Koko TAYLOR - South Side Lady (2007)

Aller en bas

Koko TAYLOR - South Side Lady (2007)

Message par Invité le Lun 20 Fév 2012 - 13:48

South Side Lady (7 février 2007)
Label: Black & Blue




01. I'm a Little Mixed Up 3:42
02. Wonder Why 3:22
03. What Kind of Man Is This ? (Take 1) 4:57
04. Black Nights 3:57
05. Love Me to Death 4:08
06. I Got What It Takes 4:28
07. Big Boss Man 5:00
08. I'm Gonna Get Lucky 5:24
09. Twenty-Nine Ways 3:53
10. I Love a Lover Like You 2:48
11. What Kind of Man Is This ? (Take 2) 4:08
12. Wonder Why 4:54
13. Wang Dang Doodle 7:06
14. I Got What It Takes 5:09
15. Twenty Nine Ways 4:51
16. I Got My Mojo Working 3:43


Personnel : Koko Taylor (vocals) ; Jimmy Rogers (guitar) ; Louis Myers (guitar, harmonica) ; Dave Myers (bass) ; Willie Mabon (piano); Fred Below (drums).

Liner Note Author: Jonny Meister.
Photographer: D. Shigley.
Reissue producer: Jerry Gordon.


Tracks 1-10 recorded at Condorcet Studio, Toulouse, France on December 13, 1973. Tracks 11-15 recorded live at Casmir Hall, Amstelveen, Netherlands on December 1, 1973. Digitally remastered.

Cet album est en fait une remasterisation au cours de la tournée réalisée pendant le Chicago Blues Festival de 1973. C'est une période de disette discographique pour la reine du blues ; elle n'est plus en contrat avec CHESS et pas encore chez ALLIGATOR. Cependant, KOKO aligne ici avec son puissant organe vocal au growl marqué des classiques qu'on ne retrouvera plus à son répertoire. Des tracks enregistrés live sur disque est une première pour TAYLOR). Exceptés What Kind of Man Is This ? et I'm Gonna Get Lucky composés par Koko, Southside Lady est un opus qui contient principalement des reprises de Lowel FULSON, Willie et Luther DIXON, Lilliam OFFITT et bien sûr l'incontournable bluesman de Chicago, MC Kinley MORGANFIELD qui ferme le disque. LA Koko y alterne avec bonheur l'émotion sur le long blues Wang Dang Doodle - (un des sommets dudit disque !) ou bien la réjouissance sur le blues/rock Big Boss Man par exemple, joliment repris de surcroît. De plus, pour ne rien gâcher, la rugissante blueswoman y est habilement et solidement secondée par des accompagnateurs de haute volée, (voir personnel cité plus haut).

En bref, une des plus belles rééditions en digipack par Blues Référence qui en fait une réussite de blues chicagoan féminin hautement recommandable,... assurément !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Koko TAYLOR - South Side Lady (2007)

Message par Eldoro le Lun 20 Fév 2012 - 15:35

^^ les disques de cette collection sont souvent vraiment bons (authentiques) je trouve.
et avec les aces annoncés sur la pochette, forcément c'est du lourd Smile
avatar
Eldoro
The fucking shuffle machine
The fucking shuffle machine

Nombre de messages : 3933
Age : 38
Localisation : Isère
Date d'inscription : 05/08/2006

http://boogieramblers.bandcamp.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Koko TAYLOR - South Side Lady (2007)

Message par Invité le Lun 20 Fév 2012 - 16:23

Eldoro a écrit:^^ les disques de cette collection sont souvent vraiment bons (authentiques) je trouve.
et avec les aces annoncés sur la pochette, forcément c'est du lourd Smile
Très bonne remarque Eldo ! J'avais omis cette précision importante concernant ce band.

Cet opus est également des plus remarquables.... Quels instrumentistes hors pair en plus du feeling et du beat implacable ! A posséder itou...


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Koko TAYLOR - South Side Lady (2007)

Message par Phil cotton color le Lun 20 Fév 2012 - 17:03

Ces disques "Black and Blue" d'origine ont pourtant beaucoup été décriés à leur sortie. Il est vrai que c'était un peu "production zéro". A l'occasion d'une tournée passant en France, on se contentait de réunir les participants dans un studio une soirée, on leur demandait de jouer ce qu'ils voulaient, on branchait les micros et "roulez manège" ! Alors évidemment, on se retrouvait devant une succession de classiques interprétés plus ou moins coolos par des musicos souvent fatigués par la tournée et peu motivés... Si on ajoute une prise de son manquant souvent d'un peu de relief, toutes les conditions étaient réunies pour obtenir un résultat très moyen.

Celà dit, à l'époque, les rayons de Blues ne regorgeaient pas de galettes, nouveautés ou rééditions, et le jeune amateur de Blues que j'étais se satisfaisait amplement, comme beaucoup, de ces enregistrements ! Ce n'est que plus tard que j'ai relativisé tout ça et ai peu à peu remisé ces disques dans le find fond de mes étagères...

Et puis bizaremment, avec le temps passé, vlan ! retour de flamme ! Est ce le souvenir ému de mes jeunes années révolues ? Est parce que tous ces artistes ont aujourd'hui disparu ? Est ce le fait que la majorité des récents CD de Blues sont si "parfaits" qu'ils ne me procurent que peu d'émotions ? toujours est-il qu'en réécoutant ces anciens "Black and Blue" un peu plan plan, je me dis que finalement c'était malgré tout pas si mal, et que même certains étaient carrément bons !

Cet opus de Koko Taylor fait partie, à mon avis, des meilleurs. Faut dire, question Chicago Blues band, on ne pouvait guère faire mieux ! Et puis, je dois l'avouer, je ne peux absolument pas résister à la pulsation si particulière de Fred Below... Ce gars là portait les morceaux à lui tout seul, et c'était encore plus audible en live...
avatar
Phil cotton color
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 5102
Age : 64
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Koko TAYLOR - South Side Lady (2007)

Message par Eldoro le Lun 20 Fév 2012 - 18:44

Phil cotton color a écrit:Il est vrai que c'était un peu "production zéro".

c'est un avis personnel, mais j'ai toujours pensé que "production zéro" (bon il faut quand même enregistrer correctement), c'est là que cette musique sonne le mieux, car c'est une musique qui n'est pas prise de tête et qui sonne brute de décoffrage.

en fait j'ai toujours détesté les trucs produits avec un son léché, je trouve ça carrément artificiel, voire à ch.. le pire c'est encore les trucs enregistrés au clic. ça doit bien exister, même dans le blues lol!

c'est comme une photo, soit le photographe te fait poser et prend 5000 clichés et y'en a 4 de bons que tu ne pourras jamais refaire, soit tu laisses le naturel se faire. un bon photographe a l'oeil pour choper l'instant.

un disque de Blues produit, je trouve ça bof au possible. en plus, ça sonne tout pareil, les sons de grattes sont tous les mêmes...

je suis même quasi sur que vu le nombre de "guests" qu'il y a sur certains scuds, parfois les prises doivent être faites sans les musiciens réunis.

mais un bon vieux truc à l'arrache, ça a plus de caractère. c'est vivant.

c'est pour ça que j'ai toujours aimé ces disques black & blue, blues reference, etc

en plus, la plupart du temps, il n'y a pas moquerie sur le nombre de morceaux.
avatar
Eldoro
The fucking shuffle machine
The fucking shuffle machine

Nombre de messages : 3933
Age : 38
Localisation : Isère
Date d'inscription : 05/08/2006

http://boogieramblers.bandcamp.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Koko TAYLOR - South Side Lady (2007)

Message par badlieut2002 le Lun 20 Fév 2012 - 18:54

je l'ai en vinyl avec cette pochette :



et j'adore le son, il respire.
avatar
badlieut2002
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 2178
Age : 50
Localisation : Rillettes land (72)
Date d'inscription : 12/03/2006

http://blackandblue.forumprod.com/forum.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Koko TAYLOR - South Side Lady (2007)

Message par Phil cotton color le Lun 20 Fév 2012 - 21:06

Eldoro a écrit:c'est un avis personnel, mais j'ai toujours pensé que "production zéro" (bon il faut quand même enregistrer correctement), c'est là que cette musique sonne le mieux, car c'est une musique qui n'est pas prise de tête et qui sonne brute de décoffrage.

En fait tout dépend ce qu'on appelle "production". Je suis entièrement d'accord avec toi pour considérer que le Blues s'accorde mal d'une "sauce" trop grasse qui enlève toute spontanéïté : enregistrements au clic avec prise d'instruments "séparées" (oui tu as raison ça existe même dans le Blues de nos jours !), instruments superflus, arrangements grandiloquents issus de la tête embrumée de producteurs qui veulent montrer à tout le monde qu'ils ont fait des études poussées de musique etc...

Moi je pensais plutôt à Little Walter qui disait qui imaginait pour chaque morceau un arrangement parfois presque imperceptible (riff, ligne de basse, licks...) qui lui donnait une couleur spécifique et distinctive. Et dans un autre style, pareil pour Robert Johnson... Parce que s'il s'agit d'improviser complètement l'enregistrement (ce qui peut d'ailleurs donner lieu parfois à des réussites extraordinaires), alors pourquoi aller en studio ? ça fait maintenant longtemps que l'on peut enregistrer en concert dans un contexte où le public peut souvent "pousser" l'artiste dans ses retranchements et à donner le meilleur de lui-même, notamment au niveau de l'improvisation.

Et puis il ne faut pas oublier que si le Jazz est LA musique d'improvisation par excellence, ce n'est pas le cas du Blues où l'important est d'instaurer un "climat".
avatar
Phil cotton color
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 5102
Age : 64
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Koko TAYLOR - South Side Lady (2007)

Message par Eldoro le Lun 20 Fév 2012 - 21:45

Phil cotton color a écrit:Parce que s'il s'agit d'improviser complètement l'enregistrement (ce qui peut d'ailleurs donner lieu parfois à des réussites extraordinaires), alors pourquoi aller en studio ? ça fait maintenant longtemps que l'on peut enregistrer en concert dans un contexte où le public peut souvent "pousser" l'artiste dans ses retranchements et à donner le meilleur de lui-même, notamment au niveau de l'improvisation.

pour un enregistrement de ce type, je ne pense pas qu'il soit plus facile d'enregistrer en live.

c'est difficile de faire sonner un truc en plein air par exemple, il y a des salles qui ne sonnent pas, tu as très peu de temps, donc pour avoir un bon truc à la fin, il faut enregistrer plusieurs concerts.

vu de loin, de faire ça en studio, ça prend moins de temps, requiert moins de matos à déplacer ou à louer, moins de bonhommes aussi sur le terrain...

bref, c'est plus simple de faire enregistrer des gars pendant une journée off de la tournée, ça fout moins le bordel.

en plus dans les tournées de ce genre, le groupe qui joue accompagne plusieurs artistes, donc tu peux même faire plusieurs disques avec le même lot de zicos Wink
avatar
Eldoro
The fucking shuffle machine
The fucking shuffle machine

Nombre de messages : 3933
Age : 38
Localisation : Isère
Date d'inscription : 05/08/2006

http://boogieramblers.bandcamp.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Koko TAYLOR - South Side Lady (2007)

Message par Eldoro le Lun 20 Fév 2012 - 21:49

par exemple (je prends juste un exemple, pas taper) les albums récents de Buddy Guy ont le gros son, mais voilà, on sent que c'est quand même bien produit, le son hyper compressé etc

rien à voir avec les prises à l'arrache avec Junior Wells par exemple.
avec une prise live, l'énergie est là Smile bref ça vit.

en un mot le but est de ratisser large pour élargir le public du disque vers le rock, le funk la pop, mettant des guests venant d'autres univers bref... = $$$

parfois si possible en fourguant des arrangements au musicien qui dénaturent souvent sa musique toujours dans l'esprit de ratisser large, et pas de témoigner d'une tournée en laissant tourner le magnéto (relativement) comme pour black & blue qui a fait certes des disques moins chers, mais aussi beaucoup moins chiants et moins plats.

ce que je veux dire, c'est que je ne suis pas sur qu'ils aient cherché à tout prix le résultat financier, ce qui est parfois malheureusement le but d'une production dans le sens ou le but est un produit.

mais une production, c'est aussi peut être d'essayer de faire un truc le plus beau possible.

voilà, mais bon, c'est juste mon avis.
avatar
Eldoro
The fucking shuffle machine
The fucking shuffle machine

Nombre de messages : 3933
Age : 38
Localisation : Isère
Date d'inscription : 05/08/2006

http://boogieramblers.bandcamp.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Koko TAYLOR - South Side Lady (2007)

Message par Phil cotton color le Lun 20 Fév 2012 - 23:09

Eldoro, je suis bien d'accord avec toi que la spontanéité et l'instantanéité du feeling du moment sont primordiaux concernant des musiques comme le Blues ou le Rock and Roll. Evidemment les prises live me paraissent garantir ces choses là. Celà dit, au bout de la 5ème prise...

C'est sûr aussi que dans le passé le matériel ne permettait certes pas beaucoup d'autres choses et que les artistes n'avaient donc guère en tête une autre démarche. Mais depuis maintenant plusieurs dizaines d'années on sait bien que l'on peut pratiquement tout faire en studio, même n'importe quoi, et petit à petit le travail studio est devenu une activité musicale à part entière déconnectée du concert en public. L'exemple type et presque caricatural était Jimi Hendrix qui se présentait en trio sur scène alors que ses albums studio étaient on ne peut plus arrangés et complexes.

On peut bien entendu regretter cette dychotomie pour le Blues et je suis d'ailleurs le premier à ne pas trop aimer ces productions qui gomment tout ou partie de l'urgence de cette musique. Cependant, peut-on vraiment reprocher aux artistes de vouloir profiter des possibilités studio (qualité du son, re-re etc...) ? Le tout est, je pense, une question de mesure et de discernement... pas toujours là je te l'accorde !...

Pour ma part, je pense qu'en Blues on peut au moins profiter d'une séance studio pour créer de nouveaux morceaux (ou faire des reprises originales) et réfléchir à la façon de les jouer... Celà dit l'effort de production ne veut pas forcément dire que la production doit sentir l'effort !... Laughing
avatar
Phil cotton color
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 5102
Age : 64
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Koko TAYLOR - South Side Lady (2007)

Message par Invité le Lun 20 Fév 2012 - 23:10

Eh oui, ça a "bien" changé en 30 ans n'est-ce pas : avant, un producteur connaissait bien les artistes, savait quand et comment les enregistrer à leur top, puis leur faire rencontrer un public (enfin, en général !);
Aujourd'hui, ce producteur, gavé de formations Marketing, connait bien le public et sait parfaitement ce qui lui "plait" (je dirais plutôt "ce qui ne lui déplait pas") et peut généralement trouver un artiste qui veut bien "faire" cela...
Sauf que du coup ce n'est plus un artiste, évidemment ! Juste un fournisseur comme un autre Wink

(Désolé pour ce hors-sujet, cela ne concerne nullement Koko Taylor tout cela !)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Koko TAYLOR - South Side Lady (2007)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum