shows.
Lonnie Johnson et Champion Jack Dupree tout deux New Orleanais ont quitté la ville pour venir s'installer en Europe, apportant avec eux le style de la Nouvelle Orléans.
Également des artistes comme Smiley Lewis se sont installé dans la ville et ont commencé en jouant dans le style Country Blues.

Petit à petit les groupes de blues ont incorporé des cuivres en glissant doucement vers le rhythm and blues. Figure majeure de ce changement le pianiste Henry "Professor Longhair" Byrd.(Encore qu'il ait mélangé beaucoup plus de style)


Une scène active s'est développée le long de Rampart Street, dominée par les pianistes Tuts Washington, Robert Bernard et Sullivan Rock

Plusieurs guitaristes de Blues émergent dans les années 50, Boogie Bill Webb presque rural, qui jouait dans le "resto" de sa mère


Eddie "Guitar Slim" Jones qui produira un des plus important blues du moment "The Things I Used to Do", souvent associé avec lui Earl King qui lui pour le coup fricote avec le "New Orleans funk sound".
Snooks Eaglin.


Durant les années 50 c'est le rhythm and blues qui domine la ville et de nombreux bluesmen vont trouver un travail régulier au sein des groupes en vogues, Fats Domino, Lee Dorsey et Ernie-K-Doe.

La fin des années 60 marque la fin de l'age d'or pour le blues à la Nouvelle-Orléans et bien qu'il persiste dans des clubs locaux, c'est le Jazz qui est adopté comme la musique de New Orleans.
l'un des plus fameux bluesman qui sort de ces Clubs et joue régulièrement dans la ville est Walter "Wolfman" Washington


Le Blues réapparait dans les années 90 avec des clubs comme le Howlin Wolf, le Muddy Waters et le Maple Leaf qui programment des gens comme Washington, Katie Webster, Marva Wright, Keb’ Mo’, Kipori "Baby Wolf" Woods et Mem Shannon.
Quelques artistes blanc se sont fait une petite place on peut citer Anders Osborne et Sonny Landreth.


Peut être à suivre avec le Bayou, à moins que quelqu'un veuille s'y coller.
Old_Debris
Old_Debris
Oldies but goodies
Oldies but goodies

Nombre de messages : 9950
Localisation : Hte Saone
Date d'inscription : 28/10/2006

http://sentiersdublues.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Louisiana blues et swamp blues... Empty Re: Louisiana blues et swamp blues...

Message par Jipes le Mar 11 Sep 2012 - 10:11

Walter Wolfman Washington n'est pas a proprement parler un bluesman mais plutôt un soul jazz pas plus que Sonny Landreth d'ailleurs Wink qui tire davantage sur une musique plus rock que blues même si il a un style à part surtout dans son jeu au Bottleneck mais pour moi c'est assez loin du blues. Anders Osborne est avant tout un songwriter il joue une musique puissante qui s'inspire du Blues mais qui lorgne davantage vers des dévellopements de climats, pour le reste ce sont plutôt des ballades folk qui sont à son répertoire mais toujours avec ce groove qui caractérise quasiment tous les musiciens de la Nouvelle Orléans.
Jipes
Jipes
Admin
Admin

Nombre de messages : 9500
Age : 59
Localisation : Mulhouse (Alsace)
Date d'inscription : 29/06/2006

https://www.mixcloud.com/radio-mne/playlists/kind-of-blues/

Revenir en haut Aller en bas

Louisiana blues et swamp blues... Empty Re: Louisiana blues et swamp blues...

Message par GuillaumeBlues le Mar 11 Sep 2012 - 16:28

Génial, j'accumule les références sur New-Orleans ( I love you )

J'avais déjà commencer à avoir quelques notions de toute cette histoire en lisant "Le Peuple du blues", mais en écoutant les extraits de Vieux Machin (traduction française?) je suis encore plus bluffé par toutes ces racines...

Jipes, apparemment tu connais un peu la Louisiane (d'après ce que j'ai put lire), est-ce que tu sais s'il existe des organismes de sauvegarde de cette toute cette culture en Louisiane?

GuillaumeBlues
GuillaumeBlues
Deep South
Deep South

Nombre de messages : 118
Age : 29
Localisation : Azay sur Cher
Date d'inscription : 28/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Louisiana blues et swamp blues... Empty Re: Louisiana blues et swamp blues...

Message par Jipes le Mar 11 Sep 2012 - 17:11

GuillaumeBlues a écrit:
Jipes, apparemment tu connais un peu la Louisiane (d'après ce que j'ai put lire), est-ce que tu sais s'il existe des organismes de sauvegarde de cette toute cette culture en Louisiane?

Disons que j'ai eu le privilège d'y séjourner deux fois et d'acheter probablement plus de CD d'artistes locaux que la plupart des autres membres du Forum à l'exception peut être de Bayou lol!

Les associations sont légion à la Nouvelle Orleans, tous les "Pleasures Clubs" sont plus ou moins des garants de la tradition notamment avec leur parade régulière en ville ainsi que les orchestres embauchés pour les cortèges de funérailles (c'est aussi de là que vient le fameux "second Line" la deuxième ligne après les proches dans les enterrements, voisins, curieux, sympathisants...)

Pour la sauvegarde de la musique Jazz des précurseurs il existe Preservation Hall ou on joue encore la même musique qu'au 18eme et 19 eme siècle. Il y a des assocaitions de maintien de la culture des "Mardi Gras Indians" encore une tradtion légendaire de la Nouvelle Orléans. Il y a des associations de préservation de la vie "Cajun" avec tout ce aui sy rapporte: musique, cuisine, tradition orales etc...

Et enfin il y a même une association pour la préservation des Marais de Louisiane les "Wetlands" qu'a initié Tab Benoit célèbre musicien des environs de Bâton Rouge.
Jipes
Jipes
Admin
Admin

Nombre de messages : 9500
Age : 59
Localisation : Mulhouse (Alsace)
Date d'inscription : 29/06/2006

https://www.mixcloud.com/radio-mne/playlists/kind-of-blues/

Revenir en haut Aller en bas

Louisiana blues et swamp blues... Empty Re: Louisiana blues et swamp blues...

Message par GuillaumeBlues le Mar 11 Sep 2012 - 17:26

Merci pour les infos... Y a donc de la ressource là-bas (en recherche d'un stage pour la fin de mon master d'ici deux ans... Bref)!

Je suis en train de lire ton journal de voyage, c'est vrai que ça donne envie d'y aller...
GuillaumeBlues
GuillaumeBlues
Deep South
Deep South

Nombre de messages : 118
Age : 29
Localisation : Azay sur Cher
Date d'inscription : 28/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Louisiana blues et swamp blues... Empty Re: Louisiana blues et swamp blues...

Message par Jipes le Mar 11 Sep 2012 - 18:53

GuillaumeBlues a écrit:Merci pour les infos... Y a donc de la ressource là-bas (en recherche d'un stage pour la fin de mon master d'ici deux ans... Bref)!

Je suis en train de lire ton journal de voyage, c'est vrai que ça donne envie d'y aller...

Merci c'est gentil Wink

Disons que si j'avais été plus jeune lors de mon premier voyage là bas je en serais probablement jamais rentré Wink La musique que l'on aime prend toute sa signification lorsque l'on est sur place. J'ai eu l'opportunité de faire une scène ouverte au Checkpoint Charlie avec des musiciens locaux et sur trois titres (Messin' with the Kid, Down in Hollywood et Cissy Strut), je n'ai rien eu à expliquer c'était presque comme si on se connaissait depuis longtemps cheers
Jipes
Jipes
Admin
Admin

Nombre de messages : 9500
Age : 59
Localisation : Mulhouse (Alsace)
Date d'inscription : 29/06/2006

https://www.mixcloud.com/radio-mne/playlists/kind-of-blues/

Revenir en haut Aller en bas

Louisiana blues et swamp blues... Empty Re: Louisiana blues et swamp blues...

Message par Old_Debris le Mar 11 Sep 2012 - 20:19

dernière partie, les Bayous.


L'Acadiane qui est le nom de la Louisiane Française est une large région de la Louisiane qui s'étend du marais Atchafalaya à l'est jusqu'aux bayous du pays Teche et les plaines qui s'entendent à l'ouest d'Opelousas et de Lafayette, région un peu mystique il faut bien le dire.

On voit souvent cette région comme une terre de Bayous, cependant la topographie varie et on y trouve des marais, de larges rivières encaissées, des forêts de pins et de riches prairies. La population y est variée comme dans le reste de la Louisiane mais dominée par les Cajuns descendants de colons français exilés.

Les Acadians ont développé une culture très unie basée sur la famille, le catholicisme, la langue française et une farouche défense de leur culture.
Aux cotés des Cajuns existait une communauté de gens de couleurs généralement appelé Créoles. Descendant d'unions entre ethnies différentes, entre noirs et colons Français, la communauté créole a partagé beaucoup en commun avec leurs voisins Cajuns.
Malgré bien des péripéties, Cajuns et Créoles se sont livrés à des échanges culturels étendu et dans aucun secteur l'échange ne fut plus prononcé que dans la musique.

Louisiana blues et swamp blues... 388035intro1
Le standard de l'ensemble musical Acadianien du début du 20éme siècle était composé d'un violon et d'un accordéon. Les premiers musiciens Cajuns et Créoles ont préféré le petit accordéon diatonique (d'habitude appelé ’tite noir). Le rythme était souvent produit en utilisant un triangle en métal (’tite fer) ou une planche à laver (frotoir). Au début les styles de musiques Cajuns et Créoles sont parfaitement semblables, musiciens noirs et blancs jouant souvent ensemble.
Louisiana blues et swamp blues... 990920image2
Même les noms pour les deux styles, "Fait Do Do" pour les Cajuns et "La La" pour les Créoles, font références à des danses familiales où les petits enfants sont mit au lit avant que les choses sérieuses ne commence.


Une des premières figure de la musique créole était Amédé Ardoin. Accordéoniste doué, Ardoin a amalgamé le blues et le "La La" Sound.

Remarquablement populaire et très demandé il n'est pas le premier à avoir été enregistré, le premier était Douglas Bellard, tout les deux étaient issus de la famille Ardoin-Fontenot de la paroisse d'Evangeline.

L'influence d'Ardoin a touché des musiciens Cajuns et peut être entendu dans le jeu teinté de blues de Nathan Abshire et Iry Lejeune.

Le style rural blues d'Ardoin a persisté dans la communauté créole avec la musique de ses parents Bois-Sec Ardoin, Canray Fontenot et de toute la famille jusqu'à un des derniers Sean Ardoin.


Les choses évoluent rapidement dans la périodes après guerre, Clifton Chenier mélange le rhythm and blues avec le style Ardoin et mène au Zydeco. Il inclus des saxophones et une batterie dans son groupe et commence à jouer du piano accordéon. Il chante aussi beaucoup en Anglais et reflète non seulement la nature bilingue de la société créole mais élargi le champ de ses fans à ceux qui ne parle pas français. Chenier était un artiste de blues remarquable et la reprise de sa carrière au début des années 1960 à fait beaucoup pour le développement de la popularité du zydeco.


Boozoo Chavis amène un son plus rustique extrêmement percutant et syncopé, à la mort de Chenier c'est lui qu'on surnommera le "King of Zydeco"



Bien évidement beaucoup d'autres artistes, je ne cite que les plus marquants, notons aussi une nouvelle génération, Keith Frank qui expérimente un mix avec du Rap et de la soul, le Zydzco à aussi ses chanteuses, Queen Ida, ses sex symboles Rosie Ledet.

Très basés sur la danse la région offre de nombreux clubs spécialisés et à noter, cette musique s'exporte très bien et un nombreux public s'éclate sur les pistes de danse lors du festival de Saulieu, où nous fûmes quelques uns du forum à nous retrouver.
Old_Debris
Old_Debris
Oldies but goodies
Oldies but goodies

Nombre de messages : 9950
Localisation : Hte Saone
Date d'inscription : 28/10/2006

http://sentiersdublues.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Louisiana blues et swamp blues... Empty Re: Louisiana blues et swamp blues...

Message par Old_Debris le Mar 11 Sep 2012 - 20:24

Jipes a écrit:Walter Wolfman Washington n'est pas a proprement parler un bluesman mais plutôt un soul jazz pas plus que Sonny Landreth d'ailleurs Wink qui tire davantage sur une musique plus rock que blues même si il a un style à part surtout dans son jeu au Bottleneck mais pour moi c'est assez loin du blues. Anders Osborne est avant tout un songwriter il joue une musique puissante qui s'inspire du Blues mais qui lorgne davantage vers des dévellopements de climats, pour le reste ce sont plutôt des ballades folk qui sont à son répertoire mais toujours avec ce groove qui caractérise quasiment tous les musiciens de la Nouvelle Orléans.

Tu me connais Jipes, si je parles d'eux comme jouant du blues, c'est plus parce que généralement on les situe dans la sphère du blues et que je penses qu'ils peuvent intéresser Guillaume, que par pure conviction Laughing
Old_Debris
Old_Debris
Oldies but goodies
Oldies but goodies

Nombre de messages : 9950
Localisation : Hte Saone
Date d'inscription : 28/10/2006

http://sentiersdublues.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Louisiana blues et swamp blues... Empty Re: Louisiana blues et swamp blues...

Message par Old_Debris le Mar 11 Sep 2012 - 20:29

GuillaumeBlues a écrit:Merci Old_Debris pour ces infos... Où est-ce que tu as été les chercher?

La Louisiane est un véritable melting pot musical!!

C'est moi qui te remercie de te trouver intéressé par tout ce blabla, où, je les trouve? je cherches, je fouilles, je fouines, j'ai des encyclopédies, internet est un melting pot musical, que dis je, la vie est un melting pot musical. Louisiana blues et swamp blues... 712423
Old_Debris
Old_Debris
Oldies but goodies
Oldies but goodies

Nombre de messages : 9950
Localisation : Hte Saone
Date d'inscription : 28/10/2006

http://sentiersdublues.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Louisiana blues et swamp blues... Empty Re: Louisiana blues et swamp blues...

Message par GuillaumeBlues le Mer 12 Sep 2012 - 8:49

Super! Merci beaucoup, je suis culturé maintenant... Louisiana blues et swamp blues... 449784

L'univers musical de New-Orleans est quand même largement tourné vers les Caraïbes et le jazz que vers le blues actuellement, si je comprends bien. Même si toutes ces influences se mélangent...

Autres références en Zydeco (plus modernes) : Bruce "Sunpie" Barnes et Nathan and the Zydeco Chachas...

Si la vie est un melting pot musical alors...
GuillaumeBlues
GuillaumeBlues
Deep South
Deep South

Nombre de messages : 118
Age : 29
Localisation : Azay sur Cher
Date d'inscription : 28/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Louisiana blues et swamp blues... Empty Re: Louisiana blues et swamp blues...

Message par Jipes le Mer 12 Sep 2012 - 9:20

Oui c'ets absolument ca c'est l'une des rares villes (je parle de New Orleans) ou dans la même rue tu peux passer d'un bar ou se produit un groupe cajun ou zydeco, puis dans un autre un Brass Band funky en diable, un groupe de jazz moderne, un groupe de funk puis un groupe de Blues voire même un groupe de jazz Dixieland dans la plus pure tradition.

Si tu t'intéresses de près a cette musique elle va t'emmener très loin en effet de la Caraïbe, à l'Afrique ou même Cuba (beaucoup de percussionistes passaient à la Nouvelle Orléans lors de leur tournée aux USA dans les 60's)
Jipes
Jipes
Admin
Admin

Nombre de messages : 9500
Age : 59
Localisation : Mulhouse (Alsace)
Date d'inscription : 29/06/2006

https://www.mixcloud.com/radio-mne/playlists/kind-of-blues/

Revenir en haut Aller en bas

Louisiana blues et swamp blues... Empty Re: Louisiana blues et swamp blues...

Message par GuillaumeBlues le Mer 12 Sep 2012 - 10:02

Non pas que je m'y intéresse de près (il y a aussi le old-time, le blues roots) mais la série Tremé m'a vraiment fait découvrir cette ambiance... Je me sens irrésistiblement attiré par New-Orleans et tout ce mélange bizarre!

En fait, après réflexion, je m'y intéresse de près.... Louisiana blues et swamp blues... 31880
GuillaumeBlues
GuillaumeBlues
Deep South
Deep South

Nombre de messages : 118
Age : 29
Localisation : Azay sur Cher
Date d'inscription : 28/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Louisiana blues et swamp blues... Empty Re: Louisiana blues et swamp blues...

Message par Jipes le Mer 12 Sep 2012 - 10:35

GuillaumeBlues a écrit:

En fait, après réflexion, je m'y intéresse de près.... Louisiana blues et swamp blues... 31880

La saison 3 de Treme a été annoncée on va donc pouvoir se régaler à nouveau Wink Si tu as besoin de conseils sur des artistes à découvrir ou bien des lieux à visiter n'hésite pas Wink
Jipes
Jipes
Admin
Admin

Nombre de messages : 9500
Age : 59
Localisation : Mulhouse (Alsace)
Date d'inscription : 29/06/2006

https://www.mixcloud.com/radio-mne/playlists/kind-of-blues/

Revenir en haut Aller en bas

Louisiana blues et swamp blues... Empty Re: Louisiana blues et swamp blues...

Message par GuillaumeBlues le Mer 12 Sep 2012 - 10:38

J'ai pas encore fini la saison 1 et j'ai pas vu la 2... Je savoure!
(Non, je ne suis pas un geek!)
GuillaumeBlues
GuillaumeBlues
Deep South
Deep South

Nombre de messages : 118
Age : 29
Localisation : Azay sur Cher
Date d'inscription : 28/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Louisiana blues et swamp blues... Empty Re: Louisiana blues et swamp blues...

Message par Flovia le Mer 12 Sep 2012 - 10:58

Hip hip cheers à Odé, pour ce passionnant 'triptyque' de la musique louisiane !!! Very Happy Louisiana blues et swamp blues... 792681 Louisiana blues et swamp blues... 809831
Flovia
Flovia
The voice of Bluesland
The voice of Bluesland

Nombre de messages : 7115
Age : 62
Localisation : Bourgogne sud
Date d'inscription : 19/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Louisiana blues et swamp blues... Empty Re: Louisiana blues et swamp blues...

Message par GuillaumeBlues le Mer 12 Sep 2012 - 11:09

Flovia a écrit:Hip hip cheers à Odé, pour ce passionnant 'triptyque' de la musique louisiane !!! Very Happy Louisiana blues et swamp blues... 792681 Louisiana blues et swamp blues... 809831

Je ne peux qu'être d'accord! C'est une mine cet homme!
GuillaumeBlues
GuillaumeBlues
Deep South
Deep South

Nombre de messages : 118
Age : 29
Localisation : Azay sur Cher
Date d'inscription : 28/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Louisiana blues et swamp blues... Empty Re: Louisiana blues et swamp blues...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum