Nino Ferrer

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Nino Ferrer

Message par Mrs Pitiful le Mar 26 Juil 2011 - 9:36

Alala mon vieux Nino Ferrer! Je dis "vieux" car il est déjà pour moi comme un bon vieux copain qu'on est toujours content de retrouver, même si je l'ai découvert sur le tard (il y a un an et demi peut être, je sais, honte à moi).

(j'ai une jolie photo mais IMPOSSIBLE à mettre; je suis trop nulle)

Un type qui peut chanter une histoire de cornichons avec une telle âme!
Un type qui peut être si noir sans avoir l'air d'y toucher!
Une mélancolie qui transperce chaque note chaque mot.
Une sensibilité omniprésente.

Pour moi c'était un grand, qui est souvent oublié à tort quand on cite les brel, brassens, ferré.
Pour moi c'est à la fois un bluesman et un soulman.

Il a chanté en français, en italien, en anglais. Des styles si variés et pourtant toujours du Nino.

Au bout de mes vingt ans:


Fichiers joints
Nino+Ferrer[1].jpg Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.(23 Ko) Téléchargé 1 fois
avatar
Mrs Pitiful
Delta King
Delta King

Nombre de messages : 454
Date d'inscription : 12/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nino Ferrer

Message par Invité le Mar 26 Juil 2011 - 9:50

Je l'ai découvert via ce classic ; tu as raison, beaucoup de talents multiples & divers chez ce musicien sensible dans tous les sens du terme



Dernière édition par PHILIPP le Mar 26 Juil 2011 - 9:53, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nino Ferrer

Message par Mrs Pitiful le Mar 26 Juil 2011 - 9:52

Et j'ai oublié de dire:
une voix
avatar
Mrs Pitiful
Delta King
Delta King

Nombre de messages : 454
Date d'inscription : 12/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nino Ferrer

Message par Invité le Mar 26 Juil 2011 - 9:56

Mrs Pitiful a écrit:Et j'ai oublié de dire:
une voix
Une voix éraillée faite pour le blues.... il y parle de BB King


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nino Ferrer

Message par Mrs Pitiful le Mar 26 Juil 2011 - 10:04

Han elle est trop maméééééé c't'e chanson! Les paroles sont à écouter du début à la fin!
Mais c'est sûr qu'il a une influence plus noire américaine que française. La première fois que j'ai entendu "L'indispensable" (best of de toutes les chansons "gaies" comme Mirza etc) j'ai immédiatement pensé à Otis Redding.
avatar
Mrs Pitiful
Delta King
Delta King

Nombre de messages : 454
Date d'inscription : 12/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nino Ferrer

Message par Phil cotton color le Mar 26 Juil 2011 - 11:01

Mrs Pitiful a écrit:Han elle est trop maméééééé c't'e chanson! Les paroles sont à écouter du début à la fin!
Mais c'est sûr qu'il a une influence plus noire américaine que française. La première fois que j'ai entendu "L'indispensable" (best of de toutes les chansons "gaies" comme Mirza etc) j'ai immédiatement pensé à Otis Redding.
Moi c'est plutôt à Wilson Pickett qu'il me fait penser... toutes proportions gardées bien entendu.

C'est sûr que la musique de Nino Ferrer à ses débuts était fortement marquée par la Soul sudiste des années 60, notamment au niveau des orchestrations. Et mine de rien, ça le faisait très bien. Après il s'en est éloigné, ce qui est après tout presque logique ayant eu bien d'autres influences que la musique noire américaine, mais toujours dans un style très personnel qui reflétait son âme d'écorché vif. Oui j'aimais beaucoup aussi Nino Ferrer...
avatar
Phil cotton color
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 4953
Age : 63
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nino Ferrer

Message par Mrs Pitiful le Mar 26 Juil 2011 - 11:20

Phil cotton color a écrit:C'est sûr que la musique de Nino Ferrer à ses débuts était fortement marquée par la Soul sudiste des années 60, notamment au niveau des orchestrations. Et mine de rien, ça le faisait très bien. Après il s'en est éloigné, ce qui est après tout presque logique ayant eu bien d'autres influences que la musique noire américaine, mais toujours dans un style très personnel qui reflétait son âme d'écorché vif. Oui j'aimais beaucoup aussi Nino Ferrer...



Le petit solo à la Booker T Razz

Sinon, je maintiens, plus Otis que Wilson. Primo pour l'âme (peu importe de quoi ça parle, pour moi ça déborde d'âme, difficile à explique). Deuxio pour ce type de chanson, la manière de s'exiter tout seul, qui me parait bien plus sincère et spontannée chez Otis, plus show chez Wilson.
Mais bon là on est dans la subjectivité à l'état pur.

Je voudrais être noir est justement une belle chanson car à la fois une déclaration d'amour à ses influences, mais avec modestie, puis aussi un regard aigre-doux sur l'histoire, toujours avec l'air de ne pas y toucher.
avatar
Mrs Pitiful
Delta King
Delta King

Nombre de messages : 454
Date d'inscription : 12/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nino Ferrer

Message par Phil cotton color le Mar 26 Juil 2011 - 11:21

Deux autres morceaux de sa période Soul où, sous des dehors humoristiques, les paroles sont quand même très signifiantes.







avatar
Phil cotton color
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 4953
Age : 63
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nino Ferrer

Message par Mrs Pitiful le Mar 26 Juil 2011 - 11:33

Les hommes à tout faire c'est une de mes favorites.

La maison près de la fontaine, aussi, il a une de ces manière de raconter des horreurs.


avatar
Mrs Pitiful
Delta King
Delta King

Nombre de messages : 454
Date d'inscription : 12/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nino Ferrer

Message par Mrs Pitiful le Mar 26 Juil 2011 - 11:37

La fin de "le sud":

"Un jour ou l'autre il faudra qu'il y ait la guerre
On le sait bien
On n'aime pas ça, mais on ne sait pas quoi faire
On dit c'est le destin

Tant pis pour Le Sud
C'était pourtant bien
On aurait pu vivre
Plus d'un million d'années
Et toujours en été."

"Tant pis pour le sud, c'était pourtant bien" Je suis peut être une grosse masochiste amatrice de blues mais c'est ma phrase préférée.

Je voudrais être noir:
"Hey Hey Hey, dis-moi Monsieur Faubus
Hey Hey Hey, dis-moi comment les blancs
Font pour vendre les nègres à l'argus
Et pour en brûler de temps en temps"

Comme s'il chantait une comptine Very Happy




avatar
Mrs Pitiful
Delta King
Delta King

Nombre de messages : 454
Date d'inscription : 12/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nino Ferrer

Message par BAYOU le Mar 26 Juil 2011 - 11:56

Je ne suis pas sur que le Sud parle du blues et des USA.

Cela me semble plutôt lié à son installation dans le Sud Ouest, d'ailleurs si on écoute le texte du début, "c'est un endroit qui ressemble à la Louisiane, à l'Italie"....il y a du linge étendu sur les façades.....plutôt un paysage européen non?

Ce qui n'enlève rien à la beauté de la chanson

_________________
Mon Blog
http://mick.over-blog.com/
avatar
BAYOU
Admin
Admin

Nombre de messages : 4683
Age : 63
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 28/10/2005

http://mick.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nino Ferrer

Message par Mrs Pitiful le Mar 26 Juil 2011 - 12:06

Non non moi non plus je ne pense pas qu'il parle du sud des us.
On parlait d'une part de son influence musicale noire américaine et d'autre part de la "sombritude" de ses textes.

Moi "le sud" j'ai toujours imaginé un paysage de campagne italienne.

Allez, une dernière pour la route:



Encore une autre caractéristique: toujours une ambiguïté dans le texte.
avatar
Mrs Pitiful
Delta King
Delta King

Nombre de messages : 454
Date d'inscription : 12/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nino Ferrer

Message par BAYOU le Mar 26 Juil 2011 - 13:32

Yes on pense à la Toscane

_________________
Mon Blog
http://mick.over-blog.com/
avatar
BAYOU
Admin
Admin

Nombre de messages : 4683
Age : 63
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 28/10/2005

http://mick.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nino Ferrer

Message par Mrs Pitiful le Mar 26 Juil 2011 - 18:27

Quelle coincidence, alors que tout à l'heure on parlais du constraste entre la musique et les mots, voilà que je tomble sur ça il y a une minute.
J'en ai encore la chair de poule!















Shocked Ce que je me suis sentie mal en entendant l'histoire tout doucement déraper!!!
avatar
Mrs Pitiful
Delta King
Delta King

Nombre de messages : 454
Date d'inscription : 12/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nino Ferrer

Message par T.Jiel le Mar 26 Juil 2011 - 19:10

Oui, Nino, un mec qui réfléchissait.
C'est la différence avec Jauni, qui lui ne réfléchit (ssait?) pas (je parle de Jauni à cause des 8 pages de bavassages sur son topic).
Nino F. ne faisait sans doute pas trop de différence entre "je suis" et "je fais"....
Et ça, c'est tellement rare...!!!!
Sûr, il devait sûrement bien chanter le Blues.
avatar
T.Jiel
ça marche pô chez moi
ça marche pô chez moi

Nombre de messages : 3275
Age : 62
Localisation : Le Mans
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nino Ferrer

Message par Mrs Pitiful le Mar 26 Juil 2011 - 19:15

T.Jiel a écrit:Nino F. ne faisait sans doute pas trop de différence entre "je suis" et "je fais"....
Tu peux développer stp? Pas sûre d'avoir bien compris. Tu parles d'authenticité?

Jauni c'est Johnny? Laughing
avatar
Mrs Pitiful
Delta King
Delta King

Nombre de messages : 454
Date d'inscription : 12/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nino Ferrer

Message par Phil cotton color le Mar 26 Juil 2011 - 19:15

Superbe et terrible en effet ce morceau !


Allez, une chanson très bluesy de Nono (par ailleurs à l'époque très bon slow pour plan drague... I love you tongue)

avatar
Phil cotton color
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 4953
Age : 63
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nino Ferrer

Message par Phil cotton color le Mar 26 Juil 2011 - 19:19

T.Jiel a écrit:Oui, Nino, un mec qui réfléchissait.
C'est la différence avec Jauni, qui lui ne réfléchit (ssait?) pas (je parle de Jauni à cause des 8 pages de bavassages sur son topic).
Nino F. ne faisait sans doute pas trop de différence entre "je suis" et "je fais"....
Et ça, c'est tellement rare...!!!!
Sûr, il devait sûrement bien chanter le Blues.
Mais c'est pas vrai ça !... Rolling Eyes Non seulement le TJ c'est lui qui lance le topic sur Jauni bom et qui se plaint ensuite de la proportion que ça prend, mais en plus il essaie de le relancer ici sur le topic de Nino Ferrer !...

Provocateur va ! Very Happy
avatar
Phil cotton color
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 4953
Age : 63
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nino Ferrer

Message par Mrs Pitiful le Mar 26 Juil 2011 - 19:23

Moi j'ai rien contre Jauni.
J'ai rien pour aussi.


Phil Cotton Color, j'imagine les slows crapuleux. Razz
avatar
Mrs Pitiful
Delta King
Delta King

Nombre de messages : 454
Date d'inscription : 12/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nino Ferrer

Message par Phil cotton color le Mar 26 Juil 2011 - 19:45

Mrs Pitiful a écrit:Moi j'ai rien contre Jauni.
J'ai rien pour aussi.


Phil Cotton Color, j'imagine les slows crapuleux. Razz
Ouais ben moi pas sur celui là en tout cas, puisque ce morceau (le 1er enregistrement solo de Nino Ferrer) est paru en 1963 ! J'étais quand même un peu jeunot... Rolling Eyes et puis on était moins précoces et délurés que les djeuns de maintenant crévindiou !...
avatar
Phil cotton color
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 4953
Age : 63
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nino Ferrer

Message par Jungleland le Mar 26 Juil 2011 - 19:55


Pas si éloigné d'une certaine forme de blues le père Nino finalement :




et une culture musicale de son époque loin d'être limitée. D'ailleurs cet album, que j'avais découvert pas mal de temps après sa sortie, le démontre (en fait je crois que ce sont deux albums réunis en un) :




_________________
The blues are the roots
The rest are the fruits

http://aupaysdublues.free.fr/index.php
avatar
Jungleland
Admin
Admin

Nombre de messages : 15013
Age : 55
Localisation : Lost in the flood
Date d'inscription : 20/10/2005

http://mywmym.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nino Ferrer

Message par Mrs Pitiful le Mar 26 Juil 2011 - 20:20

Encore et toujours aigre-doux:

avatar
Mrs Pitiful
Delta King
Delta King

Nombre de messages : 454
Date d'inscription : 12/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nino Ferrer

Message par Mrs Pitiful le Mar 26 Juil 2011 - 20:21

Mrs Pitiful a écrit:Encore et toujours aigre-doux:


Merci à Patrick Maréchal qui s'est donné tout ce mal pour le clip Razz
avatar
Mrs Pitiful
Delta King
Delta King

Nombre de messages : 454
Date d'inscription : 12/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nino Ferrer

Message par Phil cotton color le Mar 26 Juil 2011 - 21:24

Jungleland a écrit:
Pas si éloigné d'une certaine forme de blues le père Nino finalement :
et une culture musicale de son époque loin d'être limitée. D'ailleurs cet album, que j'avais découvert pas mal de temps après sa sortie, le démontre (en fait je crois que ce sont deux albums réunis en un) :
Nino Ferrer était un musicien accompli. Il avait débuté à la fin des années 50 comme contrebassiste de Jazz. Et pourtant c'était un complet autodidacte. Je me souviens d'une émission télé où il expliquait ne savoir ni lire ni écrire la musique, ce qui l'obligeait à se balader toujours avec un petit magnétophone en poche au cas où il aurait brusquement une idée de musique qui lui traverse l'esprit !
avatar
Phil cotton color
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 4953
Age : 63
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Nino Ferrer

Message par Dbt.G le Mar 26 Juil 2011 - 21:30

Bien intéressante votre discussion sur Nino et vous avez bien raison d'en parler,je crois qu'il a sa place sur ce forum,
Personnellement, je ne connaissais que les deux ou trois tubes qui passaient en radio à la fin des années 70,pour moi ,c'était juste une vedette de l'époque.
Puis voilà qu'en 1981 ou 82 ,dans un petit festival (a mi chemin entre chez lui et chez moi d'ailleurs) Nino fait parti du programme,quand son tour arrive il monte sur scène , , avec batteur ,bassiste, guitariste et une choriste dont j'ai oublié le nom avec une superbe voix; et là.... 3,4 le truc démarre pour 2h avec une pêche d'enfer!
Je n'avais pas encore vu beaucoup de concerts à ce moment là, mais ça m'avait vraiment marqué, ça ne sonnait pas comme un chanteur et ses musiciens mais comme un vrai groupe, rock 'n roll...... à fond, sans frime et sans chichis!
Aujourd'hui avec le recul j'en garde un excellent souvenir,c'était un très bon concert,
et Nino un mec qui assurait fort sur scène, avec en plus gentillesse et humilité,
Je vous rejoint tout à fait, un grand!
avatar
Dbt.G
Mannish Boy
Mannish Boy

Nombre de messages : 14
Age : 55
Localisation : Tarn et Garonne
Date d'inscription : 10/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum