Matt Schofield - Anything But Time

Aller en bas

09062011

Message 

Matt Schofield - Anything But Time






Tracklist :

01 Anything But Time
02 See Me Through
03 At Times We Do Forget
04 Shipwrecked
05 Dreaming Of You
06 Wrapped Up in Love
07 Where Do I Have To Stand
08 One Look (and I'm Hooked)
09 Don't Know What I'd Do
10 Share Our Smile Again

Date de sortie : 17 juin 2011

_________________
Play fast. Life is short

https://www.youtube.com/user/sergio88000

=================================

Le véritable mélomane est l'homme qui, entendant une femme chanter dans sa salle de bain, s'approche du trou de la serrure et y colle... l'oreille.
Francis Blanche
avatar
sergio88
Admin
Admin

Nombre de messages : 11012
Age : 55
Localisation : Epinal, enfin tout près.
Date d'inscription : 16/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

Matt Schofield - Anything But Time :: Commentaires

avatar

Message le Jeu 22 Déc 2011 - 18:26 par Flovia

Bien sympa, cet album! Smile

Pour rappel, ici la mouvance est british blues-rock à d'incursions jazzy.
Formation trio sans bassiste, ce sont donc les claviers qui renforcent les drums déjà appuyés.
Alors, omniprésence d'orgue, oui, mais curieusement loin d'être gênante, dans la mesure où l'Hammond B3 souligne fort bien la belle fluidité guitaristique de Schofield (laquelle n'est pas sans rappeler celle de Robben Ford).
Et lorsqu'il passe en mode rythmique, son jeu, funky le plus souvent, complète habilement cette section.

Ajoutez l'agréable timbre de voix de ce garçon et voilà le tableau brossé.

Si je n'ai guère accroché à 'At times, we forget' ni à 'Dreaming of you', deux titres trop édulcorés pour mon goût, le reste de l'album est d'excellente tenue.
Maintenant, pour se faire une idée plus précise, le mieux reste quand même de l'écouter.
Extraits:







Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Ven 23 Déc 2011 - 9:23 par blues bibliophilia

Flovia a écrit:

Alors, omniprésence d'orgue, oui, mais curieusement loin d'être gênante, dans la mesure où l'Hammond B3 souligne fort bien la belle fluidité guitaristique de Schofield (l

Pas si curieux que ça, le dialogue orgue Hammond et guitare en trio est un grand classique du jazz tendance bluesy de la fin des 50's début des 60's autour de la figure de l'organiste Jimmy Smith avec des guitaristes prestigieux comme Wes Montgomery ou Kenny Burrell (pour mémoire, le compositeur de Chili con carne repris par SRV). Ce type de musique a fait des émules parmi les acteurs du British Blues, on citera entre autres Ten Year After (à l'orgine Alvin Lee a aussi une formation de guitariste de jazz) et dans un autre style Deep Purple (par ex. Lazy sur Machine Head, dialogue à trois puisque s'insère aussi l'harmonica).

L'orgue Hammond permet de faire les basses à l'aide des pédales sous l'instrument, d'où le succès du trio sans bassiste.

Comme j'adore l'orgue Hammond, si le disque de Matt Schofield est aussi bien que les extraits de Youtube, je crois que je vais me l'offrir Very Happy

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Sam 24 Déc 2011 - 12:13 par Flovia

Dans ce cas, tu peux y aller franco, Bluesbiblio! Smile

Et puis, pour précision, le terme "curieusement" faisait plutôt référence au fait que je ne suis pas spécialement fan de l'instrument, et qu'en matière de Blues à part entière, encore moins.
A mon sens, l'ajout d'orgue en dilue l'impact. Nappes et broderies aériennes sur un message émotionnel basique comme celui qu'essaie de faire passer le blues, musicalement parlant déjà, l'association me semble assez incongrue. Et en règle générale, elle me gêne.
Mais pas ici (cf ma tentative d'explication dans le premier commentaire).

Et si écouter d'un seul jet des productions solo d'organistes Jazz comme Milt Buckner ou Rhoda Scott (eux-même de sacrées pointures) me lasserait un tantinet aujourd'hui, à l'inverse, la présence d'orgue en jazz-rock/fusion et rock progressif ne m'a jamais dérangée.
Elle apporte au contraire une dimension différente, une ouverture vers des horizons éthérés, infiniment propices au voyage.
Mais ni les intentions de départ ni les démarches respectives de ces divers courants musicaux ne sont comparables.
Et je développerais volontiers le fond de ma pensée si la rubrique s'y prêtait mieux... Wink

Revenir en haut Aller en bas

Message  par Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum