Temple Johnnie

Aller en bas

Temple Johnnie Empty Re: Temple Johnnie

Message par Old_Debris le Sam 13 Sep 2008 - 9:10

On continue avec ceux sans qui rien ne serait arrivé.

JOHNNIE TEMPLE

Temple Johnnie 714298523928

Ce n'est pas n'importe qui, puisque ses premiers enregistrements inspirent un certain Robert Johnson qui a du mal à décoller.

Il nait dans le Mississippi en 1906 (Canton). A la suite du décès de son père, sa mère se remarie avec un pasteur Lucien Slim Duckett c'est ce dernier qui lui insuffle le virus de la guitare.
A Jacksonville où ils vont s'installer, Duckett connait tous les musiciens de la ville, le Jeune Johnnie qui débute la guitare y rencontre et apprécie ainsi Charlie Patton et devient ami avec Tommy Johnson et les frères Charlie et Joe McCoy, ce sont surtout ces derniers, qui l’influencent.

Au début des années 30, Skip james qui tente sa chance à Jacksonville partage sa chambre avec Johnnie. Ce sont toutes ces rencontre qui vont forger le style de Temple.
Il épouse Memphis Minnie et suit les frères Mc Coy à Chicago où il joue sur les marchés en duo avec Willie B. James (guitare).
Ses efforts finissent par payer et en 1935 il grave « Lead Pencil blues », « Jacksonvile Blues », « Big Boat Whistle » et « The Evil Devil Blues », soutenu par Charlie McCoy. Ce sont ces premiers enregistrements qui influence Johnson, et qui malgré tout se vendent peu.
Johnnie décide d’atténuer l’aspect rural de sa musique et de donner un style jazz à ses rythmiques. Il prend des leçons pour se familiariser avec cette technique.
Il joue aussi de la mandoline avec les frères Mc Coy et enregistre avec Decca qui commence à s'interresser au Blues.

Son blues du Mississipi a coloration jazz est très apprécié et se vend bien jusqu’au début des années 40. Après un long passage à vide sur fond de conflit mondial, il réapparaît en 1946 et 1947 et grave ses deux derniers titres en 1949. Johnnie Temple monte son propre orchestre où s’illustrent Billy Boy Arnold, Elmore James, Homesick James et Big Walter Horton, entre autres. Il quitte Chicago à la fin des années 50, retourne à Jackson et devient pasteur.

Merci à Bernard MASANÈS - JUKEBOX pour toute ces informations.

Temple Johnnie FA256
Old_Debris
Old_Debris
Oldies but goodies
Oldies but goodies

Nombre de messages : 9950
Localisation : Hte Saone
Date d'inscription : 28/10/2006

http://sentiersdublues.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Temple Johnnie Empty Re: Temple Johnnie

Message par Old_Debris le Lun 29 Oct 2012 - 21:15

Hé bé voilà un peu de son.

Old_Debris
Old_Debris
Oldies but goodies
Oldies but goodies

Nombre de messages : 9950
Localisation : Hte Saone
Date d'inscription : 28/10/2006

http://sentiersdublues.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Temple Johnnie Empty Re: Temple Johnnie

Message par Phil cotton color le Lun 29 Oct 2012 - 21:43

Bien que les deux voix ne se ressemblent pas du tout, on retrouve en effet chez Robert Johnson des intonations communes à celles de Johnny Temple......
Phil cotton color
Phil cotton color
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 5217
Age : 64
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Temple Johnnie Empty Re: Temple Johnnie

Message par Flovia le Mar 30 Oct 2012 - 9:50

Il y a plus qu'une communauté d'intonation entre R.J. et Temple, Phil, me semble-t-il. Wink
A écouter ' Lead pencil blues', les walking (ou 'running') bass, que l'on attribue à Robert Johnson en tant que pionnier du genre, sont déjà présentes, dès 1935, chez Johnny Temple:



Et puis amusant aussi de se pencher sur les lyrics de ce titre, dans la mesure où Temple y évoque un sujet en général plutôt tabou parmi la gent masculine, et que peu de bluesmen ont abordé: celui de la panne sexuelle, voire de l'impuissance.


Extrait:

'' My baby told me this morning, she's feeling mighty blue
Lead in my pencil just wouldn't do
And she said " Been ready all night
Lead in your pencil, baby, it just wouldn't write"
Lead in my pencil, baby, it just won't write
And it's the worst old feeling, baby,that I ever had

My baby says she goin to quit me
I'll tell you the reason why
Lead in my pencil gone, bye bye
Laid down last night, couldn't help but cry
Wanted to write so bad, I was about to die
Lead in my pencil, baby, it's done gone bad
And it's the worst old feeling, baby, that I ever had"

...Excellente initiative que d'aborder Johnnie Temple, Odé! Temple Johnnie 792681
Et je ne doute pas que son propre parcours en éclairera plus d'un, notamment concernant les influences primitives de R.J. Wink

En revanche, j'ignorais qu'il eût été marié à Memphis Minnie... Je lui connaissais les trois compagnons officiels successifs (en simplifiant, puisque les historiens restent en désaccord sur son mariage effectif avec Will Weldon), soit Will Weldon, Joe McCoy & Ernest 'Little Son Joe' Lawlars, mais s'agissant de Temple, là ça a tout du scoop! bounce
Flovia
Flovia
The voice of Bluesland
The voice of Bluesland

Nombre de messages : 7115
Age : 62
Localisation : Bourgogne sud
Date d'inscription : 19/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Temple Johnnie Empty Re: Temple Johnnie

Message par Jipes le Mar 30 Oct 2012 - 11:19

Excellent cet "early blues" il est sacrément bon guitariste Mr Temple quand à sa voix elle est un brin monocorde mais bien dans l'esprit Roots. Belle décpuverte grâce à toi OD.

Bon y a quand même deux guitares bien distinctes pendant le chorus Mr Temple a donc dût être accompagné parce que je ne pense pas qu'il y ait eu de possibilité re-recording à cette époque Temple Johnnie 325391

Ce qui pose la question de qui est ce guitariste de session ???????
Jipes
Jipes
Admin
Admin

Nombre de messages : 9479
Age : 59
Localisation : Mulhouse (Alsace)
Date d'inscription : 29/06/2006

https://www.mixcloud.com/radio-mne/playlists/kind-of-blues/

Revenir en haut Aller en bas

Temple Johnnie Empty Re: Temple Johnnie

Message par Jipes le Mar 30 Oct 2012 - 11:22

Au temps pour moi j'avais po bien lu le détail du post d'OD il dit qu'il aurait été accompagné par Charlie McCoy
Jipes
Jipes
Admin
Admin

Nombre de messages : 9479
Age : 59
Localisation : Mulhouse (Alsace)
Date d'inscription : 29/06/2006

https://www.mixcloud.com/radio-mne/playlists/kind-of-blues/

Revenir en haut Aller en bas

Temple Johnnie Empty Re: Temple Johnnie

Message par Phil cotton color le Mar 30 Oct 2012 - 12:03

Flovia a écrit:Il y a plus qu'une communauté d'intonation entre R.J. et Temple, Phil, me semble-t-il. Wink
Ben... la voix de RJ me semble quand même beaucoup plus aigüe, plus vibrante et expressive aussi...
Flovia a écrit:A écouter ' Lead pencil blues', les walking (ou 'running') bass, que l'on attribue à Robert Johnson en tant que pionnier du genre, sont déjà présentes, dès 1935, chez Johnny Temple:
Je ne connaissais pas ce morceau. Effectivement les walking bass sont bien présentes et nul doute que Robert Johnson, a du s'en fortement s'en inspirer. Il semble donc que Johnny Temple ait vraiment été une influence majeure pour lui, peut être la plus importante. Mais on sait qu'il y en a eu d'autres, personne ne nait de la dernière pluie... Wink. D'ailleurs pour les walking bass, beaucoup de pianistes de boogie woogie avaient du expérimenter le style bien avant...
Phil cotton color
Phil cotton color
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 5217
Age : 64
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Temple Johnnie Empty Re: Temple Johnnie

Message par Flovia le Mar 30 Oct 2012 - 12:14

Jipes a écrit:
Bon y a quand même deux guitares bien distinctes pendant le chorus Mr Temple a donc dût être accompagné parce que je ne pense pas qu'il y ait eu de possibilité re-recording à cette époque Temple Johnnie 325391

Ce qui pose la question de qui est ce guitariste de session ???????

Sur le Vol 1 des 'Complete recorded works in C.O.' (Documents), l'attribution de la guitare sur 'Louise louise blues' reste plutôt floue puisque notée: 'self or Charlie McCoy'.

'Lead pencil blues' lui, est crédité Johnnie (Geechie) Temple/ vocal, guitar ; Charlie McCoy/ 2nd guitar.
Mon sentiment personnel est que McCoy se charge de la lead en retrait, comme du chorus lead du milieu, alors que Temple assure la rythmique de basses. Mais bon...
Flovia
Flovia
The voice of Bluesland
The voice of Bluesland

Nombre de messages : 7115
Age : 62
Localisation : Bourgogne sud
Date d'inscription : 19/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Temple Johnnie Empty Re: Temple Johnnie

Message par Flovia le Mar 30 Oct 2012 - 12:18

Phil cotton color a écrit: D'ailleurs pour les walking bass, beaucoup de pianistes de boogie woogie avaient du expérimenter le style bien avant...
Ah ça, nul doute! Wink
Flovia
Flovia
The voice of Bluesland
The voice of Bluesland

Nombre de messages : 7115
Age : 62
Localisation : Bourgogne sud
Date d'inscription : 19/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Temple Johnnie Empty Re: Temple Johnnie

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum