L'authenticité est-elle un élément essentiel du Blues ?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: L'authenticité est-elle un élément essentiel du Blues ?

Message par dark was the night le Dim 8 Jan 2012 - 9:59

Well,le topic à la reflexion me fait penser au sketch de Fernand Raynaud où le gars veut à tout prix tester les sardines non bretonnes,les caramels esquimaux et les croissants péruviens Shocked ,bon,en dehors du délire du terroir style chasse péche nature tradition ,il y a quand méme cette vérité de fait et d'expérience que le blues c'est né et ça c'est développé là,et pas ailleurs,so what?ça n'interdit en rien que ça se soit développé et enrichi à peu prés partout et qu'il reste à la fois la référence et la révérence au lieu,saint delta priez pour nous pauvres gratteurs ,et une authenticité liée à cette origine géographique et culturelle,et pourquoi pas génétique,climatique et tutti quanti,dont,dieu merci,tout le monde s'est maintenant joyeusement emparé:cherchez pas, il n'y a pas plus louisianais que moi,qui n'y ai jamais foutu les pieds. clown ..,sans exclure un pélerinage,j'ai déjà louisianaisé le coin de ma rue depuis un fameux bail...
avatar
dark was the night
Mannish Boy
Mannish Boy

Nombre de messages : 21
Age : 60
Localisation : 59 lille
Date d'inscription : 13/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'authenticité est-elle un élément essentiel du Blues ?

Message par Jipes le Dim 8 Jan 2012 - 12:08

Old_Debris a écrit:Mouais, il y a des musiciens qui connaissent bien la musique et qui sont profondément chiant à écouter, ça n'est pas non plus un critère infaillible et surtout dans blues où c'est avant tout le chant qui prime et les instruments traditionnels sont détourné de leur première fonction au profit d'un langage plus basé sur le rythme.

Je n'ai jamais parlé de critère infaillible tu ne m'a pas lu correctement, j'ai dit qu'avant tout ce qui me signale un artiste c'est l'émotion qu'il crée chez moi, si celle-çi est absente je peux toujours m'intéresser à sa technique instrumentale mais faut il encore qu'elle soit présente.
avatar
Jipes
Admin
Admin

Nombre de messages : 8881
Age : 58
Localisation : Mulhouse (Alsace)
Date d'inscription : 29/06/2006

http://www.mojo.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'authenticité est-elle un élément essentiel du Blues ?

Message par Invité le Dim 8 Jan 2012 - 12:12

Jipes a écrit:
Old_Debris a écrit:Mouais, il y a des musiciens qui connaissent bien la musique et qui sont profondément chiant à écouter, ça n'est pas non plus un critère infaillible et surtout dans blues où c'est avant tout le chant qui prime et les instruments traditionnels sont détourné de leur première fonction au profit d'un langage plus basé sur le rythme.

Je n'ai jamais parlé de critère infaillible tu ne m'a pas lu correctement, j'ai dit qu'avant tout ce qui me signale un artiste c'est l'émotion qu'il crée chez moi, si celle-çi est absente je peux toujours m'intéresser à sa technique instrumentale mais faut il encore qu'elle soit présente.
y en a des zicos (trop !) qui ne délivrent ni émotion et qui ont ni feeling ni technique instru ou vocal, et là je rejoins OD c'est vraiment PENIBLE à écouter

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'authenticité est-elle un élément essentiel du Blues ?

Message par Struggleforlife le Dim 8 Jan 2012 - 16:48

Ben , tout ce que vous dites est vrai ou du moins ne peut pas être tenu pour faux pour ce qui concerne les arguments que je ne partage pas entièrement ou du moins que je me serais gardé d'avancer car moins pertinents à mes yeux comme, par exemple , le fait que la théorie musicale ne cerne pas le blues...

Comme de bien entendu il faudrait d'abord savoir ce qui fait l'authenticité et puis, l'exemple du vieillard cacochyme y ajoute un bémol nous obligeant à reconsidérer cet argument car l'authenticité n'est pas tout même si elle me paraît indispensable. Ce rajoute donc la notion du son et de la qualité du jeu qui font donc qu'un martien habile à la guitare et jouant divinement bien serait un plus pur bluesman qu'un vieillard cacochyme descendant des premiers esclaves africains arrivés aux States... Et bien, oui, je le pense!! Ramenant ainsi la notion d'authenticité non pas à une pure question de racines mais bien d'état d'esprit ! Est un authentique bluesman celui qui pense blues, qui ressent le blues, vit le blues et est éventuellement capable de le restituer musicalement AFIN D'EN PERPETUER LA TRADITION car si le bluesman ne se doit pas d'être musicien, le musicien bluesman se doit d'en véhiculer les valeurs par sa musique. Naturellement les autochtones, les indigènes, les descendants des précurseurs qui se révéleront être des musiciens possèderont toujours l'avantage de partager authenticité culturelle que je ne possède pas et à ce titre serront susceptibles de nous apporter une information supplémentaire mais ce qui fait le blues c'est le son et le ressenti que l'on a à l'égard de cette musique.

Le Blues est à mon sens la seule musique dans laquelle les silences prennent autant de signification encore faut-il savoir les jouer... On est alors en plein dans le "non-dit", l'inexprimé mais qui est compréhensible par qui partage les mêmes sentiments et les mêmes expériences. Le Blues ne serait rien sans les pauses, les silences. Les notes ne sont que l'élément de dramatisation d'un scénario connu et vécu par ceux qui aiment cette musique. Les pauses et les silences permettent à l'auditeur de se souvenir de ses propres expériences dans des situations comparables et de la manière dont il y fit face, amplifiant la notion d'appartenance à un groupe subissant la spoliation dont il fut victime, du genre "tu te souviens mon frère comme on s'en prenait plein la gueule quand le maître était bourré" et le "frère" de se repasser en mémoire les événements de sa propre expérience... Le procédé est identique actuellement pour qui possède cette fibre, cette sensibilité à l'égard des thèmes qui sont véhiculés par le Blues. L'authenticité est là, selon moi.
avatar
Struggleforlife
Texas Howler
Texas Howler

Nombre de messages : 292
Age : 56
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 14/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'authenticité est-elle un élément essentiel du Blues ?

Message par Old_Debris le Dim 8 Jan 2012 - 17:08

Jipes a écrit:

Je n'ai jamais parlé de critère infaillible tu ne m'a pas lu correctement, j'ai dit qu'avant tout ce qui me signale un artiste c'est l'émotion qu'il crée chez moi, si celle-çi est absente je peux toujours m'intéresser à sa technique instrumentale mais faut il encore qu'elle soit présente.

Non, non, je n'ai pas repris mot pour mot ce que tu a écris Laughing c'est plus le ton général de ton message qui me m'a fait penser que ce que tu trouvais le plus important, c'était l'aspect disons "théorique" de la musique. Maintenant si tu précises que c'est avant tout l'émotion, on est d'accord sur l'essentiel.
avatar
Old_Debris
Oldies but goodies
Oldies but goodies

Nombre de messages : 9942
Localisation : Hte Saone
Date d'inscription : 28/10/2006

http://sentiersdublues.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'authenticité est-elle un élément essentiel du Blues ?

Message par bb11 le Dim 8 Jan 2012 - 18:05

j'ai l'impression que la réponse est dans la question, et d'ailleurs pas que pour le blues
avatar
bb11
Delta King
Delta King

Nombre de messages : 442
Age : 54
Localisation : Guidel plages
Date d'inscription : 06/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'authenticité est-elle un élément essentiel du Blues ?

Message par SweetPapaJohn le Dim 8 Jan 2012 - 21:40

Du Blues sans authenticité ça doit à peu près donner comme les productions les plus récentes de John Mayer... Encore faudrait-il que ce soit du Blues.
avatar
SweetPapaJohn
Deep South
Deep South

Nombre de messages : 113
Age : 24
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'authenticité est-elle un élément essentiel du Blues ?

Message par Catfish le Lun 9 Jan 2012 - 13:13

C'est ma 4ème ébauche de réponse, à chaque fois différente...
Quand je tombe sur de la musique je n'essaie pas forcément de la cataloguer, mais je l'apprécie ou pas en fonction du lieu, des circonstances, de mon état d'esprit, blues ou pas. Je ne passe pas par la case "qui chante? Quel est son pedigree?" pour vibrer ou pas.
Après il me faudra un minimum de classification quand meme pour m'y retrouver, communiquer ou polemiquer...
Donc (mot d'invention grecque, comme tant d'autre, qui s'il etait taxé d'1€ à chaque utilisation rembourserait la dette grecque rapido ...) bref revenons à nos moutons, si Johnny Vacances joue "un blues" est ce pour autant un blues?
Et bien ... non c'est pas du blues, c'est un blues! Mais si c'est Clapton? Il à fait de la daube comme l'autre, mais il a un passé plus blues, oh lala ça s'embrouille!
Ou alors c'est le rhum geek
En tout cas si je me dis là "ah je voudrais écouter un blues là maintenant" sans reflechir je feuilletterais les pochettes de bluesmen déjà morts, et probablement accoustic...
avatar
Catfish
Fever In The Bayou
Fever In The Bayou

Nombre de messages : 596
Age : 45
Localisation : BZH dans le monde
Date d'inscription : 04/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'authenticité est-elle un élément essentiel du Blues ?

Message par jb28 le Lun 9 Jan 2012 - 13:48

Catfish a écrit:
En tout cas si je me dis là "ah je voudrais écouter un blues là maintenant" sans reflechir je feuilletterais les pochettes de bluesmen déjà morts, et probablement accoustic...

En ce qui me concerne si je me disais : " Ah je voudrais écouter du Blues là maintenant" , ben je ferais comme toi Very Happy

de la subtilité de la langue française ...
avatar
jb28
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 4331
Age : 61
Localisation : eure & loir
Date d'inscription : 04/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'authenticité est-elle un élément essentiel du Blues ?

Message par Catfish le Lun 9 Jan 2012 - 15:02

Oui ma langue à fourché, venant de parler du blues ou d'un blues quelques lignes plus haut!!!
C'est raté! Bon je vais me prendre un autre rhum pour oublier...
avatar
Catfish
Fever In The Bayou
Fever In The Bayou

Nombre de messages : 596
Age : 45
Localisation : BZH dans le monde
Date d'inscription : 04/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'authenticité est-elle un élément essentiel du Blues ?

Message par Invité le Lun 9 Jan 2012 - 21:00

Struggleforlife a écrit:Le Blues est à mon sens la seule musique dans laquelle les silences prennent autant de signification encore faut-il savoir les jouer... On est alors en plein dans le "non-dit", l'inexprimé mais qui est compréhensible par qui partage les mêmes sentiments et les mêmes expériences. Le Blues ne serait rien sans les pauses, les silences.
C'est tellement vrai et que c'est bien dit !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'authenticité est-elle un élément essentiel du Blues ?

Message par Phil cotton color le Lun 9 Jan 2012 - 23:00

PHILIPP a écrit:
Struggleforlife a écrit:Le Blues est à mon sens la seule musique dans laquelle les silences prennent autant de signification encore faut-il savoir les jouer... On est alors en plein dans le "non-dit", l'inexprimé mais qui est compréhensible par qui partage les mêmes sentiments et les mêmes expériences. Le Blues ne serait rien sans les pauses, les silences.
C'est tellement vrai et que c'est bien dit !
Pour aller dans le même sens, je ne sais plus qui a dit un jour que "L'important dans le Blues ce ne sont pas les notes que l'on joue mais celles qu'on ne joue pas"
avatar
Phil cotton color
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 4953
Age : 63
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'authenticité est-elle un élément essentiel du Blues ?

Message par Jungleland le Mar 10 Jan 2012 - 7:24

Ymgwie Malmsteen ?

euh ok je sors ...

_________________
The blues are the roots
The rest are the fruits

http://aupaysdublues.free.fr/index.php
avatar
Jungleland
Admin
Admin

Nombre de messages : 15013
Age : 55
Localisation : Lost in the flood
Date d'inscription : 20/10/2005

http://mywmym.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'authenticité est-elle un élément essentiel du Blues ?

Message par mickael574 le Ven 27 Jan 2012 - 17:04

Pour ma part personnellement, il m'arrive un truc assez bizarre en ce moment, dans ma voiture sur une clé usb j'ai 4gb uniquement Blues et Blues/Rock.

J'ai remarqué que plus le temps passe, plus je zappe quand ça tombe sur du Blues/Rock.

Je suis passé de Ice Pickin' de A. Collins à Texas Flood de SRV, et je me suis dis "mais il s'arrête quand de jouer des notes, ça commence à me souler, alors que à peine 10min avant j'étais à m'effrayer sur les riffs de A. Collins puissants et imprévisibles comme un coup de tonnere.

Je trouve que dans le Blues/Rock ils cherchent trop à ce que tout soit parfait, c'est peu être con à dire mais peut être que la technique trop poussé nuit au feeling.

Par exemple avant j'ai essayer d'écouter un morceau de Roy Buchanan sur youtube, impossible d'aller jusqu'au bout, avec ses variations de volume avec le potard qui ressemble à un son de violon et ses avalance de death note, je trouvais ça horrible, ça ne m'a fait ni chaud ni froid.
avatar
mickael574
Texas Howler
Texas Howler

Nombre de messages : 236
Age : 29
Localisation : Moselle
Date d'inscription : 16/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'authenticité est-elle un élément essentiel du Blues ?

Message par Phil cotton color le Ven 27 Jan 2012 - 23:42

mickael574 a écrit:Pour ma part personnellement, il m'arrive un truc assez bizarre en ce moment, dans ma voiture sur une clé usb j'ai 4gb uniquement Blues et Blues/Rock.

J'ai remarqué que plus le temps passe, plus je zappe quand ça tombe sur du Blues/Rock.

Je suis passé de Ice Pickin' de A. Collins à Texas Flood de SRV, et je me suis dis "mais il s'arrête quand de jouer des notes, ça commence à me souler, alors que à peine 10min avant j'étais à m'effrayer sur les riffs de A. Collins puissants et imprévisibles comme un coup de tonnere.

Je trouve que dans le Blues/Rock ils cherchent trop à ce que tout soit parfait, c'est peu être con à dire mais peut être que la technique trop poussé nuit au feeling.

Par exemple avant j'ai essayer d'écouter un morceau de Roy Buchanan sur youtube, impossible d'aller jusqu'au bout, avec ses variations de volume avec le potard qui ressemble à un son de violon et ses avalance de death note, je trouvais ça horrible, ça ne m'a fait ni chaud ni froid.
Hou là Mickael, avec tous les laudateurs de SRV et de Roy Buchanan et tous les détracteurs d'Albert Collins qui hantent ce forum, tu t'exposes à de graves représailles ! Laughing

Celà dit, sur le fond je suis d'accord avec toi que l'excés de technique (la tehnique pour la technique) peut finir par nuire au feeling qui est quand même la condition sinéquanum pour bien jouer le Blues. Mais, et c'est vrai dans tous les arts et encore plus dans le Blues, ce n'est qu'un outil, tout dépend ce qu'on en fait. Et puis la technique ce n'est pas seulement la vitesse (ça c'est plutôt la vituosité). Martial Solal a dit un jour qu'être un bon technicien, c'est avant tout arriver à jouer en faisant en sorte que chaque note soit audible.

Autrement, il y a des bluesmen qui jouent vite, comme Buddy Guy par exemple, et ça ne nuit pas forcément à leur feeling. Concernant Roy Buchanan, que j'apprécie justement pour son feeling, il y a bien quelques passages dans son oeuvre qui me saôulent un peu. Mais la plupart du temps, quand il joue vite (et comme Buddy Guy il ne fait pas que ça), ce n'est jamais linéaire, ça reste toujours très expressif et il me semble qu'il exprime de cette façon sa personnalité et son feeling propre.

En revanche, quelqu'un comme Melvin Taylor me laisse froid, de même, dans un autre genre, que Al Di Méola... Et pourtant eux aussi jouent très vite (et même prodigieusement vite pour Di Méola !)
avatar
Phil cotton color
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 4953
Age : 63
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'authenticité est-elle un élément essentiel du Blues ?

Message par mickael574 le Sam 28 Jan 2012 - 11:26

Bah je sais pas mes des gens comme Gary Moore, Johnny Winter par exemple, ils sont tout le temps à fond, tout le temps dans la démonstration et le son avec le gain à fond j'ai l'impression...

Par exemple cette vidéo pour pour à partir de 3'30min ça commence à devenir une démonstration.
avatar
mickael574
Texas Howler
Texas Howler

Nombre de messages : 236
Age : 29
Localisation : Moselle
Date d'inscription : 16/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'authenticité est-elle un élément essentiel du Blues ?

Message par Struggleforlife le Lun 30 Jan 2012 - 16:44

Je me faisais une remarque allant un peu dans le même sens en pensant que le blues que j'aime est plutôt dépouillé. Je n'aime pas le blues joué par de grands orchestres avec cuivres et tout le toutim. Pour moi le blues ne correspond ni à ça ni à une technique magistrale destinée à prouver sa dextérité au détriment de l'émotion. Ca rejoint une autre notion que j'ai en horreur et qui est celle de " l'artiste auto-proclamé" : "nous les artistes...", de quel droit se proclame-t-on artiste? Cette notion ne correspond à rien si ce n'est à de l'auto-satisfaction, à une volonté de trouver sa place dans un système afin de profiter des avantages de ce système au détriment d'une production de qualité ( pour autant que qualité il y ait)!

Je veux dire par là que s'il m'était donné de devenir subitement à ce point bon guitariste que pour être reconnu et admiré par certains, je serais flatté de les entendre me qualifier "d'artiste" mais je n'utiliserais jamais ce terme par moi-même pour moi-même. On ne peut être un artiste qu'au regard des autres et on peut n'en prendre conscience que par surprise, uniquement par les échos qu'on en a. Se penser artiste est déjà ne pas l'être ! Comment peut-on prétendre faire de l'art? Tout au plus peut on entreprendre la démarche artisitique et tendre vers cet iéal, de la même manière qu'on entreprend de jouer, de chanter le blues mais ne sera perçu comme tel que le morceau qui touchera l'auditeur.


Dernière édition par Struggleforlife le Lun 30 Jan 2012 - 16:55, édité 2 fois
avatar
Struggleforlife
Texas Howler
Texas Howler

Nombre de messages : 292
Age : 56
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 14/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'authenticité est-elle un élément essentiel du Blues ?

Message par sergio88 le Lun 30 Jan 2012 - 16:50

mickael574 a écrit:Bah je sais pas mes des gens comme Gary Moore, Johnny Winter par exemple, ils sont tout le temps à fond, tout le temps dans la démonstration et le son avec le gain à fond j'ai l'impression...

Shocked Euh Johnny Winter démonstratif ??? scratch scratch On va te couper les doigts si tu continues à écrire des trucs pareils. Laughing

_________________
Play fast. Life is short

http://www.youtube.com/user/sergio88000

=================================

Le véritable mélomane est l'homme qui, entendant une femme chanter dans sa salle de bain, s'approche du trou de la serrure et y colle... l'oreille.
Francis Blanche
avatar
sergio88
Admin
Admin

Nombre de messages : 10887
Age : 55
Localisation : Epinal, enfin tout près.
Date d'inscription : 16/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'authenticité est-elle un élément essentiel du Blues ?

Message par Jungleland le Lun 30 Jan 2012 - 17:42

Struggleforlife a écrit:Je me faisais une remarque allant un peu dans le même sens en pensant que le blues que j'aime est plutôt dépouillé. Je n'aime pas le blues joué par de grands orchestres avec cuivres et tout le toutim. Pour moi le blues ne correspond ni à ça ni à une technique magistrale destinée à prouver sa dextérité au détriment de l'émotion. Ca rejoint une autre notion que j'ai en horreur et qui est celle de " l'artiste auto-proclamé" : "nous les artistes...", de quel droit se proclame-t-on artiste? Cette notion ne correspond à rien si ce n'est à de l'auto-satisfaction, à une volonté de trouver sa place dans un système afin de profiter des avantages de ce système au détriment d'une production de qualité ( pour autant que qualité il y ait)!

Je veux dire par là que s'il m'était donné de devenir subitement à ce point bon guitariste que pour être reconnu et admiré par certains, je serais flatté de les entendre me qualifier "d'artiste" mais je n'utiliserais jamais ce terme par moi-même pour moi-même. On ne peut être un artiste qu'au regard des autres et on peut n'en prendre conscience que par surprise, uniquement par les échos qu'on en a. Se penser artiste est déjà ne pas l'être ! Comment peut-on prétendre faire de l'art? Tout au plus peut on entreprendre la démarche artisitique et tendre vers cet iéal, de la même manière qu'on entreprend de jouer, de chanter le blues mais ne sera perçu comme tel que le morceau qui touchera l'auditeur.


Bien d'accord avec cela. Mais je crois que c'est l'époque qui veut ça, et la vanité qui la représente bien

_________________
The blues are the roots
The rest are the fruits

http://aupaysdublues.free.fr/index.php
avatar
Jungleland
Admin
Admin

Nombre de messages : 15013
Age : 55
Localisation : Lost in the flood
Date d'inscription : 20/10/2005

http://mywmym.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'authenticité est-elle un élément essentiel du Blues ?

Message par mickael574 le Lun 30 Jan 2012 - 18:04

Oui j'ai pas peur de le dire, pour moi Johnny Winter est démonstratif, il y a qu'à écouter ses phrases, on arrive même pas à savoir où ça commence et où ça s'arrête!
avatar
mickael574
Texas Howler
Texas Howler

Nombre de messages : 236
Age : 29
Localisation : Moselle
Date d'inscription : 16/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum