Otis Taylor

Aller en bas

Otis Taylor Empty Otis Taylor

Message par Devil's Slide le Ven 12 Mar 2010 - 14:00

Aujourd'hui, Mesdames et Messieurs, intéressons nous à la vie d'Otis Taylor. Pas assez blues pour certains, mais artiste des plus intéressant néanmoins.

Otis Taylor A5648dac52c917fd931d2027be5ed7f3

En cette année 1948 la ville de Chicago compte un habitant de plus avec la venue au monde d’Otis Taylor. C’est néanmoins à Denver, dans le Colorado, que le jeune Otis va grandir. Sous l’influence de ses parents il hérite d’une culture musicale à base de jazz, rythm’n’blues... et politique.

Quoi de plus naturel ensuite que de s’initier à divers instruments de musique. L’apprentissage de la guitare, de l’harmonica puis du banjo l’emmène à se passionner pour le country blues et le folk. S’ensuit tout naturellement la découverte des grands comme Mississippi John Hurt et Pete Seeger qui débouche sur la fondation de son premier groupe de blues.

A partir des années soixante Otis va connaître un parcours aussi sinueux que les méandres du Mississippi. Jugez plutôt : il se tient un temps à Londres, comme son idole d’alors Jimi Hendrix, rate une belle opportunité de sortir un album pour le label Blue Horizon, vire vers un style résolument plus rock avant de brutalement tout arrêter par dépit en l’an de grâce 1977 et se consacrer au commerce d’antiquités.

Le temps fait son oeuvre, et sous la bonne influence du producteur et bassiste Kenny Passarelli, Otis se dit que malgré tout cela vaut la peine de retenter une dernière fois sa chance vers la fin des années quatre-vint dix. Épaulé par le petit label Northern Blues il sort donc de sa tanière du Colorado et jette en pleine face du petit monde du blues une suite d’albums aux noms étranges : “Blue Eyed Monster”, “When Negroe Walked the Earth”, “White African”, “Respect the Dead”. Etrange aussi sa musique : sombre et obsédante, avec des accords uniques, du banjo, de la mandoline, du violoncelle, traversée par des guitares déchirantes. Bref un style qui peut autant enthousiasmer que rebuter. Amateurs et spécialistes se déchirent d’ailleurs à son sujet : blues ou pas ?

Sur le plan de l’écriture les morceaux ne sont pas des monuments de gaieté : meurtres, trahisons, ségrégation, lynchages, tromperies, solitude ou esclavage sont les trames de ses chansons. Le tout est porté par sa voix puissante et chaude d’une façon très habitée.

Un tel talent ne peut qu’être remarqué, à tel point qu’en 2009 son titre “Ten Million Slaves”, issu de l’album “Respect the Dead”, figure dans la bande originale du film “Public Enemies”.

Otis vit toujours dans le Colorado, à Boulder, avec sa femme et ses deux filles.

Discographie :

Blue-Eyed Monster - 1995
When Negroes Walked the Earth - 1997
White African - 2001
Respect the Dead - 2002
Truth Is Not Fiction - 2003
Double V - 2004
Below The Fold - 2005
Definition Of A Circle - 2007
Recapturing the Banjo - 2008
Pentatonic Wars and Love Songs - 2009

Site internet : http://www.otistaylor.com/

Disques conseillés :

Otis Taylor 28f1c37c2aacc4eab0b643dee414e433
Respect the Dead

Otis Taylor 5944ffa19afdac7a0a5c90a1a221590e
Double V

Otis Taylor B8c0352995f9958242a0833ae0da5b01
Pentatonic Wars and Love Songs

et, sous réserve de ne pas être allergique au banjo...

Otis Taylor Fffc7bd109f20ad6745c04268d6a9d72
Recapturing the Banjo
Devil's Slide
Devil's Slide
Calembour ... bon
Calembour ... bon

Nombre de messages : 5284
Age : 60
Localisation : In the Deep South
Date d'inscription : 06/11/2007

Revenir en haut Aller en bas

Otis Taylor Empty Re: Otis Taylor

Message par Flovia le Ven 12 Mar 2010 - 15:31

J'aime beaucoup ses deux derniers, si différents pourtant! Very Happy

Voilà un artiste qui aime explorer, je trouve déjà l'initiative courageuse! De plus, ce qui ne gâche rien, c'est qu'il le fait avec brio, et avec ce que j'appelle 'une âme'. Une belle sensibilité chez Otis Taylor, et puis toujours quelque chose de poignant dans sa façon d'interpréter un titre Otis Taylor 792681

Très bonne idée d'en parler, Devil's cheers
Flovia
Flovia
The voice of Bluesland
The voice of Bluesland

Nombre de messages : 7115
Age : 62
Localisation : Bourgogne sud
Date d'inscription : 19/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Otis Taylor Empty Re: Otis Taylor

Message par Jipes le Ven 12 Mar 2010 - 16:19

Sentiment partagé pour ce touche à tout, j'avais été très impressioné par sa prestation lors d'un show "Woodsongs Radio Hour" ou il m'avait remué Embarassed
http://128.163.130.14/woodsongs-169.wmv

Puis j'ai acheté un de ces albums Definition of a circle et là catastrophe c'est bavard, ca joue pas terrible Suspect et de plus sa fille réalise des choeurs atroces No

Donc je ne sais quoi penser du bonhomme Rolling Eyes
Jipes
Jipes
Admin
Admin

Nombre de messages : 9486
Age : 59
Localisation : Mulhouse (Alsace)
Date d'inscription : 29/06/2006

https://www.mixcloud.com/radio-mne/playlists/kind-of-blues/

Revenir en haut Aller en bas

Otis Taylor Empty Re: Otis Taylor

Message par mud le Ven 12 Mar 2010 - 16:22

le dernier est plutôt bon
mud
mud
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 3505
Localisation : var
Date d'inscription : 10/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Otis Taylor Empty Re: Otis Taylor

Message par Invité le Ven 12 Mar 2010 - 17:44

C'est sa fifille qui lui a cassie sa carrière...
Evil or Very Mad

Perso, je l'avais découvert avec son "Respect the Dead", gros choc à l'époque, et cela reste mon préféré avec le "White african". De bonnes grosses vibrations là-dedans.
Otis Taylor 122459

Après une première écoute de "Below The Fold" que je viens d'acheter, je ne suis pas emballé. Comme tous ses derniers disques, je trouve que c'est trop consensuel, ou trop gentil, ou trop superficiel ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Otis Taylor Empty Re: Otis Taylor

Message par Flovia le Ven 12 Mar 2010 - 18:14

pg a écrit:C'est sa fifille qui lui a cassie sa carrière...
Evil or Very Mad

Perso, je l'avais découvert avec son "Respect the Dead", gros choc à l'époque, et cela reste mon préféré avec le "White african". De bonnes grosses vibrations là-dedans.
Otis Taylor 122459

Après une première écoute de "Below The Fold" que je viens d'acheter, je ne suis pas emballé. Comme tous ses derniers disques, je trouve que c'est trop consensuel, ou trop gentil, ou trop superficiel ?

Tiens, bizarre, 'Pentatonic Wars...' je ne le trouve ni superficiel ni consensuel, pourtant! Suspect
Mais je ne connais pas ses anciens albums, alors peut-être n'ai-je pas le recul suffisant pour juger...silent
Flovia
Flovia
The voice of Bluesland
The voice of Bluesland

Nombre de messages : 7115
Age : 62
Localisation : Bourgogne sud
Date d'inscription : 19/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Otis Taylor Empty Re: Otis Taylor

Message par Old_Debris le Ven 12 Mar 2010 - 18:25

On en avait déjà parlé : http://www.aupaysdublues.com/a-propos-du-blues-f6/otis-taylor-t3456.htm?highlight=otis+taylor
Perso ça me branche pas plus que ça. ppft
Old_Debris
Old_Debris
Oldies but goodies
Oldies but goodies

Nombre de messages : 9950
Localisation : Hte Saone
Date d'inscription : 28/10/2006

http://sentiersdublues.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Otis Taylor Empty Re: Otis Taylor

Message par mud le Sam 13 Mar 2010 - 19:55

aujourd'hui j'avais trouvé " truth is not fiction " mais je croyais que je l'avais déjà alors je l'ai reposé, enfin, bien planqué parce notre région est si pauvre cultuellement surtout en blues où les rayons sont amaigris, c'est affolant ! de retour chez moi j'ai vu qu'il me manquait celui-là... par contre j'ai double V et le reste sauf les banjos, c'est vrai que double V, n'est pas tiptop ...
mud
mud
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 3505
Localisation : var
Date d'inscription : 10/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Otis Taylor Empty Re: Otis Taylor

Message par Derek le Lun 15 Mar 2010 - 17:04

Je l'aime bien moi Otis Taylor, un des rares actuellement à avoir le mojo "blues".
Je l'ai vu plusieurs fois en concert, le premier fut le meilleur , c'etait en 2003 pour la sortie de "Thruth is not fiction" et grosse claque blues pour ce type habillé comme un ouvrier de chez caterpillar balançant ses rythmiques hypnotiques soutenu par un très bon guitariste soliste(Eddie Turner) et un excellent bassiste (Kenny Passarelli).
J'ai immédiatement couru acheté l'album qui reste à mon sens son meilleur ouvrage, plus abouti que les précédents (qui sont pas mal non plus) ,et les suivants sont un peu bof bof bof....la présence de sa fille ne doit pas y être étrangère , en tout cas en ce qui concerne les prestations live, la différence est abyssale par rapport à la première formation.
Bref je conseilles fortement Truth is not fiction à tout amateur de blues bien roots, le son du CD est en plus fabuleux.



Otis Taylor 01273982-photo-pochette-truth-is-not-fiction
Derek
Derek
Delta King
Delta King

Nombre de messages : 301
Date d'inscription : 17/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Otis Taylor Empty Re: Otis Taylor

Message par mud le Lun 15 Mar 2010 - 20:59

ok bah je l'ai planqué, je sais où il est j'irai le chercher dans la semaine ( merci derek ! ) Rolling Eyes
mud
mud
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 3505
Localisation : var
Date d'inscription : 10/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Otis Taylor Empty Re: Otis Taylor

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum