WARREN HAYNES / JOHNNY WINTER : Paris, Olympia, 8/7/11

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

10072011

Message 

WARREN HAYNES / JOHNNY WINTER : Paris, Olympia, 8/7/11




WARREN HAYES / JOHNNY WINTER : Paris, Olympia, 8/7/11

Trois concerts en moins d'une semaine, cela faisait longtemps que je ne m'étais pas soumis à ce rythme d'enfer. Mais pour rien au monde, je n'aurais voulu rater le passage parisien de Warren Haynes accompagné pour l'occasion du mythique Johnny Winter que je n'avais jamais eu l'occasion de voir jusque là.
Bref, donc, direction l'Olympia en compagnie de Michel qui, avant de partir, avait pris soin de me montrer le vinyl de Man In Motion puis de me faire écouter le très convaincant dernier OPUS de Yes.
C'est donc à bord de sa voiture de société que nous atteignons le mythique temple du Music Hall qu'est l'Olympia vers lequel, Michel, pied au plancher il faut bien le dire, impatient d'y être au son de Man In Motion, nous achemine après avoir trouvé, non sans mal, une place qu'il fallut bien attendre 5 minutes car le conducteur s'y trouvant, semblait prendre un malin plaisir à mettre du temps à partir. Je sentais mon chauffeur bouillir telle une cafétière. "Fait chier ce con, lança t-il dans la voiture !!!!!!"
D'un pas assuré, c'était parti, bravant la circulation et traversant en dehors des clous, nous entrons dans le tunnel mythique débouchant sur la salle où curieusement, peu de spectateurs s'y trouvent, ce qui m'inquiète quelque peu.
Lylian et Ronan , tel un Stormy à l'affût se sont déjà postés à la barrière pour ne pas en perdre une seule miette.
Quelques trente minutes plus tard, Johnny Winter, soutenu par le présentateur , apparaît , hésitant , presque titubant. Une chaise placée face au micro accueille le guitariste albinos qui démarre tambour battant. Autant, le père Winter n'a plus la fougue d'antan, autant en termes de solos, il n'y a rien à dire : ils sont toujours aussi brillants même si, à la longue, cela peut être un peu gavant.
Pour mettre un peu de piquant, il attaque Johnny B. Goode et It's All Over Now puis jamme avec Warren venu le rejoindre sur Dust My Broom et non Highway 61 Revisited comme l'indique la vidéo. Un p'tit évènement en soi.

https://www.youtube.com/watch?v=-WWMyA_IKXw

Concert un peu longuet car il était évident qu'il ne fallait pas s'attendre à du Captured Live mais bon, il s'agissait de l'avoir vu au moins une fois.

En gros la set-list a dû donner ceci :

Intro
Hideaway
Sugar Coated Love
She Likes To Boogie Real Low
Good Morning Little Schoolgirl
Got My Mojo Working
Johnny B. Goode
Black Jack
Tore Down
Lone Wolf
Don't Take Advantage of Me
Boney Moroney
It's All Over Now
Dust My Broom
Highway 61 Revisited

Fort de son nouvel album Man In Motion qui cartonne .....................chez moi, Warren Haynes entame son set sur Man In Motion, morceau particulièrement rythmé et étiré en version live déjà que sur l'album, il dure presque 8 minutes. Le Warren , tout souriant, est un peu en terrain conquis dans la capitale, compte tenu que l'année dernière, le concert avec Gov't Mule au Bataclan, s'était avéré un véritable triomphe. Cependant, le réglage des micros n'est pas optimal car sa voix se trouve être légèrement en retrait. Le talentueux batteur, Raymond Weber, flanqué de sa casquette rouge fétiche, entame directement River's Gonna Rise, titre groovy à souhait. La choriste qui n'est pas celle qui figure sur l'album, assure avec une classe certaine le duo avec Warren. Excellente version de ce titre que je kiffe grave.

Croyant à ce moment-là qu'il va interpréter Everyday Will Be Like A Holiday (d'où une certaine déception de ma part), Warren s'attèle à reprendre un titre de la Mule à savoir Tear Me Down qui, lui aussi, dure mais dure presqu' une dizaine de minutes, lui donnant l'occasion d'enchainer les soli tous aussi brillants les uns que les autres. C'est la classe, ce mec.
Vous voulez du bon blues ? Warren vous en donne avec 32/20 Blues.
Promotion oblige, il s'agit de revenir à Man In Motion d'où sont extraits On A Real Lonely Night puis Take A Bullet qui dérive sur It's A Man's World de James Brown. Le Warren embarque alors le groupe dans une jam mémorable notamment un duel avec le saxophoniste Ron Holloway mais aussi Raymond Weber qui nous gratifie d'un solo de batterie efficace et inventif. Putain de groupe !!!!!!!!!
Bref retour sur Tales Of Ordinary Madness duquel, Warren extrait Invisible. Puis, c'est reparti sur Man In Motion où l'on se plait à entendre Hattiesburg Hustle en version écourtée (petit regret malgré tout) couplé à Sick Of My Shadow délivré dans une version dantesque. Putain que j'aime ce titre et l'album tout court.Croyant à ce moment-là qu'il va interpréter Everyday Will Be Like A Holiday (d'où une certaine déception de ma part), Warren s'attèle à reprendre un titre de la Mule à savoir Tear Me Down qui, lui aussi, dure mais dure presqu' une dizaine de minutes, lui donnant l'occasion d'enchainer les soli tous aussi brillants les uns que les autres. C'est la classe, ce mec.
Vous voulez du bon blues ? Warren vous en donne avec 32/20 Blues.
Promotion oblige, il s'agit de revenir à Man In Motion d'où sont extraits On A Real Lonely Night puis Take A Bullet qui dérive sur It's A Man's World de James Brown. Le Warren embarque alors le groupe dans une jam mémorable notamment un duel avec le saxophoniste Ron Holloway mais aussi Raymond Weber qui nous gratifie d'un solo de batterie efficace et inventif. Putain de groupe !!!!!!!!!
Bref retour sur Tales Of Ordinary Madness duquel, Warren extrait Invisible. Puis, c'est reparti sur Man In Motion où l'on se plait à entendre Hattiesburg Hustle en version écourtée (petit regret malgré tout) couplé à Sick Of My Shadow délivré dans une version dantesque. Putain que j'aime ce titre et l'album tout court.
Warren décide de conclure sa prestation par Soulshine réclamé par un spectateur alors qu'il y avait certainement de la place pour y caser Everyday Will Be Like A Holiday ou même Save Me, deux morceaux fantastiques de Man In Motion.
A l'issue du concert, je trouve le moyen de récupérer un médiator estampillé "Warren Haynes" ainsi que la setlist pour lesquels, il aura fallu s'imposer énergiquement pour me les procurer.
Une excellente soirée pour un artiste que j'apprécie de plus en plus avec les années.
avatar
Phil
Delta King
Delta King

Nombre de messages : 312
Age : 56
Date d'inscription : 30/12/2006

Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

WARREN HAYNES / JOHNNY WINTER : Paris, Olympia, 8/7/11 :: Commentaires

avatar

Message le Mar 12 Juil 2011 - 15:44 par bobem

Je plussois et applaudis des deux mains! cheers

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 12 Juil 2011 - 16:05 par Garbage Man

Phil cotton color a écrit:
- Plus généralement, vieilles gloires ou jeunes héros, on n'est jamais sûr de l'excellence d'un concert avant de l'avoir vu. Une prestation musicale payante est certes un acte professionnel, mais artiste n'est pas une profession comme une autre ! On ne peut pas exiger d'un musicien l'assurance d'une qualité d'interprétation exactement de la même façon qu'on pourrait le faire pour son boulanger ou son plombier. Evidemment, faire tourner un gars qui n'aligne plus 3 notes est sans doute d'un autre registre que la simple "contre performance" du guitariste ou l'extinction de voix du chanteur, mais l'argument "j'ai payé, alors j'en veux pour mon argent", même s'il procède d'une logique certaine et de bon sens (je n'aime pas non plus me sentir arnaqué !) me paraît toujours un peu décalé dès lors qu'il s'agit du domaine artistique.

Certes, mais les prestations de JW depuis plusieurs années se suivent et se ressemblent toutes. Si Warren Haynes avait foiré son set l'autre soir, j'aurais eu la quasi certitude que j'étais tombé dans un mauvais soir.
Pour ce qui est de Winter c'est sans aucun doute mon premier et dernier concert. Ma modeste contribution à cet artiste dorénavant sera de racheter ses premiers "excellents" LP's en vinyle.

J'ai enfin trouver quelqu'un d'accord avec moi: http://unlimitymusic.wordpress.com/2011/07/11/johnny-winter-warren-haynes-olympia/

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 12 Juil 2011 - 17:07 par Jungleland

je crois qu'il faut relativiser aussi : si mes souvenirs sont bons le prix des places à l'Olympia s'étalait de 40 à 60 euros. Tout ça pour voir deux personnages ultra connus du monde du blues et du rock.

Ce qui nous fait 20 à 30 euros par artiste pour schématiser à l’extrême. Quand on sait que le moindre concert d'un artiste sans la moindre notoriété est de minimum 15 euros sur Paris je n'ai pas l'impression d'une arnaque même si JW est loin de ce qu'il a été

Honnêtement, pour quelqu'un qui n'a jamais vu JW, payer entre 20 et 30 euros dans une grande salle parisienne, j'aurais recommandé


Quant aux prestations qui se suivent et se ressemblent depuis des années AC/DC et Status Quo en sont de parfaits exemples, et pas au même tarif

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 12 Juil 2011 - 18:35 par Eldoro

certes vous avez raison, tout ça n'est pas nouveau.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 12 Juil 2011 - 18:52 par Garbage Man

Jungleland a écrit:
Quant aux prestations qui se suivent et se ressemblent depuis des années AC/DC et Status Quo en sont de parfaits exemples, et pas au même tarif

Certes mais la qualité est au rendez-vous (du moins pour AC/DC je ne sais pas ce qu'il en est de Status Quo). Le problème n'est pas l'impression d'avoir été arnaqué, mais de ne pas avoir eu un show de qualité. Dans le cas de Winter il enchaîne des concerts dans un état déplorable depuis des années.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 12 Juil 2011 - 19:21 par Jungleland

mais je comprend que tu ais été déçu, c'est évident que JW est à des années lumières de ce qu'il faisait dans ses années glorieuses. Le problème c'est que certains d'entre nous n'étaient pas nés et les autres trop jeunes.

Il faut savoir se résoudre à penser que dorénavant lorsqu'on va voir un de nos artistes préférés il est soit malade soit vieux et loin de son niveau glorieux. Pour parler d'une de mes "idoles" j'ai vu Clarence Clemons, le sax de Springsteen, qui vient de mourir, pour la dernière fois en 2007, il était malade et affaibli mais j'ai passé 3 heures de bonheur même si ce n'était plus celui que j'avais vu en 1981. Mais ne sommes nous pas pareils ? Quand tu as mon âge et que tu te souviens que jeune tu jouais en 5 ou 6 ème division française de foot ça fait un peu mal aux seins de se voir cracher les poumons au bout de 5 minutes de baballes avec les potes ! c'est la loi de la vie que tu ne peux encore connaitre vu que tu as l'immense chance d'être encore jeune. Je m'égare un peu mais c'est pour te laisser entrevoir ce que doivent ressentir eux aussi ces types qui ont été des légendes. Et qui ne peuvent se résoudre à quitter ce qui a été leur vie.

Personnellement je ne vais plus voir ces artistes parce que je veux conserver l'image que j'ai eue d'eux lorsque je les ai vu autrefois (BB King il y a deux ans était ma dernière mais je voulais plus que tout le revoir une dernière fois) mais je peux t'assurer que si Freddie King était encore vivant et grabataire je me précipiterais le voir pour la première fois de ma vie.

Alors oui ces concerts sont très loin de ce qu'ils étaient mais ne le savons nous pas avant de prendre nos places ?

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 12 Juil 2011 - 19:48 par bobem

Je replussois! Et puis (excusez-moi de m'incruster...) on est au courant, Winter ça fait un bout de temps qu'on sait dans quel état il est, il ne va pas se réveiller d'un coup et sortir vendredi un concert digne de ses premières années. Ce que je veux dire, c'est qu'en connaissance de cause, on est en droit de ne pas aller le voir, ou aller le voir en sachant à quoi s'attendre, mais pas de vouloir son éviction de la scène parce qu'il a été mauvais. Je ne suis pas certain non plus qu'il "prenne la place " de nouveaux talents, il ne squatte pas non plus tous les médias au point d'éclipser les autres.
Un autre exemple: Je suis un grand fan des Stones depuis toujours, mais je n'ai jamais eu l'occasion d'aller les voir. Mais si cette occasion se présentait, que faire, au vue de ce que j'ai pu voir ces dernières années ( Keith, que je vénère, est bien meilleur dans "Pirates des caraïbes" où il joue pourtant comme une huitre...)?
Je ne sais pas encore, à priori non, mais si je me décidais, ce serait vraiment pour que je puisse dire un jour: "j'ai vu Mr Riff de mes yeux!"
Pas pour la musique, certes non.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 12 Juil 2011 - 19:51 par Jungleland

ah mais là je t'arrête tout de suite ! il est interdit de dire du mal de Keith sur ce forum Cool

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 12 Juil 2011 - 19:55 par Garbage Man

Jungleland a écrit:

Personnellement je ne vais plus voir ces artistes parce que je veux conserver l'image que j'ai eue d'eux lorsque je les ai vu autrefois (BB King il y a deux ans était ma dernière mais je voulais plus que tout le revoir une dernière fois) mais je peux t'assurer que si Freddie King était encore vivant et grabataire je me précipiterais le voir pour la première fois de ma vie.

Alors oui ces concerts sont très loin de ce qu'ils étaient mais ne le savons nous pas avant de prendre nos places ?

J'en veux pas à Winter d'être devenu ce qu'il est ! J'en veux au gens qui se voilent la face, sous prétexte qu'ils ont "la légende" sous les yeux. Mais bon comme je l'ai dit, ici ou ailleurs, j'ai vu JW parce que je voulais voir Warren Haynes (on m'avait proposer de voir Winter l'année dernière à Bobino et j'avais refusé).

Si dans une dizaine d'années Haynes propose le même type de concert que toutes ces vieilles légendes sur le déclin, alors je ferais l'impasse. Je préfère avoir l'assurance d'un concert de qualité (même si je suis conscient que les artistes donnent parfois des contres performances) plutôt que d'aller voir des types qui ont perdu définitivement leurs moyens.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 12 Juil 2011 - 20:01 par bobem

Jungleland a écrit:ah mais là je t'arrête tout de suite ! il est interdit de dire du mal de Keith sur ce forum Cool
Oups! Non, je disais ça pour être sympa avec les huitres.... Very Happy

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mer 13 Juil 2011 - 9:22 par Phil

Ainsi que je l'ai précisé dans ma review, j'ai eu mal de le voir dans cet état-là. Même si les soli sont toujours aussi étincelants, car nul doute qu'il assure encore bien le père Winter, ce n'est pas du niveau de Captured Live tout de même. Soyons réalistes.
Par ailleurs, comment appelle t-on une personne qui a peine à se déplacer ? On va dire un "grabataire partiel" car un grabataire " à plein temps" (quelle expression horrible !!!!!!!!!) est une personne qui est trop malade pour quitter son lit. Lui, il est trop malade pour quitter sa chaise. J'ai vu la légende une fois dans ma vie mais n'irai pas le revoir. Voilà, c'est dit.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mer 13 Juil 2011 - 9:24 par Eldoro

Jungleland a écrit:ne le savons nous pas avant de prendre nos places ?

quand tu connais l'artiste qui passe, en général, tu le sais et si tu y vas c'est en connaissance de cause.

simplement desfois il y a de l'abus entre l'extrait sonore qui est proposé et ce qui se passe sur scène, et pour le public qui ne connait pas à priori, ça peut vite tourner à l'escroquerie Wink

Revenir en haut Aller en bas

Message le Mer 13 Juil 2011 - 12:10 par Invité

Eldoro a écrit:
Jungleland a écrit:ne le savons nous pas avant de prendre nos places ?

quand tu connais l'artiste qui passe, en général, tu le sais et si tu y vas c'est en connaissance de cause.
tout à fait !

Pour résumer le truc, la vieillesse est un "naufrage" quand la maladie s'en mêle en accentuant le temps qui passe.....

PS : tiens ça m' fait penser à Eddy Mitchell (même âge 69 ans) qui arrête la scène bientôt avant.... il a bien raison !

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mer 13 Juil 2011 - 18:31 par Garbage Man

PHILIPP a écrit:
Eldoro a écrit:
Jungleland a écrit:ne le savons nous pas avant de prendre nos places ?

quand tu connais l'artiste qui passe, en général, tu le sais et si tu y vas c'est en connaissance de cause.
tout à fait !

Pour résumer le truc, la vieillesse est un "naufrage" quand la maladie s'en mêle en accentuant le temps qui passe.....

PS : tiens ça m' fait penser à Eddy Mitchell (même âge 69 ans) qui arrête la scène bientôt avant.... il a bien raison !

Johnny Winter a 67 ans !

Revenir en haut Aller en bas

Message le Jeu 14 Juil 2011 - 8:55 par Invité

Pensez à la com.
Souvent le commentaire ou les images associés à la promotion de l'évènement ne sont en rien le reflet de la réalité !

Revenir en haut Aller en bas

Message le Jeu 14 Juil 2011 - 9:29 par Invité

Garbage Man a écrit:
PHILIPP a écrit:
Eldoro a écrit:
Jungleland a écrit:ne le savons nous pas avant de prendre nos places ?

quand tu connais l'artiste qui passe, en général, tu le sais et si tu y vas c'est en connaissance de cause.
tout à fait !

Pour résumer le truc, la vieillesse est un "naufrage" quand la maladie s'en mêle en accentuant le temps qui passe.....

PS : tiens ça m' fait penser à Eddy Mitchell (même âge 69 ans) qui arrête la scène bientôt avant.... il a bien raison !

Johnny Winter a 67 ans !
Ben, il a encore tout l'avenir scénique devant lui alors !

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Ven 15 Juil 2011 - 15:14 par bobem

Bon, allez, en tout cas, la pochette de son album à venir est superbe!

Espérons que le contenu suive...

Revenir en haut Aller en bas

Message le Ven 15 Juil 2011 - 21:26 par Invité

bobem a écrit:Bon, allez, en tout cas, la pochette de son album à venir est superbe!

Espérons que le contenu suive...
affaire à suivre...

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Sam 16 Juil 2011 - 10:36 par tiludog

J'ai le DVD "live in times square" et je ne l'ai visionné qu'une fois ou deux.
IL fait peine a voir Sad
J'ai eu la chance de le voir deux fois (en 87 et 92) et je me souviens que ça avait été grandiose.
De toute façon il reste l'un de mes artistes préfèré. Mon 1er disque de blues est "Johnny Winter" en 69 (putain 42 ans Crying or Very sad )
Et j'écoute ses anciens disques régulièrement.

Revenir en haut Aller en bas

Message  par Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum