Le français convient il au blues ?

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le français convient il au blues ?

Message par Garbage Man le Jeu 18 Nov 2010 - 17:36

Je crois que le français ne convient à aucune musique. C'est surement une des langues les moins musicale qui soit.
Et ce n'est pas pour rien si les paroles sont autant mise en avant. On trouve toujours l'excuse de la tradition littéraire typique à la France. Mais c'est avant tout pour masquer son manque de musicalité à mon avis.
avatar
Garbage Man
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 2823
Age : 29
Localisation : (94)
Date d'inscription : 24/07/2007

http://bluesyrootsandfruits.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le français convient il au blues ?

Message par Invité le Jeu 18 Nov 2010 - 19:13

Jipes a écrit:L'éternel problème de chanter en français c'est de réussir à choisir ses mots pour qu'ils groovent sur une musique pour lesquelles ils ne sont pas fait au niveau du rythme de la langue. Après certains s'en sortent bien comme Benoit Blue Boy ou même Bill Deraime.
+1, entièrement d'accord avec toi, Jipes !
En réfléchissant un peu plus, et à la lumière de ces 2 exemples, je dirais qu'un aspect primordial pour que ça marche en français dans le texte, en plus de la sincérité, c'est l'humour !
(tant pour le texte lui-même que pour la manière de le chanter)

Mais n'est-ce pas exactement la même chose pour les afros-américains, au fait ???
Wink


Dernière édition par pg le Jeu 18 Nov 2010 - 20:26, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le français convient il au blues ?

Message par Phil cotton color le Jeu 18 Nov 2010 - 19:56

Garbage Man a écrit:Je crois que le français ne convient à aucune musique. C'est surement une des langues les moins musicale qui soit.
Et ce n'est pas pour rien si les paroles sont autant mise en avant. On trouve toujours l'excuse de la tradition littéraire typique à la France. Mais c'est avant tout pour masquer son manque de musicalité à mon avis.
Là je ne suis pas du tout d'accord Garbage. Je ne vois vraiment pas pourquoi le français serait une langue moins musicale que l'allemand, le chinois, l'espagnol ou même l'anglais. Et la tradition littéraire typique française avec sa façon sophistiquée d'utiliser la langue n'est pas une excuse, c'est une réalité.
Et puis de toutes façons, je suis persuadé qu'une bonne chanson c'est un tout interactif "paroles-musique-interprétation". Et ceux qui disent, par exemple, que Brassens écrivait des supers textes mais qu'il chantait très mal et que ses musiques étaient ternes et répétitives ont bien tort. Si cela avait été le cas, ils n'aimeraient pas Brassens car ce ne sont jamais les paroles qui attirent en premier et exclusivement dans une chanson. Et des auteurs-compositeurs qui ont enregistré des chefs d'oeuvre en langue française, je pourrais t'en citer des dizaines et dans tous les styles d'écriture et de musique. Quel rapport, par exemple, musicalement et littérairement, entre Brel, Brassens et Nougaro (pour ne citer que ceux là) ? Pas beaucoup ! Et on ne me fera pas croire que leur talent se limitait uniquement à l'écriture et qu'ils ont eu à pâtir de la non musicalité du français. Dans ce cas, ils auraient été poètes et non chanteurs.
avatar
Phil cotton color
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 4953
Age : 63
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le français convient il au blues ?

Message par Phil cotton color le Jeu 18 Nov 2010 - 20:10

Jipes a écrit:L'éternel problème de chanter en français c'est de réussir à choisir ses mots pour qu'ils groovent sur une musique pour lesquelles ils ne sont pas fait au niveau du rythme de la langue. Après certains s'en sortent bien comme Benoit Blue Boy ou même Bill Deraime.
Jipes, je crois que "choisir ses mots pour qu'ils groovent sur une musique" est le problème n°1 de tous les auteurs de chansons du monde entier ! Que le français soit moins facile à faire sonner dans le Blues que l'anglais, peut être... mais les exemples que tu donnes prouvent que ce n'est pas impossible du tout. Mais d'abord tout le monde n'a pas du talent pour cela (mais c'est la même chose en Amérique et partout dans le monde !). Ensuite, il y a aussi ce que l'on dit et la façon de le dire qui sont plus ou moins bien reçus par les auditeurs, et là c'est culturel. D'où le subtil compromis à trouver pour écrire en français des paroles qui restent dans l'esprit du Blues sans forcément essayer de reproduire mot à mot ce que l'on entend en anglais.
avatar
Phil cotton color
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 4953
Age : 63
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le français convient il au blues ?

Message par Jungleland le Jeu 18 Nov 2010 - 22:28

woke up this morning

je me suis réveillé ce matin



bon voilà quoi ... ça sonne pas vraiment top en français

_________________
The blues are the roots
The rest are the fruits

http://aupaysdublues.free.fr/index.php
avatar
Jungleland
Admin
Admin

Nombre de messages : 15013
Age : 55
Localisation : Lost in the flood
Date d'inscription : 20/10/2005

http://mywmym.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le français convient il au blues ?

Message par Garbage Man le Jeu 18 Nov 2010 - 22:59



Rolling Eyes
avatar
Garbage Man
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 2823
Age : 29
Localisation : (94)
Date d'inscription : 24/07/2007

http://bluesyrootsandfruits.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le français convient il au blues ?

Message par Invité le Jeu 18 Nov 2010 - 23:09

Jungleland a écrit:woke up this morning

je me suis réveillé ce matin



bon voilà quoi ... ça sonne pas vraiment top en français
c'est clair ! Laughing

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le français convient il au blues ?

Message par Phil cotton color le Jeu 18 Nov 2010 - 23:11

Jungleland a écrit:woke up this morning

je me suis réveillé ce matin



bon voilà quoi ... ça sonne pas vraiment top en français
Exact ! C'est pourquoi je dis qu'il ne faut pas forcément essayer de traduire littéralement.
En plus, si tu essaies de traduire la suite ("I believe I'll dust my broom"), ça sonnera encore moins et en plus personne ne comprendra de quoi il s'agit !
avatar
Phil cotton color
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 4953
Age : 63
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le français convient il au blues ?

Message par Phil cotton color le Ven 19 Nov 2010 - 9:20

Garbage Man a écrit:

Rolling Eyes

Evidemment... Rolling Eyes Crying or Very sad
Celà dit, je n'ai jamais considéré Mike Lécuyer, qui n'a d'ailleurs toujours été qu'un "part time" artiste au milieu d'autres activités, comme un cador en matière de parolier et d'interprète...
avatar
Phil cotton color
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 4953
Age : 63
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le français convient il au blues ?

Message par Catfish le Sam 20 Nov 2010 - 9:36

Phil cotton color a écrit:
Et ceux qui disent, par exemple, que Brassens écrivait des supers textes mais qu'il chantait très mal et que ses musiques étaient ternes et répétitives ont bien tort.

ben moi j'aime bien ses textes mais pas du tout sa voix, encore moins sa façon de chanter et sa musique. C'est plus un poete pour moi qu'un chanteur, comme Vian ou d'autres, et s'il n'y avait pas de fond sonore ça ne me dérangerait pas du tout.

Et pour alimenter le débat j'ai entendu comme par hasard hier matin M Kravetz dire quelque chose comme il n'y a que l'Alexandrin qui se prête à la chanson Française.
Alors un blues en Alexandrin, en Français avec un bon feeling et c'est parti...
avatar
Catfish
Fever In The Bayou
Fever In The Bayou

Nombre de messages : 596
Age : 45
Localisation : BZH dans le monde
Date d'inscription : 04/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le français convient il au blues ?

Message par Phil cotton color le Sam 20 Nov 2010 - 12:48

Catfish a écrit:ben moi j'aime bien ses textes mais pas du tout sa voix, encore moins sa façon de chanter et sa musique. C'est plus un poete pour moi qu'un chanteur, comme Vian ou d'autres, et s'il n'y avait pas de fond sonore ça ne me dérangerait pas du tout.
Personnellement je n'arrive pas à faire d'un seul coup d'oreille le partage entre les paroles, la musique et l'interprétation (voire l'orchestration) quand j'écoute un morceau. C'est un ensemble qui me plait ou pas. Après je peux évidemment analyser plus en profondeur ce qui fait la valeur d'une chanson, mais le plaisir de l'écoute est bien un tout.
Quand j'ai envie de poésie, je ne vais pas forcément écouter Brassens, les écrits des grands poètes me suffisent amplement. D'ailleurs, même si les textes de Brassens sont écrits dans une veine poétique classique de bon niveau, il faut bien avouer que les textes en eux mêmes, lus sur papier, n'arrivent pas à la cheville des grands poètes de langue française. D'ailleurs Brassens avait commencé par écrire des poèmes (je crois même qu'il avait publié un recueil juste après guerre) sans trop de succès. Pour moi il est un "petit" poète, mais un grand auteur-compositeur-interprète de chansons. Et même sa voix, très limitée techniquement mais originale et bien posée, et l'orchestration minimale de ses morceaux participent au plaisir que je peux ressentir à son écoute, au même titre que les paroles des chansons.
Idem pou Brel. Des textes comme "Amsterdam" ou "Les vieux" sont certes très forts, mais que seraient-ils vraiment sans la musique qui les portent, la grosse voix et le feeling très particulier de leur interprète ?
avatar
Phil cotton color
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 4953
Age : 63
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le français convient il au blues ?

Message par Catfish le Sam 20 Nov 2010 - 13:12

petits, grands, c'est un jugement qui reste personnel, comme le fait que je considère brassens comme un grand auteur mais pas comme un grand compositeur ni interprète...
Le plus important dans un texte, qu'il soit lu, conté, chanté, crié ou je ne sais quoi d'autre, c'est le feeling avec lequel il est interprété, qu'il soit accompagné de clap ou d'un grand orchestre.
Et un blues en français, pourquoi pas...
avatar
Catfish
Fever In The Bayou
Fever In The Bayou

Nombre de messages : 596
Age : 45
Localisation : BZH dans le monde
Date d'inscription : 04/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le français convient il au blues ?

Message par Phil cotton color le Sam 20 Nov 2010 - 15:33

Catfish a écrit:petits, grands, c'est un jugement qui reste personnel
Je sais, les goûts et les couleurs (après tout ça m'arrange, il y a peut être des gens qui considèrent que je suis un grand bluesman Rolling Eyes Very Happy )... mais disons qu'il y a des avis personnels qui sont partagés par beaucoup de gens... Very Happy Wink
Catfish a écrit:comme le fait que je considère brassens comme un grand auteur mais pas comme un grand compositeur ni interprète...
Je n'ai pas dit que je considérais Brassens comme un grand compositeur et un grand interprète, mais comme un grand auteur-compositeur-interprète, c'est à dire les 3 ensembles. Nuance...
Catfish a écrit:Le plus important dans un texte, qu'il soit lu, conté, chanté, crié ou je ne sais quoi d'autre, c'est le feeling avec lequel il est interprété, qu'il soit accompagné de clap ou d'un grand orchestre.
Justement, un poème garde sa valeur quand il est simplement lu dans le texte par n'importe qui, seul devant son bouquin, et donc pas interprété ! Ce n'est pas le cas d'une chanson, aussi bon soit le texte ; Ce qui d'après moi prouve bien que l'on ne peut pas aimer un artiste chanteur uniquement à cause de ses textes.
Catfish a écrit:Et un blues en français, pourquoi pas...
Là, entièrement d'accord, même si forcément ce n'est plus tout à fait du Blues. Mais pas uniquement parce que les paroles sont en français...
avatar
Phil cotton color
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 4953
Age : 63
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le français convient il au blues ?

Message par blackbert 2 le Sam 20 Nov 2010 - 23:14

Et si on prenait le "problème" à l'envers?Pour moi ,quand j'entends un morceau de blues,"ça le fait",ou pas...qu'il soit chanté en anglais ,en français ou en javanais.Donc:question:connaissons-nous des titres (c'est à dire des ensembles chant français/interprète/orchestration/etc...)pour lesquels on se dit:"ça le fait!,ça c'est du vrai blues".Je me lance:pour moi,"tute la musique que j'aimeu" (pourtant je ne suis pas du tout un fan de JH....),ou "Emmène-moi" de Graeme( Allrigth ? je vous parle d'un temps que les moins de 40/50 ans ne peuvent pas connaître...),sont des blues en français qui tiennent la route .J'imagine que mon avis ne va pas faire l'unanimité...A vous :proposez des titres,si on en trouve suffisamment,on pourra dire que le blues en français est "possible"et on pourra essayer de chercher comment.Sinon il faudra attendre encore le "génie" qui saura faire entrer le français dans le blues,comme Nougaro l'a fait entrer dans le jazz. (c'est mon premier post sur ce forum:je plaide l'indulgence...)

blackbert 2
I've got my guitar
I've got my guitar

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 19/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le français convient il au blues ?

Message par blues53 le Dim 21 Nov 2010 - 0:00

pg a écrit:
En réfléchissant un peu plus, et à la lumière de ces 2 exemples, je dirais qu'un aspect primordial pour que ça marche en français dans le texte, en plus de la sincérité, c'est l'humour !
(tant pour le texte lui-même que pour la manière de le chanter)

Yes ! Sir !

On a jamais fait mieux depuis ! cheers clown Cool Wink

avatar
blues53
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 1236
Age : 49
Localisation : Mayenne
Date d'inscription : 22/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le français convient il au blues ?

Message par lezombie666 le Dim 21 Nov 2010 - 0:37

Phil cotton color a écrit:Justement, un poème garde sa valeur quand il est simplement lu dans le texte par n'importe qui, seul devant son bouquin, et donc pas interprété ! Ce n'est pas le cas d'une chanson, aussi bon soit le texte ; Ce qui d'après moi prouve bien que l'on ne peut pas aimer un artiste chanteur uniquement à cause de ses textes.

Entre grands et petits poètes, je m'demande bien quels sont les critères de sélection! Une histoire de taille peut-être?
Ca n' engage que moi mais j' aime Léo Ferré uniquement "à cause" de ses textes.
avatar
lezombie666
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 1387
Age : 36
Localisation : Lille
Date d'inscription : 18/06/2008

http://www.dailymotion.com/lezombie666

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le français convient il au blues ?

Message par blackbert 2 le Dim 21 Nov 2010 - 10:54

Dans la série Salvador/Boris Vian,n'oublions pas "derouillade blues".....Je viens de découvrir la version Salvador/Ray Charles du "blues du dentiste":Whaou! respect! J'avoue que jusqu'à présent j'avais un peu de mal avec les blues de salvador (blues de bonne humeur/humour ou parodie de blues?):j'avais tort....

blackbert 2
I've got my guitar
I've got my guitar

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 19/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le français convient il au blues ?

Message par Phil cotton color le Dim 21 Nov 2010 - 19:53

blackbert 2 a écrit:Et si on prenait le "problème" à l'envers?Pour moi ,quand j'entends un morceau de blues,"ça le fait",ou pas...qu'il soit chanté en anglais ,en français ou en javanais.Donc:question:connaissons-nous des titres (c'est à dire des ensembles chant français/interprète/orchestration/etc...)pour lesquels on se dit:"ça le fait!,ça c'est du vrai blues".Je me lance:pour moi,"tute la musique que j'aimeu" (pourtant je ne suis pas du tout un fan de JH....),ou "Emmène-moi" de Graeme( Allrigth ? je vous parle d'un temps que les moins de 40/50 ans ne peuvent pas connaître...),sont des blues en français qui tiennent la route .J'imagine que mon avis ne va pas faire l'unanimité...A vous :proposez des titres,si on en trouve suffisamment,on pourra dire que le blues en français est "possible"et on pourra essayer de chercher comment.Sinon il faudra attendre encore le "génie" qui saura faire entrer le français dans le blues,comme Nougaro l'a fait entrer dans le jazz. (c'est mon premier post sur ce forum:je plaide l'indulgence...)
Merci de poster, c'est bien d'avoir l'avis d'un maximum de forumistes, c'est comme cela que le forum peut vivre et être intéressant.
Autrement, je suis d'accord avec ta façon de voir les choses. Effectivement, l'essentiel est que l'on ressente une émotion à l'écoute d'un morceau, en l'occuence une "émotion Blues" quant il s'agit de Blues. Ton exemple de Graeme Allwright (que par ailleurs j'apprécie) est un peu limite car il n'a jamais vraiment fait de Blues et "Emmènne-moi" n'en n'est pas un. Autrement on peut trouver divers artistes français qui ne s'en sortent pas mal du tout et dans des styles personnels et différents (Benoit Blue Boy, Patrick Verbecke, Paul Personne, Nico Wayne Toussaint, Bill Deraime etc...). Il n'y a donc pas besoin d'attendre l'homme ou la femme providentiel(le) qui aurait tout à coup le génie de faire des paroles de Blues en français qui se tiennent. D'ailleurs en Jazz Nougaro n'était pas le premier à faire swinguer les mots, quelqu'un comme Charles Trenet l'avait précédé.
Maintenant se dire en écoutant un bluesman français : "ça le fait, ça c'est du vrai Blues" est à mon sens illusoire. Ce ne sera jamais "du vrai Blues" et pour tout un tas de raisons qui ne viennent pas seulement de la langue employée et de sa sonorité.
avatar
Phil cotton color
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 4953
Age : 63
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le français convient il au blues ?

Message par Phil cotton color le Dim 21 Nov 2010 - 20:15

lezombie666 a écrit:Entre grands et petits poètes, je m'demande bien quels sont les critères de sélection! Une histoire de taille peut-être?
Ca n' engage que moi mais j' aime Léo Ferré uniquement "à cause" de ses textes.
Je sais, comme disait Einstein, "Tout est relatif" et ce qui peut plaire à l'un peut déplaire à l'autre. Mais comme je l'écrivais dans un autre post, il y a quand même "des avis personnels qui sont partagés par un grand nombre de gens !". Et j'ajouterai qu'en matière d'art comme d'autre chose, on ne peut pas s'en tenir à un "Tout est subjectif" (dans ce cas, toute discussion serait inutile !), même si au niveau individuel je suis bien d'accord pour considérer que tous les goûts sont dans la nature et que c'est bien entendu le strict droit de chacun de préférer Tartempion à Truc-Muche.
Pour prendre un exemple dans un autre domaine que la musique, dans le film "Trop belle pour toi" de Bertrand Blier, Gérard Depardieu préfère Josiane Balasko à Carole Bouquet, mais il ne viendrait pas à l'idée de grand monde de dire que Josiane Balasko est plus belle que Carole Bouquet ! j'ai donc la faiblesse de croire que, par rapport à tout un tas de critères, il y a des "grands" et des "petits" maîtres en matière d'art, même si je peux moi aussi préférer parfois un "petit" à un "grand".
Autrement, concernant Léo Ferré, je suis un peu gêné pour te répondre vu que ce n'est pas un de mes artistes préférés. En l'occurence, vu la façon dont je fonctionne, c'est l'ensemble qui ne m'attire pas plus que ça, sans que je sois en mesure de dire exactement qui des paroles, de la musique ou de l'interprétation me dérange. Disons que l'ensemble me paraît souvent un peu grandiloquent, en tous cas pour mes goûts personnels. Celà dit, ça ne m'empêche pas de le considérer comme un "grand" de la chanson française.
avatar
Phil cotton color
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 4953
Age : 63
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le français convient il au blues ?

Message par Catfish le Dim 21 Nov 2010 - 21:56

Phil cotton color a écrit:
Catfish a écrit:petits, grands, c'est un jugement qui reste personnel
Je sais, les goûts et les couleurs (après tout ça m'arrange, il y a peut être des gens qui considèrent que je suis un grand bluesman Rolling Eyes Very Happy )... mais disons qu'il y a des avis personnels qui sont partagés par beaucoup de gens... Very Happy Wink
Catfish a écrit:comme le fait que je considère brassens comme un grand auteur mais pas comme un grand compositeur ni interprète...
Je n'ai pas dit que je considérais Brassens comme un grand compositeur et un grand interprète, mais comme un grand auteur-compositeur-interprète, c'est à dire les 3 ensembles. Nuance...
Catfish a écrit:Le plus important dans un texte, qu'il soit lu, conté, chanté, crié ou je ne sais quoi d'autre, c'est le feeling avec lequel il est interprété, qu'il soit accompagné de clap ou d'un grand orchestre.
Justement, un poème garde sa valeur quand il est simplement lu dans le texte par n'importe qui, seul devant son bouquin, et donc pas interprété ! Ce n'est pas le cas d'une chanson, aussi bon soit le texte ; Ce qui d'après moi prouve bien que l'on ne peut pas aimer un artiste chanteur uniquement à cause de ses textes.
Catfish a écrit:Et un blues en français, pourquoi pas...
Là, entièrement d'accord, même si forcément ce n'est plus tout à fait du Blues. Mais pas uniquement parce que les paroles sont en français...

On a avancé des arguments qui ont alimenté le débat, mais je vais m'arrêter là. je ne suis pas d'accord avec toi et je n'ai pas envie de reprendre chaque argument un à un pour le contredire, le "valider" ou préciser les nuances, et de se renvoyer la balle indéfiniment.
avatar
Catfish
Fever In The Bayou
Fever In The Bayou

Nombre de messages : 596
Age : 45
Localisation : BZH dans le monde
Date d'inscription : 04/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le français convient il au blues ?

Message par Phil cotton color le Dim 21 Nov 2010 - 22:59

Catfish a écrit:On a avancé des arguments qui ont alimenté le débat, mais je vais m'arrêter là. je ne suis pas d'accord avec toi et je n'ai pas envie de reprendre chaque argument un à un pour le contredire, le "valider" ou préciser les nuances, et de se renvoyer la balle indéfiniment.
Ok no problem... heu pardon... pas de problème !
avatar
Phil cotton color
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 4953
Age : 63
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le français convient il au blues ?

Message par Jungleland le Mer 24 Nov 2010 - 20:35


et selon vous le cambodgien convient il pour chanter le blues ?

impressionnant non ?


_________________
The blues are the roots
The rest are the fruits

http://aupaysdublues.free.fr/index.php
avatar
Jungleland
Admin
Admin

Nombre de messages : 15013
Age : 55
Localisation : Lost in the flood
Date d'inscription : 20/10/2005

http://mywmym.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le français convient il au blues ?

Message par Invité le Mer 24 Nov 2010 - 22:05

Néanmoins joué comme ça oui ! Bravo Paulo !


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le français convient il au blues ?

Message par Papaille le Dim 28 Nov 2010 - 17:17

Vaste sujet qui ne se limite pas seulement au blues et qui suscite à chaque fois les mêmes interrogations. J'ai parcouru les 4 pages et les avis sont vraiment intéressants.

La base du blues, selon moi, repose sur la structure musicale, la mélodie, bien avant les textes et cette éternelle complainte. Certains ne partageront surement pas cet avis, mais je reste convaincu de cela. Le texte, bien qu'important, passe au second plan. Dans le registre du blues, le sentiment est véhiculé massivement par la musique et le chant vient se greffer, accompagne mais ne domine pas. Tout cela, pour en arriver à l'idée que la langue importe peu, dès lors que la musique amène une certaine profondeur, un sentiment particulier, difficilement explicable, qui nous touche.

Personnellement, je n’ai rien contre le français mais je fais parti de ceux qui considèrent que cette langue s’accorde très mal avec le blues. Ca le fait pas… tout simplement. Le problème ne vient pas de la langue en elle-même mais du feeling qu’impose un style tel que le blues.

Et pour élargir le sujet, concernant l’utilisation du français, le parfait contre exemple est le rock (qui suscite le même débat) qui peut très bien "sonner" dans notre langue. Noir Désir me vient immédiatement à l’esprit avec des textes bien construits. Pour aller plus loin, on pourrait même citer les Dogs et la prononciation de l'anglais de Dominique Laboubée si particulière mais qui faisait tout le charme du groupe. Donc difficile d’opposer musique et langue française sur tous les styles.
avatar
Papaille
Texas Howler
Texas Howler

Nombre de messages : 259
Age : 34
Localisation : Vendée
Date d'inscription : 20/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le français convient il au blues ?

Message par Phil cotton color le Dim 28 Nov 2010 - 21:09

Papaille a écrit:La base du blues, selon moi, repose sur la structure musicale, la mélodie, bien avant les textes et cette éternelle complainte. Certains ne partageront surement pas cet avis, mais je reste convaincu de cela. Le texte, bien qu'important, passe au second plan. Dans le registre du blues, le sentiment est véhiculé massivement par la musique et le chant vient se greffer, accompagne mais ne domine pas. Tout cela, pour en arriver à l'idée que la langue importe peu, dès lors que la musique amène une certaine profondeur, un sentiment particulier, difficilement explicable, qui nous touche.
Ben... je suis de "ceux qui ne partagent pas ton avis" Very Happy Le chant me paraît être le plus important dans le Blues et je dirai même l'indispensable. Contrairement au jazz, les instrumentaux sont très minoritaires dans le Blues et, j'ai beau réfléchir, je ne vois aucun bluesman célèbre qui soit uniquement instrumentiste, alors que les chanteurs non instrumentistes connus ne sont pas rares du tout. Le fait que le texte passe au second plan n'est pas faux, mais seulement pour nous européens qui ne comprenont pas forcément ce qui nous est raconté (surtout avec les doubles sens) ou parce que ce qui nous est raconté parfois ne nous concerne pas trop. il n'en est pas de même dans la communauté noire américaine (ou du moins "il n'en était pas de même").
papaille a écrit:Personnellement, je n’ai rien contre le français mais je fais parti de ceux qui considèrent que cette langue s’accorde très mal avec le blues. Ca le fait pas… tout simplement. Le problème ne vient pas de la langue en elle-même mais du feeling qu’impose un style tel que le blues.
Finalement, je pense que plus que la consonnance de la langue, c'est la teneur des paroles en français qui peut parfois "choquer" nos esprits. C'est vrai que le Blues, encore plus que le rock, s'accomode mal des textes trop "écrits" et on n'a pas l'habitude des phrases très simples et directes dont les paroliers américains (et les écrivains aussi d'ailleurs) sont coutumiers. Les Blues en français qui sont la simple transposition de paroles de Blues anglais le prouvent amplement. Il faut donc certainement beaucoup plus d'efforts à un français pour écrire des paroles en français qui ne paraîtront pas niaises et toucheront l'auditeur. Mais l'interprétation y fait également beaucoup.
papaille a écrit:Et pour élargir le sujet, concernant l’utilisation du français, le parfait contre exemple est le rock (qui suscite le même débat) qui peut très bien "sonner" dans notre langue. Noir Désir me vient immédiatement à l’esprit avec des textes bien construits. Pour aller plus loin, on pourrait même citer les Dogs et la prononciation de l'anglais de Dominique Laboubée si particulière mais qui faisait tout le charme du groupe. Donc difficile d’opposer musique et langue française sur tous les styles.
Oui d'accord avec toi. Question d'efforts, comme je le disais plus haut, et sans doute de talent aussi...
avatar
Phil cotton color
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 4953
Age : 63
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum