Neil Young - Fork in the Road

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Neil Young - Fork in the Road

Message par Garbage Man le Mar 31 Mar 2009 - 15:36

Le nouvel album de Neil Young est en écoute sur ce site:

http://www.elmundo.es/especiales/2009/03/cultura/neil_young/
avatar
Garbage Man
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 2823
Age : 29
Localisation : (94)
Date d'inscription : 24/07/2007

http://bluesyrootsandfruits.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Neil Young - Fork in the Road

Message par T.Jiel le Mar 31 Mar 2009 - 17:26

J'ai écouté qques morceaux. Merci Albert. Le père Young dans du lourd et du bien crade (la voix s'en allant n'arrangeant rien) comme il sait faire.
Mais je ne rentre plus dedans. J'ai comme l'impression d'une formule qui n'en finit pas de se reproduire. Ca me casse un peu les oreilles.
Mais ça reste fun, et le personnage l'est je crois.
Et ça, c'est important.
avatar
T.Jiel
ça marche pô chez moi
ça marche pô chez moi

Nombre de messages : 3275
Age : 62
Localisation : Le Mans
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Neil Young - Fork in the Road

Message par Garbage Man le Mar 31 Mar 2009 - 17:35

A 63 ans il a plus trop rien a prouver et les sommets de sa carrière sont derrière lui.
Perso ça ne me déplait pas, faut voir le résultat une fois sur scène.
avatar
Garbage Man
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 2823
Age : 29
Localisation : (94)
Date d'inscription : 24/07/2007

http://bluesyrootsandfruits.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Neil Young - Fork in the Road

Message par Chufere le Mar 31 Mar 2009 - 21:58

Mince ! Je crois que j'arrive trop tard ! L'écoute de l'album ne semble plus possible (en même temps, je ne parle pas espagnol Very Happy !) ...

Bon, c'est pas grave, je ferai comme d'hab' quand Neil Young sort un album, j'irai voir mon disquaire
avatar
Chufere
Delta King
Delta King

Nombre de messages : 380
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 22/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Neil Young - Fork in the Road

Message par T.Jiel le Mer 1 Avr 2009 - 7:59

Effectivement, ça n'a duré que qques heures...
avatar
T.Jiel
ça marche pô chez moi
ça marche pô chez moi

Nombre de messages : 3275
Age : 62
Localisation : Le Mans
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Neil Young - Fork in the Road

Message par BAYOU le Jeu 2 Avr 2009 - 22:18

Après une écoute, c'est électrique, c'est bien envoyé, un peu court, mais Neil Young sort beaucoup de matériel depuis quelques années.
Et les chorus de guitare qui déchirent ça fait toujours du bien

_________________
Mon Blog
http://mick.over-blog.com/
avatar
BAYOU
Admin
Admin

Nombre de messages : 4682
Age : 63
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 28/10/2005

http://mick.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Neil Young - Fork in the Road

Message par Ayler le Ven 3 Avr 2009 - 12:50

Pour ceux qui veulent écouter :
http://www.myspace.com/neilyoung
avatar
Ayler
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 1284
Localisation : South Saturn Delta
Date d'inscription : 22/05/2006

http://www.facebook.com/SugarSweet44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Neil Young - Fork in the Road

Message par Chufere le Dim 5 Avr 2009 - 22:28

Merci pour le lien Ayler, je n'avais pas pensé à aller voir sur myspace !
A vrai dire, à la première écoute, je suis moyennement emballé par cet album ...
Je le réécouterai un peu plus tard, j'en aurai peut-être une meilleure impression !
Le dernier grand cru remonte pour moi à 2005, avec "Prairie wind"
avatar
Chufere
Delta King
Delta King

Nombre de messages : 380
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 22/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Neil Young - Fork in the Road

Message par Garbage Man le Dim 5 Avr 2009 - 22:48

On est loin de Prairie Wind avec ce nouvel opus tout en électricité.
Cet album n'est pas ce que l'on peut appeler un chef d'oeuvre mais c'est un véritable O.V.N.I dans sa discographie. Il y a énormément de folie dans cet album.

Et quand le Loner pète un câble j'aime ça. Cool
avatar
Garbage Man
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 2823
Age : 29
Localisation : (94)
Date d'inscription : 24/07/2007

http://bluesyrootsandfruits.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Neil Young - Fork in the Road

Message par BAYOU le Dim 5 Avr 2009 - 22:54

Absolument le disque semble avoir été fait dans l'urgence, sans trop de production, comme s'il fallait libérer le studio !
Incroyable l'énergie du Loner !

_________________
Mon Blog
http://mick.over-blog.com/
avatar
BAYOU
Admin
Admin

Nombre de messages : 4682
Age : 63
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 28/10/2005

http://mick.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Neil Young - Fork in the Road

Message par BAYOU le Ven 17 Avr 2009 - 22:57

it's better to burn out than to fade away

Le Prairie Wind est balayé par le souffle puissant du Hurricane, le Loner a repris la route, et il pète le feu !
Son nouvel album, brûlot rock incandescent écrit et enregistré dans l’urgence fait grincer les dents, comme si le vieux Neil était devenu brusquement politiquement correct.
A l’heure où d’autres ralentissent les tempos, lui empoigne ses guitares électriques et balance du gros son, le genre brut de décoffrage, plombé et bien lourd.
Le début du show du 11 avril à St John, est un déluge de notes, de larsen soutenus par une rythmique d’enfer, le groupe met carrément le feu sur la scène.
Les morceaux d’anthologie se succèdent Hey Hey, My My (Into The Black, Everybody Knows This Is Nowhere, Pocahontas, Cortez The Killer.
Ensuite le moment acoustique toujours intense et beau mélange de classiques.
Deux chansons du nouveau CD seulement Hit The Road et Light A Candle broyés dans la machine à rock, pulvérisés, explosés.

Et puis surtout, surtout le 04 juin il sera à Paris et c’est une sacrée bonne nouvelle !
Car, le vieux grigou est un sacré performer qui a gardé cette folie primaire qui l’anime depuis ses débuts.
Alors, il sort ses Archives ou pas on s’en fout depuis le temps qu’on attend de toute façon, mais le plus important est sa présence, ses concerts, cette démesure intégrale qui fait qu’un concert de Neil est toujours une grande expérience.
La première fois, en 1976 je me souviens d’un grand choc, et depuis à chacun de ses concerts, la même excitation revient, la même envie de (re)découvrir, d’écouter, de vibrer à ces hymnes qui font la grandeur de cette musique.

1 - When You Dance I Can Really Love
2 - Hey Hey, My My (Into The Black)
3 - Everybody Knows This Is Nowhere
4 - Spirit Road
5 - Pocahontas
6 - Cortez The Killer
7 - Cinnamon Girl
8 - Mother Earth
9 - Hit The Road
10 - The Needle And The Damage Done
11 - Light A Candle
12 - Lost In Space
13 - Heart Of Gold
14 - Old Man
15 - Speakin' Out
16 - Tonight's The Night
17 - Cowgirl In The Sand
18 - Get Behind The Wheel
19 - Just Singing A Song
20 - Rockin' In The Free World

_________________
Mon Blog
http://mick.over-blog.com/
avatar
BAYOU
Admin
Admin

Nombre de messages : 4682
Age : 63
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 28/10/2005

http://mick.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Neil Young - Fork in the Road

Message par mud le Mer 6 Mai 2009 - 16:18

lalbum est puissant sur scène ça doit être une tuerie-rêverie !
avatar
mud
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 3381
Localisation : var
Date d'inscription : 10/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Neil Young - Fork in the Road

Message par Ayler le Jeu 7 Mai 2009 - 1:43

Après 3 écoutes... quelle déception ! Il y a certes la ballade et une poignée de titres électriques qui sortent du lot... mais que de titres bluesy complètement dénués d'inspiration, avec des arrangements d'une lourdeur à peine croyable pour un musicien capable de tant de finesse. Les chœurs féminins sont d'un mauvais goût à faire passer ceux des disques de Clapton pour plaisants. Le batteur marque le temps avec le charme d'un marteau piqueur. Et même le chant laisse souvent à désirer... n'étant pas mis en valeur par des mélodies d'une platitude désespérante.
Neil Young ferait bien d'écouter le dernier Dylan, qui creuse lui aussi un sillon blues, mais avec tellement plus de finesse et d'implication !
avatar
Ayler
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 1284
Localisation : South Saturn Delta
Date d'inscription : 22/05/2006

http://www.facebook.com/SugarSweet44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Neil Young - Fork in the Road

Message par Garbage Man le Mar 2 Juin 2009 - 21:23

Nouveau clip du Loner fait à l'arrache:



A 2:00 le vieux Neil se lâche Laughing
avatar
Garbage Man
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 2823
Age : 29
Localisation : (94)
Date d'inscription : 24/07/2007

http://bluesyrootsandfruits.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Neil Young - Fork in the Road

Message par Invité le Mar 2 Juin 2009 - 21:32

Un Young de plus en plus "vert" (écolo), j'ai cru comprendre qu'il voulait rouler désormais dans une voiture électrique. Il a un projet de véhicule électrique révolutionnaire baptisé LincVolt.
Le thème de son dernier opus est, pour rouler heureux, il faut rouler propre.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Neil Young - Fork in the Road

Message par Garbage Man le Mar 2 Juin 2009 - 21:42

PHILIPP a écrit:Un Young de plus en plus "vert" (écolo), j'ai cru comprendre qu'il voulait rouler désormais dans une voiture électrique. Il a un projet de véhicule électrique révolutionnaire baptisé LincVolt.
Le thème de son opus est pour rouler heureux, il faut rouler propre.

Oui il me semble que c'est ça. En fait son album est une célébration du bonheur d'être sur la route ou un truc du genre. Et ça pour être heureux il est heureux le bougre. Laughing


Dernière édition par Albert King le Mar 2 Juin 2009 - 21:50, édité 1 fois
avatar
Garbage Man
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 2823
Age : 29
Localisation : (94)
Date d'inscription : 24/07/2007

http://bluesyrootsandfruits.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Neil Young - Fork in the Road

Message par Invité le Mar 2 Juin 2009 - 21:49

Cet artiste militant est un ardent défenseur de l'environnement. Il pose avec cet album une réflexion métaphysique sur l'avenir de l'humanité & en particulier de celui de l'homo erectus.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Neil Young - Fork in the Road

Message par Garbage Man le Mar 2 Juin 2009 - 21:53

J'aime la musique et la voix du Loner mais ses opinions politiques n'engage que lui. Les délires angélique c'est pas trop mon truc, je suis trop pessimiste envers la nature humaine.Mais je trouve bien qu'il y ait des gens qui donnent espoir aux autres tant que ça ne tourne pas en commerce abjecte à la Bono.
avatar
Garbage Man
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 2823
Age : 29
Localisation : (94)
Date d'inscription : 24/07/2007

http://bluesyrootsandfruits.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Neil Young - Fork in the Road

Message par Invité le Mar 2 Juin 2009 - 22:08

Neil a déclaré : "Si une simple chanson ne peut pas changer le monde (dixit Just Singing A Song), on peut au moins espérer qu'elle en fera réfléchir certains."

Il dit simplement qu'en matière d'environnement, c'est à nous de prendre notre avenir en main.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Neil Young - Fork in the Road

Message par Garbage Man le Mar 2 Juin 2009 - 22:25

Just Singing A Song est la perle de ce dernier album pour ma part. Même si il n'invente rien avec ce titre, j'ai retrouvé les mêmes sensation qu'à l'écoute d'un "Like a Hurricane".

Je ne suis pas contre les artistes engagé mais je trouve navrant les artistes qui lorsqu'ils n'ont plus rien a dire musicalement se base sur un discourt politco angélique. Un peu à l'instar d'un certain groupe irlandais...
avatar
Garbage Man
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 2823
Age : 29
Localisation : (94)
Date d'inscription : 24/07/2007

http://bluesyrootsandfruits.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Neil Young - Fork in the Road

Message par BAYOU le Mer 3 Juin 2009 - 13:26

Je crois que pour Neil Young il faut savoir faire la part des choses.
Le Loner a choisi depuis quelques temps de sortir beaucoup de disques vite faits , dans l'urgence plutôt que de les peaufiner des années en studio.
C'est un choix, je ne crois que c'est un manque d'inspiration mais il s'attache à un thème ( anti-Bush, écolo) et sort une sorte de concept album.
Alots peut être que cela gagenrait à être plus concis, mieux produit, mais on peut difficielement s'en plaindre de ce choiw à contre courant des tendances.
Et on vérifiera demain en live (l'instantd e vérité) si le Old Man est encore vert, mais je ne suis pas inquiet.

_________________
Mon Blog
http://mick.over-blog.com/
avatar
BAYOU
Admin
Admin

Nombre de messages : 4682
Age : 63
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 28/10/2005

http://mick.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Neil Young - Fork in the Road

Message par Garbage Man le Mer 3 Juin 2009 - 13:53

BAYOU a écrit:Je crois que pour Neil Young il faut savoir faire la part des choses.
Le Loner a choisi depuis quelques temps de sortir beaucoup de disques vite faits , dans l'urgence plutôt que de les peaufiner des années en studio.
C'est un choix, je ne crois que c'est un manque d'inspiration mais il s'attache à un thème ( anti-Bush, écolo) et sort une sorte de concept album.
Alors peut être que cela gagnerait à être plus concis, mieux produit, mais on peut difficilement s'en plaindre de ce choix à contre courant des tendances.
Et on vérifiera demain en live (l'instant e vérité) si le Old Man est encore vert, mais je ne suis pas inquiet.

Moi non plus je ne crois pas à un manque d'inspiration. Neil Young prend des risques et des artistes de son âge qui en prennent c'est rare. Après comme pour tout album il reste l'appréciation. Pour moi mis à part deux ou trois titres l'ensemble est plutôt enjoué et c'est plutôt rassurant de voir qu'un artiste comme le vieux Neil peut encore sortir des morceaux aussi taré que "Cough up th bucks".
Il reviendra sûrement à des choses plus conventionnel et plus proche de l'image qu'ont les gens de lui mais il faut avouer que c'est vivifiant dans un paysage musical où tout est formaté qu'un artiste prenne des risques quitte à déplaire et de casser son image.
Quand au concert de demain j'y serait et je pense (vu ce que j'ai pu voir sur you tube) que ça sera un très bon concert.
avatar
Garbage Man
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 2823
Age : 29
Localisation : (94)
Date d'inscription : 24/07/2007

http://bluesyrootsandfruits.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Neil Young - Fork in the Road

Message par Garbage Man le Mer 3 Juin 2009 - 15:10

Behind the wheel

avatar
Garbage Man
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 2823
Age : 29
Localisation : (94)
Date d'inscription : 24/07/2007

http://bluesyrootsandfruits.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Neil Young - Fork in the Road

Message par BAYOU le Ven 5 Juin 2009 - 11:22

Un peu en vrac.
Déjà ce qui est impressionnant c’est la présence physique de Neil, qui occupe tout l’espace Ben Keith semble tout petit à ses côtés.
Ensuite c’est le rapport organique entre Neil et ses guitares, on dirait qu’il se bat avec, qu’il les dompte.
Et aussi la rage dans l’attaque des morceaux, dans les solos, cette volonté de maîtriser le son, dans le genre je compare à Jimi Hendrix
La beauté de la partie acoustique, l’enchaînement Heart of gold/Old Man mais surtout cette furie dévastatrice, ce cataclysme électrique poussé à son paroxysme dans Hey, hey, Cortez the Killer, du coup j’ai trouvé la version de Like A Hurricane presque faiblarde ;
Et puis les hymnes électriques repris par le public Hey, Hey, Pocohontas, Cinnamon Girl
Le Loner pète le feu, par contre Chad Cromwell aux drums peine sur la fin, il faut dire que soutenir le tempo endiablé n’est pas facile.
Grand concert immense même

_________________
Mon Blog
http://mick.over-blog.com/
avatar
BAYOU
Admin
Admin

Nombre de messages : 4682
Age : 63
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 28/10/2005

http://mick.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Neil Young - Fork in the Road

Message par Garbage Man le Ven 5 Juin 2009 - 11:47

BAYOU a écrit:Un peu en vrac.
Déjà ce qui est impressionnant c’est la présence physique de Neil, qui occupe tout l’espace Ben Keith semble tout petit à ses côtés.
Ensuite c’est le rapport organique entre Neil et ses guitares, on dirait qu’il se bat avec, qu’il les dompte.
Et aussi la rage dans l’attaque des morceaux, dans les solos, cette volonté de maîtriser le son, dans le genre je compare à Jimi Hendrix
La beauté de la partie acoustique, l’enchaînement Heart of gold/Old Man mais surtout cette furie dévastatrice, ce cataclysme électrique poussé à son paroxysme dans Hey, hey, Cortez the Killer, du coup j’ai trouvé la version de Like A Hurricane presque faiblarde ;
Et puis les hymnes électriques repris par le public Hey, Hey, Pocohontas, Cinnamon Girl
Le Loner pète le feu, par contre Chad Cromwell aux drums peine sur la fin, il faut dire que soutenir le tempo endiablé n’est pas facile.
Grand concert immense même

Je n'ai pas trouver que Chad Cromwell peinait sur la fin d'ailleurs sur Like a Hurricane il était près à en remettre une couche mais Neil lui a fait signe que le morceau s'arrêtait là. Sinon d'accord avec ce que tu as écrit il dompte carrément ses guitares, bizarrement la partie acoustique m'a moins fait d'effets. Je pensais que d'entendre Heart of Gold me ferait de l'effet mais finalement sans plus, c'est surtout Oldman que j'ai trouvé fantastique. Quand Neil Young passe à l'electrique c'est un tout autre personnage, survolté, sautillant...
Seul Mother earth et Don't let it bring you down (que j'aime pourtant) m'ont déçu.
avatar
Garbage Man
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 2823
Age : 29
Localisation : (94)
Date d'inscription : 24/07/2007

http://bluesyrootsandfruits.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum