61 HIGHWAY - La Route du Blues - Octobre 2010

Page 5 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: 61 HIGHWAY - La Route du Blues - Octobre 2010

Message par Invité le Mer 5 Jan 2011 - 16:40

Yo a écrit:
Mosquito69 a écrit :

Je ne sais pas si ça t'intéresses mais il l y aussi l'excellent film de John DOE:
CROSSROAD BLUES


Exxxxxxxxxxxxxxxcelllent Mosquito69 !!!

J’adore ton humour poussé quand tu dis « je sais pas si ça t’intéresse ? »

J’ ai vu la fiche du film…Frissons quand il évoque les villes que je connais !!

Il sera dévoré ce soir,tout cru et d'un seul coup, en streaming sur mon LCD 86cm quand tout mon petit monde sera couché ! cyclops

Merci tout plein Mosquito, je sent que le Yo va avoir la gorge et les yeux qui piquent ce soir !

Je sais que tu n'a pas forcement le temps de le télécharger, et le streaming c'est pas le pied... Crying or Very sad
Mais L'esprit de Robert Johnson plane sur ce forum et grâce à lui tu peux le voir en entier ici cheers
...
http://www.aupaysdublues.com/t5266-crossroads-la-route-du-blues-robert-johnson-by-john-doe#123223
...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 61 HIGHWAY - La Route du Blues - Octobre 2010

Message par Jungleland le Mer 5 Jan 2011 - 19:12

bien foutu cet épisode, on a vraiment l'impression d'y être et de se balader dans la ville

_________________
The blues are the roots
The rest are the fruits

http://aupaysdublues.free.fr/index.php
avatar
Jungleland
Admin
Admin

Nombre de messages : 14995
Age : 55
Localisation : Lost in the flood
Date d'inscription : 20/10/2005

http://mywmym.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: 61 HIGHWAY - La Route du Blues - Octobre 2010

Message par Jipes le Mer 5 Jan 2011 - 21:57

Yo a écrit:CHAPITRE 8 : INDIANOLA , BB KING TOWN… (Vidéo complète : 14 mn 58 s)

Franchement j'ai adoré ! La bande son et les commentaires sont toujours bien choisis et très vivants un vrai régal ! Le coup du king size bed trop bon cheers Sinon les bestioles ca ressemble à des tordeuses du Poirier j'en avais plein mon appart dans le temps à Mumhouse c'est innfensif sauf pour le bois qu'ils adorent grignoter. Super le Thrill is Gone sur le BB King. Bon t'as joué de malchance avec tout de fermé Embarassed J'ai connu la même chose à San Francisco pas un groupe décent à se mettre dans les oreilles No

Sinon quand tu dis craignos le quartier tu veux dire que des mecs t'ont cherché ou bien c'est ton ressenti en parcourant la ville ? Moi c'est à S.F que j'ai fait demi tour dans une rue après 22h tellement ca me paraissait tendu avec des homeless en nombre

_________________
Jipes sur Youtube

Mojo New Line
avatar
Jipes
Admin
Admin

Nombre de messages : 8801
Age : 57
Localisation : Mulhouse (Alsace)
Date d'inscription : 29/06/2006

http://www.mojo.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: 61 HIGHWAY - La Route du Blues - Octobre 2010

Message par Yo le Jeu 6 Jan 2011 - 1:33

Jipes a écrit:

Sinon quand tu dis craignos le quartier tu veux dire que des mecs t'ont cherché ou bien c'est ton ressenti en parcourant la ville ? Moi c'est à S.F que j'ai fait demi tour dans une rue après 22h tellement ca me paraissait tendu avec des homeless en nombre

J'ai ren contré plusieurs type de gens dits "louches":

Chap14:

jusque là les pauv’ diables que j’avais vu, c’était de la gnognotte au niveau délinquance, z’avaient tous des tee-shirts t ou des sweets unis tout troués, des jeans avec des coupes style « maison de retraite US », des vieilles bagnoles toutes pourries, quant il étaient pas piétons…

Là, c’est plutôt grosse tire rutilante et bruyante, ils ne se déplacent qu’en auto et à plusieurs, du Gangstarap à donf dans les boosters ; hors de la bagnole, on voit les caleçons griffés, ils ont tous le ben sur le cul …Les jeans à 100 $, les super tee-shirts et vestes flashy en cuir, des chaînes en or, et la casquette, visière bien raide, négligemment posée sur la tête, des vrais « fashion victims Rap » ils matent partout, l’air suspicieux, mais ils ne te toisent pas comme des petites frappes chez nous, ils te font comprendre que t’existes même pas, ils ont des business plus sérieux à traiter, sauf si tu portes quelque chose qui attise leur convoitise, là t’es mal…


Et sur le chap15 (qui paraîtra dans quelques minutes) Wink :

Les gangs partout autour ; j’ai également dégoté sur Youtube, une vidéo réalisée par des jeunes de Clarksdale, (du quartier de Sunflower Ave, comme le Riverside).

Pas vraiment des amateurs de Blues…

Une p’tite stat officielle qui vous démontre qu’il est trois fois plus probable de se faire trucider à Clarksdale que la moyenne des Etats Unis…

Dans le quartier (il y a du monde surtout le soir), ils ont jamais vu le Yo touriste, j’y ai bien veillé, ils ne connaissent que le Yo fan de Delta Blues (pour eux, je suis hallucinant d’avoir voyagé de si loin pour une zic si vieillotte), au bout de 2 à 3 jours, tout le monde te connais, et j’étais très souvent salué par des « Hey !Ho’ you doin’ ! », des « Hi ! » ou des « take care ! », ça nous a rendu tout chose le soir où avec TM, on est rentré à pied de chez « Red’s » à 3h du mat, d’avoir l’impression d’être plus connus et d’avoir plus de sourires amicaux qu’à la maison !

Mais ne nous y trompons pas, en dehors du fait qu’on éveille la curiosité, because on est des exotiques là bas, il se passe des drôles de trucs à Clarksdale .


Je parlerai aussi dans le chap18...Des "homless"... Crying or Very sad (à Memphis ils pulullent) On voit que tu as été au States, tu connais et tu as vécu ce sordide phénomène... Mad
avatar
Yo
At The Crossroad
At The Crossroad

Nombre de messages : 94
Age : 46
Localisation : LORRAINE
Date d'inscription : 28/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: 61 HIGHWAY - La Route du Blues - Octobre 2010

Message par Yo le Jeu 6 Jan 2011 - 1:59


CHAPITRE 15 : CLARKSDALE, THE RIVERSIDE HOTEL

(Vidéo complète : 10 mn 27 s)

La première légende du Blues que je rencontre, ce n’est pas un Bluesman… Smile

C’est « Rat » ! J’ai trouvé une p’tite interview de présentation sur Youtube que j’ai inséré et essayé de traduire, vous pouvez entendre l’ horrible accent du Mississippi affraid : on a passé une soirée complète, avec Rat, son pote Ray (69 ans), et mon pote T.M à parler politique, plus précisément de la période GW Bush jusqu’au mi-manda d’Obama ; j’ai cru que je ne savais plus parler anglais silent !J’ai mis ça sur le compte de la fatigue, comme ça persistait, j’en ai causé à T.M et il m’a dit qu’il avait eu beaucoup de mal à s’adapter à l’accent (il était dans le Mississippi depuis 2 mois)…

Exemple :

« this man is coming in our old town » ( cet homme vient dans notre vieille ville),

donne “this fello’ com’ down in ou’ o’ tow’ »,

jamais vu un accent pareil en langue anglaise confused , on supprime juste des tas de consonnes :

Old = O’, car = ca’ et Mississippi = Missihippi !

Il faut aussi ajouter « down » ou « up » partout!

J’étais content quand un peu plus tard, à Memphis, beaucoup d'américains m’ont dit qu’ils ne les comprenaient pas toujours non plus… Smile

Les gangs partout autour ; j’ai également dégoté sur Youtube, une vidéo réalisée par des jeunes de Clarksdale, (du quartier de Sunflower Ave, comme le Riverside).

Pas vraiment des amateurs de Blues… No

Une p’tite stat officielle qui vous démontre qu’il est trois fois plus probable de se faire trucider à Clarksdale que la moyenne des Etats Unis… affraid

Dans le quartier (il y a du monde surtout le soir), ils ont jamais vu le Yo touriste, j’y ai bien veillé, ils ne connaissent que le Yo fan de Delta Blues (pour eux, je suis hallucinant d’avoir voyagé de si loin pour une zic si vieillotte), au bout de 2 à 3 jours, tout le monde te connais, et j’étais très souvent salué par des « Hey !Ho’ you doin’ ! », des « Hi ! » ou des « take care ! », ça nous a rendu tout chose le soir où avec TM, on est rentré à pied de chez « Red’s » à 3h du mat, d’avoir l’impression d’être plus connus et d’avoir plus de sourires amicaux qu’à la maison ! Rolling Eyes

Mais ne nous y trompons pas, en dehors du fait qu’on éveille la curiosité, because on est des exotiques là bas, il se passe des drôles de trucs à Clarksdale . Twisted Evil

Bon, heum…J’ vais quand-même évoquer un truc : les « gonzesses »…

Les « southern’ chicks » comme ils disent,
vu que je suis resté à Clarksdale un peu plus longtemps, on voit les mêmes têtes plusieurs fois, donc c’est plus facile pour le contact ; bref, les filles sont toutes noires (j’aime beaucoup ), et en majorité tatouées (j’adore ), et certaines sont « curvy » comme ils disent (Là je deviens fou ! ), ce sont des femmes aux formes exagérément généreuses Razz , des « butty » de toute beauté ! Shocked

Et en plus elles aiment bien les Frenchies ! cheers

Ahhh ! Mes amis !Heureusement que je suis un gars marié et sérieux, et tout ça, et tout ça… Twisted Evil No Twisted Evil

Chapitre définitivement clos…

avatar
Yo
At The Crossroad
At The Crossroad

Nombre de messages : 94
Age : 46
Localisation : LORRAINE
Date d'inscription : 28/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: 61 HIGHWAY - La Route du Blues - Octobre 2010

Message par Invité le Jeu 6 Jan 2011 - 10:09

Je m'apprêtais à te "reprocher " de ne pas prononcer une seule fois le nom de JLH en étant à CLARKSDALE, et c'est le dernier mot que tu prononce à la fin... Razz

J'espère que tu en causera plus dans les prochains épisodes... Smile

Sinon, c'est toujours aussi bien, on pourrait dire qu'il ne se passe pas grand chose dans tes vidéos, mais ta façon de filmer et de causer fait qu'on reste scotché... Shocked

On est avec toi, à se balader dans les rues de CLARKSDALE, prêt à en découdre avec les gangs, ( même pas peur... derrière mon écran...) lol!


Dernière édition par mosquito69 le Jeu 6 Jan 2011 - 12:38, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 61 HIGHWAY - La Route du Blues - Octobre 2010

Message par Yo le Jeu 6 Jan 2011 - 12:05

Mosquito69 a écrit:
Je m'apprêtais à te "reprocher " de ne pas prononcer une seul fois le nom de JLH en étant à CLARKSDALE, et c'est le dernier mot que tu prononce à la fin...

J'espère que tu en causera plus dans les prochains épisodes...

Là Mosquito, tu viens de mettre le doigt sur un point important : Je n’ai pas détaillé, je cause du Blues du Delta en général, pas de courants, pas de cascade de noms de Bluesmen ou de groupes… Evil or Very Mad

Ce film s’adressant à des néophytes, aucune envie de me faire plaiz en balançant tout ce que je sais sur toutes nos idoles , je pense que ça les

aurait fait chier…

Comme moi, quand la p’tite gonzesse de Canal qu’ a des beaux yeux bleus et qui s’occupe de la « zic tendance », balance tout ces noms de groupes ou de zicos en respirant à peine.

Bien heureusement d’ailleurs ! J’aurai passé un sale quart d’heure en le postant ici, vu le niveau :

-« Pourquoi t’as pas parlé de lui alors que t’as parlé de lui ?.. »

-« J’suis pas d’accord avec toi, le style d’untel est plutôt comme-ci ou comme ça… »

-« Là Yo ,t’as dit une connerie que je suis obligé de rectifier… »

-« T’as oublié untel et untel… »


J’aurais pas fait le poids face à vous, Laminé le Yo! J’ suis loin d’être une encyclopédie vivante du Blues…Comme certains ici ! Cool

Je suis partisan du :
« pour éviter de dire des conneries clown , ‘vaut mieux fermer sa gueule ! silent » Et pour un adepte de cet adage, j’en dis déjà pas mal (surtout des conneries Smile ).

PS : Rat évoque JLH aussi, au début du chapitre, ça fait 2 ! Razz Wink



avatar
Yo
At The Crossroad
At The Crossroad

Nombre de messages : 94
Age : 46
Localisation : LORRAINE
Date d'inscription : 28/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: 61 HIGHWAY - La Route du Blues - Octobre 2010

Message par Invité le Jeu 6 Jan 2011 - 12:55

Yo a écrit:
Là Mosquito, tu viens de mettre le doigt sur un point important : Je n’ai pas détaillé, je cause du Blues du Delta en général, pas de courants, pas de cascade de noms de Bluesmen ou de groupes… Evil or Very Mad

..et tu as bien raison ! cheers
c'était juste une boutade pour dire que quand j'entends: CLARKSDALE je pense JLH...( c'est mon Bluesman Préféré... ) Razz

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 61 HIGHWAY - La Route du Blues - Octobre 2010

Message par Jungleland le Jeu 6 Jan 2011 - 19:31

c'est quand même impressionnant cette histoire de gangs. Parce que Clarksdale c'est quoi ? un bled de 20 à 25000 habitants non ?

Or s'imaginer des gangs style Chicago avec bagnoles, flingues, dope et tout le bazar t'imagines pas trop ça dans un bled aussi petit. en France tu vois ça dans les banlieues des grosses villes + quelques cités spécifiques mais pas vraiment dans une sous préfecture de province

_________________
The blues are the roots
The rest are the fruits

http://aupaysdublues.free.fr/index.php
avatar
Jungleland
Admin
Admin

Nombre de messages : 14995
Age : 55
Localisation : Lost in the flood
Date d'inscription : 20/10/2005

http://mywmym.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: 61 HIGHWAY - La Route du Blues - Octobre 2010

Message par Yo le Jeu 6 Jan 2011 - 20:17

Jungleland a écrit:

c'est quand même impressionnant cette histoire de gangs. Parce que Clarksdale c'est quoi ? un bled de 20 à 25000 habitants non ?

Or s'imaginer des gangs style Chicago avec bagnoles, flingues, dope et tout le bazar t'imagines pas trop ça dans un bled aussi petit. en France tu vois ça dans les banlieues des grosses villes + quelques cités spécifiques mais pas vraiment dans une sous préfecture de province.

Les gangs gangrènent (sans mauvais jeu de mot) la totalité des états unis, pour des raison connues : misère sociale, abandon des pouvoirs publiques, argent facile,etc. No

Clarksdale, quand j’y repense c’est une petite ville en effet, la capitale du comté (qui doit faire 30, peut-être 35 000 ames), là où il y a le poste de flics et la « judge’s court » (tribunal), Rolling Eyes

J’ai vu pas mal de membres de gang ; une idée de la fréquence : sur le film je suis resté ¾ d’heure au crossroads, le point central de Clarksdale, j’ai vu 2 bagnoles de gang, elles figurent dans le film . Shocked

Mais absolument pas autant que dans l’extrait que j’ai chopé sur Youtube, et pas aussi ostensibles affraid ! C’était pour tourner leur clip, et y ont mis le paquet au niveau mise en scène !

Il est clair que dans les rues, c’est loin d’être comme dans l’extrait auquel tu fais allusion, heureusement, j’s’rai surement plus là pour en parler ! Wink

avatar
Yo
At The Crossroad
At The Crossroad

Nombre de messages : 94
Age : 46
Localisation : LORRAINE
Date d'inscription : 28/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: 61 HIGHWAY - La Route du Blues - Octobre 2010

Message par Jungleland le Jeu 6 Jan 2011 - 20:32

nan mais c'est là aussi que ton doc est vraiment intéressant. ça montre des trucs, de la façon dont tu les a vus évidemment mais ça colle vachement plus au contexte que le doc de France 5 dont on parlait un peu plus haut.

Sûr qu'on ne filme pas pour la même chose dans les deux cas, et que c'est complémentaire parce que tout le monde n'est pas forcément au parfum des hauts lieux du blues, mais c'est pour ça que j'aime bien ton road trip : on y voit plein d'autres facettes sur le coin.

_________________
The blues are the roots
The rest are the fruits

http://aupaysdublues.free.fr/index.php
avatar
Jungleland
Admin
Admin

Nombre de messages : 14995
Age : 55
Localisation : Lost in the flood
Date d'inscription : 20/10/2005

http://mywmym.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: 61 HIGHWAY - La Route du Blues - Octobre 2010

Message par Sylv' le Jeu 6 Jan 2011 - 21:00

Vraiment sympa comme document que tu poste sur le forum. Les témoignages aussi authentiques sont rares sur la toile, merci du partage Wink
avatar
Sylv'
Mannish Boy
Mannish Boy

Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 19/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: 61 HIGHWAY - La Route du Blues - Octobre 2010

Message par Yo le Ven 7 Jan 2011 - 1:36

CHAPITRE 16 : THESEO MORETTO, DIT “T.M.” DIT “LOOSE DOG”

(Vidéo complète : 17 mn 3 s)


Déjà, désolé de m’être vautré dans le titrage Embarassed : il indique le bon titre, mais pas le bon numéro de chapitre (…le 15 !) Rolling Eyes !

c’est donc bien le chapitre 16… Very Happy

La 1ére fois que j’ai rencontré T.M, c’est dans la minute où je suis arrivé au Riverside, il remontait de l’arrière du bâtiment (de la rivière, vous connaissez maintenant ...) avec sa guitare en bandoulière et son harmonica autour du cou…
Il m’a fait un grand sourire on s ‘est serré la main et nous ne nous sommes quasiment plus quittés…

Quand un forumer (il se reconnaîtra) Cool m’a demandé si j’avais croisé des Bluesmen, j’ai dit « surtout des légendes du Blues » comme Rat et « SP Question , et peu de Bluesmen No , mais dans le lot , je mets T.M, qui est un Bluesman de par sa connaissance sur le sujet, sa virtuosité, et son mode de vie… Twisted Evil

Juste un peu « intégriste » du Delta Blues, lui ai-je dit : il considère que si tu peux danser sur un morceau, c’est plus du Blues !

J’y ai longuement réfléchi scratch et j’ai tranché en ce qui me concerne : certains morceaux, pas forcement dansants, me foutent en trans ! Ca se matérialise chez moi par les frissons et les poils droits partout sur le corps, un irrépressible besoin de marquer le tempo !

Chez d’autres c’est des « YEAHHHHHH !! » ou des « HAOOOOOOU !! » animal. monkey

Enfin chez d’autres c’est bouger son corps, danser quoi !

Et si en plus,(comme j’ai vu sur de superbes photos des musées visités) se sont des « southern chicks » qui « bougent leur corps », alors là je suis POUR la danse sur le Blues !

« Yo !T’avais dit que le chapitre était définitivement clos ! » ; Suspect

« Ok, mais c’est qu’j’ ai du mal à m’en r’mettre… » Twisted Evil


A noter qu’un bout de l’Arkansas fait partie du Delta (la culture du Delta Blues ne s’arrête pas pile-poil à la rive droite du fleuve ! Wink ) et ceux qui connaissent le « king biscuit festival » ou « le king biscuit radio show » ou Monsieur Sony « Sunshine » PAINE connaissent ce fait. Cool

Sony Payne, dont Thomas était si fier de me montrer l’autographe, à côté de celui de B.B King, au Gin Mill à Indianola... Smile

Il y a pas mal de lecture et d’explications pour les profanes au sujet du « King Biscuit » et de son importance dans le Delta Blues, sorry … Sleep

Viendez ! Vous pourrez rier en écoutant le Yo qui se liquéfie en direct live !(Je suis du genre réservé face à ce genre de

rencontre)…


Lors de l’enregistrement radio,au passage, vous avez mon identité !


Lionel est devenu Yoyo au fil du temps, « mais ça f’sait un peu… Long… » (comme chantait le « chanteur énervant »)
Alors c’est devenu Yo… clown


Une 2éme légende du Blues cyclops ! (pas un Bluesman à proprement dit…) :

Sony « Sunshine PAYNE ! bounce

T.M n’était pas satisfait de sa prestation, c’est une chanson qu’il a déterré des limbes, et il ne s’est pas donné beaucoup de temps pour l' arrangement et un peu de répét… Moi j’ai adoré, c’était magique…

Le lendemain soir aprés mon départ , T.M jouait chez Red’s, avec Mônsieur T.Model FORD , qui du haut des ses 91 balais , (sa gratte reliée direct à son pacemaker Twisted Evil !) lui a dit « t’as un bon feeling petit !» ; ça fait 3 mois, il s’en remet tout doucement !.. Sad

Rencontre inopinée avec « Big Red I love you » et les « Blues benders », des Bluesmen et woman cette fois… Big est toute timide à la ville Embarassed , mais une fois sur scène, elle dégage un feeling un peu à la Janis JOPLIN Twisted Evil , quand elle est lancée … (j’ai dit UN PEU !.. Neutral )

Encore un p’tit coucou à Muddy. cheers

Com’ on in my kitchen ! (celle de Abe’s) Wink

Petite vidéo de chez Red ‘s piquée sur Youtube :Yo le touriste n’a jamais foutu les pieds chez Red’s Evil or Very Mad , mais Yo le fan de Delta Blues y a passé de mémorables moments vautré sur le canapé, comme à la maison Twisted Evil

Il a du mal à suivre T.M en impro, le Yo…(on a joué 2h30 non-stop)

La fin du chapitre, le seul moment mélancolique dans lequel j’ai pas ajouté de violons, j’avais pas le cœur Sad …Là il est fait comme un rat le Yo. Crying or Very sad

J ’ai mis « I got the Blues », des Stones en souvenir d’un matin, quand j’ai été réveillé par un type qui jouait magnifiquement du Blues à l’orgue dans le couloir du Riverside Hotel

( il y a un clavier et plusieurs grattes à disposition des clients ) je me suis levé droit comme un i, en pensant que j’avais enfin la visite d’un fantôme du Blues et que c’était Billy Preston ! (Qui assure les Keyboards sur ce titre) Wink

Une p’tite séance photo aux vraies Crossroads Shocked , en guise d’adieux, ça pique…

J’ai régulièrement des nouvelles de T.M par mail, il m’a envoyé des photos de lui en plein « busk » (c’est jouer dans la dans la rue , faire la manche), au milieu de Time Square à New York ,puis en plein centre de Chicago. En ce moment il est à Toronto, et devrait passer me voir en France au printemps…


PS INTERMINABLE MAIS IMPORTANT Exclamation :


pour moi il y a , dans les fans de Blues, 3 catégories :

- 1) ceux qui écoutent,

- 2) ceux qui écoutent et qui jouent bof

- 3) ceux qui écoutent et qui jouent comme des bêtes


Si vous faites partie du groupe 1, allez-y !

Si vous faites partie du groupe 2, (comme moi), allez-y !

Si vous avez la chance de faire partie du groupe 3

courrez-y et surtout, munissez vous de votre gratte ! Vous allez halluciner ! triper et peut-être cach’tonner ! qui sait ! king

Il y a des petites scènes et même des grosses ouvertes à TOUS ! Partout ! Du Gin Mill au Shack up inn, en passant par le Ground Zero, dans les restos, les bars, même dans les juke comme chez Red ou au king biscuit live show !Si vous portez une gratte, partout on vous demandera si vous voulez jouer ! Twisted Evil
Le pire c’est à Memphis, le peu que j’ai sorti ma gratte, systématiquement, des tas de gens te racolent pour que tu ailles jouer dans un des nombreux clubs sur Beale Str ! Exclamation

Dommage que je ne touche pas plus que ça… No

avatar
Yo
At The Crossroad
At The Crossroad

Nombre de messages : 94
Age : 46
Localisation : LORRAINE
Date d'inscription : 28/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: 61 HIGHWAY - La Route du Blues - Octobre 2010

Message par Old_Debris le Ven 7 Jan 2011 - 8:46

J'aurais pas cru que ça marchait toujours King Biscuit, à l'origine c'était de la pub pour une marque de farine et je doute que ça existe toujours (cette marque)?
Une autre chose que je remarque dans ton récit, c'est que le blues n'a plus l'air que d'être jouer par des blancs, t'as pas cherché à rencontrer des vieux blacks qui ont connu les heures "glorieuses" du blues ?
avatar
Old_Debris
Oldies but goodies
Oldies but goodies

Nombre de messages : 9942
Localisation : Hte Saone
Date d'inscription : 28/10/2006

http://sentiersdublues.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: 61 HIGHWAY - La Route du Blues - Octobre 2010

Message par Yo le Ven 7 Jan 2011 - 13:00

Old debris a écrit:
J'aurais pas cru que ça marchait toujours King Biscuit, à l'origine c'était de la pub pour une marque de farine et je doute que ça existe toujours (cette marque)?

Bien vu Old debris Very Happy , je ne sais pas quand la marque de farine a cessé d’être le sponsor, mais je sais que c’est le plus vieux show radio de

l’Histoire…

C’est une institution dans le Delta, surtout le « King biscuit Festival » qui cette année a eu lieu début octobre, et qui draine plus de 100 000 personnes su la petite ville de Helena. (4 scènes Blues et 1 scène Gospel).

Ci-joint le lien de la KFFA, où on peut écouter les émissions du « KBRS » :

KING BISCUIT RADIO SHOW KFFA



Old debris a écrit:

Une autre chose que je remarque dans ton récit, c'est que le blues n'a plus l'air que d'être jouer par des blancs, t'as pas cherché à rencontrer des vieux blacks qui ont connu les heures "glorieuses" du blues ?.

Helena, (c’est une belle petite ville bourgeoise), il y a une majorité de Blancs, mais à Clarkdsale, comme dans 90% du Mississippi, il n’y a quasiment que des afros, c’est tout pourri, et si t’es assez célèbre pour avoir connu des « heures glorieuses »,et donc gagner d’ la tune, t’es parti de ce coin perdu et dangereux depuis longtemps…

T’es à Memphis, Chocago, New-York, Los Angeles, etc, etc. Cool

A part Fats Domino qui crèche pignon sur rue, à Indianola (je crois) et certainement d’autres dans le Mississippi. Question

Certains voyageurs comme moi ont été en rencontrer. cyclops

D’après ce que j’ai pu en lire, la rencontre dégénère toujours à un moment ou à un autre No ! (ce sont généralement des mecs défoncés ou imbibés, qui ne sont pas sortis de leur milieu social dont l’unique objectif est de te taper un max de tune et qui finissent par t’en poser une sur la bouche avant de te foutre dehors avec fracas… Twisted Evil

J’ai lu pas mal d’histoires dans ce genre sur le web, quand je préparais mon trip… affraid


Ce qui m’a attristé c’est que je n’ai vu aucun noir de moins de 50 ans s’intéresser au Blues durant tout mon parcours ! Sad

Pour compenser, ce qui m’a mis du baume au cœur, c’est que partout où j’ai pu avoir un bon contact avec les locaux, ils m’ont toujours parlé d’un oncle qui joue de l’harmonica , un cousin qui slide , un autre qui chante : , un grand-père qui a joué avec untel ou untel…Sans être connu lui même…

Dans les jukes aussi : au fur et à mesure de la soirée, des mecs des environs (exclusivement des Blacks) arrivent en bagnole ou à pince, un par un, ils rentrent dans le bouge, saluent l’assemblée, écoutent et observent quelques minutes, puis demandent au(x) musicien(s) s’ils peuvent les rejoindre !

Ce qui fait que la prestation peut dégénérer en « méga bœuf »


voir et écouter des zicos prendre leur pied est extrêmement contagieux !


Là, tu sens que tu es sur les terres de la légende du Blues, mais les légendes sont parties…


Pour avoir la chance d'en croiser quelques uns, 'faut y aller de mars à juin, la période des festivals... Mais faut aimer la foule!!

avatar
Yo
At The Crossroad
At The Crossroad

Nombre de messages : 94
Age : 46
Localisation : LORRAINE
Date d'inscription : 28/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: 61 HIGHWAY - La Route du Blues - Octobre 2010

Message par Devil's Slide le Ven 7 Jan 2011 - 13:14

Dommage, la foule et moi ça a toujours fait deux. Evil or Very Mad
avatar
Devil's Slide
Calembour ... bon
Calembour ... bon

Nombre de messages : 5284
Age : 58
Localisation : In the Deep South
Date d'inscription : 06/11/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: 61 HIGHWAY - La Route du Blues - Octobre 2010

Message par Old_Debris le Ven 7 Jan 2011 - 14:02

Tu m'as mal compris Yo, quand je parles de types qui ont connu les grandes années du blues je parles déjà de mec de plus de 50 ans et pas forcement de gars connu, mais des types qui ont vu l'homme qu'à vu l'ours, enfin tu vois quoi ce genre de mecs qui sont intarissable sur la petite histoire, qui ont vécu le blues au quotidien, il doit bien en rester non ?
avatar
Old_Debris
Oldies but goodies
Oldies but goodies

Nombre de messages : 9942
Localisation : Hte Saone
Date d'inscription : 28/10/2006

http://sentiersdublues.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: 61 HIGHWAY - La Route du Blues - Octobre 2010

Message par Yo le Ven 7 Jan 2011 - 17:32

Old Debris a écrit:

Tu m'as mal compris Yo, quand je parles de types qui ont connu les grandes années du blues je parles déjà de mec de plus de 50 ans et pas forcement de gars connu, mais des types qui ont vu l'homme qu'à vu l'ours, enfin tu vois quoi ce genre de mecs qui sont intarissable sur la petite histoire, qui ont vécu le blues au quotidien, il doit bien en rester non ?

J’pense savoir ce que tu veux dire, un peu comme le sympathique reportage auquel des forumers faisaient allusion (« La route du Blues » de « Echapées belles » sur France 5, ou un jeune Bluesman noir renouait avec ses racines, et rencontrait des tas de gens sur son parcours, pour discuter ou taper le bœuf…

J’ai sans doute pas passé assez de temps là bas, certaines personnes me l’ont proposé, mais les anciens en question ( l’homme qu’a vu l’homme… Qu’a bouffé le facteur Wink ), ne sont pas forcement chez eux à m’attendre, et j’avais un timing…

Ce genre de trip se fait en 2 temps :

-1er séjour pour recherches dans la population locale et prises de contacts avec les acteurs réels du Blues sur place (connus ou pas, beaucoup sont malheureusement morts).

- un 2éme séjour, dont le timing est programmé à honorer les rendez-vous pris par téléphone grâce à la liste du 1er séjour…Et les disponibilités de chacun !


Je pense que ça doit faire l’objet d’un projet de voyage(s) consacré uniquement à ça…Il doit falloir rester un bout de temps…

J’ai eu de la chance de pouvoir rencontrer facilement des gens du cru (pas assez amateurs de Blues à mon avis), parce que j’étais seul, je suis allé dans des quartiers difficiles et je ne me suis pas arrêté aux préjugés (venant moi-même du bas de l’échelle sociale ), mais pour le quidam, je suis sur que c’est pas évident , rien que pour descendre de voiture dans certains de ces quartiers. pale


avatar
Yo
At The Crossroad
At The Crossroad

Nombre de messages : 94
Age : 46
Localisation : LORRAINE
Date d'inscription : 28/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: 61 HIGHWAY - La Route du Blues - Octobre 2010

Message par Yo le Ven 7 Jan 2011 - 18:02

deux p'tites reprises: clown

la 1ére avec des photos de Memphis (extraites en exclu du chapitre 18 Wink !)

Merci d'pas vous moquer... Embarassed





Et la deuz avec des photos inédites du "Shack up inn" de Clarksdale Very Happy .

Là vous pouvez vous moquer, c'est évident que c'est trop haut à chanter pour moi ...

avatar
Yo
At The Crossroad
At The Crossroad

Nombre de messages : 94
Age : 46
Localisation : LORRAINE
Date d'inscription : 28/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: 61 HIGHWAY - La Route du Blues - Octobre 2010

Message par Invité le Ven 7 Jan 2011 - 18:20

Yo a écrit:deux p'tites reprises: clown

la 1ére avec des photos de Memphis (extraites en exclu du chapitre 18 Wink !)

Merci d'pas vous moquer... Embarassed





Et la deuz avec des photos inédites du "Shack up inn" de Clarksdale Very Happy .

Là vous pouvez vous moquer, c'est évident que c'est trop haut à chanter pour moi ...

2 sympathiques ballades en exclu mondiale, thanx Yo Very Happy Ta voix, sur la première chanson, me fait penser - par ses inflexions - à celle de Nico Wayne Toussaint Cool Beau final slidé sur la deuxième

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 61 HIGHWAY - La Route du Blues - Octobre 2010

Message par Yo le Ven 7 Jan 2011 - 18:44

PHILIPP a écrit:
2 sympathiques ballades en exclu mondiale, thanx Yo Ta voix, sur la première chanson, me fait penser - par ses inflexions - à celle de Nico Wayne Toussaint Beau final slidé sur la deuxième

'Rci, t'es trop gentil avec moi PHILIPP! Very Happy
avatar
Yo
At The Crossroad
At The Crossroad

Nombre de messages : 94
Age : 46
Localisation : LORRAINE
Date d'inscription : 28/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: 61 HIGHWAY - La Route du Blues - Octobre 2010

Message par Yo le Ven 7 Jan 2011 - 20:03


CHAPITRE 17 : « SUR LA ROUTE DE MEMPHIS » (Vidéo complète : 4 mn 45 s)


Un p’tit tour à Tutwiler… cyclops

Le cafard à cause de ma séparation avec T.M et le fait que mon voyage touche à sa fin dans 2 jours ½… Sad

Y a un bouquet de radios satellites extra aux USA ; par style et sans pubs Cool

XM Sirius Radio Very Happy

Les meilleurs chaînes:

la « Country :Highway »

la « Pop :70’s »

et le «Jazz, Blues et standards : BB King’s Bluesville »

il y a + de 300 chaînes, du Bluegrass, du Gospel…

Vous pouvez l’écouter en ligne, gratuitement, pendant une période d’essai de quelques jours, puis ensuite il faut payer pour s’abonner…(sauf si tu sais comment frauder confused , mais pour frauder XM radio Twisted Evil , c’est très compliqué Evil or Very Mad , il faut…Google Wink …)

Passé la frontière du Tennessee, on sort de la misère…



Grand moment avec le Schmoll : « la route de Memphis », un peu private joke, mais quand t’y es, ça le fait… Cool



Au fait ! la ‘tite chanson Country qu’on entend sur mon départ de Clarksdale m’ a tapé dans l’oreille Embarassed (peut-être à cause de l’émotion sur place à ce moment là), et ben à force de montages , j’en suis tombé amoureux, une fois en France , je l’ai retrouvé sans mal, elle est 1ére au Hit-Parade Country aux USA !

+ de 14 000 000 de vues sur le clip de Youtube !!!!!

Serait-elle entrée par la petite porte du Slide ? Y a du Lap-Steel la dedans, et aussi du Pedal-Steel…(j’ai rien contre, à petites doses)
A moins que se soit la mandoline, le banjo, l’accordéon ou la voix claire et puissante de la gonzesse ! Question

Enfin j’ai pas tant que ça à me justifier (même si quelques uns d’entre-vous trouveront que c’est trop sucré et léché, « easy listening »), j’assume et je post le clip, (à la maison, mes femmes adorent I love you …)

Pis elle est à croquer la p’tiote ?!Même si tout est trop beau, propre et lisse…



On entend également sur le film, l’extraordinaire , et je pèse mes mots, l’extraordinaire disais-je donc, version de « Lucy in the sky with diamonds » d’Elton John de 1975 : 6mn 19 de pur bonheur. Very Happy

(Ma fille aînée s’appelle Marie : « Proud Mary » et La petite c’est Lucie : « Lucy in the sky…», donc j’suis pas forcement objectif Twisted Evil )




Pendant que j’y pense : « American woman » des « The guess who » 1970, plus connue en France par la reprise de Kravitz, mai que je préfère comme ça :



Enfin pour finir cette petit excursion sur les ondes Américaines, hors du Blues pour la plupart , deux superbes versions de Leadbelly, une à la 12 cordes, of course ! Et la deuz à capella M’sieur Dame! Bien plus roots que les reprises de Ram Jam et Nirvana ! Suspect





Aparté sur les radios US terminée !

avatar
Yo
At The Crossroad
At The Crossroad

Nombre de messages : 94
Age : 46
Localisation : LORRAINE
Date d'inscription : 28/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: 61 HIGHWAY - La Route du Blues - Octobre 2010

Message par Old_Debris le Ven 7 Jan 2011 - 21:59

Je dois dire que tu m'épates Yo, tout ça est vachement bien fait, soigné jusque dans les détails même tes gouts musicaux qui transpire et qui apporte une fraicheur à ton propos, les smileys tout ça le style aéré et tu termines sur Leadbelly, trop fort mec. c'est ce qui s'appelle du partage, on est assit à coté de toi dans cette voiture sur cette route rectiligne.
avatar
Old_Debris
Oldies but goodies
Oldies but goodies

Nombre de messages : 9942
Localisation : Hte Saone
Date d'inscription : 28/10/2006

http://sentiersdublues.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: 61 HIGHWAY - La Route du Blues - Octobre 2010

Message par Jipes le Ven 7 Jan 2011 - 22:29

Old_Debris a écrit:Je dois dire que tu m'épates Yo, tout ça est vachement bien fait, soigné jusque dans les détails même tes gouts musicaux qui transpire et qui apporte une fraicheur à ton propos, les smileys tout ça le style aéré et tu termines sur Leadbelly, trop fort mec. c'est ce qui s'appelle du partage, on est assit à coté de toi dans cette voiture sur cette route rectiligne.

Je plussoie l'avis d'OD c'est carrément super, un vrai bonheur d faire la route avec toi !

_________________
Jipes sur Youtube

Mojo New Line
avatar
Jipes
Admin
Admin

Nombre de messages : 8801
Age : 57
Localisation : Mulhouse (Alsace)
Date d'inscription : 29/06/2006

http://www.mojo.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: 61 HIGHWAY - La Route du Blues - Octobre 2010

Message par fred sorgue le Ven 7 Jan 2011 - 22:44

Tous les soirs je prend la route avec vous, merci Yo .
avatar
fred sorgue
Delta King
Delta King

Nombre de messages : 406
Age : 68
Localisation : delta du Rhone
Date d'inscription : 24/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum