Sonny Boy Williamson I

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sonny Boy Williamson I

Message par Jungleland le Mar 13 Juin 2006 - 11:40

Sonny Boy Williamson I



John Lee "Sonny Boy" Williamson, né le 30 mars 1914 à Jackson, est certainement le plus important joueur d'harmonica de la prériode avant-guerre mais aussi l'un des chanteurs les plus reconnus.
Avant de s'installer à Chicago en 1934, John Lee Williamson a vécu dans le sud où il a appris son instrument auprès de Noah Lewis et lors de concerts avec Sleepy John Estes. Après un premier enregistrement en 1937, il fera de nombreux disques sous la direction de Lester Melrose soit comme leader, soit comme sessionman.
Débutant sa carrière par le mythique Good Morning School Girl il enchainera les succès et travaillera notamment avec Jimmy Rogers, Tampa Red ou Big Maceo. Au total il enregistrera environ 120 titres où son style typique blues des call-and-response entre la voix et l'harmonica fera merveille.

Malheureusement il décède le 1er juin 1948 à Chicago, au sommet de sa gloire, assassiné lors d'un hold-up.


Disques conseillés :

Sugar Mama (1995) - compilation

Original Sonny (1996) - compilation

_________________
The blues are the roots
The rest are the fruits

http://aupaysdublues.free.fr/index.php
avatar
Jungleland
Admin
Admin

Nombre de messages : 15001
Age : 55
Localisation : Lost in the flood
Date d'inscription : 20/10/2005

http://mywmym.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sonny Boy Williamson I

Message par Invité le Mar 13 Juin 2006 - 14:10

Je vais tenter d'écouter car je ne le connais pas, je suis une gde fan d'harmonica. Merci pour l'info.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sonny Boy Williamson I

Message par Jungleland le Mar 13 Juin 2006 - 15:14

tu peux aller sur mon site ( http://mywmym.free.fr ) : dans la partie "Ecoute" il y a War Time Blues en mp3

_________________
The blues are the roots
The rest are the fruits

http://aupaysdublues.free.fr/index.php
avatar
Jungleland
Admin
Admin

Nombre de messages : 15001
Age : 55
Localisation : Lost in the flood
Date d'inscription : 20/10/2005

http://mywmym.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sonny Boy Williamson I

Message par Old_Debris le Mer 9 Mai 2007 - 9:28

Toujours une très grande qualité dans les Blues de John Lee.
Il est vrai que les musiciens avec qui il enregistre ne sont pas les premiers venus.

En 1934, Sonny Boy est à Saint Louis, s'y lie avec Henry Townsend, Walter Davis, Big J oe Williams et Robert Nighthawk.

À partir de 1939, Williamson est un des tout premiers à moderniser son blues pour répondre aux attentes des nombreux nouveaux migrants en provenance du Mississippi. Il met en place un orchestre de cinq à six instruments, avec une guitare électrique, souvent celle de Big Bill Broonzy, Big Joe Williams ou Robert Nighthawk, un piano et une section rythmique basse-batterie. Sonny Boy Williamson réussit à marier l'âpreté du blues sudiste d'un Sleepy John Estes, le swing du Bluebird Sound, la gouaille des Jug Bands de Memphis en une formule orchestrale pleine de verve et de puissance: le Chicago blues électrique.

On le retrouve aussi en compagnie de Speckled Red, Blind Joe Davis, Washboard Sam, Armand "Jump" Jackson, Otis Spann, Big Maceo, Tampa Red, Willie Dixon, Eddie Boyd ou encore Willie Lacey entre autres.

La domination de Sonny Boy sur le blues de l'après-guerre est telle qu'il suscite non seulement nombre d'imitateurs mais aussi des musiciens qui vont jusqu'à prendre son nom, se faire passer pour lui pour obtenir de meilleurs engagements (les photos de musiciens étaient rares alors et il n'y avait pas de pochettes sur les 78t!). Le plus célèbre d'entre eux est bien sûr Aleck «Rice» Miller, le Sonny Boy Williamson n° 2. Accompagné de Walter Davis et peut-être de Big Joe Williams, le vrai Williamson retourne dans le Sud, un pistolet dans la poche, pour régler son compte à l'imposteur! Mais, heureusement pour les amateurs de blues, il ne réussit pas à le retrouver

Précision sur son décès:

Sonny Boy buvait beaucoup trop et n'hésitait pas à faire monter pour danser sur scène de jolies femmes de l'assistance. Tout en jouant et chantant, il les embrassait et les caressait... Cela donnait très souvent lieu à des querelles parfois violentes. Le 1er juin 1948, après une performance de ce type au Plantation Club, Sonny Boy rentre chez lui, particulièrement imbibé d'alcool lorsque le mari d'une des dames courtisées par l'harmoniciste durant la soirée, le suit et lui perce le crâne avec un pic à glace, interrompant ainsi la carrière d'un des plus grands créateurs de l'histoire du blues.

Citation: Gérard Herzhaft La grande encyclopédie du Blues Fayard
avatar
Old_Debris
Oldies but goodies
Oldies but goodies

Nombre de messages : 9942
Localisation : Hte Saone
Date d'inscription : 28/10/2006

http://sentiersdublues.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sonny Boy Williamson I

Message par Jungleland le Mer 9 Mai 2007 - 10:17

merci pour ces précisions toujours jubilatoires sur la vie des bluesmen. Entre le furieux qui redescend spécialement dans le sud pour régler son compte à celui qui lui a piqué son nom de scène et le mari jaloux qui rejoue basic instinct c'est tout ça qui rend le blues vivant (si j'ose dire)

en tout cas de chauds lapins ces jeunes gens

_________________
The blues are the roots
The rest are the fruits

http://aupaysdublues.free.fr/index.php
avatar
Jungleland
Admin
Admin

Nombre de messages : 15001
Age : 55
Localisation : Lost in the flood
Date d'inscription : 20/10/2005

http://mywmym.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sonny Boy Williamson I

Message par Jungleland le Mer 25 Fév 2009 - 19:32

voici une excellente compilation qui vient de sortir :



Sonny Boy Williamson : The Later Years 1939-1947

Une compilation de 4 cds de l'excellent label JSP qui couvre la fin de la carrière de John Lee Sonny Boy Williamson et qui reste à un prix abordable.
Cette compilation fait pendant à celle du même label qui couvre le début de sa carrière

_________________
The blues are the roots
The rest are the fruits

http://aupaysdublues.free.fr/index.php
avatar
Jungleland
Admin
Admin

Nombre de messages : 15001
Age : 55
Localisation : Lost in the flood
Date d'inscription : 20/10/2005

http://mywmym.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sonny Boy Williamson I

Message par acid le Sam 28 Fév 2009 - 13:02

Jungleland a écrit:merci pour ces précisions toujours jubilatoires sur la vie des bluesmen. Entre le furieux qui redescend spécialement dans le sud pour régler son compte à celui qui lui a piqué son nom de scène et le mari jaloux qui rejoue basic instinct c'est tout ça qui rend le blues vivant (si j'ose dire)

en tout cas de chauds lapins ces jeunes gens

Tout a fait d'accord.

J'aime beaucoup ces evenements qui rendent ces musiciens a la fois humain, vivant meme si ca n'a pas vraiment d'effets sur leur musique.

Quand a Sonny Boy Williamson, je ne le connais que tres peu. Il faudrait que j'ecoute plus precisemment.

geek
avatar
acid
Fever In The Bayou
Fever In The Bayou

Nombre de messages : 644
Age : 27
Localisation : In my head
Date d'inscription : 03/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sonny Boy Williamson I

Message par Be-Bop Tango le Lun 2 Mar 2009 - 11:02

D'accord aussi.
Merci à Jungle, notre chef à nous, pour ce topic et la compil toute "fraîche", et à OD pour les précisions utiles.

Sinon, je ne connais pas non plus le SBW II, donc si toi ou OD avez de quoi en faire une petite bafouille, avec un ou deux albums à recommander, ben c'est quand vous voulez aussi, quoi ! Laughing
avatar
Be-Bop Tango
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 1310
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sonny Boy Williamson I

Message par Jungleland le Lun 2 Mar 2009 - 11:38

hop hop hop pour le deuxième du surnom, plus connu que le premier, ça se passe par ici :

http://www.aupaysdublues.com/le-blues-f3/sonny-boy-williamson-ii-t632.htm

http://www.aupaysdublues.com/vos-chroniques-f8/sonny-boy-williamson-king-biscuit-time-1989-t218.htm

_________________
The blues are the roots
The rest are the fruits

http://aupaysdublues.free.fr/index.php
avatar
Jungleland
Admin
Admin

Nombre de messages : 15001
Age : 55
Localisation : Lost in the flood
Date d'inscription : 20/10/2005

http://mywmym.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sonny Boy Williamson I

Message par Be-Bop Tango le Lun 2 Mar 2009 - 12:25

En voilà une réactivité qu'elle est bonne !
Ben encore une fois, merci chef, tu es all good dans tous les sens du terme.

Je connais en effet davantage ce Sonny Boy là, notamment l'album "Help Me" déjà vu et écouté quelque part.
J'avais oublié que "Your Funeral And My Trial" était de lui. Joe Bonamassa en avait fait une bonne reprise sur son album
"You & Me" (merci Mamazonne pour faciliter les recherches rapides). Surprised

Voilà, c'était ma journée remerciements. Laughing
avatar
Be-Bop Tango
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 1310
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sonny Boy Williamson I

Message par Invité le Mar 17 Aoû 2010 - 10:12

Y aurait-il plusieurs versions du décès?

Old_Debris a écrit:Sonny Boy buvait beaucoup trop et n'hésitait pas à faire monter pour danser sur scène de jolies femmes de l'assistance. Tout en jouant et chantant, il les embrassait et les caressait... Cela donnait très souvent lieu à des querelles parfois violentes. Le 1er juin 1948, après une performance de ce type au Plantation Club, Sonny Boy rentre chez lui, particulièrement imbibé d'alcool lorsque le mari d'une des dames courtisées par l'harmoniciste durant la soirée, le suit et lui perce le crâne avec un pic à glace, interrompant ainsi la carrière d'un des plus grands créateurs de l'histoire du blues.


Allmusic a écrit:He died at the age of 34, while at the zenith of his popularity (his romping "Shake That Boogie" was a national R&B hit in 1947 on Victor), from a violent bludgeoning about the head that occurred during a strong-arm robbery on the South side.

Qui dit vrai?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sonny Boy Williamson I

Message par Jungleland le Mar 17 Aoû 2010 - 19:39

oh ben pour avoir la version exacte de ce qui se passait à l'époque et dans ces lieux il faut s'accrocher !
les deux versions sont assez proches mais j'aurais tendance à faire plus confiance à celle d'OD tirée de chez Herzaft

_________________
The blues are the roots
The rest are the fruits

http://aupaysdublues.free.fr/index.php
avatar
Jungleland
Admin
Admin

Nombre de messages : 15001
Age : 55
Localisation : Lost in the flood
Date d'inscription : 20/10/2005

http://mywmym.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sonny Boy Williamson I

Message par Invité le Dim 5 Déc 2010 - 10:31

Un bon résumé sur le label saga jazz





un extrait



Dernière édition par PHILIPP le Dim 5 Déc 2010 - 10:41, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sonny Boy Williamson I

Message par Invité le Dim 5 Déc 2010 - 10:38

Fabuleux de feeling !!!...


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sonny Boy Williamson I

Message par Invité le Dim 5 Déc 2010 - 11:11

Old_Debris a écrit:Précision sur son décès:

Sonny Boy buvait beaucoup trop et n'hésitait pas à faire monter pour danser sur scène de jolies femmes de l'assistance. Tout en jouant et chantant, il les embrassait et les caressait... Cela donnait très souvent lieu à des querelles parfois violentes. Le 1er juin 1948, après une performance de ce type au Plantation Club, Sonny Boy rentre chez lui, particulièrement imbibé d'alcool lorsque le mari d'une des dames courtisées par l'harmoniciste durant la soirée, le suit et lui perce le crâne avec un pic à glace, interrompant ainsi la carrière d'un des plus grands créateurs de l'histoire du blues.

Citation: Gérard Herzhaft La grande encyclopédie du Blues Fayard
en corrélation


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sonny Boy Williamson I

Message par Invité le Dim 5 Déc 2010 - 11:49

sur cette vidéo, on y découvre sa tombe avec des harmos déposés dessus



hooker disait que sans les femmes, le blues n'existerait pas, mais sans des maris jaloux certains bluesmen auraient vécu plus longtemps

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sonny Boy Williamson I

Message par Invité le Dim 19 Déc 2010 - 18:17

L'histoire " romancée " de Brown-Rabbit : Smile
...
http://contespourtous.centerblog.net/6338531-Brown-Rabbit
...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum