[Débat] Faut il tuer le blues ?

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Débat] Faut il tuer le blues ?

Message par Jungleland le Mar 27 Oct 2009 - 18:20

Sting déclarait aujourd'hui qu'il fallait laisser le rock mourir, voire le tuer, parce qu'il n'avait plus rien à apporter à la musique. C'est vrai que ce qui sort depuis quelques années à tendance à tourner en rond à mon avis, pas obligatoirement mauvais mais avec cette impression de déjà entendu.

Et le blues ? a-t-il tendance lui aussi à tourner en rond ? peut il proposer encore des choses qu'on ait pas l'impression d'avoir déjà et encore entendu ?
Faut il lui aussi le laisser mourir en espérant qu'il donnera naissance à quelque chose d'excitant ? ou bien tenter de le préserver dans son style original ou dans ses évolutions modernes ? ou encore croire en un nouveau melting-pot (après tout le blues lui aussi est le résultat de fusions de diverses origines) ?

_________________
The blues are the roots
The rest are the fruits

http://aupaysdublues.free.fr/index.php
avatar
Jungleland
Admin
Admin

Nombre de messages : 15000
Age : 55
Localisation : Lost in the flood
Date d'inscription : 20/10/2005

http://mywmym.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Faut il tuer le blues ?

Message par Invité le Mar 27 Oct 2009 - 18:27

Pfff ! Y a longtemps qu'il est mort le blues, tué notamment par certains soi disant "bluesmen" encore de ce monde

Je vous laisse deviner lesquels ? Laughing

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Faut il tuer le blues ?

Message par Old_Debris le Mar 27 Oct 2009 - 18:41

Faut juste croire à ce que l'on fait, ici sur bluesland, on a déjà de bon truc non ? Le blues c'est un mode de communication, faut être honnête avec la musique, c'est tout...
avatar
Old_Debris
Oldies but goodies
Oldies but goodies

Nombre de messages : 9942
Localisation : Hte Saone
Date d'inscription : 28/10/2006

http://sentiersdublues.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Faut il tuer le blues ?

Message par Invité le Mar 27 Oct 2009 - 18:41

Comme le disait Navatar " Tant qu'il y aura des femmes, le blues existera.."
Le Blues est immortel c'est certain, on ne peut pas le tuer...
Mais on peut le faire " évoluer" en le mélangeant avec d'autre style musical.
Le Jazz c'est bien associé avec le rap et le résultat est très bon, alors pourquoi pas le Blues...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Faut il tuer le blues ?

Message par Devil's Slide le Mar 27 Oct 2009 - 19:23

A mon avis il subsistera toujours et je pense divisé en deux chapelles : celle des gardiens du dogme et celle des "évolutifs". Derek Trucks, par exemple, pouvant être classé dans ces derniers et ayant réalisé une évolution des plus intéressante.
avatar
Devil's Slide
Calembour ... bon
Calembour ... bon

Nombre de messages : 5284
Age : 58
Localisation : In the Deep South
Date d'inscription : 06/11/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Faut il tuer le blues ?

Message par T.Jiel le Mar 27 Oct 2009 - 19:58

Belle question. Je crois que j'aurais tendance à voir les choses comme Odé. Relier au vivant. Le Blues est un mode d'expression du vivant. Si on le détourne pour n'en garder que l'enveloppe, il mourra. Et de fait, coquille vide, il est déjà mort dès sa conception. L'essentiel dans le Blues, ça n'est pas sa structure ou la manière plus ou moins virtuose de l'exprimer. L'essentiel est dans le vécu qui est transmis.
Aujourd'hui plus que jamais, on se contente trop souvent de l'apparence des choses. Mais l'apparence n'est que l'enveloppe.. Et l'enveloppe est souvent vide.
Non, le Blues a de beaux jours devant lui. Tant qu'il y aura des femmes et des hommes debout.
avatar
T.Jiel
ça marche pô chez moi
ça marche pô chez moi

Nombre de messages : 3246
Age : 62
Localisation : Le Mans
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Faut il tuer le blues ?

Message par Devil's Slide le Mar 27 Oct 2009 - 20:08

Tu sais que tu causes super bien toi ! Very Happy
avatar
Devil's Slide
Calembour ... bon
Calembour ... bon

Nombre de messages : 5284
Age : 58
Localisation : In the Deep South
Date d'inscription : 06/11/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Faut il tuer le blues ?

Message par Jungleland le Mar 27 Oct 2009 - 20:15

joli Mister T ! Very Happy c'est un peu l'une des idées que j'avais en tête en lançant ce sujet

mais ça correspond aussi à d'autres musiques : la musique brésilienne, la saudade etc ...

_________________
The blues are the roots
The rest are the fruits

http://aupaysdublues.free.fr/index.php
avatar
Jungleland
Admin
Admin

Nombre de messages : 15000
Age : 55
Localisation : Lost in the flood
Date d'inscription : 20/10/2005

http://mywmym.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Faut il tuer le blues ?

Message par Invité le Mar 27 Oct 2009 - 23:26

non je ne pense pas qu'il faille tué le blues
du tout premier blues qui retracé l'existence pénible des esclaves noir à notre époque actuelle le blues a fait du chemin.
il s'est diversifié mélangé avec d'autres style!d'autres cultures mais toujours dans un esprit de blues. certains se sont reconnu dans cette musique, ils ont simplement essayé d'ajouté une petite note perso, ou ont crée leurs propres blues, pas toujours bien perçu selon les goûts de l'autre , car chaque blues mans girls a sa propre écoute du blues! et puis lorsque l'on écoute du blues et que l'on passe a autres choses
un blues man ou girl reviens toujours au blues Cool

et on transmet nos goûts a d'autres qui ne connaissent pas le blues trop habitué a écouté d'autres musiques que ce blues qui nous colle a la peau! et ils écoutent et découvre et recherche et se passionnent et.....ainsi de suite!
le blues est bien vivant! Cool

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Faut il tuer le blues ?

Message par Garbage Man le Mar 27 Oct 2009 - 23:44

Je suis bien moins optimiste que T. Jiel sur l'avenir du Blues.
C'est pas tant que le style ne soit plus joué qui me fait peur. Mais plutôt qu'il soit réduit à une image d'épinal. Y a plus qu'à se mettre un peu de cirage noir sur la gueule pour crée l'illusion. Je caricature mais pour moi ça prends un peu ce chemin là. Un style musical condamné à mourir c'est un style qui ne se renouvelle pas et comme toute les choses qui tourne en rond elles finissent par disparaître. Franchement qui peut croire encore à la pérennité du Blues quand on jette un oeil à ce qui se passe dans les jams ou dans les albums d'artiste qui s'autoproclame comme étant des bluesmen. Est-ce qu'une énième cover de "Mojo Workin'" ou un énième album hommage à Robert Johnson peut encore faire avancer le schmilblick ?
Le grave problème du Blues c'est qu'il n'y a plus de nouveau standard crée pour le porter à nouveau fièrement comme un genre vivant. Et le refus quasi systématique d'un apport extérieur par les ayatollah et puriste du 3 accords/12 mesures ne peut que nuire à sa pérennité, son évolution et aussi à sa propagation.

Bien qu'étant un amateur de Blues depuis peu d'année, je rejoint assez les paroles des musicologues et autres spécialistes du Blues qui considère à juste titre selon moi que le Blues est mort à partir du moment où les noirs l'ont délaissé pour s'intéresser à la Soul. Le Blues était pour eux une musique d'émancipation. Mais avec la Soul l'émancipation a laisser place à la révolte. Là où avec le Blues tout était codifier et sous entendu avec la Soul il pouvait clairement le revendiquer haut et fort "I'm Black & I'm proud".

Et je rejoins assez les paroles de J.J Milteau que j'avais entendu dans un reportage à la sortie au cinéma du documentaire "Red,White & Blues". Les guitaristes anglais comme Clapton ou Peter Green si ils s'inscrivent dans l'histoire du Blues, ils n'ont pas vocation à se (et à être) considérer comme étant des bluesmen mais plus comme des bluesfans (pour reprendre les propos de J.J Milteau). Pour moi le Bluesman renvoie à un contexte social bien précis qui a cessé d'être lors de l'abandon du Blues par la classe noire américaine au profit de la Soul et lors de l'avénement des droits civique permettant l'amélioration du statut des noirs aux Etats-Unis.

Quant à savoir maintenant ce qu'il doit advenir du Blues, je me demande si il est du devoir des Blancs qui ont récupéré massivement le genre et qui sont les seuls principalement à en transmettre l'héritage à travers des reprises, de décider de son avenir et des éléments à y incorporer pour le faire passer à une étape supérieur.

En tout cas pour le moment le genre se mord la queue, reste à savoir jusqu'à quand ?
avatar
Garbage Man
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 2823
Age : 29
Localisation : (94)
Date d'inscription : 24/07/2007

http://bluesyrootsandfruits.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Faut il tuer le blues ?

Message par mud le Mer 28 Oct 2009 - 10:31

le dernier blues revival date de 93 non ? est-ce qu'il y en a eu un après ? en regardant comment le rayon de ma fnac en blues s'est appauvris qu'il faut acheter des mag spécialisés pour savoir que des disques de bluesmens sortent encore et la galère que ça représente pour se les procurer... vaste question... on ne peut pas tuer cette merveilleuse musique du diable... il faut la porter en nous et avoir chaque seconde malgré ce qu'il nous arrive dans la vie, l'âme du bluesman des années 20 30 ! vive la vie vive le blues !
avatar
mud
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 3370
Localisation : var
Date d'inscription : 10/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Faut il tuer le blues ?

Message par Be-Bop Tango le Mer 28 Oct 2009 - 11:19

Toute musique ne vit qu'au dépens de celui qui l'écoute, pourrait-on aussi dire.
A l'inverse de certains musiques dites contemporaines, le blues a une histoire, née d'un contexte social particulier.

Qu'il tourne en rond ou ne se renouvelle pas depuis plus d'un siècle (tout de même !), cela importe peu finalement.
A chacun d'y trouver ce qu'il cherche, que ce soit dans la rusticité de ses origines ou dans ses diverses adaptations, plus ou moins heureuses certes, par des générations de bluesmen et de bluesfans.

Faut-il tuer le blues ? Ben, pourquoi faire ?
Si on en a marre, on n'a qu'à passer à autre chose, et le laisser aux autres qui y prendront ce qu'ils voudront aussi, non ?
avatar
Be-Bop Tango
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 1310
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Faut il tuer le blues ?

Message par Jipes le Mer 28 Oct 2009 - 11:28

La musique en général est indispensable à l'homme, le blues tout autant car il est le véhicule du mal etre et de la volonté farouche d'en sortir. Noir ou Blanc, Tchetchène ou Ougandais la souffrande est toujours là, les formes peuvent changer la langue aussi mais ce sentiment est universel et donc le Blues survivra quoi qu'il arrive parce qu'il fait partie de la Vie grâce à l'apport des noirs d'Amérique qui ont légué ce fabuleux idiome à tous

Après si on parle du business qui entoure cette musique et de son exploitation discographique ca c'est tout autre chose mais je n'ai pas envie d'en parler No

_________________
Jipes sur Youtube

Mojo New Line
avatar
Jipes
Admin
Admin

Nombre de messages : 8813
Age : 57
Localisation : Mulhouse (Alsace)
Date d'inscription : 29/06/2006

http://www.mojo.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Faut il tuer le blues ?

Message par Flovia le Mer 28 Oct 2009 - 13:03

Indépendamment de toute notion puriste concernant ce style musical, je crois qu’il est nécessaire de faire une introspection en se posant la question suivante: Pour quelle raison avons-nous été amenés à nous intéresser au blues ? A en écouter et/ou à en jouer?

Il me semble, qu’à la base, nous avons tous perçu dans cette musique le reflet d’une partie de notre mal-être. Et aussi l’ "outil" idoine, capable de traduire par sonorités interposées cette espèce d’angoisse intérieure qui nous tenaille par à coups. En se disant : "Voilà, cette note bleue, elle reproduit assez fidèlement mes états d’âme à des moments cruciaux de mon existence!" Et je gage que nous sommes nombreux à avoir été percuté de plein fouet par cette constatation.

Si l’on part de cette considération toute simple, il n’y a aucune raison pour que le blues s’éteigne. Parce qu’il y aura toujours, hélas, de par le monde, des êtres dans l’urgence d’exprimer ainsi leurs propres sentiments.

Alors, évidemment, ce ne sera pas forcément sous la forme précurseur du blues, mémoire d’un peuple qui a crié son désespoir, et héritage ô combien précieux! Le monde n’est pas statique et les aspirations non plus. Néanmoins, il ne fait à mon avis aucun doute qu’on y retrouve toujours des éléments du canevas originel.

Le melting-pot dont parle Jungle semble ainsi inéluctable.
D’un point de vue général, il apparaît comme la résultante d’une évolution culturelle de la société, riche de ses échanges. Des mélanges en résultent? A la bonne heure, dirais-je! Cela prouve que nous nous ouvrons au monde et intégrons les différences des autres. Musicalement, cela peut se traduire par tout un éventail de sonorités nouvelles (à nos oreilles plus ou moins profanes, du moins) qui s’intègre par touches à un style initial.

Appliqué au blues proprement dit, cette évolution, laquelle ne fait sûrement pas fi des racines du genre (le fil d’Ariane demeurant, lui, solide, à mon avis), génère une formidable ouverture pour une musique qui paraît avoir tout exprimé. Là, je rejoins entièrement les propos de Devil’s, puisqu’en y intégrant de nouvelles sources d’inspiration, les artistes contribuent bien au contraire à l’enrichir, donc à le faire survivre.
Et encore une fois, la curiosité aidant, nul doute que l’amateur de ce blues hybride, tout naturellement, n’en vienne à se plonger dans les standards du genre. Et les passionnés du blues pur, à s’y ressourcer. Very Happy
avatar
Flovia
The voice of Bluesland
The voice of Bluesland

Nombre de messages : 6662
Age : 60
Localisation : Bourgogne sud
Date d'inscription : 19/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Faut il tuer le blues ?

Message par Flovia le Mer 28 Oct 2009 - 13:20

Old_Debris a écrit:Faut juste croire à ce que l'on fait, ici sur bluesland, on a déjà de bon truc non ? Le blues c'est un mode de communication, faut être honnête avec la musique, c'est tout...

Là, je suis entièrement d'accord avec toi, Odé!
Par contre, que veux-tu dire par "être honnête avec la musique"?
Est-ce que tu entends par là que si on la détourne de ces "canons" d'origine, on devient profiteur?
Neutral
avatar
Flovia
The voice of Bluesland
The voice of Bluesland

Nombre de messages : 6662
Age : 60
Localisation : Bourgogne sud
Date d'inscription : 19/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Faut il tuer le blues ?

Message par Old_Debris le Mer 28 Oct 2009 - 13:36

La musique est d'une certaine façon le reflet de l'âme et des émotions cela est intraduisible en théorie, mais cela passe dans la musique et ce qui doit passer en priorité c'est les peines, les joies, les doutes etc.....
Si c'est fait uniquement dans un but mercantile ou de faire valoir, c'est le sentiment là qui passe et moi j'aime pas ça. Note bien que ça n'est pas valable uniquement pour le blues. D'ailleurs le blues c'est un truc assez simpliste dans le fond et ça ca m'arrange vois tu, car question musique je me pose là. Donc pas la peine d'ajouter des tas trucs et de machins, la simplicité convient très bien, pourvu que le message que l'on veux passer soit sincère.
avatar
Old_Debris
Oldies but goodies
Oldies but goodies

Nombre de messages : 9942
Localisation : Hte Saone
Date d'inscription : 28/10/2006

http://sentiersdublues.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Faut il tuer le blues ?

Message par ratel le Mer 28 Oct 2009 - 14:34

KM Williams, Terry Harmonica Bean, Cedric Burnside, Lee Williams, entre autres, sont des noirs ruraux du Sud de moins de 60 ans qui jouent beaucoup pour un public régional. Marginal face au hip-hop, à la soul plus ou moins néo- et au "contemporary adult", le blues roots existe toujours. Surtout, il y a re-fusion avec la country roots - au 19e, peu de différences entre musiques "garage" ou "grange" blanches & noires du Sud, on y revient depuis la fin de la ségrégation avec des sudistes de bar et de rue comme Possessed by Paul James, Ben Prestage ou Johnny Lowebow. Et définir Mississippi Gabe Carter, blanc des bas-quartiers de Chicago, comme autre chose qu'un bluesman demande des critères acrobatiques.
En Europe, des musiciens "aliénés" comme the Dad Horse Experience (même s'il est gospel) sont des bluesmen - au moins par le mode de vie et le message, jugez la zik vous-mêmes.
Big Bill Broonzy était annoncé comme le dernier bluesman en Europe : les médias n'en proposaient pas d'autres. Toujours pareil, à part qu'il est plus facile d'aller vérifier soi-même.
avatar
ratel
Texas Howler
Texas Howler

Nombre de messages : 257
Date d'inscription : 06/07/2009

http://www.myspace.com/antre_du_ratel

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Faut il tuer le blues ?

Message par lezombie666 le Mer 28 Oct 2009 - 14:46

Tiens, puisque tu parles de possessed by paul james, c'est vrai qu'il y a des tas d'artistes qui font que le genre se renouvelle, surtout en one man band;ça a peut être parfois un côté rockab-garage-trash mais toujours dans une veine blues comme reverend beat man, john schooley and his one man band, sur Paris avec M. Bonz, ou alors Sheriff Perkins. Des gens qui font ça par conviction, qui pérpetuent le blues, la country, des trucs à la Hasil Adkins, pour moi c'est pas vraiment du blues mais ça reste dans la continuité!

Bref, même si c'est pas du blues "pur et dur" y a quand même une relève du côté des rockers donc rien que pour ça ce serait dommage de tuer le blues. On le transforme, on s'en sert, on l'adapte. Certains le font mieux que d'autres, toujours dans le bon esprit. D'autres le font moins bien en l'adaptant pour en faire une musique "commerciale", ou qui n'apporte rien de neuf au genre. Je pense qu'il vaut mieux s'intéresser à des gens...plus..."underground"...qu'à ces faiseurs de frics...(je n'ai cité personne...)


Dernière édition par lezombie666 le Mer 28 Oct 2009 - 14:56, édité 1 fois
avatar
lezombie666
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 1387
Age : 36
Localisation : Lille
Date d'inscription : 18/06/2008

http://www.dailymotion.com/lezombie666

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Faut il tuer le blues ?

Message par Flovia le Mer 28 Oct 2009 - 14:56

Old_Debris a écrit:La musique est d'une certaine façon le reflet de l'âme et des émotions cela est intraduisible en théorie, mais cela passe dans la musique et ce qui doit passer en priorité c'est les peines, les joies, les doutes etc.....
Si c'est fait uniquement dans un but mercantile ou de faire valoir, c'est le sentiment là qui passe et moi j'aime pas ça. Note bien que ça n'est pas valable uniquement pour le blues. D'ailleurs le blues c'est un truc assez simpliste dans le fond et ça ca m'arrange vois tu, car question musique je me pose là. Donc pas la peine d'ajouter des tas trucs et de machins, la simplicité convient très bien, pourvu que le message que l'on veux passer soit sincère.

Hin hin, je comprends. Cette notion de faire-valoir m'a toujours rebutée également. Un Malmsteen n'engendrera jamais mon enthousiasme, par ex. Et à fortiori encore moins dans sa façon d'interpréter le blues!!!Rolling Eyes
Quant à l'aspect mercantile, c'est aussi vrai qu'il se détecte aisément, mais il est bien souvent soumis au dictat des maisons d'édition.
Pis j'ai aussi saisi depuis longtemps que le blues basique était pour toi synonyme de sincérité. Very Happy
Malgré tout, et même si je te rejoins sur ce point, je ne vois pas pourquoi un style plus hybride, moins simpliste ne le serait pas.
Et enfin, oui, tout un éventail d'émotions passe par la musique. Et si tant est que cela ne suffise pas à nous convaincre de sa sincérité, les mots sont souvent là pour y remédier. Tu vois, Odé, dans le fond, nous sommes d'accord! Wink
avatar
Flovia
The voice of Bluesland
The voice of Bluesland

Nombre de messages : 6662
Age : 60
Localisation : Bourgogne sud
Date d'inscription : 19/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Faut il tuer le blues ?

Message par Old_Debris le Mer 28 Oct 2009 - 15:04

Flovia a écrit:
Malgré tout, et même si je te rejoins sur ce point, je ne vois pas pourquoi un style plus hybride, moins simpliste ne le serait pas.

Je dis pas ça, simplement qu'un seul tambour peux se suffire à lui même. Après plus tu en rajoute, plus cela devient difficile de s'accorder. Laughing Il faut quand même une forte personnalité aux commandes pour régir l'ensemble et rester dans la même approche.
avatar
Old_Debris
Oldies but goodies
Oldies but goodies

Nombre de messages : 9942
Localisation : Hte Saone
Date d'inscription : 28/10/2006

http://sentiersdublues.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Faut il tuer le blues ?

Message par Garbage Man le Mer 28 Oct 2009 - 15:05

Be-Bop Tango a écrit:

Qu'il tourne en rond ou ne se renouvelle pas depuis plus d'un siècle (tout de même !), cela importe peu finalement.
A chacun d'y trouver ce qu'il cherche, que ce soit dans la rusticité de ses origines ou dans ses diverses adaptations, plus ou moins heureuses certes, par des générations de bluesmen et de bluesfans.

Euh le Blues qui n'évolue plus depuis un siècle faut pas pousser non plus, le Chicago Blues date quand même d'après la seconde guerre mondiale (à peu près 60 ans) et le Blues a encore évoluer après cette période jusqu'au British Blues Boom. Non le Blues est dans une impasse depuis au moins 30 ans et ne pas se soucier que le genre n'évolue pas est inquiétant je trouve. Un genre qui en vient à recycler une formule est condamné à disparaître tôt ou tard ou a tomber entre les mains d'une élite bourgeoise qui se considère comme les gardiens du Temple. Aujourd'hui on a que des copies de Blues, ça a l'aspect du Blues mais c'est loin d'avoir la saveur de l'original. A t-on besoin aujourd'hui d'une copie d'Albert King ?
Je persiste à dire que le Blues tel qu'on nous le présente aujourd'hui n'a plus lieu d'être. Le genre sombre petit à petit dans la caricature, avec des jeunes blanc bec qui adopte les attitudes et la tenue vestimentaire des Blues Brothers et qui estime parce qu'il carbure au Whisky qu'ils seront considéré comme étant des Bluesmen. L'essence de cette musique est en train de disparaître pour ne laisser qu'un emballage grossier pour faire illusion. C'est aussi ce qui est arrivé au Rock, depuis 30 ans il est tombé dans une caricature infâme qui lui non plus n'a plus lieu d'être. Là où dans les années 60 il était subversif de braver les interdits aujourd'hui pomper l'attitude des Stones n'a pas grand intérêt, dans un monde où plus rien ne choque et où le sexe a été banalisé au point de servir d'argument de vente.

Je ne suis pas contre le fait que les gens apprécient ce qu'on leur propose comme artiste Blues, d'ailleurs tout cette histoire n'est pas une question d'appréciation. La vraie question est de savoir si il appartient au blanc (car le genre a été récupéré massivement par eux il faut être réaliste) de définir l'étape à suivre pour le faire évoluer ou bien si il faut le laisser en l'état actuel, une musique qui n'évolue pas et qui perpétue une tradition au point par moment de tourner à la caricature.
avatar
Garbage Man
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 2823
Age : 29
Localisation : (94)
Date d'inscription : 24/07/2007

http://bluesyrootsandfruits.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Faut il tuer le blues ?

Message par ratel le Mer 28 Oct 2009 - 15:06

Yup pour moi, zombi (j'ai un zouli badge du sheriff perkins à la chemise aujourd'hui). Ensuite, ça dépend de la définition du blues, qui n'a jamais été claire pour personne. le "Blues", d'ailleurs, je m'en balance un bon peu, en un sens : on va dire que je suis fan des musiques populaires du sud-est des etats-unis et des musiques qu'elles ont directement influencées - et la musique populaire n'est pas près de crever dans ce coin-là. après, si on veut dire que le blues est mort ou qu'il est vivant, suffit de le définir ad-hoc.
question plus bizarre mais plus pertinente pour moi : peut-on jouer du blues en étant athé.

PS promotionel : zombi, si ces styles te branche, jette un oeil sur le programme de mon cinéclub
avatar
ratel
Texas Howler
Texas Howler

Nombre de messages : 257
Date d'inscription : 06/07/2009

http://www.myspace.com/antre_du_ratel

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Faut il tuer le blues ?

Message par ratel le Mer 28 Oct 2009 - 15:10

garbage man, jimmy rodgers et johnny otis font partie de l'histoire du blues, les questions de "color" ne sont pas les seules et ne doivent pas être projetées comme dominantes, certainement pas aujourd'hui
quand à ta description des nouveaux bluesmen blancs, j'ai énormément de mal à voir en quoi elle s'applique aux gars que je citais
avatar
ratel
Texas Howler
Texas Howler

Nombre de messages : 257
Date d'inscription : 06/07/2009

http://www.myspace.com/antre_du_ratel

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Faut il tuer le blues ?

Message par lezombie666 le Mer 28 Oct 2009 - 15:16

ratel a écrit:Yup pour moi, zombi (j'ai un zouli badge du sheriff perkins à la chemise aujourd'hui). Ensuite, ça dépend de la définition du blues, qui n'a jamais été claire pour personne. le "Blues", d'ailleurs, je m'en balance un bon peu, en un sens : on va dire que je suis fan des musiques populaires du sud-est des etats-unis et des musiques qu'elles ont directement influencées - et la musique populaire n'est pas près de crever dans ce coin-là. après, si on veut dire que le blues est mort ou qu'il est vivant, suffit de le définir ad-hoc.
question plus bizarre mais plus pertinente pour moi : peut-on jouer du blues en étant athé.

PS promotionel : zombi, si ces styles te branche, jette un oeil sur le programme de mon cinéclub

Ah ben tiens on a l'air d'avoir quelques points communs ratel!!! Y a des sacrés one man band chez voodoo rythm rds par exemple, je pense aussi a king automatic qui renouvelle pas mal le genre!
Pour le cineclub a 1ere vue ça me semble vraiment pas mal! je regarderais les quelques videos ce soir, ils m'ont désactivé ça au boulot! Crying or Very sad
Quand à ta question, je ne suis pas athé mais sataniste (vrai de vrai), alors OUI je peux jouer le blues! Very Happy
avatar
lezombie666
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 1387
Age : 36
Localisation : Lille
Date d'inscription : 18/06/2008

http://www.dailymotion.com/lezombie666

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] Faut il tuer le blues ?

Message par Flovia le Mer 28 Oct 2009 - 16:10

ratel a écrit:
question plus bizarre mais plus pertinente pour moi : peut-on jouer du blues en étant athé.

Ah oui, sans équivoque!
Pourquoi adresserait-on obligatoirement ce genre de "supplique" à une force supérieure?
J'y vois juste une façon d'extérioriser tous ces trucs (passions, souffrances, peines, aspirations) qui menacent de t'étouffer, parfois, si tu n'ouvres pas la soupape ... Il y en a qui hurlent à s'époumoner, d'autres qui choisissent une filière plus soft: gratter du blues sur une guitare, par ex... lol!
avatar
Flovia
The voice of Bluesland
The voice of Bluesland

Nombre de messages : 6662
Age : 60
Localisation : Bourgogne sud
Date d'inscription : 19/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum