CLAPTON 2010

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

11092010

Message 

CLAPTON 2010







01. Travelin' Alone
02. Rocking Chair
03. River Runs Deep
04. Judgement Day
05. How Deep Is The Ocean
06. My Very Good Friend The Milkman
07. Can't Hold Out Much Longer
08. That's No Way To Get Along
09. Everything Will Be Alright
10. Diamoneds Made From Rain
11. When Somebody Thinks You're Wonderful
12. Hard Times Blues
13. Run Back To Your Side
14. Autumn Leaves

Produit par Doyle Bramhall II, avec JJ Cale, Jim Keltner, Willie Weeks, et Walt Richmond comme noyau dur et au fil des plages, Steve Winwood, Wynton Marsalis, Sheryl Crow, Allen Toussaint, and Derek Trucks

Sortie le 24 Septembre
avatar
La Rédaction De BluesLand
At The Crossroad
At The Crossroad

Nombre de messages : 95
Date d'inscription : 31/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

CLAPTON 2010 :: Commentaires

avatar

Message le Sam 11 Sep 2010 - 0:09 par BAYOU

Depuis maintenant plusieurs années, Clapton a pris sa carrière en mains, le succès de Unplugged, puis de ses albums blues hommage à Robert Johnson, couplé à une maturité et vraisemblablement à une lucidité retrouvée font que la dernière partie de sa carrière est particulièrement passionnante.
En live, c'est la reformation de Cream, la tournée de "mise sur orbite" de Derek Trucks, les shows avec Winwood, les Crossroads1,2 et 3 fabuleuses guitar jamboree, et aussi des rencontres avec l'Allman Brothers et les retrouvailles avec ce vieux Jeff Beck le temps de quelques concerts communs.
En studio la donne est différente, les albums solos, Reptile, Home ou Pilgrim n'ont pas laissé de souvenirs impérissables et c'est surtout dans les collaborations avec BB King (Riding for the King ou JJ Cale (The Road to Escondido) qu'Eric semblent s'éclater vraiment.

Alors ce nouveau CD à la pochette particulièrement hideuse qui arrive un peu par surprise dans les bacs fin septembre ressemble plus à une réunion de bons copaisn qu'au travail d'un groupeo, Clapton n'ayant pas vraiment de formation stable depuis quelque temps.
Produit par Doyle Bramhall II, avec JJ Cale, Jim Keltner, Willie Weeks, et Walt Richmond comme noyau dur et au fil des plages, Steve Winwood, Wynton Marsalis, Sheryl Crow, Allen Toussaint, and Derek Trucks, reflet des diverses envies et aventures évoquées.
La première écoute donne une idée de l'ensemble plutôt laid-back;le père JJ semble avoir imposé son non rythme à la troupe.
Travelin ALone qui démarre l'album est assez "classique" et on peut apprécier la voix de Clapton qui se bonifie au fil des ans lui qui au départ n'était pas vraiment un grand chanteur. Rien de transcendant certes, mais c'est agréable.
Rockin Chair est un morceau qui pourrait s'intégrer dans le set acoustique, ilen a les qualités.
Avec River Runs Deep c'est JJ Cale qui officie, et ce morceau est dans la lignée de ceux de l'ermite de l'Oklahoma, subtil, un faux tempo lent, bien produit et après plusieurs écoutes très subtil dans les enchevêtrements de guitare.
If I Had Possession Over Judgement Day, c'est du classique joué pendant la dernière tournée, rien à dire c'est bien fait, c'est du blues, c'est beau
How Deep Is The Ocean, là bof, c'est un peu exercice de style, du genre regardez ce que je peux faire, mais c'est un peu mièvre.
My Very Good Friend The Milkman, là c'est carrément années 1940 avec sax et tout et tout assez déplacé dans le contexte.
Retour aux choses sérieuses avec Little Walker et Can't Hold Out Much Longer, mais toujours cette ambiances années 1940.
That's No Way To Get Along de Robert Wilkins lui est superbe, les interventions à la guitare (Derek Trucks) sont de toute beauté.
Steve Winwod introduit et chante Everything Will Be Alright et c'est toujours merveilleux quand ce gars chante, remember les fabuleux concerts de la tournée. Grand moment.
Diamoneds Made From Rain avec Sheryl Crow est dispensable.
Encore un saut dans le passé avec When Somebody Thinks You're Wonderful, jazzy que Bryan Ferry avait également repris.
Hard Times Blues est un blues traditionnel superbe
On rebranche les guitares pour Run Back To Your Side, le titre le plus enlevé du CD
Un album de reprises avec en final in Autumn Leaves très années 1940 aussi mais une belle version cool, tranquille apaisée (comme le bonhomme qui joue?)

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Sam 11 Sep 2010 - 9:52 par sergio88

Ben ce n'est pas avec cet album que je renouerai avec Clapton. Je rêvais d'autre chose de plus transcendant du bonhomme. En première approche je le trouve très propret, gentillet, so british, à écouter à l'heure du tea time en goutant un After Eight le petit doigt en l'air. Un truc que même la reine d'Angleterre pourra écouter en tricotant. A l'image de la pochette. Les albums de reprises de RJ étaient plus intéressants.

@+

Revenir en haut Aller en bas

Message le Sam 11 Sep 2010 - 10:44 par Invité

Depuis l'opus avec BB King (2000), il n'a rien fait d'extra ; Quel gâchis !

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Sam 11 Sep 2010 - 14:06 par Old_Debris

Ben moi je suis mitigé avec cet album, il y a deux trois bonnes choses et.............des mauvaises, comme ce Rolling And Tumbling qui ne ressemble pas à grand chose. Faut qui fasse gaffe Clapton, à force de remonter dans le temps il va bientôt nous faire du Chopin.
Le dernier titre laisse une impression de grande tristesse, les violons tout ça.........moi c'est pas comme ça que je le voyais finir God.
Le pire c'est que c'est déjà l'automne et l'hiver va arriver.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Sam 11 Sep 2010 - 16:15 par BAYOU

Il faut être réaliste, Clapton ne fera plus un Layla, ou un album de Cream.
Juste quelques chansons avec des potes qu'il ne jouera jamais en concert.
Par contre, si il n'y a pas grand chose à attendre de se créativité en studio (comme 95% des artistes de sa génération soyons réalistes) il reste quand même un super guitariste en live là où finalement tout se joue !

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Dim 12 Sep 2010 - 15:50 par Flovia

Déjà, pour préciser, un long, mais alors un très long moment s'est passé depuis la dernière fois où j'ai eu envie d'écouter qq chose de Clapton (hormis les très vieux LP's, et aussi plus récemment, le concert au Madison que Phil m'a si gentiment envoyé Wink , en spécifiant toutefois que bien plus que Slow hand, la présence de Winwood en a motivé la vision), mais bref, j'ai fait un effort, et je l'ai écouté, ce nouvel opus.

Aussi, vous dire que j'ai été surprise? Euh, non, pas vraiment! En vérité, je m'attendais à ce que j'ai entendu: soit ce que j'appellerais l'album de la maturité affirmée, pour ne pas dire celui de l'automne du musicien.

L'esprit en est très mouvance 'avant-guerre', effectivement! Un mélange savamment orchestré de swamp blues et de New-Orléans, ambiance très smooth au programme, donc.
Enfin, le genre de musique qu'on écoute sans y penser, en savourant depuis son rocking-chair (eh oui, le clin d'oeil du maître n'était pas fortuit!) les dernières douceurs de l'été, un mint julep à la main, par ex.
C'est curieux comme les mousses des vieux chênes sudistes s'agitant sous la brise me viennent de nouveau à l'esprit! Mais voilà, si l'image est belle, quoiqu'un tantinet surannée, quel ennui, au final!

Aussi, pour peu que vous ressentiez un besoin crucial de faire le plein de dynamisme, alors abstenez-vous, parce que j'ai crainte que l'écoute de cette nouvelle galette ne vous rappelle par trop vos rhumatismes naissants...Laughing

Sinon, pour terminer sur une note un soupçon plus optimiste, et toujours de mon point de vue (oops, pardon, d'ouïe!) deux titres sortent néanmoins leur épingle du jeu: 'Crazy about you baby'(en grande partie pour la chouette prestation harmo) et puis 'Hard Times', pour le côté un brin plus roots, et la fine touche de la mandoline, en plus.

Voili voilou, je retourne vite à Eric Gales, maintenant!... Arrow

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Jeu 23 Sep 2010 - 22:11 par mud

agréablement surpris par ce disque, à deux chansons prêt... comparait à ce que nous à pondu SANTANA avec le clou du clou un duo avec Rock Voisine, je pense que pépère clapton s'en sort pas si mal que cela avec ce disque.

Revenir en haut Aller en bas

Message le Lun 27 Sep 2010 - 19:02 par Loic

Je suis très étonné par cet album, je m'attendais à bien pire, je le trouve pas mal du tout. Ce n'est pas un album exceptionnel mais ça fait quand même partie de ce qu'il a fait de mieux ces dernières années en studio avec "From the cradle" et "Me and mr Johnson". Une bonne surprise donc, mais cette pochette...

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 28 Sep 2010 - 17:28 par mud

on est raccord Loic, sur le sticker ils mettent toujours " le meilleur du blues par un guitariste de légende " - certes, ils y a des blues, mais l'ambiance et feutrée, jazzy, mélange cuivres et cordes très raffiné et impeccable et aussi beaucoup de piano dans ce disque, alors de sûr il est meilleur que back home et tu dis bien Loic, entre from the craddle ( déjà 16 ans !! ) et " the road to escondido " les morceaux avec cale sont très bons, juste le point noir pour moi dans ce disque c'est la chanson " Diamonds made from rain " qu'il a produit lui même, même si c'est du miel cette chanson le solo déjanté nous prouve que derrière les violons et les paillettes il a toujours un solo bien crado qui vribre ( ça m'avais fait le même coup avec change the world " à la fin il se jette sur le solo du guitare accoustique et ça sauve la chanson non ? sinon aussi un voix un peu trop nasillarde " when somebody thinks you're wonderful " sur " Every things will be alright " quelqu'un à baissé le potard d'aigu sur la guitare pour le solo de la fin c'est dommage - l'enchainement des 5 premier titres est parfait pour moi ! " that's no way to get along " est superbe, on se croirait dans la session de " layla and ... en 70 avec ce piano à la fin qui dégouline et qui envoi le final du feu de God !!! " Run Back to your side " me renvoi à cette même période avec les guitares qui s'entremêlent ou alors " à 461 océan bld, mais Automn leaves aurait pu être mièvre, mais le chant est habité, émouvant, et ça me file les frissons. un bon disque studio. ouf !

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Ven 8 Oct 2010 - 19:51 par Papaille

Je suis très partagé sur cet album car j'espérais vraiment être étonné, pour ne pas dire bousculé... mais il n'en est rien. J'adore Clapton, vraiment, mais la recette est toujours (plus ou moins) la même, depuis quelques années et bien qu'elle soit efficace et de qualité ("Judgement day" et "Crazy about my baby" me plaisent bien), je reviens toujours vers ces anciens albums.

Clapton, c'est un peu comme Dylan, tout ce qu'il fait est toujours "encensé" par le plus grand nombre... mais cette fois-ci, il est difficilement défendable.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Sam 9 Oct 2010 - 16:42 par mud

pas d'accord, il est défendable ce disque

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Sam 9 Oct 2010 - 17:04 par Papaille

Après c'est tellement personnel, le dicton le dit bien "les gouts et les couleurs..."

Je peux comprendre que cet album soit apprécié, aimé, adoré, simplement Clapton ayant fait tellement mieux dans le passé que chacun de ses albums suscite beaucoup d'attente, peut être trop. Je passe mon tour pour ce coup ci, mais ça ne m'empêche pas d'apprécier le gaillard.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Dim 10 Oct 2010 - 12:43 par mud

je suis d'accord pour les goûts et les couleurs y'a aucun problème ! je viens d'écouter le nouveau NEIL YOUNG " LE NOISE " enregistré seul avec ses guitares et sa voix, enregistré par un magicien du studio ( producteur et artiste DANIEL LANOIS ) - et là je dis waouh ! 8 chansons nues, enregistrées comme ça, l'ambiance est sombre, pesante, les mots mis à nus " tonight the night bis ? " non ! un coup de massue sur la tête tellement c'est sublime, et une prise de risque totale de la part du LOONER alors je me dis qu'Eric devrait lâcher toute sa clique et se remettre à prendre des risques ( cf pilgrim ) écrire des chansons et contacter au plus vite LANOIS ! ( qui n'en est pas à son coup d'essai " time out of mind " et "oh mercy " de Dylan et quelques pépites tel qu'un album des Neville brothers " )... allez éric seul à la guitare avec des chansons pas con et fini les violons !

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Dim 10 Oct 2010 - 15:21 par BAYOU

Je suis d'accord avec toi sur le nouveau Neil Young (qui ne figure pas dans cette rubrique consacré au blues)
Le Loner a toujours procédé ainsi, une succession d'albums dans des styles et genre différents et une prise de risques maximum.
Ce qui n'est pas le cas pour Clapton.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Lun 11 Oct 2010 - 18:33 par kjp

Clapton seul à la guitare pour un album de compositions perso. Je ne pense pas qu'il en soi capable.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Lun 11 Oct 2010 - 21:24 par mud

poussé dans ses derniers retranchements comme sur scène récemment avec Steve Winwood à l'orgue hammond et seul guitariste du groupe - il était d'une puissance sans nom parce qu'il devait assurer ( un peu comme en 2005 avec la reformation de cream ) - il peut quand il veut ne pas se reposer sur doyle et trucks et consort, mais bon c'est vrai que l'album du Looner est une des grandes surprise de l'année., le cd d'Eric est écoutable et sympa on passe un bon moment tout de même.

Revenir en haut Aller en bas

Message le Lun 11 Oct 2010 - 21:40 par Loic

kjp a écrit:Clapton seul à la guitare pour un album de compositions perso. Je ne pense pas qu'il en soi capable.

Ah bon, pourquoi?

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 12 Oct 2010 - 19:43 par Jungleland

j'ai eu l'occasion d'écouter et à vrai dire ça ne m'a pas convaincu

c'est pas que ce soit mauvais mais c'est tellement prévisible que j'en suis ressorti déçu. Je suis désolé mais de quelqu'un comme Clapton j'attends vraiment qu'il prenne maintenant des risques alors qu'il a ronronné pendant des décennies.

le talent n'excuse pas la paresse

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mer 13 Oct 2010 - 10:34 par Slideguitar

Je suis tout à fait d'accord avec toi Jungle ! Même en concert Slowhand " n'envoie pas du bois " comme on dit. Il reste un peu frileux!
Rappelez vous du concert des 70 ans de John Mayall, à côté de Buddy Whittington et Mike Taylor il était presque éteint.
Idem au Cannet pour sa tournée " Back Home ". Il a fait le minimum syndical Sad
Cependant tout n'est pas à jeter dans ce dernier album ! Les titres : Crazy About You Baby, Rolling And Tumbling, Judgement Day sont sympatoches !
Et How Deep Is The Ocean et Autum Leaves Question Bof bof Sad Qu'il arrête avec les standards de Jazz ! Il n'a ni la voix ni le jeu de guitare pour ce registre.
Allez Eric ressaisis toi et montre nous que tu es "God"

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mer 13 Oct 2010 - 11:36 par Garbage Man

Slideguitar a écrit:Je suis tout à fait d'accord avec toi Jungle ! Même en concert Slowhand " n'envoie pas du bois " comme on dit. Il reste un peu frileux!
Rappelez vous du concert des 70 ans de John Mayall, à côté de Buddy Whittington et Mike Taylor il était presque éteint.
Idem au Cannet pour sa tournée " Back Home ".

En mai dernier à Bercy, je l'ai trouvé tout sauf éteint. Le problème c'est que dès qu'il est accompagné d'autres guitaristes il n'ose pas prendre le dessus. Et c'est encore pire lorsqu'il jam avec des bluesmen (ex: Otis Rush à Montreux en 86). Mais je pense que plus qu'un manque d'audace il s'agit surtout d'une certaine philosophie et vision de la musique. J'avais lu dans une interview qu'il préférait laisser un guitariste "le battre" plutôt que de rivaliser dans une joute guitaristique stérile. Clapton préfère se mettre au service du morceau qu'il joue plutôt que d'épater la galerie.
Mais bon j'ai dû mal à comprendre que l'on fasse encore et toujours ce reproche à Clapton, alors que ça fait des décennies qu'il joue comme ça. Et c'est d'autant plus inespéré qu'avec l'âge (65 ans il faut le rappeler) la tendance chez un musicien va vers les registres plus calme et moins éprouvant.



Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mer 13 Oct 2010 - 12:00 par BAYOU

Je rejoins tout à fait Garbage Man, Clapton a compris qu'il n'a plus rien à SE prouver et quand il est avec d'autre guitaristes, il leur permet de s'exprimer en se mettant en retrait.
Mais quand il est seul comme avec Winwood, là c'est autre chose !
Quand on écoute ses interventions aux concerts de l'ABB 40th birthday par exemple, on s'aperçoit qu'il ne cherche pas à se emttre en valeur mais a apporté quelque chose au morceau.
Et en live, ses interventions, c'est quand même le grand frissson !

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Sam 16 Oct 2010 - 14:57 par mud

bah oui on est d'accord

Revenir en haut Aller en bas

Message le Mar 26 Oct 2010 - 14:59 par Invité

Coup de rétro pour Slowhand qui replonge dans ses sources musicales : Les titres blues que sont Can't Hold Out Much Longer»,«Judgment Day» & «Hard Times Blues» sont vraiment bien chantés & joués. Toutefois, cela ne suffira pas pour que j'en fasse l'acquisition car pour le reste, je n'ai pas accroché même si cela reste cependant agréable à l'oreille : JJ Cale est passé par là.

Album bien meilleur que l'insipide Back Home à mon sens.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mer 27 Oct 2010 - 7:27 par mud

d'acc avec toi Philipp

Revenir en haut Aller en bas

Message  par Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum