Le blues et les cuivres

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Le blues et les cuivres - Page 2 Empty Re: Le blues et les cuivres

Message par Old_Debris le Dim 17 Oct 2010 - 19:56

C'est sur Phil Cotton que tu défend ton Beefsteak Laughing mais je crois que Flovia a raison, tu prends un chanteur, tu rajoutes une guitare, puis une basse, puis une batterie, puis un clavier, puis un sax, puis une autre guitare, puis un trombone, puis une ou deux trompettes, puis des maracas, puis un violon, puis un fifre etc........ à chaque rajout le caractère du musicien initial a tendance à être noyé, c'est à peu près ce qui rend les grandes formations de blues un peu plus éloigné de ses origines, après c'est affaire de gout.
Old_Debris
Old_Debris
Oldies but goodies
Oldies but goodies

Nombre de messages : 9948
Localisation : Hte Saone
Date d'inscription : 28/10/2006

http://sentiersdublues.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Le blues et les cuivres - Page 2 Empty Re: Le blues et les cuivres

Message par Old_Debris le Dim 17 Oct 2010 - 19:59

C'est pas mal, mais assez éloigné quand même du blues d'un Skip James.

Papaille
Papaille
Texas Howler
Texas Howler

Nombre de messages : 259
Age : 36
Localisation : Vendée
Date d'inscription : 20/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le blues et les cuivres - Page 2 Empty Re: Le blues et les cuivres

Message par Old_Debris le Dim 17 Oct 2010 - 22:43

Ha ben je la préfère nettement lors de l'American Folk Blues Festival en petite formation avec Willie Dixon, Sunnyland Slim, Hubert Sumlin et Clifton James, diable quelle énergie.
Old_Debris
Old_Debris
Oldies but goodies
Oldies but goodies

Nombre de messages : 9948
Localisation : Hte Saone
Date d'inscription : 28/10/2006

http://sentiersdublues.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Le blues et les cuivres - Page 2 Empty Re: Le blues et les cuivres

Message par Phil cotton color le Lun 18 Oct 2010 - 0:10

Old_Debris a écrit:C'est sur Phil Cotton que tu défend ton Beefsteak Laughing mais je crois que Flovia a raison, tu prends un chanteur, tu rajoutes une guitare, puis une basse, puis une batterie, puis un clavier, puis un sax, puis une autre guitare, puis un trombone, puis une ou deux trompettes, puis des maracas, puis un violon, puis un fifre etc........ à chaque rajout le caractère du musicien initial a tendance à être noyé, c'est à peu près ce qui rend les grandes formations de blues un peu plus éloigné de ses origines, après c'est affaire de gout.
Ben ouais mais alors dans ce cas, le vrai Blues se chante seul a capella et point barre ! Sans être de mauvaise foi, à partir de combien d'instruments (et lesquels ?) peut-on considérer que le Blues est dénaturé ?
Bien sûr, c'est aussi une affaire de goût et les miens ne me portent pas spécialement vers les grandes formations et les arrangements trop bien huilés. Mais, par exemple, je n'ai jamais considéré que BB King faisait autre chose que du Blues, même s'il est vrai que sa musique ne peut pas être comparée à celle de Skip James (que j'aime beaiucoup aussi par ailleurs...)

Phil cotton color
Phil cotton color
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 5205
Age : 64
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Le blues et les cuivres - Page 2 Empty Re: Le blues et les cuivres

Message par Phil cotton color le Lun 18 Oct 2010 - 0:15

Old_Debris a écrit:C'est pas mal, mais assez éloigné quand même du blues d'un Skip James.






Ou alors au saxophone et au chant, Mr Eddie "Cleanhead" Vinson




Auriez vous d'autres artistes allant dans ce sens à nous faire découvrir ?


Chouki
I've got my guitar
I've got my guitar

Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 24/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Le blues et les cuivres - Page 2 Empty Re: Le blues et les cuivres

Message par blues53 le Mar 19 Oct 2010 - 11:33

Chouki a écrit:Auriez vous d'autres artistes allant dans ce sens à nous faire découvrir ?

Trois artistes me viennent à l'esprit, dans une veine blues. Wink

Eddie Shaw


Big James



Hot Lipes Page

blues53
blues53
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 1236
Age : 50
Localisation : Mayenne
Date d'inscription : 22/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Le blues et les cuivres - Page 2 Empty Re: Le blues et les cuivres

Message par Jipes le Mar 19 Oct 2010 - 11:36

Dans un esprit assez proche il ne faut pas oublier Louis Jordan cheers
Jipes
Jipes
Admin
Admin

Nombre de messages : 9437
Age : 59
Localisation : Mulhouse (Alsace)
Date d'inscription : 29/06/2006

https://www.mixcloud.com/radio-mne/playlists/kind-of-blues/

Revenir en haut Aller en bas

Le blues et les cuivres - Page 2 Empty Re: Le blues et les cuivres

Message par Jungleland le Mar 19 Oct 2010 - 11:40


Pour moi le saxo blues c'est en premier AC Reed :




et ici avec Stevie Ray Vaughan :




Avec la trompette en particulier ceux qui me semblent bien marcher ce sont les Boney Fields :




sinon un truc trouvé par hasard : St Louis Blues


_________________
The blues are the roots
The rest are the fruits

http://aupaysdublues.free.fr/index.php
Jungleland
Jungleland
Admin
Admin

Nombre de messages : 15077
Age : 57
Localisation : Lost in the flood
Date d'inscription : 20/10/2005

http://mywmym.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Le blues et les cuivres - Page 2 Empty Re: Le blues et les cuivres

Message par blues53 le Jeu 28 Oct 2010 - 0:03

Je ne pense pas que ce classique d'Otis Rush par exemple aurait cette intensité dramatique sans les cuivres.
Utilisé à bon escient, c'est grandiose ! Wink

blues53
blues53
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 1236
Age : 50
Localisation : Mayenne
Date d'inscription : 22/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Le blues et les cuivres - Page 2 Empty Re: Le blues et les cuivres

Message par Phil cotton color le Jeu 28 Oct 2010 - 14:32

blues53 a écrit:Je ne pense pas que ce classique d'Otis Rush par exemple aurait cette intensité dramatique sans les cuivres.
Utilisé à bon escient, c'est grandiose ! Wink

D'accord avec toi. L'impact émotionnel d'un tel morceau est considérable (et les cuivres y sont pour quelque chose), à mon avis comparable à celui projeté par les meilleurs artistes "roots" (Rober Johnson, Skip James etc...) même si ce n'est pas par le biais des mêmes moyens. Après, comme beaucoup l'ont dit avec raison, les goûts et le caractère de chacun font que l'on peut être plus attiré et ému par l'une ou l'autre forme. De toutes façons, le sujet n'est pas d'opposer Blues rural et Blues urbain ou Blues en solo et Blues en orchestre...
Phil cotton color
Phil cotton color
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 5205
Age : 64
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Le blues et les cuivres - Page 2 Empty Re: Le blues et les cuivres

Message par Old_Debris le Jeu 28 Oct 2010 - 20:08

Bon exemple B53 mais dans le fond pour l'intensité, la voix de Rush mène la danse et les cuivres ne semblent que la souligner et ne sont pas à mon sens indispensable.
Mais l'exemple de cuivres qui s'intègrent bien et bien trouvé.
Old_Debris
Old_Debris
Oldies but goodies
Oldies but goodies

Nombre de messages : 9948
Localisation : Hte Saone
Date d'inscription : 28/10/2006

http://sentiersdublues.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Le blues et les cuivres - Page 2 Empty Re: Le blues et les cuivres

Message par Ayler le Mar 2 Nov 2010 - 12:30

J'écoute Magic Sam Live en tapant ces lignes. Sur les premiers titres (datant de 1963 et 1964), Magic Sam est accompagné par Eddie Shaw (1963), et par Eddie Shaw & A.C. Reed (1964). Sur ces titres, le saxophone est essentiel : Magic Sam construit presque toutes ses phrases en répondant aux différents riffs - un procédé bien connu du r'n'b. Ici, ça fonctionne parfaitement : la dynamique de son jeu est parfaitement mise en valeur, et cela donne du relief à ses improvisations. Bref, un bon exemple de Chicago blues où le sax trouve idéalement sa place.
Ayler
Ayler
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 1284
Localisation : South Saturn Delta
Date d'inscription : 22/05/2006

https://www.facebook.com/SugarSweet44

Revenir en haut Aller en bas

Le blues et les cuivres - Page 2 Empty Re: Le blues et les cuivres

Message par Invité le Mar 2 Nov 2010 - 18:34

Jungleland a écrit:
Pour moi le saxo blues c'est en premier AC Reed :

Entièrement d'accord ! Quel son !


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le blues et les cuivres - Page 2 Empty Re: Le blues et les cuivres

Message par Invité le Mar 2 Nov 2010 - 20:32

Ayler a écrit:J'écoute Magic Sam Live en tapant ces lignes. Sur les premiers titres (datant de 1963 et 1964), Magic Sam est accompagné par Eddie Shaw (1963), et par Eddie Shaw & A.C. Reed (1964). Sur ces titres, le saxophone est essentiel : Magic Sam construit presque toutes ses phrases en répondant aux différents riffs - un procédé bien connu du r'n'b. Ici, ça fonctionne parfaitement : la dynamique de son jeu est parfaitement mise en valeur, et cela donne du relief à ses improvisations. Bref, un bon exemple de Chicago blues où le sax trouve idéalement sa place.
Tiens, j'ai ressorti ce CD du coup, beau programme mais gâché par la prise de son euh... très moyenne Neutral
En l'occurence, les dialogues entre Samuel et les cuivres sont effectivement chouettes, mais les saxos sont tellement discrets (surtout en 1963) qu'il faut vraiment bien écouter pour les entendre... Et le son est tellement pourri qu'il faut s'accrocher pour tout écouter, hein ! Laughing
Mais ils se sont bien rattrapés sur le livret du CD, plein de bonnes infos et d'anectodes truculentes... (hé, je serais bien allé à l'anniv de Cassell Burrow & Joe Wall, hum Very Happy )

Incidemment, je réécoute ce bon disque de Grady Gaines, qui est aussi un bel exemple d'apport des cuivres au Blues (Texan ici). Plus qu'un apport même, vu que Grady le sax ténor est ici le leader...

Le blues et les cuivres - Page 2 5177XDWKG6L._SS500_

De très belles choses avec une section complète de cuivres, plus 2 guitares (dont son frère Roy Gaines), finalement assez courant dans le style Texan ? (puis Californien...)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le blues et les cuivres - Page 2 Empty Re: Le blues et les cuivres

Message par Ayler le Mar 2 Nov 2010 - 23:01

La qualité audio est certes très moyenne - mais elle est suffisante pour se faire une idée de ce qui a été joué ces soirs-là.
A noter qu'on y retrouve, à la seconde date, le fameux A.C. Reed !
Ayler
Ayler
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 1284
Localisation : South Saturn Delta
Date d'inscription : 22/05/2006

https://www.facebook.com/SugarSweet44

Revenir en haut Aller en bas

Le blues et les cuivres - Page 2 Empty Re: Le blues et les cuivres

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum