POINT BLANK FIGHT ON

Aller en bas

16092009

Message 

POINT BLANK FIGHT ON






1 - Down Not Dead
2 - Fight On!
3 - Deep Ellum Women
4 - Hit The Bottom
5 - Made Of Stone
6 - My Soul Cries Out
7 - Big White Horse
8 - Out Of Darkness
9 - Cold Day In Hell
10 - Undercover Lover
11 - Short Stack Of Blues




Après un come-back réussi en 2007 ponctué d'un superbe live (Reloaded) le gang texan revient avec des nouvelles compositions...et une tournée Européenne à venir
Sortie le 24/09/2009
A ne pas louper !
avatar
La Rédaction De BluesLand
At The Crossroad
At The Crossroad

Nombre de messages : 95
Date d'inscription : 31/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

POINT BLANK FIGHT ON :: Commentaires

avatar

Message le Jeu 8 Oct 2009 - 8:59 par BAYOU

Postulat de base.
Je suis un inconditionnel des deux premiers LP de Point Blank.
Le premier avec le canon du fusil braqué sur l’acheteur potentiel a été dès sa sortie en 1976 un must, en pleine période punk, un gang de chevelus texans fait péter le compteur des guitares.
Deux pistoleros, un chanteur qui a du coffre une putain de rythmique, c’est mélodieux tout en déchirant grave.
Pas vraiment du southern rock, non à mi chemin entre les barbus de ZZTOP et Lynyrd Skynyrd, un chaînon manquant en un mot entre El Paso et Jacksonville.
Quelques mois plus tard Second Season vient confirmer que le gang est costaud, sa reprise de Beautiful Loser de Bob Seger est un must absolu et le reste est du même tonneau.
Pourtant après ce début de carrière foudroyant, le groupe piégé par le succès de ZZTOP dans le même créneau va tenter de se convertir au rock FM les autres albums étant nettement en deçà ;
Fin de l’histoire ?
Eh non, nous sommes aux USA, la terre où tout est possible et la sortie en 2007 de Reloaded un best of live avec des membres d’origine, with the little help of Buddy Whittington, texan et sideman de John Mayall (en remplacement de Kim Davis)
Et un show superbe en juin 2007 à Disneyland .

Buddy est parti vers une carrière solo, et fin septembre ; enfin sort Fight On nouvel album studio des tontons flingueurs sudistes.

A part un morceau (Made of stone) qui semble revenir au rock FM des mauvais jours, le reste est d’un très haut niveau Rusty Burns guitare, John O'Daniel chant et Philip Petty (basses) sont les trois membres fondateurs rescapés, le premier produit, compose et tient les solos, le second chante toujours comme s’il venait d’avaler un cactus géant tout cru avec une bouteille de bourbon pour le faire passer, quand au dernier il met toute son énergie à plomber la rythmique.

L’ouverture de l’album est somptueuse avec Down Not Dead et Fight On ! dans la lignée des envolées d’antan, le son est moins lourd mais excellent et Rusty Burns est vraiment au top du top.
Superbe balade avec My Soul Cries Out là encore le mariage de la voix et des guitares donne le frisson.
Le dernier tiers du CD, sans être mauvais, est en peu en deçà, mais ne faisons pas la fine bouche, pour son retour en studio, le groupe a renoué avec ses grandes heures.
A déguster dans la lourde chaleur automnale, en se balançant dans un rocking chair, le bourbon , les glaçons et le Smith & Wesson à portée de main

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Jeu 8 Oct 2009 - 9:09 par Jungleland

hé hé vivement l'arrivée de la commande Dixiefrog cheers

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Sam 6 Fév 2010 - 21:06 par Flovia

Je viens d'écouter ce 'Fight on!' (Moui, je sais, la sortie de l'opus date un brin, néanmoins, mieux vaut tard que jamais, n'est-ce-pas? Smile ).
Me concernant, on ne peut pas dire que je sois une inconditionnelle du groupe, pour la simple raison que je ne le connaissais pas. Eh, non! No

En toute impartialité, les cinq premiers morceaux ne m'ont guère emballée, et je te rejoins bien là, Bayou, Made of stone est spécialement 'bof' (pour ne pas dire pire...)!

A ce stade de l'écoute, j'ai pensé: " Bon, ça commence pas trop bien!".

Et puis, pareil, à partir de l'instrumental 'My soul cries out', déjà avec cette jolie intro piano, puis ce pont gratte électrique, suivi de ces quelques arpèges acoustiques, voilà, le déclic s'est fait! Sans doute, mon attention a-t-elle été retenue par la belle envolée électrique qui a pris la relève, mais d'un coup, j'ai accroché. Et nettement préféré la deuxième partie de l'album.
Big white horse et 'Cut of darkness' vont bien, je trouve. Il y a les ingrédients nécessaires: un bon beat bien lourd, déjà, et puis ces riffs de gratte récurrents qui soulignent, à intervalles réguliers, si bien l'ensemble. Sans oublier cette petite vrille metalo-destroyed très sympa qui les clôt.
Les soli se font plus longs, aussi.

Bref, l'impression que cela m'a donné, c'est que Point Blank commençait juste à se libérer au septième titre.
'Cold day in hell' est plus dans la lignée du Allman Bros. Sympa.
Concernant Undercover lover, c'est vrai que le pont solo, assez chouette, sauve grandement le morceau, la partie vocale se révélant un peu fade.
Et enfin, Short stack of blues, en rock plus speedé, me semble plutôt bien terminer l'album.
Wink

Revenir en haut Aller en bas

Message  par Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum