Buddy Guy : Living Proof

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

08102010

Message 

Buddy Guy : Living Proof






Sortie le 25 octobre 2010 ou le 1er novembre 2010
avatar
La Rédaction De BluesLand
At The Crossroad
At The Crossroad

Nombre de messages : 95
Date d'inscription : 31/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

Buddy Guy : Living Proof :: Commentaires

avatar

Message le Ven 8 Oct 2010 - 11:47 par BAYOU (En ligne)

Sympa la pochette

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Ven 8 Oct 2010 - 11:59 par Jungleland

Vous pouvez écouter le premier single avec BB King sur le site de Buddy Guy : http://www.buddyguy.net/

les deux papis cabotinent un peu mais ce single sent la nostalgie et n'est pas mal du tout au final.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Ven 8 Oct 2010 - 16:29 par mud

hé ça m'a l'air pas mal du tout ça !!! beau slow blues !!!

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 19 Oct 2010 - 16:06 par mud

Revenir en haut Aller en bas

Message le Mar 19 Oct 2010 - 16:35 par Invité

Il est en écoute intégrale sur Spinner: cheers
Avec Carlos Santana pour le tire N°7
...
http://www.spinner.com/new-releases#/6
...

Je ne connaissais pas Spinner, ça à l'air bien sympa. Smile
A mettre dans les favoris. a côté de musicMe, Deezer et les autres Wink

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 19 Oct 2010 - 19:56 par Phil cotton color

Je n'ai écouté que les extraits de 30s par morceau. Difficile donc de se faire une opinion définitive, mais une bonne idée quand même de la tonalité du CD. Finalement je crois que je n'ai pas vraiment envie d'écouter l'intégrale ! Non pas que je trouve ces enregistrements mauvais, Buddy a l'air en très bonne forme vocale et guitaristique, ce qui est une très bonne nouvelle, mais l'orchestration assez soul rock me paraît un peu lourde. ça me fait un peu penser à la discussion sur un autre topic sur la "dénaturation" du Blues par les cuivres. Je n'emploierai pas ce terme un peu fort pour cet enregistrement, mais malheureusement, force est de constater que, s'il se laisse écouter sans déplaisir, il s'apparente à beaucoup d'autres et ne semble pas reflèter le talent original de Buddy Guy. Il a fait tellement mieux ! Bon, je suis sans doute un peu sévère pour un gars de 74 ans qui a encore bien la pêche. disons que c'est du dépit amoureux... Crying or Very sad

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 19 Oct 2010 - 22:04 par Catfish

J'ai commencé de l'écouter sur Spinner (connaissais pas!)
Effectivement il a la pêche, un peu trop peut être, comme les arrangements un peu chargés.
BB King on le reconnait de suite, un peu trop caricatural aussi, ça me fait penser au duo avec Bonamassa, et à son dernier album où il manque un peu de souffle.
Je suis au morceau 5, sa voix est là en tout cas, puissante et pleine de blues jusqu'à maintenant, la gratte est variée, de qualité.
Je ne sais pas encore si je vais me laisser tenter, ça me semble bon mais pas exceptionnel, ce qu'on pourrait attendre de lui, alors j'ai peur de faire du "collectionnisme" comme avec les derniers BB King et Bonamassa (contrairement à "great moment with BB King, ou "Damn right I've got the blues achetés ya pas si longtemps).

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mer 20 Oct 2010 - 19:33 par Jungleland

je viens d'écouter et honnêtement je suis plutôt agréablement surpris. Bien sûr ça sonne moderne, bien sûr les arrangements ne me plaisent pas trop et il y a trop de choeurs et d'orgue à mon goût. Mais ça fait quand même depuis Sweet Tea que je n'ai pas entendu un Buddy Guy de ce calibre.

Quelques morceaux sont assez faibles mais lorsqu'il dépouille un peu ses titres ça devient carrément bon (n'oublions pas que le monsieur a quand même 74 ans) et surtout ça sonne assez authentique (pour peu que ce terme veuille dire quelque chose)

Peut être une voix moins mordante qu'autrefois (ça peut se comprendre aisément) mais toujours incisif à la guitare. Alors moi je vais acheter. Parce que ça me plait même si je sais bien que ça ne vaut pas Damn right I've Got The blues .... le problème c'est que les anciennetés je les aies toutes alors si je veux acheter du moderne ça me parait une très bonne sortie

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mer 20 Oct 2010 - 21:07 par Catfish

Jungleland a écrit: .... le problème c'est que les anciennetés je les aies toutes alors si je veux acheter du moderne ça me parait une très bonne sortie

C'est sûr que ça dépend de sa discothèque et que pour continuer de l'alimenter et se faire plaisir avec de nouveaux titres on ne peut pas attendre le meilleur album à chaque sortie; de mon côté j'ai encore plein de choses à découvrir et cet opus, de qualité même si j'ai été un peu dur, ne sera pas pour moi un priorité.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 26 Oct 2010 - 10:36 par Ayler

Buddy Guy où quand le blues perd son âme... De même que pour ses dernières sorties, très grosse déception pour ma part. Buddy Guy semble s'enfermer de plus en plus dans cette auto-caricature de lui-même qu'il pousse jusqu'à l'absurde. Musicalement, le résultat est très professionnel mais on cherche désespérément la moindre inspiration le long de ces 12 plages. Certaines paroles sont tellement nulles qu'il est tout simplement impossible de ne pas trouver certains morceaux grotesques. J'aime bien la pochette par contre !

Revenir en haut Aller en bas

Message le Mar 26 Oct 2010 - 10:57 par Invité

Encore raté !!! Ce nouvel opus est encore gâché par l'autosatisfaction du guitariste !?... Je passe encore pour cette fois-ci & le temps passe (vite !), pendant ce temps-là !

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 26 Oct 2010 - 14:55 par mud

ah merde

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mer 27 Oct 2010 - 18:32 par Old_Debris

Je n'ai pas encore tout écouté et je suis plutôt agréablement surpris, les deux premiers titres sont vachement bien je trouve et monte petit à petit en intensité, avec le troisième titre je pensais avoir encore à faire avec son abominable Funk, mais le jeu Psychédélique sauve le morceau, le titre avec BB King me va moins bien à cause de l'orgue mais c'est voulu alors on lui pardonne, surtout que Reeses Wynans sur le titre suivent "Key Don't Fit" montre ce qu'il sait faire au piano et c'est pas mal du tout. Living Proof est bien charpenté blues à souhait, un peu dommage pour les cœurs qui ne servent pas à grand chose.
Une chose encore c'est le chant qui est perfecto sur tous les titres que j'ai entendu.
Pour moi en résumé faut remonter vachement loin dans le temps pour trouver un Buddy Guy de cette qualité et je suis content de voir qu'il retrouve un peu ses repères.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mer 27 Oct 2010 - 20:11 par Flovia

Old_Debris a écrit:Je n'ai pas encore tout écouté et je suis plutôt agréablement surpris, les deux premiers titres sont vachement bien je trouve et monte petit à petit en intensité, avec le troisième titre je pensais avoir encore à faire avec son abominable Funk, mais le jeu Psychédélique sauve le morceau, le titre avec BB King me va moins bien à cause de l'orgue mais c'est voulu alors on lui pardonne, surtout que Reeses Wynans sur le titre suivent "Key Don't Fit" montre ce qu'il sait faire au piano et c'est pas mal du tout. Living Proof est bien charpenté blues à souhait, un peu dommage pour les cœurs qui ne servent pas à grand chose.
Une chose encore c'est le chant qui est perfecto sur tous les titres que j'ai entendu.
Pour moi en résumé faut remonter vachement loin dans le temps pour trouver un Buddy Guy de cette qualité et je suis content de voir qu'il retrouve un peu ses repères.

Ah oui? Alors, dans ce cas, je vais y jeter une oreille! Wink

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mer 27 Oct 2010 - 23:39 par blues53

Ecouté dans son intégralité sur Spinner ! Merci Mosquito
Mais pourquoi c'est-il compromit dans cette production glacial et sans âme !
Et pourquoi ? s'acharne t-il à jouer au guitare héro ? scratch
Financièrement à l'abri, il est connu et reconnu mondialement !
Du mauvais blues rock et même son duo avec B.B. King à été éprouvant pour mes oreilles.
Le bonhomme est capable de tellement mieux...
L'âge n'y est pour rien à l'affaire.
Belle pochette, mais la cuvée 2010 est dispensable.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Jeu 28 Oct 2010 - 10:57 par bb11

excellent cd, je trouve durs certains commentaires, on a affaire à un des derniers grands bluesmen, et qui montre qu'il sait tout faire encore une fois
à part le morceau avec Santana, je n'ai rien à redire, on est dans l'ambiance, je retrouve le blues que j'aime, je suis conquis dès le premier morceau "74 years young" qui me fait penser au blues acoustique "done got old" sur l'album sweet tea
le reste confirme mon impression d'un bel album

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Ven 29 Oct 2010 - 2:07 par Flovia

Excepté le fait que je ne qualifierais pas cet album de glacial, je suis assez de l'avis de Blues53!
Que Buddy Guy s'évertue ainsi à jouer les shredders me déconcerte complétement. Shocked

Quelle débauche de guitare, mazette, c'en est presque pathétique!
A-t-il encore quelque chose à prouver?
A part nous apporter la preuve qu'il est effectivement un jeune guitariste de 74 ans, je ne vois pas trop...

Tu ne l'as pas écouté en entier, Odé, c'est pas possible!

Bon, d'accord avec toi concernant sa prestation vocale: la puissance est intacte! Je dirais même que l'âge lui donne un autre relief, finalement assez heureux.
Par contre, côté instrumental, là, excuse-moi, mais le blues-rock se taille malgré tout la part du lion!

Et disons qu'à ce jeu, d'autres font beaucoup, mais alors beaucoup mieux que lui, hélas!...

'74 years old' commençait bien, pourtant! Seulement voilà qu'arrivent les watts, et au grand galop, par dessus le marché! Résultat, ça gâche tout le morceau!

'Key don't fit' n'est pas si mal, quoiqu'un peu trop forcé en décibel pour un blues lent.


Selon moi, seuls 'Let the door knob hit ya' et 'Guess what' parviennent à sortir leur épingle du jeu. Déjà l'orientation Chicago sound me séduit mieux.
Même si encore, à tant forcer le côté démonstratif, l'attaque ici plus incisive de son jeu s'en trouve diluée. Sans compter que 'Guess what' est un brin trop noyé dans l'orgue, pour mon goût.

Enfin, en écoutant 'Too soon' (d'inspiration rock-blues, ce titre-ci), il m'est venu à l'esprit que si les Yellow Dogs le jouaient, à leur manière, ils lui donneraient probablement une autre envergure. Celle, si efficace, de la sobriété!

Wink

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Ven 29 Oct 2010 - 9:50 par sergio88

Pas grand chose à dire de plus que ce qui a été dit. Je n'arrive pas à écouter un titre dans son intégralité, je zappe au suivant. C'est bien dommage car à son âge il a encore une voix que beaucoup lui envie. Quel dommage, quel gâchi de talent, c'est triste.

@+

Revenir en haut Aller en bas

Message le Ven 29 Oct 2010 - 10:13 par Loic

Ce n'est pas indigne non plus comme album mais c'est très ennuyeux. La guitare est trop bavarde et surtout peu inspirée, rien ne surprend là dedans et la lassitude gagne vite du terrain; comme Sergio j'ai beaucoup de mal à l'écouter en intégralité. Buddy Guy devrait prendre modèle sur Lucky Peterson qui malgré une carrière déjà conséquente nous a proposé un dernier album infiniment plus intéressant et surprenant.
Bon, bref...je retourne écouter Blues singer et les albums avec Junior Wells.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Ven 29 Oct 2010 - 13:18 par Iceman

Ben les avis sont pour le moins partagés. Je crois que j'attendrai qu'on le brade à 5€ chez le disquaire du coin (ce que j'avais fait pour "Skin deep", pas si mauvais que cela au final).

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Ven 29 Oct 2010 - 14:27 par Phil cotton color

J'ai enfin écouté la totalité du CD et ça ne change pas beaucoup la tonalité de mon premier jugement : un enregistrement soigné qui se tient bien dans le contexte de ceux qui sortent à notre époque, un Buddy Guy en bonne forme, mais certainement pas un must absolu surtout en regard de ce qu'il a pu faire auparavant. Mais c'est vrai que cet "auparavant" commence à dater...
Maintenant, à sa décharge, je dirai que je n'attendais pas et n'attends plus un Buddy au top, comparable à celui des années pré 80, et que ça me semble logique. D'abord une question d'âge bien sûr : non pas que l'on ne puisse plus bien jouer à 72 ans, mais au niveau de la créativité il est bien connu qu'en règle générale, au delà de 40 ans c'est râpé ! C'est avant que l'on se forge son style et son originalité et après on vit dessus. Il ne fallait donc pas attendre de ce disque comme des précédents de grosses surprises. D'ailleurs, soyons honnêtes, BB King est dans le même cas et avant leur mort John Lee Hooker ou Muddy Waters l'étaient aussi. Et ce ne sont pas les enregistrements "avec invités" des deux premiers cités, avec parfois des rythmes et des arrangement plus modernes, mais dont le résultat m'a toujours paru un peu artificiel, qui me font changer d'avis.
Et puis le Blues est sans doute une musique qui se prête moins que d'autres à ces évolutions individuelles. C'est quand même une musique où la manière compte plus que la matière et le fin du fin pour un Bluesman est de trouver cette "manière" et de s'y tenir ensuite.
Alors Buddy Guy fait toujours du Buddy Guy (par exemple, il a toujours eu tendance à jouer "staccato, vite et fourni" dans certains morceaux), mais dans un contexte différent, ce qui fait en bout de compte que ça ne peut pas être du même niveau, bluesistiquement parlant, qu'il y a 40 ans.

Revenir en haut Aller en bas

Message le Ven 29 Oct 2010 - 14:48 par Loic

Phil cotton color a écrit:J'ai enfin écouté la totalité du CD et ça ne change pas beaucoup la tonalité de mon premier jugement : un enregistrement soigné qui se tient bien dans le contexte de ceux qui sortent à notre époque, un Buddy Guy en bonne forme, mais certainement pas un must absolu surtout en regard de ce qu'il a pu faire auparavant. Mais c'est vrai que cet "auparavant" commence à dater...
Maintenant, à sa décharge, je dirai que je n'attendais pas et n'attends plus un Buddy au top, comparable à celui des années pré 80, et que ça me semble logique. D'abord une question d'âge bien sûr : non pas que l'on ne puisse plus bien jouer à 72 ans, mais au niveau de la créativité il est bien connu qu'en règle générale, au delà de 40 ans c'est râpé ! C'est avant que l'on se forge son style et son originalité et après on vit dessus. Il ne fallait donc pas attendre de ce disque comme des précédents de grosses surprises. D'ailleurs, soyons honnêtes, BB King est dans le même cas et avant leur mort John Lee Hooker ou Muddy Waters l'étaient aussi. Et ce ne sont pas les enregistrements "avec invités" des deux premiers cités, avec parfois des rythmes et des arrangement plus modernes, mais dont le résultat m'a toujours paru un peu artificiel, qui me font changer d'avis.
Et puis le Blues est sans doute une musique qui se prête moins que d'autres à ces évolutions individuelles. C'est quand même une musique où la manière compte plus que la matière et le fin du fin pour un Bluesman est de trouver cette "manière" et de s'y tenir ensuite.
Alors Buddy Guy fait toujours du Buddy Guy (par exemple, il a toujours eu tendance à jouer "staccato, vite et fourni" dans certains morceaux), mais dans un contexte différent, ce qui fait en bout de compte que ça ne peut pas être du même niveau, bluesistiquement parlant, qu'il y a 40 ans.

Tout cela est très bien dit mais pour ma part je n'attends pas du tout qu'il refasse ce qu'il faisait il y a quarante ans, ça n'aurait pas vraiment d'intérêt en plus. Cependant s'il pouvait refaire un disque comme Blues singer (2003) ou jouer comme il le fait sur le dvd bonus de "Dans la brume électrique" (2009) ce serait formidable et le personnage remonterait grandement dans mon estime. Pour te paraphraser, j'ai quand même l'impression que Buddy Guy fait de moins en moins du Buddy Guy mais de plus en plus de l'argent en s'autoparodiant...

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Ven 29 Oct 2010 - 15:18 par Iceman

Je partage un peu l'avis de Loic. Ce qui est rageant, c'est qu'à certaines occasions, Buddy Guy est capable de renouer avec ses racines et de nous proposer une musique moins formatée et plus spontanée. Preuve qu'il a toujours ce feeling, mais que pour des raisons commerciales il ne le réserve qu'à des occasions où il n'y a plus d'enjeu financier (c'est le cas des quelques morceaux qu'il joue sur le DVD du film de Tavernier). Bref, Buddy propose au public ce qu'il a envie d'entendre, et le pire c'est que ça marche (le concert auquel j'ai assisté à Nice était gavé de monde et les gens appréciaient ce numéro autoparodique ; moi je me suis cassé au bout d'une demi-heure).

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Ven 29 Oct 2010 - 15:35 par Phil cotton color

Loic a écrit:Tout cela est très bien dit mais pour ma part je n'attends pas du tout qu'il refasse ce qu'il faisait il y a quarante ans, ça n'aurait pas vraiment d'intérêt en plus. Cependant s'il pouvait refaire un disque comme Blues singer (2003) ou jouer comme il le fait sur le dvd bonus de "Dans la brume électrique" (2009) ce serait formidable et le personnage remonterait grandement dans mon estime. Pour te paraphraser, j'ai quand même l'impression que Buddy Guy fait de moins en moins du Buddy Guy mais de plus en plus de l'argent en s'autoparodiant...
Je ne peux pas te donner tort quand tu dis que Buddy Guy pense désormais plus à faire de l'argent que de la bonne musique, quite à s'autoparodier, surtout en concert d'ailleurs car ce CD est finalement plutôt bien léché avec un effort de production évident, à moins que ce soit la production qui sente un peu trop l'effort... Very Happy
Mais que Buddy Guy arrive après plus de 50 ans de carrière à gagner un peu d'argent et qu'il accepte pour cela quelque concessions musicales, voire compromissions, moi je n'ai pas le coeur à le lui reprocher. Le paradoxe est qu'il arrive à une certaine reconnaissance alors même que son oeuvre est beaucoup moins puissante qu'avant. ça ne m'étonnerait d'ailleurs pas que cela le perturbe un peu et que ses prestations publiques parfois à la limite du "jem'enfoutisme" en soient une conséquence. Celà dit, ce n'est certes pas pour l'excuser, et cela ne m'empêche pas d'être lucide.
Maintenant, si Buddy Guy était encore à plein dans le contexte d'antan "Chicago Blues west side" et qu'il produisait des opus dans le style des années 60, ça n'aurait pas aucun intérêt (le bon Blues reste du bon Blues !) mais il n'y a que les purs fans comme nous qui les achèteraient. Et beaucoup d'ailleurs trouveraient encore plus qu'il s'autoparodie !
Si l'on prend un autre artiste comme Magic Slim (que j'aime vraiment beaucoup) et qui lui est resté dans ce contexte Chicago Blues, ses enregistrements et concerts d'aujourd'hui me paraissent meilleurs que ceux de Buddy Guy, mais sont bien semblables à ceux qu'il faisait il y a plus de 30 ans ! On pourrait également dire qu'il s'autoparodie. Et puis, ne rêvons pas, si Magic Slim est encore si "roots" c'est peut être tout simplement parce que personne ne lui a encore donné l'occasion d'enregistrer dans une veine plus moderne. Celà n'engage que moi mais je pense que si un producteur lui proposait d'enregistrer un CD avec Eric Clapton, ZZ Top et Cindy Lauper en invités sur des arrangements plus rock/funky, avec la promesse d'une diffusion mondiale et la reconnaissance (et l'argent) qui va avec, notre grand Magic ne refuserait certainement pas !

Revenir en haut Aller en bas

Message  par Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum