Interprétation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Interprétation

Message par Struggleforlife le Mar 14 Fév 2012 - 21:16

Question toute simple, jusqu'où peut-on se permettre de donner libre cours à son inspiration dans le cadre d'une interprétation?

avatar
Struggleforlife
Texas Howler
Texas Howler

Nombre de messages : 292
Age : 56
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 14/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interprétation

Message par Old_Debris le Mar 14 Fév 2012 - 21:51

Ben ma foi, il y a des blues qui ne ressemblent quasi plus à l'original quand ils sont reprit

Exemple Spoonful écrit par Willie Dixon, enregistré par Howlin' Wolf



Dixon s'est librement inspiré de A Spoonful Blues de Charley Patton



Cream avec Clapton eux s'inspirent de la version Dixon



On peut voir que la version Cream est assez différente de l'original, il en va de même avec de nombreux titres, en fait beaucoup ont été écrit il y a déjà bien longtemps et ont été adapté pour correspondre aux gouts du jours.....
avatar
Old_Debris
Oldies but goodies
Oldies but goodies

Nombre de messages : 9942
Localisation : Hte Saone
Date d'inscription : 28/10/2006

http://sentiersdublues.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interprétation

Message par Jipes le Mar 14 Fév 2012 - 21:53

Ben les limites de ton imagination tout simplement Wink

_________________
Jipes sur Youtube

Mojo New Line
avatar
Jipes
Admin
Admin

Nombre de messages : 8801
Age : 57
Localisation : Mulhouse (Alsace)
Date d'inscription : 29/06/2006

http://www.mojo.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interprétation

Message par Jipes le Mar 14 Fév 2012 - 21:56

Old_Debris a écrit:Ben ma foi, il y a des blues qui ne ressemblent quasi plus à l'original quand ils sont reprit
en fait beaucoup ont été écrit il y a déjà bien longtemps et ont été adapté pour correspondre aux gouts du jours.....

Pourquoi cette co-notation négative ? Au goût du jour pas forcément non plutôt au ressenti d'une génération différente et qui plus est d'origine géographique différente voilà tout ! On ne peut pas taxer Cream d'avoir voulu faire du commercial quand même Suspect en tous cas pas à cette époque Wink

_________________
Jipes sur Youtube

Mojo New Line
avatar
Jipes
Admin
Admin

Nombre de messages : 8801
Age : 57
Localisation : Mulhouse (Alsace)
Date d'inscription : 29/06/2006

http://www.mojo.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interprétation

Message par Old_Debris le Mar 14 Fév 2012 - 22:04

Nan pas de mauvais esprit de ma part, simplement les techniques, les instruments, les supports, les gouts tout cela est différent suivant les époques, il n'y a aucun jugement de valeur là dedans, simplement il est plus facile aujourd'hui d'écouter Spoonful interprèté par Etta James que par Patton et je parle de tune remastérisé parce qu'en 78t bonjour les oreilles.
avatar
Old_Debris
Oldies but goodies
Oldies but goodies

Nombre de messages : 9942
Localisation : Hte Saone
Date d'inscription : 28/10/2006

http://sentiersdublues.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interprétation

Message par Be-Bop Tango le Mer 15 Fév 2012 - 14:30

Par essence, l'interprétation est quand même un rien subjective, non ?

Soit on reproduit à la lettre, copie + ou - conforme, et à chacun d'apprécier l'intérêt de la démarche, avec ou sans instruments d'époque (bon courage pour ces puristes là).

Soit on interprète et là, Struggeforlife, c'est clairement open pour l'inspiration. Il ne restera plus qu'à tout un chacun d'apprécier ce qui est plus ou moins inspiré, ou pas.

Un petit pavé :
L'original n'est pas toujours meilleur que la copie, c'est mon avis et je le partage ... Avec moi même, pour commencer. Voili ! Voilou !



avatar
Be-Bop Tango
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 1310
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interprétation

Message par Phil cotton color le Mer 15 Fév 2012 - 16:09

Je ne parlerai pas trop des "copies conformes" (pourquoi pas avec instruments d'époque comme dit Be-Bop Tango) car je ne vois pas vraiment l'intérêt de ces choses là si ce n'est l'exercice d'école. ça me rappelle un film sorti il y a quelques années où le réalisateur avait décidé de refaire à l'identique "Psychose" de Hitchcock avec les mêmes plans, mêmes dialogues etc... Tour de force technique sans doute, mais certainement pas création artistique...

Pour en revenir à la "reprise interprétée" en matière musicale, tout dépend du but de l'opération. Si c'est juste pour rendre hommage à un artiste et/ou un morceau qu'on adore, "l'interprétation" est alors souvent minimaliste, l'objectif étant justement que le public retrouve à la fois l'artiste et le morceau originaux. ça peut être sympa pour tous, musiciens et auditoire, mais finalement ça ne présente pas non plus un grand intérêt musicalement parlant, l'original étant alors presque toujours supérieur à la "copie". Cette dernière étant jouée dans l'univers de la première, qui d'autre que le créateur du morceau peut le mieux exprimer cet univers ?

Le plus intéressant est quand l'artiste "reproducteur" (Non je ne parle pas de BB King et de ses 15 enfants avec 15 femmes différentes... Very Happy ) s'approprie complètement le morceau d'origine et le restitue dans son propre univers. Mais dans ce cas j'aurais tendance à penser que c'est presque un nouveau morceau qui nous est alors présenté (même si les paroles et la musique sont semblables) et que toute comparaison avec l'original n'a alors pas beaucoup de sens. Ainsi la version de "All along the wachtower" de Hendrix, que l'on présente souvent comme l'archétype de la reprise supérieure à l'original, me paraît difficilement comparable à celle de Dylan tant les deux sont différentes, et surtout le produit de deux univers musicaux différents. Même chose à mon avis pour les "Halleluyah" de Léonard Cohen et de Jeff Buckley.

avatar
Phil cotton color
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 4908
Age : 62
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interprétation

Message par Struggleforlife le Mer 15 Fév 2012 - 16:41

Je suis naturellement d'accord avec ce que vous venez de dire même si certains points de vue sont parfois antinomiques mais je pense que chacun des points évoqués peut se vérifier.

Je précise donc un peu plus la question histoire de creuser plus avant.

Cette question fait suite à mon apprentissage d'un morceau de blues tout simple que je m'évertue à décortiquer et à analyser afin, en tant que débutant, de bien en comprendre la construction. Ce morceau est construit en ré majeur mais est très facilement "transposable" en ré mineur car les notes constitutives de ce morceau ne différent que par la présence du do# et du fa# par rapport au même morceau en ré mineur.

En jouant à l'oreille j'ai une tendance "naturelle" à interpréter ce morceau en ré mineur et donc à jouer un do et un fa à la place des mêmes notes diésées, ce qui ne correspond naturellement pas à une interprétation mais bien à une transformation du morceau en question. Je me suis donc forcé à le jouer en ré majeur pour m'apercevoir que le jouant en M je jouais de manière plus enjouée (forcément) qu'en mineur, recréant des phrases musicales sensiblement différentes d'une version à l'autre non seulement entre M et m mais surtout entre différentes attaques réalisées en M. Non pas qu'il ne serait pas possible de respecter exactement le même phrasé et ce même entre M et m voire entre versions M et M mais plutôt que ma tendance "naturelle' serait de le jouer de cette manière...

La question que je vous pose s'imposait donc à moi d'autant plus que cela a des répercussions sur le volume sonore que j'accorde à certaines notes, aux silences que je tiens plus ou moins longtemps voire aux bends et tout le toutim que j'essaye de glisser dans mon jeu. Si en plus je vous dis que cet exercice de décortication s'inscrit dans mes tentatives d'insérer des textes sur la musique, sujet que j' ai déjà abordé ici, vous ne serez pas étonné que je me suis aperçu aussi que mes textes se prêtant à cet air diffèrent suivant les interprétations que j'en donne. Vaste programme de travail donc...

Un autre aspect, surtout en matière de blues, est celui du respect de la structure du morceau or celle-ci peut se trouver très rapidement modifiée selon que l'on rajoute ou enlève l'une ou l'autre mesure.

Compte tenu de ces constatations je me demande donc quelles sont les limites à l'interprétation sachant qu'au delà d'une certaine limite on se retrouve dans la transformation... Je n'ai rien contre mais pour ma bonne compréhension j'ai besoin de mettre des mots sur les choses. Merci pour votre aide.


Dernière édition par Struggleforlife le Mer 15 Fév 2012 - 16:53, édité 1 fois
avatar
Struggleforlife
Texas Howler
Texas Howler

Nombre de messages : 292
Age : 56
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 14/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interprétation

Message par Jipes le Mer 15 Fév 2012 - 16:50

Je suis navré mais je ne me suis jamais posé cette question vraiment Wink En général je me laisse guider par mon instinct et je vois ou ca me mêne de toute facon en musique les règles sont faites pour être transgressées c'est ce que font nombre de compositeurs et d'interprêtes alors cheers

Je vais te donner un exemple qui me semble symptomatique écoute Goodnight Irene par Leadbelly et la même chanson par Kelly Joe Phelps et tu verras qu'e le deuxième cité n'hésites jamais a franchir la barrière

_________________
Jipes sur Youtube

Mojo New Line
avatar
Jipes
Admin
Admin

Nombre de messages : 8801
Age : 57
Localisation : Mulhouse (Alsace)
Date d'inscription : 29/06/2006

http://www.mojo.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interprétation

Message par Be-Bop Tango le Mer 15 Fév 2012 - 18:14

Comme Jipes, je pense qu"il faut un peu / souvent / parfois (rayer la mention ...) se laisser aller à l'instinct et au feeling.
Quand on reprend un titre, c'est parce qu'on a envie de le jouer, un peu comme on le veut, parfois comme on le peut, des fois pour se l'approprier (et là en effet, cela devient intéressant) ou pour (se) montrer qu'on peut le faire.

Interprétation ou transformation ? Cela dépendra aussi du plaisir qu'on en attend.

En complément des propos pertinents de Phil, un autre exemple intéressant avec Hendrix, en sus de la référence qu'est sa version de "All Along The Watchtower" : son "Johnny B. Goode".
A peu de choses près, les notes de l'intro sont quasiment les mêmes que celle de l'original de Chuck, avec un tempo différent évidemment.
Interprété ou transformé le titre ?
Est-ce bien important de le savoir ? Si oui, peut-être un peu des deux, alors (voire y a de la pomme aussi ... Joke !).

Pas sûr que cela t'aide beaucoup dans ta réflexion Struggleforlife, mais pas sûr non plus qu'il faille autant se casser la tête pour cela.
Enfin, ce n'est qu'une interprétation ...
avatar
Be-Bop Tango
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 1310
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interprétation

Message par Catfish le Mer 15 Fév 2012 - 19:04

La musique offre tant de variations que se limiter, pour quelle raison d'ailleurs?, me semble assez réducteur. Tout réside dans l'état d'esprit dans lequel tu interprètes un morceau, en respectant l'auteur initial, en te le réappropriant, et en en donnat ton propre feeling. Ne pas oublier l'auteur/ compositeur; transformer pour faire à sa façon et pas pour faire mieux (ou pire en voulant en faire une version commerciale et en tirer une gloire, volée), et partager...
Je ne sais plus qui avait dit que la musique était faite pour être partagée, et que voir ses compo reprises de façon plus ou moins exactes représentait une forme d'honneur et de prolongation de la vie de l'oeuvre, voire une petite pointe de fierté...

il y a une polémique actuellement dans l'art contemporain au sujet d'artistes transformant des oeuvres picturales existantes, sans nommer parfois l'auteur original, et s'en mettre plein les poches
http://fr.artinfo.com/patrick-cariou-v-richard-prince-le-commentaire

mais nous sommes peut être loin du sujet...
Du respect, de l'audace, de la vie, et basta
avatar
Catfish
Fever In The Bayou
Fever In The Bayou

Nombre de messages : 596
Age : 45
Localisation : BZH dans le monde
Date d'inscription : 04/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interprétation

Message par Phil cotton color le Mer 15 Fév 2012 - 23:26

Oui Struggleforlife, je suis bien d'accord avec les amis forumistes, pas de prise de tête avec ça. Tu "interprètes" les morceaux comme tu le sens et tu vois le résultat !... L'essentiel dans le Blues (l'art en général d'ailleurs) est bien d'exprimer quelque chose de soi et d'arriver à le partager avec d'autres, non ?
avatar
Phil cotton color
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 4908
Age : 62
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interprétation

Message par Gallaguerre le Jeu 16 Fév 2012 - 16:54

Very Happy
le joyeux Rabelais a dit:science sans conscience n'est que ruine de l'âme;
je dirai pour le paraphraser que technique musicale sans personnalité n'est que ruine du musicien et de l'instrument.
La technique doit être au service du feeling et pas l'inverse et il faut avoir confiance dans ce que l'on propose à ses propres oreilles et à celles des autres en acceptant d'être imparfait techniquement(ça se travaille)mais intransigeant sur la personnalité du jeu;
prenons l'exemple Georges Thorogood:technique,son et voix pour le moins non conventionnels mais RECONNAISSABLES aux premières notes;et.... quelle pêche
j'avoue moi aussi ne m'avoir pas vraiment jamais posé ce genre de question parce qu'à l'époque,quand j'ai commencé,on ne se la posait pas.
Donc,Struggle,prends ton instrument et fais toi pêter les oreilles de plaisir
ps:bou diou,ça rigole par ici les discussions clown

avatar
Gallaguerre
At The Crossroad
At The Crossroad

Nombre de messages : 77
Age : 67
Localisation : au pays des canards gras
Date d'inscription : 05/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interprétation

Message par Be-Bop Tango le Jeu 16 Fév 2012 - 20:26

20 et quelques dious de plus ! Let's there be fun, brother !

Note :
Evites quand même Struggle de pêter les oreilles de tes voisins, ça peut moins le faire pour le coup.
avatar
Be-Bop Tango
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 1310
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum