Reverend Tom Frost

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Reverend Tom Frost

Message par Blues Rules le Mer 12 Jan 2011 - 13:59

Need to pray?

Né sur les bords du Mississipi, par un mois d’Août caniculaire, d’un père cheminot et d’une mère femme de ménage, celui qui allait devenir le Révérend Frost a été très jeune remarqué par sa voix dans la chorale Gospel où il officiait…

A l’écoute de son premier album, on se dit qu’il ne peut en être autrement. Et pourtant... on serait très loin de la réalité. La question qui se pose alors est…
Qui est le Révérend Frost ?

Le Révérend Frost est un grand malade. Parce que s’approprier le répertoire blues, rock, country, gospel quand on est un jeune français blanc, faut être limite suicidaire. Pour réussir dans la musique en France, pas beaucoup d’autres choix que de chanter d’une voix mielleuse de la variété bon marché ou susurrer mollement des textes pour trentenaires dépressifs. Complètement à contre-courant, le Révérend reprend de sa voix éraillée, puissante et rageuse, de bons vieux blues. Un grand malade, vous dis-je. Le cauchemar des directeurs marketings des majors. D’autant plus que, malgré son talent, une frange non négligeable des amateurs de musique lui restera toujours impossible à conquérir. Ceux-là même qui aiment que tout soit bien rangé dans de petites cases, que les bluesmen soient des noirs américains miséreux et, si possible, aveugles, ou pensent que la bonne musique tzigane ne peut être faite que par des gitans voleurs de poules vivant dans des roulottes.

Pour autant… le Révérend n’est pas un riche héritier sorti du conservatoire qui décide de se mettre au blues et au rock par caprice et pour tromper l’ennui. Autodidacte, multi-instrumentiste, les galères et petits concerts dans les bars enfumés, il connaît. Sa passion et sa connaissance des musiques américaines des années 30 aux années 60 sont bien réelles, comme l’atteste son blog, « Spread the Good Word » où il fait écouter et découvrir de nombreux musiciens de l’époque. Des fidèles, un peu partout dans le monde, qui viennent s’y recueillir, il en est un qui aura une influence prépondérante. L’histoire est peu banale : le Révérend laisse une de ses reprises sur son blog et un New-Yorkais, tellement impressionné par ce qu’il vient d’entendre, se lance dans la création d'un label pour le produire. La grande classe.

Seul, avec les moyens du bord, et en un temps très bref, le Révérend enregistrera les 10 titres qui composeront son premier album « South of Hell, France », sur lequel il joue tous les instruments, et chante, bien évidemment. Ce qui aurait été un handicap pour un groupe pop lisse et propret est une force ici. Car sa musique, faite d’intensité, de rugosité et d’urgence s’accommode très bien de telles circonstances d’enregistrement.

Sources : http://art-rock.over-blog.com/

bon, les vidéos sont rares... alors le voici en Piano-bar-blues sur la scène du Blues Rules en Mai dernier...
(après un an de disette, il se relance dans les bas-fonds du blues bien dark)


et quelques heures et Jack Daniel's plus tard, à la cloture du festoche, en Jam Session avec des membres du Jim Murple Memorial, Scissormen, Blue Mother Tupelo, Yom From Mars, Lubos Bena & Matej Ptajzek, Reid Paley Trio, ...
avatar
Blues Rules
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 1070
Localisation : entre Crissier et le North Mississippi
Date d'inscription : 27/12/2010

http://www.Blues-Rules.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum