Blues en Bourgogne

Aller en bas

Blues en Bourgogne Empty Blues en Bourgogne

Message par Flovia le Jeu 17 Juin 2010 - 9:51

Blues en Bourgogne 12011112065940272


Jolie affiche, au Creusot, dans le cadre pittoresque du Château de La Verrerie, cette année, jugez plutôt:

Jeudi 24 Juin:

- à partir de 16h, "côté jardin" :Agathe The Blues (gratuit)

- vers 19h: Bluestorm (gratuit)

Et puis:

-Soulville: Un show qui bascule entre gospel, rock et blues autour d'une blueswoman dite époustouflante (c'est le programme qui le dit, je ne connais pas pour ma part)

-Elliott Murphy

(tarif soirée: 25 euros)


Vendredi 25 Juin:

- A partir de 16h: Dju & THe Moonbeams ("côté jardin", gratuit)
- Vers 19h: Bluesy M (pareil, gratuit)

Et puis:

- Bjorn Berge

- Joe Louis Walker (déjà cité par Devil's, il me semble...)

(tarif soirée: 25 euros)

Samedi 26 Juin:

A partir de 16h: Root's Blues (gratuit)

Vers 19h: Matt Buddy Blues Band (gratuit)


Et puis, en soirée: 'Irish night legends' avec:

-Eric Bell Trio

- Taste

- Pat McManus

(tarif soirée: 25 euros)

Dimanche 27 Juin, à partir de 19H, soirée gratuite, avec The Honeymen ("Blues épais, simple et direct pour un itinéraire allant du Mississippi à Chicago en passant par la Louisiane et le Missouri" (dixit Soulbag), et aussi : Bluestorm, Bluesy M, Matt Buddy Blues Band

Smile


Dernière édition par Flovia le Mer 11 Jan 2012 - 11:59, édité 1 fois
Flovia
Flovia
The voice of Bluesland
The voice of Bluesland

Nombre de messages : 7115
Age : 62
Localisation : Bourgogne sud
Date d'inscription : 19/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Blues en Bourgogne Empty Re: Blues en Bourgogne

Message par Eldoro le Jeu 17 Juin 2010 - 11:26

^^ tu peux aller voir les Honeymen et Matt Buddy, ça devrait te brancher Wink
Eldoro
Eldoro
The fucking shuffle machine
The fucking shuffle machine

Nombre de messages : 3933
Age : 39
Localisation : Isère
Date d'inscription : 05/08/2006

http://boogieramblers.bandcamp.com

Revenir en haut Aller en bas

Blues en Bourgogne Empty Re: Blues en Bourgogne

Message par Flovia le Ven 18 Juin 2010 - 13:06

Eldoro a écrit:^^ tu peux aller voir les Honeymen et Matt Buddy, ça devrait te brancher Wink

Merci du conseil, Yannick! Wink

Avez-vous déjà joué au Creusot, dans le cadre de ce festival, avec les Yellow Dogs?
Flovia
Flovia
The voice of Bluesland
The voice of Bluesland

Nombre de messages : 7115
Age : 62
Localisation : Bourgogne sud
Date d'inscription : 19/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Blues en Bourgogne Empty Re: Blues en Bourgogne

Message par Eldoro le Dim 20 Juin 2010 - 12:41

non pas encore mais il faudrait que je les contacte Wink tu les connais ?
Eldoro
Eldoro
The fucking shuffle machine
The fucking shuffle machine

Nombre de messages : 3933
Age : 39
Localisation : Isère
Date d'inscription : 05/08/2006

http://boogieramblers.bandcamp.com

Revenir en haut Aller en bas

Blues en Bourgogne Empty Re: Blues en Bourgogne

Message par Flovia le Dim 20 Juin 2010 - 12:53

Nan, juste su l'an dernier que ce festival existait, en passant au Creusot, d'ailleurs.
Pourtant, ça fait qq années qu'il existe, apparemment.

Je te dirai si c'est sympa Wink
Flovia
Flovia
The voice of Bluesland
The voice of Bluesland

Nombre de messages : 7115
Age : 62
Localisation : Bourgogne sud
Date d'inscription : 19/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Blues en Bourgogne Empty Re: Blues en Bourgogne

Message par Eldoro le Lun 21 Juin 2010 - 7:58

yes Wink sympa, ça en a tout l'air sur le papier !
Eldoro
Eldoro
The fucking shuffle machine
The fucking shuffle machine

Nombre de messages : 3933
Age : 39
Localisation : Isère
Date d'inscription : 05/08/2006

http://boogieramblers.bandcamp.com

Revenir en haut Aller en bas

Blues en Bourgogne Empty Re: Blues en Bourgogne

Message par vleb le Lun 21 Juin 2010 - 13:47

J'y ai joué en 2008 ! Enfin, dans le cadre du festival off, hein, pas sur la grande scène ! Côté jardin, comme ils disent : c'est dans une cour derrière la cour principale où se trouve la (très) grande scène. Les concerts y sont gratuits, on peut y manger et boire

Voilà le compte-rendu que j'avais pondu à mon retour :
http://slide.forumactif.com/avis-de-concert-f15/vleb-au-creusot-le-27-06-2008-t2645-15.htm
vleb
vleb
Delta King
Delta King

Nombre de messages : 382
Localisation : Paris 15ème
Date d'inscription : 04/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Blues en Bourgogne Empty Re: Blues en Bourgogne

Message par Eldoro le Lun 21 Juin 2010 - 15:29

vleb a écrit:J'y ai joué en 2008 ! Enfin, dans le cadre du festival off, hein, pas sur la grande scène ! Côté jardin, comme ils disent : c'est dans une cour derrière la cour principale où se trouve la (très) grande scène. Les concerts y sont gratuits, on peut y manger et boire

Voilà le compte-rendu que j'avais pondu à mon retour :
http://slide.forumactif.com/avis-de-concert-f15/vleb-au-creusot-le-27-06-2008-t2645-15.htm

vleb, si t'as encore les contacts ça m'intéresse par mp Wink

cheers,
Eldoro
Eldoro
The fucking shuffle machine
The fucking shuffle machine

Nombre de messages : 3933
Age : 39
Localisation : Isère
Date d'inscription : 05/08/2006

http://boogieramblers.bandcamp.com

Revenir en haut Aller en bas

Blues en Bourgogne Empty Re: Blues en Bourgogne

Message par Flovia le Sam 26 Juin 2010 - 14:15

Organisation super! Ambiance des plus conviviales. Very Happy
‘Côté jardin’, les répét’ se font devant un public attablé, ‘bon enfant’.
‘Faut vraiment que tu postules avec les Dogs, Yannick! L’assoc ‘Clin d’œil’ est sympa comme tout !

… Autrement, le p’tit topo sur la soirée d’hier que je venais de faire, ayant été effacé dès que j’ai cliqué sur ‘visualiser’, juste qq mots pour dire que Joe Louis Walker a fait une prestation très professionnelle, mais exempte de toute émotion. J’y reviendrai peut-être, mais pour l’heure, juste le temps de transférer les vidéos sur mon PC, et puis je file pour Le Creusot, histoire de ne pas trop galérer pour trouver une place de parking.

La soirée ‘Irish’ de ce soir semble aussi devoir subir qq modif puisque qu’Eric Bell a déclaré forfait pour cause de maladie. Jerry Donahue (ex Fairport Convention) devrait le remplacer.
J’espère que la scène ‘Coté Jardin’ sera encore pleine de surprise, les autunois de Bluesy M, ayant été hier très sympa à écouter.

A plus, donc... Wink
Flovia
Flovia
The voice of Bluesland
The voice of Bluesland

Nombre de messages : 7115
Age : 62
Localisation : Bourgogne sud
Date d'inscription : 19/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Blues en Bourgogne Empty Re: Blues en Bourgogne

Message par Old_Debris le Sam 26 Juin 2010 - 19:39

Ha dommage pour le topo Blues en Bourgogne 596438 et bon concert donc.
Old_Debris
Old_Debris
Oldies but goodies
Oldies but goodies

Nombre de messages : 9950
Localisation : Hte Saone
Date d'inscription : 28/10/2006

http://sentiersdublues.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Blues en Bourgogne Empty Re: Blues en Bourgogne

Message par Flovia le Dim 27 Juin 2010 - 16:33

Oops, petits blems de connexion avec mon fournisseur adsl, apparemment... Rolling Eyes

Je disais donc:

Merci, mon Odé! Wink

Hier soir McManus, c'était tout simplement énOOOOooornE! bounce
Je sais pas trop si tu aurais apprécié, d'ailleurs, mais bon, de mon côté, le ressenti est proprement géant! cheers

Taste, c’était chouette aussi. Même assez étonnant, une pêche pareille chez des seniors comme Wilson et Mills! Very Happy
Sauf que leur set était vraiment vraiment très rock, dans l'ensemble, avec une débauche de décibels qui frisait l'inconfort.
Soirée punchy, j'y reviendrai...

Euh, p'tites vid', là aussi, pas grand'chose, ayant privilégié le groupe 'côté jardin' (faut absolument que je me procure une autre carte mémoire, ça m'agace un brin d'être limitée en capacité, comme ça...), mais encore une fois rien n'est passé par moviemaker.

Début de semaine, je m'en occupe, promis.

Dernier allez-retour pour la clôture, afin d'écouter les Honeymen, comme me l'a conseillé Eldoro, pis dodo, après! geek
Flovia
Flovia
The voice of Bluesland
The voice of Bluesland

Nombre de messages : 7115
Age : 62
Localisation : Bourgogne sud
Date d'inscription : 19/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Blues en Bourgogne Empty Re: Blues en Bourgogne

Message par Invité le Dim 27 Juin 2010 - 16:55

Y'a pas que du Bleu en Bourgogne, ils ont aussi de l'excellent Rouge... clown

Tout ça pour dire que je vois que tu as des problèmes de transfert de vidéo et de carte mémoire...? Smile

Je me premets ce petit HS car je suis justement en train de me choisir un camescope...
Et j'ai trouvé ce petit caméscope de poche qui à l'air pas mal du tout pour faire des transferts de vidéo sur youtube très facilement.
il est à un super prix et vendu uniquement sur le site internet..
...
http://www.darty.com/nav/achat/photo_camescope/camescopes/camescope_poche/proline_cames_pl-pvc_502r.html
...

•Le PVC-502R HD est un caméscope capable de réaliser des vidéos en résolution 720p.
Il est également doté d'un stabilisateur numérique permettant de réduire sensiblement les flous de bougé.

•Il ne se contente pas d'être un simple caméscope Haute définition. Equipé d'un capteur CMOS de 5 mégapixels.

•Le Camileo HD est doté d'un écran de 2 (5,01 cm) pour vous permettre de visionner directement les photos ou vidéos capturées.

•Avec sa sortie vidéo HDMI, vous pourrez le brancher sur les téléviseurs de dernière génération.

•Le stockage des photos et des vidéos se fait sur carte SD ou SDHC ou sur la mémoire interne de 128 Mo.

•Ne craignez plus les éclaboussures car le PVC-502R est résistant à l'eau.

•Grâce à son codec H.264, vous transférer directement vos films sur YouTube sans utiliser de logiciels de compression extérieur.





Pour la carte mémoire après avoir lu ce test
...
http://www.lesnumeriques.com/comparatif-cartes-micro-sd-sd-sdhc-article-340.html
...

Je vais opter pour celle-ci en 16 Go
...
http://www.lesnumeriques.com/article-340-7729-161.html
...
Ou bien celle-ci en 8 Go
...
http://www.amazon.fr/Verbatim-Carte-SDHC-Vid%C3%A9o-Class/dp/B0036WZDE2/ref=pd_cp_ce_3
...
Voilà voilà....
Si ça peut aider... Wink


Dernière édition par mosquito69 le Dim 27 Juin 2010 - 17:15, édité 3 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Blues en Bourgogne Empty Re: Blues en Bourgogne

Message par Old_Debris le Dim 27 Juin 2010 - 17:02

Flovia a écrit:

Dernier allez-retour pour la clôture, afin d'écouter les Honeymen, comme me l'a conseillé Eldoro, pis dodo, après! geek

Je sens que tu vas en avoir besoin. Sleep Sinon il est pas cher le petit objet de François et je crois qu'on peut lui faire confiance pour ce qui est de la technologie.
Old_Debris
Old_Debris
Oldies but goodies
Oldies but goodies

Nombre de messages : 9950
Localisation : Hte Saone
Date d'inscription : 28/10/2006

http://sentiersdublues.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Blues en Bourgogne Empty Re: Blues en Bourgogne

Message par Invité le Dim 27 Juin 2010 - 18:04

héhé, c'est sympa OD mais en camescope j'y connais rien du tout justement, j'en ai jamais eu ... Laughing
C'est pour ça que je vais me prendre celui-ci qui était très bien noté dans un test pour ceux qui cherchent un camescope pour débuter sans se prendre la tête, ce qui est mon cas.. Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Blues en Bourgogne Empty Re: Blues en Bourgogne

Message par Flovia le Lun 28 Juin 2010 - 2:29

Sympa, François Wink

Bah, tu sais, il ne va pas si mal, mon p'tit Nikon coolpix (c'est un 8 Megapixels), à part qu'il est un peu tombé par terre Laughing , mais bon... Pis la carte mémoire est vite pleine (30mn d'autonomie vid', c'est pas beaucoup Rolling Eyes )

... Alors, juste l'extrait final du set de ce soir. Pis aussi parce que je me disais que ces visages ne m'étaient décidément pas inconnus...



J'ai eu confirmation, par la suite... Blues en Bourgogne 541310



Euh, si ça bouge, c'est pas mon appareil lol! En fait, c'était le moment ou jamais de remuer son popotin!!! Blues en Bourgogne 882257



PS: j'adore le "bonnes vacances et tout le bazar" Blues en Bourgogne 355328

Ladies & gentlemen, good night! Blues en Bourgogne 263230
Flovia
Flovia
The voice of Bluesland
The voice of Bluesland

Nombre de messages : 7115
Age : 62
Localisation : Bourgogne sud
Date d'inscription : 19/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Blues en Bourgogne Empty Re: Blues en Bourgogne

Message par Invité le Lun 28 Juin 2010 - 13:55

Ils assurent bien ces deux là sur scène, c'est simple et efficace... Very Happy

J'aime bien. cheers

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Blues en Bourgogne Empty Re: Blues en Bourgogne

Message par Eldoro le Mar 29 Juin 2010 - 9:25

Flovia a écrit:‘Faut vraiment que tu postules avec les Dogs, Yannick! L’assoc ‘Clin d’œil’ est sympa comme tout !

merci pour le compte rendu Flo (pour l'instant je peux pas voir les vidéos)
et un grand merci à toi ainsi qu'au sieur Vleb pour les infos "pratiques" Wink
Eldoro
Eldoro
The fucking shuffle machine
The fucking shuffle machine

Nombre de messages : 3933
Age : 39
Localisation : Isère
Date d'inscription : 05/08/2006

http://boogieramblers.bandcamp.com

Revenir en haut Aller en bas

Blues en Bourgogne Empty Re: Blues en Bourgogne

Message par Flovia le Mar 29 Juin 2010 - 17:48

Wink

... Le Creusot 2010/ Suite

Blues en Bourgogne 100629045442141732

De ce festival bourguignon me restera, avant tout, le plaisir de la musique non-stop Smile, trois jours durant.
Quant au blues à proprement parler, je n’en ai guère entendu Neutral, il faut bien l’admettre.
Sauf côté ‘petite scène’!

D’ailleurs, Dame Renée, l’instigatrice de cet évènement, lors de l’ouverture du spectacle, samedi soir, l’a très sincèrement déploré, du moins concernant la dernière prestation ‘grande scène’ du vendredi.

Pour quelqu’un qui n’a aucun préjugé musical, si tant est que la zik soit bien jouée, aucun problème. Par contre, les amateurs très pointilleux du style y auront sans aucun doute trouvé à redire…
Métissages tout azimut, donc, pour ce cru 2010.

Gardons aussi à l’esprit qu’attirer le public, toutes générations confondues, n’est pas évident. Nécessaires s’avèrent les concessions. Ici, elles sont donc rock.


Ceci d’emblée spécifié Blues en Bourgogne 794303, j’en viens au contenu.

Je ne vous parlerai pas de la journée du jeudi 24, puisque je n’étais pas présente. Toutefois, j’ai ouï dire qu’Elliott Murphy a fait une excellente prestation. Le fait ne m’étonne pas, d’autant qu’accompagné d’Olivier Durand, dont j’apprécie beaucoup la sensibilité (quelle finesse de jeu!), son set promettait d’être réussi!

Allez hop, un saut de biche allègre Laughing vers la soirée du vendredi 25 :

Pour ma part, elle a débuté ‘Côté Jardin’ (ainsi qu’est nommée la petite scène juste derrière le château de la Verrerie) avec Bluesy M une formation qui propose un blues-rock moderne, et bien funky.

Comme je l’ai précisé avant, l’ambiance est conviviale. La foule se promène, les uns s’asseyant sur le gazon, les autres s’attablant le temps de boire une bière et/ou grignoter une saucisse-frites.
Tout y est, la fumée des barbok, celle du four pizzaiolo. On hume aussi des fumets de couscous ou de riz épicé à la mode thaï.
Les stands fringues made in India déploient leurs couleurs chatoyantes. Les CD des participants sont à dispo (vendus 10 € en règle générale). Des échoppes de souvenirs, se disséminent des senteurs d’encens. De ceux version afro s’envolent quelques notes percussives direct live from the savane. La poussière des allées se soulève sous les pas traînants. Et les arbres prodiguent leur ombre bienfaitrice.
Enfin le tableau se brosse bon enfant, très kermesse.

Quant au public, il est bien éclectique. Jeunes et plus âgés s’y côtoient. Il y a d’abord ceux qui viennent profiter d’un moment de détente dans un cadre agréable. D’autres au look plus ‘Harley’, hélas forcés de tomber le blouson, parce que ça fait vraiment chaud, tout de même! On ne peut que distinguer les ‘mitrailleurs’, avec leurs appareils photo aux objectifs longs comme des avant-bras, et dont on se demande bien comment ils parviennent à les tenir! Bah, c’est pareil, ça finit par peser, alors on les pose sur la table à tréteaux.

Et puis, il y a les blueseux, les purs et durs, quinqua-sexa, qui se la pètent un brin, pour certains, du style « moi, je suis un spécialiste, écarte–toi, moustique! ». Et qui en plus se fichent royalement de passer devant vous pendant que vous filmez.

Même dans leurs discussions avec les musicos, la chose est sensible, parce que celles-ci sont émaillées d’un étalage de références tant discographiques que festivalières.
Moui, hein, c’est dingue, cette frime sous-jacente, m’enfin bref…

L’important, c’est plutôt ce qui se passe sur les planches!

Alors, il y a chez Bluesy M, beaucoup d’ingrédients réunis pour un bon blues moderne.
A l’écoute, on constate d’emblée que le guitariste/chanteur s’est imprégné du jeu de SRV, entre autres. Joli timbre de voix, mais surtout, un bavard à la lead!

Pas d’extrait les concernant No, désolée, je réservais la 'pellicule' pour plus tard. bounce


Et, plus tard, c’est précisément à 21h, moment auquel la ‘Grande Scène’ ouvre ses portes.

Bon là, déjà, une petite déception à l’annonce de la défection de Björn Berge. Rolling Eyes Perso, je l’aurais réécouté avec grand plaisir…
Le norvégien, nous précise-t-on, est définitivement cloué au sol natal, pour cause de météo désastreuse.
Aussi, Renée Cerruti, présidente de l’assoc’ ‘Clin d’oreille’ (et pas ‘clin d’œil’ comme je l’ai écrit précédemment… Damned!) instigatrice du festival, s’en excuse auprès du public.
Elle nous propose, en remplacement de dernière minute, de bien vouloir faire un accueil chaleureux aux Cotton Belly’s.

Formation francilienne, ils évoluent dans une mouvance mi blues, mi rock 70’s, teintée bluegrass, bien festive. Je les ai trouvé pleins de spontanéité, ces jeunes!
Et leur zik tout à fait rafraîchissante!




Suit le set tant attendu de Joe Louis Walker

Là encore, je reste un brin désappointée. L’orientation est très rock, tout de même!
Autant l’américain semble jovial (il paraît qu’il est sans arrêt en train de balancer des vannes) autant son blues sonne ‘aseptisé’.

Allez, un brin d’humour pour commencer



Pour ce qui est des titres plus funk, c’est parfait. Excellente rythmique, ça joue vrai bien!



Henri Oden à la basse, est discret en visuel mais épatant en écoute, plus un batteur new-yorkais (dont j’ai mangé le nom, sooorry) apporte un vrai renfort. Néanmoins, dès lors que Joe Louis s’essaie au Chicago blues, il me laisse plus dubitative.



Certes, il est très professionnel, l’aisance est là, mais le feeling, pas vraiment.
Et ce n’est pas Murali Coryell (aussi présent sur ‘Between a rock and the blues’) tout glorieux qu’il soit d’avoir été tenu bébé dans les bras d’Hendrix, qui palie ce manque.
Le fiston de Larry, excellent guitariste au demeurant, n’a pas l’inventivité jazz de son illustre papa. Même si la même ferveur est palpable.
D’ailleurs, il n’officie pas dans la même catégorie. La sienne est plus blues rock, plus soul, plus funk aussi. L’influence de Jimi se ressent, bien évidemment. Celle de Buddy guy également. Quant à sa voix, légèrement cassée, elle est très soul/rhythm’n’blues, et ne dépare pas avec celle de Walker.



On ne peut pas reprocher au leader de monopoliser l’attention. De fait, il sait mettre tour à tour en valeur ses sidemen, avec très souvent un geste impératif d’apaisement tant au drummer qu’au second guitariste (Coryell), le premier tapant fort, le deuxième tendant à s’étaler souvent plus que de raison.
Ainsi, l’occasion nous a été donnée d’entendre plus nettement (enfin!) le claviériste d’origine grecque débarqué spécialement pour le show, et dont je n’ai pas saisi le patronyme (une sonorité en ‘oulos, c’est tout ce que j’ai perçu…). Lui qui était très en retrait, tant visuellement que musicalement, cette soudaine baisse de volume sonore le révèle avec bonheur. Très inspiré! On lui doit quelques jolis moments d’orgue.

Mais encore une fois, concernant Walker, pour quelqu’un qui se targue de nous donner une leçon de blues (il citera moult grands noms avec lesquels il a joué) franchement, je n’ai pas été conquise.

Enfin un show sympa, dans l’ensemble, mais pas transcendant…


Samedi 26 Juin :

Le début de soirée, ‘Côté Jardin’, commence avec Matt Buddy Blues Band, un groupe originaire de Chalon s/ Saône, avec Mathieu Tessier officiant à la lead et au chant.
Le groupe est doté d’un clavier, comme vous pourrez l’entendre



Les soli guitare se veulent résolument longs, comme vous pourrez le constater…



… Quoique non exempts d’un certain feeling, je trouve. Il y a seulement qu’à la longue, tous ces épanchements à rallonge finissent effectivement par lasser.


Puis, fin de soirée ‘Irish night legends’, sur la grande scène :


Avec Taste, tout d’abord :

Joli come-back, pour l’ex ‘groupe’ de Rory, dont il ne reste toutefois que le batteur initial, John Wilson.
La nuit sera très rock par contre, qu’on se le dise!
Cela laisse dans un premier temps l’assistance un tantinet éberluée, puisque la tonalité du festival, je le rappelle, se réclame du blues. D’ailleurs, les commentaires fusent à ce sujet. Mais bon, le public senior tient bon!

Laurent Milliet, le responsable de la programmation, nous avait prévenu : « Attention, ça va jouer fort! Un conseil, mettez des bouchons d’oreille !» Et effectivement, ça a joué fort, à tel point qu’on pouvait difficilement demeurer longtemps près des enceintes. Les premiers beats de Wilson l’ont d’ailleurs très vite confirmé. Ce qui expliquera mes petits extraits filmés de loin…


Wilson a beau être sexagénaire, quelle pêche encore! Une frappe solide sur le célèbre’Cocaine’ l’atteste.
Si ce n’est que ces fûts sont à l’évidence très amplifiés.
Il insuffle une rythmique du feu de dieu, fort bien secondé par la basse d’Albert Mills (lequel n’a intégré la formation que l’an dernier). En fin de set, l’exercice dantesque du batteur nous prouvera définitivement à quel point un solo drums peut ne pas être ennuyeux quand il est mené de façon aussi magstrale (finesse, et puis, suivant le tempo, force ou douceur en sont les maîtres mots), le tout sans un seul flottement hasardeux ou note incongrue dans l’enchaînement, chapeau!

Sam Davidson (chant/ guitare) quant à lui, n’effacera jamais la fougue lumineuse, le talent de Gallagher, tant à l’instrument qu’au chant, exercice ô combien difficile, mais il s’en sort très honnêtement.
Ses soli peuvent se révéler parfois un brin trop pompeux, mais bon…Moins goûté encore celui de ’Daytona dreaming’, une ballade au prime abord aérien, éthéré , où il tente de faire pleurer sa guitare à la manière de Roy Buchanan, mais qui, au fil du morceau, sombre dans la mièvrerie. Cependant, de manière générale, il relève le défit avec un certain brio.

Nouveau changement de dernière minute, puisque Eric Bell a déclaré forfait pour cause de maladie. C’est donc le guitariste américain Jerry Donahue qui monte sur scène pour deux-trois morceaux. Son style est plus country folk (il a fait quand même les belles heures de Fairport Convention, il faut le rappeler), donc il sait comment aborder une mélodie celtique. Son jeu est coulé, presque jazzy, très agréable, souvent slidé. Toutefois moins adapté au gros ‘son’ de Taste.

Un aperçu, plus léger et surtout plus bluesy



Durant leur set, c’est Wilson qui intervient pour introduire les titres, dans un anglais magnifiquement compréhensible! Il adresse bien évidemment un hommage vibrant à la mémoire de Rory Gallagher, en des termes emprunts d’une véritable et profonde tendresse. De rappeler également combien le légendaire musicien vivait pour sa musique, simplement, à des lieux de toute notion de ‘star system’.
"Et puisqu’il s’agit d’un festival de blues", dit-il "alors nous allons aussi jouer du blues!"

Quelques reprises de l’époque de Rory, évidemment, dont un ’Catfish blues’ qu’il aimait tant interpréter, nous précise-t-il.



Ainsi qu’un ’Morning sun’



’Messin with the kid’ ou encore ’Shadow play’, notamment.
Le reste des titres fera la part belle à leur dernier album ‘Wall to wall’.
Leur prestation toute en puissance, sans fausses notes est vraiment à saluer!



Ensuite, c’est au tour de Pat McManus Trio de relever le challenge.

Ce type a juste une énergie du tonnerre! Very Happy Une 'pétillance' toute irlandaise!!!

Hyper sympa, et pas bégueule pour un sou. C’est le seul artiste de la programmation réellement ‘connu’ que j’ai vu flâner dans le village, accompagné de sa jolie blonde.
Ils se sont même arrêtés à un stand ‘resto’, une bonne vingtaine de minutes, le temps que leurs barquettes frites/ merguez soient prêtes.

McManus est à déguster en live, comme beaucoup de brillants guitaristes, pour leur sens inné de l’impro, absolument géniale!
Il nous a donné là un des meilleurs concerts hard rock/hard blues/celtic auquel il m’ait été permis d’assister, je crois bien.
Et quand il branche son violon, ouh la la, c’est le bonheur!!!



Son bassiste, Gordon Sheridan, à la courroie d’instrument si lâche qu’il joue quasi courbé (et dont la présence scénique, aux allers et venues à la Angus Young, tend à remplir l’espace laissé par le leader - paradoxalement assez statique), fait preuve d’un jeu des plus honnêtes. Mais c’est surtout Paul Faloon qui excelle à la batterie. Il donne au trio l’impulsion nécessaire à la musique de McManus.


Les titres s'enchaînent sans temps mort (sauf en fin de set, un ennui d'ampli, d'ailleurs bien vite remplacé). Entres autres, 'Trouble’ à l’entrée en matière très wah-wah, ‘Black listed’, ‘Juggernaut’ (son tapping à deux mains sonne très celtique)…



Jerry Donahue, qui avait déjà rejoint Taste auparavant, remonte sur scène, pour un duo guitare,



Puis un autre, encore plus blues, guitare/ violon, très réussi!

Mc Manus joue aussi ’Runaway dreams’, qui commence fort rock et se termine au violon électrique, irish way. ’Fiddle trax’ suit immédiatement, et une envie de se lancer dans une gigue nous saisit à bras-le-corps. Toujours interprété avec cette même ‘pétillance’!

Un break acoustique intervient avec la reprise d' 'Out on the western plains' (initialement de Leadbelly) qui souligne encore l’infini respect que tous portent à Gallagher (beaucoup d'émotion chez lui aussi, à l’évoquer). Et là, on réalise à quel point Pat est tout aussi doué à la gratte qu’au violon!!!

Et puis, c’est reparti électrique, avec ‘Email blues’, entre autres, jusqu'à une jam McManus/Taste/Donahue absolument géniale, sur le thème de 'Gloria'.

Ici, c’est Mills qui entonne avec vigueur le chant, puisqu’il s’avère qu’il ne peut définitivement pas brancher sa basse sur l’ampli de Sheridan.
Deux batteries, trois guitares et une basse pour un final où le public participe avec joie! Un ‘last one’ en forme d’apothéose!!!

Dimanche 27 Juin :

Dernier saut au Creusot, pour cette journée de clôture, où l’on retrouve les mêmes inconditionnels. On se salue, on échange quelques mots sur la qualité du show, la veille.

Et puis, côté plateau, la bonne surprise de retrouver avec les Honeymen, deux des principaux musiciens de l’ex-chouette formation ‘Doo The Doo’.
Leur formule, maintenant, est simple, quoi qu’étonnamment dynamique: Boogie !!!



L’excellent harmoniciste Elmore Jazz m’expliquera plus tard en quelques mots la raison première de leur séparation d’avec le fameux groupe quimpérois. Elle tient en peu de mots: famille, pression, fatigue. Avec plus d’une centaine de contrats par an, à ce rythme-là, on comprend aisément…
Donc, leur duo actuel fonctionne à merveille: une belle rythmique guitare, vigoureuse, hypnotique (Jimmy Jazz). Plus l’harmo d’Elmore pour l’éclat et l’émotion. Sans oublier deux voix aux antipodes, toutes deux vraiment sympa!


Oui, là, beaucoup beaucoup aimé!!! Blues en Bourgogne 685833

Les voici, en compagnie d’Harmophil (du duo acoustique‘The Why Why’)



Voili voilou, c’est fini! geek

Pis, de nouveau, juste pour le plaisir : Come on, Shake your hips, babyyyy !



Allez, rendez-vous, même lieu, l’an prochain! Wink


Flovia
Flovia
The voice of Bluesland
The voice of Bluesland

Nombre de messages : 7115
Age : 62
Localisation : Bourgogne sud
Date d'inscription : 19/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Blues en Bourgogne Empty Re: Blues en Bourgogne

Message par vleb le Mar 29 Juin 2010 - 18:00

Super compte-rendu, merci bounce

Ha les Cotton Belly's, j'aime beaucoup, un vrai son à eux de blues festif !!
vleb
vleb
Delta King
Delta King

Nombre de messages : 382
Localisation : Paris 15ème
Date d'inscription : 04/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Blues en Bourgogne Empty Re: Blues en Bourgogne

Message par Jungleland le Mar 29 Juin 2010 - 18:04

eh bé ça c'est du compte rendu ! Shocked

nickel chrome, tu n'as rien oublié, on est vite dans l'ambiance, c'est clair. Tu devrais être payée pour faire la tournée des festivals blues et sortir des reportages.

un peu space la programmation. Au risque de me répéter pourquoi aller chercher Taste alors qu'il y a de supers groupes de blues peu connus en France. Ceci dit je me met à la place de la prog et c'est sûr que le nom de Taste va attirer du monde.
Dommage aussi que ces festivals boudent en général l'acoustique. C'est vrai que c'est moins festif sur grande scène mais bon il y aurait sans doute moyen d'en caser quelques uns.


bon c'est dit je me met à l'organisation d'un festival, je loue un charter pour faire venir Robert Belfour, T-Model Ford, David Honeyboy Edwards et Pinetop Perkins
je complète avec les Mountain Men et Bo Weavil. Et puis j'invite Jipes et Eldoro à venir slider en acoustique (si si m'sieur Eldoro j'insiste ça sera acoustique) cheers

_________________
The blues are the roots
The rest are the fruits

http://aupaysdublues.free.fr/index.php
Jungleland
Jungleland
Admin
Admin

Nombre de messages : 15085
Age : 57
Localisation : Lost in the flood
Date d'inscription : 20/10/2005

http://mywmym.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Blues en Bourgogne Empty Re: Blues en Bourgogne

Message par Old_Debris le Mar 29 Juin 2010 - 18:25

La vache Shocked quelle prose cette Flo, j'ai noté que Joe Louis Walker t'a laissée dubitative, et le "coté jardin" m'a fait tout de suite penser au marchand du temple Laughing mais c'est sympa je trouve ce coté kermesse.
Par contre pour voir toutes les vidéos ça va être coton, déjà que la moindre que je lance il me faut presque 5 minutes de chargement, faut bien dire aussi qu'ici on grave encore le CDs au silex.
Sympa de nous faire profiter de ton Week end.
Old_Debris
Old_Debris
Oldies but goodies
Oldies but goodies

Nombre de messages : 9950
Localisation : Hte Saone
Date d'inscription : 28/10/2006

http://sentiersdublues.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Blues en Bourgogne Empty Re: Blues en Bourgogne

Message par Flovia le Mar 29 Juin 2010 - 22:08

Au silex, j'adooore!!! lol!
Je pense que ça vient de Umachin, j'ai eu qq blems pour les réécouter aussi.
Pis, impossible de mettre un commentaire. A chaque nouvelle vidéo, j'avais un message d'erreur...Un peu galère, moui!

En tout cas, qu'elles fonctionnent ou pas, je recommence paaas, nan nan! No

Jungleland a écrit:
Dommage aussi que ces festivals boudent en général l'acoustique. C'est vrai que c'est moins festif sur grande scène mais bon il y aurait sans doute moyen d'en caser quelques uns.

Tout à fait d'accord avec toi. Il y a peut-être aussi le problème de cette formule 'village' qui gêne un brin. Je sais pas ce qu'en a pensé Vleb, mais jouer en acoustique avec ce brouhaha, ça tient presque de l'exploit!

Jungleland a écrit:bon c'est dit je me met à l'organisation d'un festival, je loue un charter pour faire venir Robert Belfour, T-Model Ford, David Honeyboy Edwards et Pinetop Perkins
je complète avec les Mountain Men et Bo Weavil. Et puis j'invite Jipes et Eldoro à venir slider en acoustique (si si m'sieur Eldoro j'insiste ça sera acoustique) cheers

Yess! Je me porte candidate de suite pour faire partie du staff. Pis, je peux même faire l'effort d'aller les chercher, ces chers papys*, si ça peut rendre service, des fois... bounce

*Bon, comme j'en vois certain venir clown, je tiens à préciser: je ne parlais ni de Jipes, ni des Mountain men et encore moins d'Eldoro, hein d'accord?! Smile

Flovia
Flovia
The voice of Bluesland
The voice of Bluesland

Nombre de messages : 7115
Age : 62
Localisation : Bourgogne sud
Date d'inscription : 19/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Blues en Bourgogne Empty Re: Blues en Bourgogne

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum