vache de blues audun le tiche 57

Aller en bas

que pensez vous de la programmation?

50% 50% 
[ 2 ]
50% 50% 
[ 2 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 4

vache de blues audun le tiche 57

Message par vachedeblues le Dim 7 Juin 2009 - 14:48


En marge des grands circuits de la musique commerciale, les irréductibles de Vache d’Assos’ pactisent toujours a la musique du diable : le Blues !
Au carrefour de la Belgique, du Luxembourg et de l’Allemagne, Audun-Le-Tiche accueille les 3, 4 et 5 juillet prochain , la 9ème édition du festival Vache de Blues.
Deborah Coleman (USA), RJ Mischo (USA), EC Scott (USA), R&B Exlposion feat Sax Gordon & Alex Schultz (USA)
The Chicago Blues Living History feat. Lurie Bell, John Primer, Billy Branch, Billy Boy Arnold & Carlos Johnson (USA) ...... se sont donnés rendez-vous sur nos terres rouges, pays de mine et de sueur, de lutte et d’espoir.

La chaleur de notre accueil permet des rencontres et des moments inoubliables : une diva du blues pleure d’émotion à sa sortie de scène, un guitariste en transe au milieu de la foule, un accordéon qui s’envole sur un duo guitare-harmonica…. Ce sont là des images gravées dans la mémoire collective du festival.

Côté papilles aucune résistance, au menu toujours : originalité et qualité.
Cassolettes d’escargots, bœuf à la Guinness, travers de porc au miel, poulet à la martiniquaise, cuisine végétarienne et bio…

Comme chaque année on y vient en famille, entre amis, en amoureux de la musique, à pied, en vélo, en camping-car pour rejoindre le village des vaches de potes.
A l’ombre des marronniers, sous la toile du chapiteau devant la grande scène, entre deux stands, à chaque endroit, la blues-magie opère.

Plus d’infos au 06.09.82.42.08 ou sur www.vachedeblues.com


Dernière édition par vachedeblues le Ven 12 Juin 2009 - 13:39, édité 1 fois
avatar
vachedeblues
At The Crossroad
At The Crossroad

Nombre de messages : 73
Date d'inscription : 14/07/2006

http://www.vachedeblues.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: vache de blues audun le tiche 57

Message par vachedeblues le Dim 7 Juin 2009 - 14:49

la programation :


vendredi 3 juillet 2009 :

17h30 : Conférence/débat "La contestation sociale dans le Blues"

Robert Springer est professeur et conférencier à l' Universtié Paul Verlaine de Metz.
Auteur de nombreux livres et traductions de textes et paroles sur le Blues, dont " Les fonctions sociales du Blues " paru en 1999 (éditions Parenthèse).
Il nous propose pour démarer cet 9ème édition en douceur, de nous en apprendre un peu plus sur cette musique qui nous tient à coeur, en abordant un sujet loin d'être désuet "La contestation sociale dans le Blues".

18h00 : Modou Samb (Sénégal)
Avec ses deux percussionnistes, l’un malgache spécialiste des rythmes latinos, l’autre guadeloupéen plus ancré dans la rythmique afro, et Jamy Pedro à la basse, le chanteur sait captiver son public. Une occasion pour lui de reprendre quelques succès de ses deux premiers albums Mam et Djolofman. Le troisième, Fatalikou (qui veut dire "souvenirs") est en cours de préparation.

19h00 : Deborah Coleman Band
L'Américaine Deborah Coleman, qui vient de participer au récent festival "Autour du Zinc" de Beauvais, fait partie des rares femmes qui se sont imposées à la guitare blues, instrument et genre machistes par excellence. Résidant en Virginie, Deborah a commencé à plaquer ses premiers accords dès l'âge de huit ans. "C’est en écoutant la radio que je suis tombée amoureuse de la musique", a-t-elle confié récemment à "Route 66", une radio blues émettant depuis Colmar.

C'est à 19 ans qu'elle découvre réellement le blues en se rendant à un concert de Muddy Waters, de John Lee Hooker et de Howlin’ Wolf. "Ma vie en a été bouleversée", confie-t-elle. Son premier groupe était un "garage band", "13th Pieces Shell Band", qui a débuté en jouant du Rythm and Blues. C'est avec cette formation qu'elle se documente et que, avide de blues du delta et de jazz, elle découvre Larry Carlton, Robben Ford et B.B. King.

A 25 ans, après avoir également joué de la basse, elle fait ses débuts professionnels alors que ses parents rêvent pour elle d'une carrière d’infirmière ou d'électricienne. Electrique, elle le sera en développant son style fait de blues traditionnel, de rock et de funk assaisonnés de rythm and blues et de soul. "C’est avant tout et définitivement du< strong>Deborah Coleman", dit-elle.

20h30 : RJ Mischo Blues Band

L'Américain R.J. Mischo fait partie de ces harmonicistes dits de « deuxième génération », nés dans le sillage des maîtres -les deux Sonny Boy et les deux Walter notamment-- ayant défini les canons du jeu électrique dans les années 50.

Originaire de Minneapolis (Minnesota), il y a débuté sa carrière avec Mojo Bufford, titulaire de la chaire d'harmonica dans l'orchestre de Muddy Waters à la fin des années 60, le guitariste Percy Strothers, disparu des suites d'un cancer en 2005, et Milwaukee Slim, l'un des grands bluesmen (méconnus) du Midwest.

Il crée rapidement son propre groupe en s'associant au guitariste Teddy Morgan pour former le RJ & Kid Morgan Blues Band. En 1992, le groupe sort « Ready To Go » enregistré sur Blue Loon Records qui remporte un W.C. Handy Award, la Palme d'Or du blues!. En 1994, le duo récidive avec « Gonna Rock Tonight », toujours chez Blue Loon, où il livre un blues urbain énergique grâce notamment au jeu dépouillé de R.J.. En 1996, celui-ci est conséquemment élu « meilleur joueur d'harmonica » par la Minnesota Music Academy.

L'année suivante, R.J. enregistre « Rough 'N Tough, Live In Europe » lors d'une tournée sur le Vieux Continent avec sa nouvelle formation, le Red Hot Blues Band, album rapidement suivi d'une seconde galette, « Cool Disposition »,gravée sur Crosscut Records, le prestigieux label allemand.

1998 est l'année du changement: R.J. S'installe à Sans Francisco avec ses musiciens où il s'impose rapidement grâce à la variété de ses prestations qui vont du blues acoustique le plus rural au blues électrique le plus sauvage. Il grave « West Wind Blowing » avec le vocaliste/guitariste Steve Freund et le guitariste Rusty Zinn, invité l'an dernier de notre festival.

22h00 : EC Scott
Jerry Wexler, co-fondateur du label Atlantic Records et producteur de Ray Charles, de Wilson Pickett et d'Aretha Franklin, n'a pas hésité: pour lui, E.C. Scott, qui ouvrira la neuvieme édition de notre festival le vendredi 03 juillet avec R.J. Mischo et Deborah Coleman, n'est rien de moins que "'la chanteuse soul du 21è siècle"! Sa voix, tour à tour douce comme un après-midi de mai ou rocailleuse comme un sentier des Cévennes, sait captiver et envoûter dans la grande tradition des "mamas" du blues.

"Ma musique est influencée par le rythm and blues mais pas seulement", déclare cette native d'Oakland (Californie) qui a passé une partie de ses jeunes années à chanter dans la chorale de la St. John Missionary Baptist Church. "C'est là que j'ai découvert des chanteuses de gospel comme Shirley Caesar et Inez Andrews. Leur manière de pousser la note était fascinante et je l'ai retenue pour chanter le blues. Ma mère m'interdisait de chanter cette musique profane que l'on entendait pourtant à la radio", poursuit-elle. "J'ai dû attendre mes 16 ans avant de commencer à me produire dans les clubs tout en écoutant en cachette Gladys Knight, Dinah Washington, Bobby Bland et Clarence Carter".

Après une interruption de dix ans, occupés à élever ses deux enfants, E.C. reprend sa carrière à la fin des années 80 en chantant du jazz. "Mais j'avais trop d'énergie pour cette forme musicale. Je suis rapidement revenue au R&B et je n'en suis plus jamais sortie", assure-t-elle. Elle partage alors rapidement la scène avec Lou Rawls, Ray Charles, Patti La Belle, Jr. Walker et ses All Stars, John Lee Hooker et les Ohio Players. Avec son groupe Smoke, elle s'établit dans la région de San Francisco (Californie) et devient une "régulière" chez Slim's, alors le club de blues le plus réputé de la baie où elle développe une approche résolument "funky" et personnelle de l'idiome.

En 1991, elle enregistre son premier "single" ("Just Dance", "Let's Make It Real") grâce à une souscription lancée par ses "fans" et qui se vendra à plusieurs dizaines de milliers d'exemplaires. Remarquée par la puissance de ses interprétations, E.C. ouvre alors pour l'Orchestre symphonique de San Francisco, pour le corps de ballet et l'opéra de la ville tout en continuant à se produire dans les "juke joints" californiens. "Je ne tenais pas en place, il fallait que je chante", explique-t-elle.

En 1994, elle signe chez Blind Pig Records pour sortir, l'année suivante, son premier opus "Come Get Your Love". L'album est accueilli comme l'un des plus "rafraîchissants" de l'année par la critique. "Blues Revue" estime que E.C. Scott est "l'une des chanteuses les plus torrides du moment" tandis que "Living Blues" estime qu'"elle doit être rangée les chanteuses les plus prometteuses de la décennie". "Blues Access" va plus loin encore: "Si vous êtes programmateur à Broadway, engagez E.C. Scott", écrit alors le magazine. "Elle vous déboutonnera le public et vous fera gagner beaucoup, beaucoup d'argent".
avatar
vachedeblues
At The Crossroad
At The Crossroad

Nombre de messages : 73
Date d'inscription : 14/07/2006

http://www.vachedeblues.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: vache de blues audun le tiche 57

Message par vachedeblues le Dim 7 Juin 2009 - 14:49

samedi 04 juillet 2009


14h00 : Masters classes

Pendant le festival, Vache d'Assos' propose aux musiciens amateurs ou avertis désirant se perfectionner, différents Master-Classes.
Ils sont entièrement gratuits et se dérouleront le samedi après midi de 15h00 à 17h00.

Un 5ème atelier saxophone est proposé cette année. Ces ateliers seront animés par :

Saxophone: Sax Gordon
Guitare : Alex Schultz
Basse : Jamy Pedro
Harmo : Paul Lassey >> http://paullassey.com
Batterie : Vincent Richard >> école de batterie d' Audun-Le-Tiche. www.tamtamtama.sup.fr

Les ateliers basse et batterie se dérouleront dans les locaux de la MJC d' Audun-Le-Tiche.
Les autres ateliers seront organisés sur le site du Festival.

Avis aux amateurs...

Réservations et renseignements au 06 09 82 49 08

17h30 : Vecchi & Brutti Unplugged band

Le rock énergique et survolté de Vecchi e Brutti puise largement aux sources du Rhythm n'Blues. La rocaille de la voix s'allie avec le volcanique des guitares pour une musique sensuelle, électrique et sauvage, un Rhythm n' Boost velu et nuancé. Flavio au chant, Sacré Pete à la caisse, Grand Kac à la basse et Magic Den's à l'harmo sont issus du légendaire B Movie des années 80, Florent est à la guitare. Tous ont une passion, le rythme.

Leur répertoire peut aller de "Amen", un traditionnel negro-spiritual revisité, jusqu'à "Extremely Cool" de Chuck E. Weiss, en passant par "Downtown" de Tom Waits ou encore "Hitting where it hurts" de Webb Wilder. Senza vergogna, ils osent aussi intercaler parmi ces morceaux d'anthologie quelques compositions comme "La Vie De Bryan" ou "Blue Bottle Milk", quI deviennent maintenant majoritaires...

Les Vecchi e Brutti se déclinent au travers de deux formules, soit électrique, soit accoustique toutes deux aussi intéressantes. Pour cette fois c'est la dernière version qui est retenue, la version unplugged comme disent nos voisins d' outre atlantique...


19h30 : Severn Soul Revue
feat.: Tad Robinson, Darrel Nulisch, Alex Schultz & Lou Pride.

Quatre artistes pour une revue « soul ». A ne manquer sous aucun prétexte!

Tab Robinson & Alex Schultz

Tad Robinson:


Tad Robinson est sans conteste l'un des artistes « soul » les plus excitants du moment. Sa voix magistrale fait merveille quel que soit le répertoire.Egalement harmoniciste, son jeu sur l'instrument, posé et épuré, lui permet de créer des ambiances incroyables au « groove » irrésistible. En cela, Tad Robinson est un showman hors pair et excelle avec une déconcertante facilité dans tous les registres de la « soul ». Otis Clay, le grand chanteur de Chicago,a dit de lui: "Quand Tad Robinson sera mort, il ira directement au paradis de la soul... Une place réservée à très peu de monde".

Né à New-York en 1956, il s'installe en 1976 en Indiana pour étudier à l'université de Bloomington. Là, il monte son premier groupe, le "Hesitation Blues Band", avec Steve Freund, Harlan Terson et Marty Binder. En 1982, les quatre compères déménagent à Chicago pour tourner dans le circuit des clubs. Ils jouent régulièrement au Rosa's Lounge, chez B.L.U.E.S, au Buddy Guy's Legends et au Festival de blues de la « Windy City ».

http://tadrobinson.com/home.html


Alex Schultz:


Guitariste de prédilection d'artistes réputés tels que William Clarke, Smokey Wilson, Coco Montoya, Debbie Davies et plus particulièrement Rod Piazza et ses Mighty Flyers, Alex Schultz, après avoir joué sur plus de quarante albums, mène aujourd'hui sa propre carrière, malgré encore de nombreuses collaborations.
Egalement natif de New-York (1954), Alex Schultz est certainement leguitariste le plus complet sur la scène blues. Il peut tout jouer... mais ne joue que ce qui doit être joué, avec classe et subtilité.
Etudiant au fameux Berkeley College of Music de Californie, il prend également des cours auprès du légendaire guitariste de jazz George Barnes. En 1979, il s'établit à Los Angeles et fait ses premières armes comme bassiste dans
le groupe de Hank Ballard, puis dans celui de l'harmoniciste William Clarke.
Lors des pauses pendant les répétitions, il joue un peu de guitare et Clarke, sidéré par son talent, lui annonce qu'il va chercher un autre bassiste.
Au décès de Clarke, il rejoint un autre harmonicisite, Rod Piazza avec lequel il tourne jusqu'en 1995 en Europe, en Australie et au Japon. Il accompagne aussi des légendes du blues comme Jimmy Rogers, Lowell Fulson, Pinetop Perkins, James Cotton, Albert Collins, Albert King et BB King...
Au terme d'une collaboration de trois ans avec Lester Butler, il joue et enregistre avec Tad Robinson. C'est en 2004, après une quarantaine d'albums, qu' Alex Schultz sort son premier disque en tant que leader, l'excellent "Think About It"sur le label Severn.

http://www.myspace.com/schultzville
www.alexschultz.com


Darrell Nulisch:


Darrel Nulisch possède l'une des plus belles voix du « blues soul »contemporain, ce natif de Dallas (Texas) exprimant ses émotions avec une déconcertante facilité. Sa carrière professionnelle débute en 1978, lorsqu'il fonde les Rockets avec Anson Funderburgh, avec lesquels il enregistre deux albums. En 1981, il grave notamment « Talk To You By Hand » avec les Rockets,puis en 1985 « She Knocks Me Out ».

Darrel Nulisch collabore ensuite avec succès avec James Cotton et Hubert Sumlin mais
surtout avec Ronnie Earl et ses Broadcasters, avec lequels il enregistre deux galettes, « Soul Searching » et « Peace of Mind ».

En 1990, il fonde son premier groupe, « Texas Heat » avec lequel il évolue progressivement vers la « soul », aidé en cela par un phrasé remarquable. En 1998, il sort « The Whole Truth » où il mélange ses influences dans un effort original qui restera plusieurs sur les charts R&B aux Etats-Unis.

Aujourd'hui installé à Somerville (Massachusetts); Darel travaille régulièrement avec quelques-uns des meilleurs musiciens de la jeune scène blues, dont Ricardo Gomes (Bass), Jon Moeller (guitare), Robb Stupka (batterie)et Benjie Porecki (claviers).

http://www.darrellnulisch.com/



Lou Pride:


Artiste mal connu en Europe, Lou Pride est considéré aux Etats-Unis de la même veine qu'Otis Clay, Willie Clayton, Eddie Floyd et que d'autres géants du blues « soul ». Il puise dans les racines du gospel toute la profondeur de son chant où sa voix chaude et gorgée d'émotion épouse avec audace toutes les nuances de la southern soul. Lou Pride mérite que l'on porte une oreille attentive à sa musique tant celle-ci regorge d'innombrables trésors.

21h30 : Rythm & Blues Explosion


feat.: Sax Gordon, Alex Schultz & Raphael Wressnig.

R&B Explosion

Attention, explosion volcanique!
Avec le saxophoniste Sax Gordon, le guitariste Alex Schultz et le claviériste Raphael Wressnig, le chapiteau d' Audun-le-Tiche risque de disparaître, emporté par des torrents de rythm and blues. Radical pour terminer la soirée sur les genoux....


Dernière édition par vachedeblues le Dim 7 Juin 2009 - 14:55, édité 1 fois
avatar
vachedeblues
At The Crossroad
At The Crossroad

Nombre de messages : 73
Date d'inscription : 14/07/2006

http://www.vachedeblues.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: vache de blues audun le tiche 57

Message par vachedeblues le Dim 7 Juin 2009 - 14:53

dimanche 5 juillet 2009


17h00 : Modou Samb (Sénégal)


Avec ses deux percussionnistes, l’un malgache spécialiste des rythmes latinos, l’autre guadeloupéen plus ancré dans la rythmique afro, et Jamy Pedro à la basse, le chanteur sait captiver son public. Une occasion pour lui de reprendre quelques succès de ses deux premiers albums Mam et Djolofman. Le troisième, Fatalikou (qui veut dire "souvenirs") est en cours de préparation.

19h00 : Matthew Skoller Band


L'harmoniciste americain Matthew Skoller est considéré comme l'un des jeunes harmonicistes les plus prometteurs du moment. Au cours des vingt dernières années, il a pu se forger une solide réputation sur la scène de la "Windy City" mais également lors de nombreuses tournées internationales, comme celle qu'il effectue cette année et dont Audun-le-Tiche constitue une étape. Enraciné dans le style Chicago, Matthew Skoller est également un producteur reconnu: il a notamment produit quatre de ses albums ainsi que le "Let's Talk About Love" de Lurrie Bell, l'un des fils de feu l'harmoniciste Carey Bell.
Comme de nombreux instrumentistes de sa génération, Matthew a été influencé par Bob Dylan, Neil Young et les Allman Brothers. Mais lorsqu'il découvre Little Walter, sa carrière prend un tournant décisif: en janvier 1987, il s'installe à Chicago où il accompagne successivement le légendaire Jimmy Rogers, Big Time Sarah and Deitra Farr .
Son jeu, intense et furieux, le fait remarquer par le bassiste J.W. Williams qui le prend dans son groupe, les Chi-Town Hustlers. L'année suivante, il est engagé par Big Daddy Kinsey et son Kinsey Report avec lesquels il enregistre à plusieurs reprises et effectue de nombreuses tournées aux Etats-Unis et au Canada. En 1992, Matthew fonde son premier groupe et, en 1996, lors de la convention démocrate qui se tient à Chicago, il joue en direct sur NBC de B.L.U.E.S, le club mythique sur Halsted Street.
En 1996, parution du premier album, "Born To Pick With You" que le magazine "Vintage Guitar" qualifie de "débuts prometteurs". Trois années plus tard, Matt transforme l'essai avec "Shoulder To The Wind" que la revue de blues française "Soul Bag" commente en ces termes: "On savait Matthew Skoller excellent instrumentiste. On le découvre excellent compositeur". Après "Tap Root" en 2003, Skoller publie en 2005 "These Kind of Blues" chez Tongue 'N Groove. L'opus est sélectionné parmi les dix meilleurs albums de blues du millésime par Mojo Magazine!
Entre temps, il joue sur "Royal Blue", un album enregistré en 2000 par Koko Taylor sur Alligator puis sur "Knocking At Your Door" du guitariste John Primer. Les contrats s'enchaînent et il se produit successivement avec Bernard Allison, Larry Garner, Big Daddy Kinsey, Big Time Sarah, Michael Coleman et Harvey Mandel.
Son groupe est alors régulièrement engagé par la House of Blues de Chicago et par le club Legends de Buddy Guy. Son jeu, arrivé à matûrité, impressionne les plus grands: le festival de blues de Lucerne l'accueille à bras ouverts en 2002, le Mawazine World Music Festival de Rabat (Maroc) en 2006 et en 2008. Il joue en Grande-Bretagne, en Italie, en Norvège, en Blegique, en Espagne, en Suisse, en Grèce, au Chili, aux Pays-Bas, en France et en... Chine.

Dimanche 05 juillet, il sera sur scène avec notamment Deitra Farr, une vocaliste fougueuse, énergique et renversante. Originaire de Chicago, Deitra a débuté sa carrière en 1975 dans des groupes de "soul" locaux, pour se tourner vers le blues dans les années 1980. Artiste aux multiples talents, elle est aussi écrivaine, poète, parolière et peintre.
Diplômée de Columbia College, Deitra a composé la plupart de ses enregistrements et a écrit dans plusieurs journaux américains. La "Regina du blues" possède à son actif nombre de collaborations et nominations, deux albums solo ainsi que des tournées qui l'ont menée dans une multitude de pays: Angleterre, Islande, Norvège, Canada, Hollande, Italie, Yougoslavie, Grèce, Autriche, Portugal, Suède et Mexique. En 1997, après avoir participé à huit projets différents avec d'autres artistes, elle enregistre son premier album solo "The Searching Is Over" et, en 2005, son deuxième CD, "Let It Go!".

Plus d'infos: http://www.matthewskoller.com
http://www.myspace.com/thematthewskollerband
http://www.myspace.com/deitrafarr

20h45 : Chicago Blues A Living History


La revue "Chicago Blues, A Living History" regroupe deux générations des plus grands musiciens de blues encore vivants. Par une collaboration sans précédent, Billy Boy Arnold, John Primer , Billy Branch et Lurrie Bell, dépositaires de la tradition Chicago Blues, se sont réunis pour célébrer et rendre hommage à l’évolution de ce genre musical.

Les quatre artistes ont publié en février un CD "Chicago Blues, A Living History" qui rend hommage aux créateurs du genre, à ses représentants actuels, à la riche histoire du blues mais aussi à sa place singulière dans l’évolution de la musique américaine du 20ème siècle.
avatar
vachedeblues
At The Crossroad
At The Crossroad

Nombre de messages : 73
Date d'inscription : 14/07/2006

http://www.vachedeblues.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: vache de blues audun le tiche 57

Message par Jungleland le Dim 7 Juin 2009 - 15:50

17h30 : Conférence/débat "La contestation sociale dans le Blues"
Robert Springer est professeur et conférencier à l' Universtié Paul Verlaine de Metz.
Auteur de nombreux livres et traductions de textes et paroles sur le Blues, dont " Les fonctions sociales du Blues " paru en 1999 (éditions Parenthèse).
Il nous propose pour démarer cet 9ème édition en douceur, de nous en apprendre un peu plus sur cette musique qui nous tient à coeur, en abordant un sujet loin d'être désuet "La contestation sociale dans le Blues".


son livre est très intéressant et fort bien documenté; ça devrait valoir le coup pour ceux de la région s'ils peuvent assister à cette conférence Very Happy

_________________
The blues are the roots
The rest are the fruits

http://aupaysdublues.free.fr/index.php
avatar
Jungleland
Admin
Admin

Nombre de messages : 15064
Age : 56
Localisation : Lost in the flood
Date d'inscription : 20/10/2005

http://mywmym.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: vache de blues audun le tiche 57

Message par vachedeblues le Ven 12 Juin 2009 - 13:42

voici quelques vidèos du festival des années précédentes

battle of harps 2008




big dez 2007



Dernière édition par vachedeblues le Ven 12 Juin 2009 - 13:49, édité 2 fois
avatar
vachedeblues
At The Crossroad
At The Crossroad

Nombre de messages : 73
Date d'inscription : 14/07/2006

http://www.vachedeblues.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: vache de blues audun le tiche 57

Message par vachedeblues le Ven 12 Juin 2009 - 13:44

Carl Wyatt - River Hip Mama 2007

avatar
vachedeblues
At The Crossroad
At The Crossroad

Nombre de messages : 73
Date d'inscription : 14/07/2006

http://www.vachedeblues.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: vache de blues audun le tiche 57

Message par vachedeblues le Ven 12 Juin 2009 - 13:48

Fred Chapellier 2008

avatar
vachedeblues
At The Crossroad
At The Crossroad

Nombre de messages : 73
Date d'inscription : 14/07/2006

http://www.vachedeblues.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: vache de blues audun le tiche 57

Message par Devil's Slide le Ven 12 Juin 2009 - 14:30

Très chouette programmation dans ce festival auquel je souhaite bonne chance et longue vie. Very Happy

Si ça avait été plus près de chez moi ça m'aurait fortement tenté.
avatar
Devil's Slide
Calembour ... bon
Calembour ... bon

Nombre de messages : 5284
Age : 59
Localisation : In the Deep South
Date d'inscription : 06/11/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: vache de blues audun le tiche 57

Message par vachedeblues le Ven 12 Juin 2009 - 16:16

Devil's Slide a écrit:Très chouette programmation dans ce festival auquel je souhaite bonne chance et longue vie. Very Happy

Si ça avait été plus près de chez moi ça m'aurait fortement tenté.

merci
avatar
vachedeblues
At The Crossroad
At The Crossroad

Nombre de messages : 73
Date d'inscription : 14/07/2006

http://www.vachedeblues.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: vache de blues audun le tiche 57

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum