DR JOHN Montreux 10/07/2012

Aller en bas

10072012

Message 

DR JOHN Montreux 10/07/2012




Le groupe arrive sur scène et commence à jouer l'intro de Locked Down, Jon Cleary a un look pas possible, la rythmique fait le poids dans tous les sens du terme, Sarah Morrow fait le show au trombone, et puis, David Barard annonce, Ladies & Gentlemen, from New Orleans, DDDrrrr JJJJoooohhhnnn....
Costume lilas qui flashe, sa fameuse canne avec plumes et colifichets, il s'avance en clopinant, ses lunettes noires, lui donnant des allures de Bryan Lee, et il s'installe aux claviers, et la machine se met en marche...
Un son puissant, le son de la Nouvelle Orleans, cette musique qui swingue avec les cuivres qui colorent les interventions des claviers, de Jon Cleary et Dr John. Une musique qui sent le bayou, les rues chaudes du French Quarter, les bars louches de Bourbon Street, un funk blues débridé, le groupe enchaîne sur Revolution, un autre grand thème du dernier et superbe CD, Locked Down, qui sera joué en quasi intégralité ce soir.
Selon le timing de la soirée, le show devait durer une heure, mais le sorcier vaudou, avec un crâne sur son piano et tous ses gris-gris a débridé la machine et pendant deux heures, la folie débridée va se répandre dans le Miles Davis Hall, très suisse, très sage, contraste saisissant entre la puissance de la musique et l'apathie des spectateurs assis.
Après le dernier CD, les classiques, Indian Red, Down by the Riverside, le Dr est comme Dylan, il ne sourit pas, ne discute pas, sa voix par contre reste belle, grave, bien modulé. Il prend également la guitare pour deux morceaux, mais ce n'est pas là qu'il est le meilleur.
A un moment , Raymond Weber, manque de tomber de son tabouret, qui est cassé, alors il continue debout, et Jon Cleary, lève le sien en continuant également à faire courir ses doigts sur ses claviers.
Le sax et le trombone assurent le groove, Sarah Morrow apportant la touche féminine à ce combo.
Pour les rappels, Dr John nous gratifie de deux morceaux en solo au piano dans un silence de cathédrale, puis le Lower 911 revient au complet pour un final de folie.
Dr John, 72 ans, salue la foule et le band puis se retire en clopinant avec sa canne de sorcier. Grand show, grand bonhomme, grand groupe deux heures de fun absolu, de groove, deux heures de bonheur.

Dr John : piano, claviers, chant
David Barard : basse
John Fohl : guitare
Jon Cleary : piano, guitare
Raymond Weber : batterie
Sarah Morrow : trombone
TBA : sax

_________________
Mon Blog
http://mick.over-blog.com/
avatar
BAYOU
Admin
Admin

Nombre de messages : 4930
Age : 64
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 28/10/2005

http://mick.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

DR JOHN Montreux 10/07/2012 :: Commentaires

avatar

Message le Mar 10 Juil 2012 - 14:22 par Jipes

J'aurais vraiment aimé être là, très souvent Dr John donne vraiment de bons shows et sa musique n'a pas pris une ride je trouve: En plus Jon Cleary en sideman on ne peut guère ever mieux (Scoffield, Taj Mahal, Bonnie Raitt etc...)

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 10 Juil 2012 - 14:25 par BAYOU

Sur, un excellent concert, et Jon Cleary apporte vraiment un plus au groupe !

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 10 Juil 2012 - 16:02 par mud

merci encore Bayou pour ton compte rendu ! cela devrait être le top du top putain ! merci de nous en faire profiter par mots. c'est plus que cool !!!!

Revenir en haut Aller en bas

Message le Dim 20 Mar 2016 - 10:02 par Loic

J'adore Dr John, c'est en lisant cette chronique (entre autres) que je me suis décidé à aller le voir à Marciac l'année dernière (alors que ce n'est pas la porte à côté pour moi, mais aucun regret). Je poste ici le compte rendu du concert. A une époque, on pouvait facilement publier des chroniques de concert ou de cd sur le forum, là je n'ai pas réussi, je ne dois pas être doué.  

Dr John en concert, pas possible ! Si, Jazz in Marciac l'a fait, sous la scène du Chapiteau mardi 11 août 2015. Un petit mot sur le festival en lui-même avant de rentrer dans le vif du sujet, Jazz in Marciac présente en général une bonne programmation qui ne se limite plus au jazz (cette année Zaz était programmée, c'est vous dire...) dans un très beau cadre, l'organisation est excellente et l'ambiance plutôt bonne. Si vous n'avez jamais pratiqué ce festival, je vous le recommande.
Comme un bonheur n'arrive jamais seul, nous avions droit en deuxième partie de soirée à une prestation de George Clinton et Parliament Funkadelik, autre Dieu vivant de la musique, black en l'occurrence.
A 21h00, le groupe de DR John, The Nite Trippers, investit la scène. La formation comprend une tromboniste (Sarah Morrow, grande musicienne au CV éloquent, elle assure également les choeurs), un guitariste, un batteur et un bassiste. On chauffe la salle gentiment, sur les écrans les plans sur le crâne ou les divers gris-gris qui ornent le piano amusent la foule. D'emblée, le son est bon et ça joue bien. Ce concert commence bien...Puis arrive Mac Rebennack alias Dr John, enfin plutôt son ombre tant le bonhomme fait peine à voir : visage émacié, pas lent et difficile aidé de deux cannes. C'est un vieillard fatigué qui monte sur scène et là, j'avoue qu'à ce bref instant, je me suis demandé comment il allait pouvoir faire le show. Eh bien, toutes mes craintes ont été vite dissipées, et ce dès le premier morceau , un Iko Iko d'anthologie. La voix si caractéristique (malgré les critiques qu'il essuie ci et là, je considère que Dr John est un immense chanteur)est toujours là, le jeu de piano aussi. Pendant une heure trente, on va naviguer entre blues poisseux, ballades bluesy, un What a wonderful world issu de son dernier album en date. Et puis bien sûr, des titres incontournables qui ont fait la légende : une excellente interprétation de Right place wrong time et l'incontournable Such a night. Le docteur est peu bavard et donc enquille les morceaux, de ce fait nous ne sommes pas volés, le set n'est pas avare en titres qui abordent un peu toutes les facettes de Dr John. Un seul regret quand les lumières se rallument, on aurait aimé que ça dure encore un peu, pourquoi pas toute la nuit, tiens...
Je garderai un grand souvenir de ce concert, je vénère Dr John (trop peu connu par chez nous je trouve) et avais envie de le voir depuis un bon moment ; je n'ai pas été déçu et je salue la performance de l'artiste à 75 ans bien sonnés...

D'un docteur l'autre, le docteur Funkenstein himself, George Clinton, succède à Dr John aux environs de 23 heures. Que dire de ce concert ? Rien de particulier, un concert de Parliament Funkadelik en 2015 reste très proche de ce que le groupe proposait dans les années 80 : un joyeux bordel savamment organisé ! Les musiciens sont là-aussi excellents, des professionnels du groove parmi lesquels on retrouve le guitariste Michael Hampton, même si le son de sa guitare était un peu strident et sans doute trop fort ce soir-là, on l'aura tout de même apprécié sur Maggot Brain (morceau de guitare d'anthologie sur l'album du même nom).  
Au final, Parliament Funkadelik nous a proposé un très bon show avec un George Clinton qui n'est plus tout jeune non plus mais qui prend encore visiblement pas mal de plaisir à faire ce qu'il fait.

Après ces deux beaux concerts, on quitte les lieux avec quasiment plus d'étoiles dans les yeux que dans le ciel...

Revenir en haut Aller en bas

Message le Dim 20 Mar 2016 - 10:08 par Loic

Un petit aperçu:


Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Dim 20 Mar 2016 - 13:46 par Flovia (En ligne)

Très sympa également, ton CR, Loïc!!  Very Happy  Il mériterait bien un nouveau sujet.

Loic a écrit:J'adore Dr John, c'est en lisant cette chronique (entre autres) que je me suis décidé à aller le voir à Marciac l'année dernière (alors que ce n'est pas la porte à côté pour moi, mais aucun regret). Je poste ici le compte rendu du concert. A une époque, on pouvait facilement publier des chroniques de concert ou de cd sur le forum, là je n'ai pas réussi, je ne dois pas être doué.  

Et en appuyant sur ''nouveau'' en haut à gauche, des fois? A moins qu'il faille une autorisation spéciale des admin', comme pour le blog des sorties CD???
Auquel cas, les gentils garçons du directoire vont t'arranger ça illico... Razz  Laughing

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Dim 20 Mar 2016 - 15:12 par BAYOU

Absolument il faut une auto au préalable vu que certains blaireaux osaient me foutre des CD de SUPERTRAMP dans cette rubrique ! ! ! ! !

Revenir en haut Aller en bas

Message  par Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum